CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andrée Tainsy
Recherche Rapide :

Césars 1992



Tous les matins du monde – de Alain Corneau avec Gérard Depardieu, Jean-Pierre Marielle, Anne Brochet, Guillaume Depardieu Présidente de la cérémonie : Michèle Morgan, Prix décernés le 22 février 1992, au Palais des Congrès, à Paris (France).
Meilleur Film :
Tous les matins du monde – de Alain Corneau Autres nominations :
Merci la vie – de Bertrand Blier La belle noiseuse – de Jacques Rivette Van Gogh – de Maurice Pialat
Meilleur acteur :
Jacques Dutronc (Van Gogh – de Maurice Pialat) Autres nominations :
Gérard Jugnot (Une époque formidable – de Gérard Jugnot) Michel Piccoli (La belle noiseuse – de Jacques Rivette) Hyppolite Girardot (Hors la vie – de Maroun Bagdadi) Jean-Pierre Marielle (Tous les matins du monde – de Alain Corneau)
Meilleure actrice :
Jeanne Moreau (La vieille dame qui marchait dans la mer – de Laurent Heynemann) Autres nominations :
Juliette Binoche (Les amants du Pont-Neuf – de Leos Carax) Anouk Grinberg (Merci la vie – de Bertrand Blier) Emmanuelle Béart (La belle noiseuse – de Jacques Rivette) Irène Jacob (La double vie de Véronique (podwojne zycie Weroniki) de Krzysztof Kieslowski)
Meilleur second rôle masculin :
Jean Carmet (Merci la vie – de Bertrand Blier) Autres nominations :
Jean-Claude Dreyfus (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Ticky Holgado (Une époque formidable – de Gérard Jugnot) Gérard Séty (Van Gogh – de Maurice Pialat) Bernard Le Coq (Van Gogh – de Maurice Pialat)
Meilleur second rôle féminin :
Anne Brochet (Tous les matins du monde – de Alain Corneau) Autres nominations :
Catherine Jacob (Merci la vie – de Bertrand Blier) Jane Birkin (La belle noiseuse – de Jacques Rivette) Hélène Vincent (J’embrasse pas – de André Téchiné) Valérie Lemercier (Opération corned-beef – de Jean-Marie Poiré)
Meilleur espoir masculin :
Manuel Blanc (J’embrasse pas – de André Téchiné) Autres nominations :
Chick Ortega (Une époque formidable – de Gérard Jugnot) Guillaume Depardieu (Tous les matins du monde – de Alain Corneau) Laurent Grévill (L’année de l’éveil – de Gérard Corbiau) Thomas Langmann (Paris s’éveille – de Olivier Assayas)
Meilleur espoir féminin :
Géraldine Pailhas (La neige et le feu – de Claude Pinoteau) Autres nominations :
Marie-Laure Dougnac (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Marie Gillain (Mon père ce héros – de Gérard Lauzier) Alexandra London (Van Gogh – de Maurice Pialat) Elsa Zylberstein (Van Gogh – de Maurice Pialat)
Meilleur réalisateur :
Alain Corneau (Tous les matins du monde) Autres nominations :
Maurice Pialat (Van Gogh) Bertrand Blier (Merci la vie) Jacques Rivette (La belle noiseuse) André Téchiné (J’embrasse pas)
Meilleur scénario original ou adaptation :
Gilles Adrien, Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Autres nominations :
Maurice Pialat (Van Gogh – de Maurice Pialat) Alain Corneau & Pascal Quignard (Tous les matins du monde – de Alain Corneau) Bertrand Blier (Merci la vie – de Bertrand Blier)
Meilleure photographie :
Yves Angelo (Tous les matins du monde – de Alain Corneau) Autres nominations :
Darius Khondji (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Gilles Henry & Emmanuel Machuel (Van Gogh – de Maurice Pialat)
Meilleurs costumes :
Corinne Jorry (Tous les matins du monde – de Alain Corneau) Autres nominations :
Valérie Pozzo di Borgo (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Edith Vesperini (Van Gogh – de Maurice Pialat)
Meilleur son :
Anne Le Campion, Pierre Gamet, Gérard Lamps & Pierre Verany (Tous les matins du monde – de Alain Corneau) Autres nominations :
Vincent Arnardi & Jérôme Thiault (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Jean-Pierre Duret & François Groult (Van Gogh – de Maurice Pialat)
Meilleur montage :
Hervé Schneid (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Autres nominations :
Claudine Merlin (Merci la vie – de Bertrand Blier) Marie-Josèphe Yoyotte (Tous les matins du monde – de Alain Corneau)
Meilleure musique :
Jordi Savall (Tous les matins du monde – de Alain Corneau) Autres nominations :
Carlos D’Alessio (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Jean-Claude Petit (Mayrig – de Henri Verneuil) Zbigniew Preisner (La double vie de Véronique (podwojne zycie Weroniki) de Krzysztof Kieslowski)
Meilleurs décors :
Jean-Philippe Carp & Miljen Kreka Kljakovic (Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet) Autres nominations :
Michel Vandestien (Les amants du Pont-Neuf – de Leos Carax) Philippe Pallut & Katia Wyszkop (Van Gogh – de Maurice Pialat)
Meilleure première œuvre :
Delicatessen – de Marc Caro & Jean-Pierre Jeunet Autres nominations :
Les Arcandiers – de Manuel Sanchez L’autre – de Bernard Giraudeau Fortune express – de Olivier Schatzky Lune froide – de Patrick Bouchitey
Meilleur film étranger :
Toto le héros – de Jaco van Dormael (Belgique) Autres nominations :
Danse avec les loups (dance with wolves) de Kevin Costner (USA) Alice – de Woody Allen (USA) Le silence des agneaux (the silence of the lambs) de Jonathan Demme (USA) Thelma & Louise – de Ridley Scott (USA) Urga (Урга) de Nikita Mikhalkov (URSS)
Meilleur court métrage :
25 décembre 58, 10h36 – de Diane Bertrand Autres nominations :
La saga des glaises – de Olivier Théry-Lapiney & David Ferre Haut pays des neiges – de Bernard Palacios Hermann Heinzel, ornithologue – de Jacques Mitsch
César d’Honneur :
César Michèle Morgan Sylvester Stallone
Hommage :
Pierre Brasseur Yves Montand
PREVIOUSCésars 1991 || Césars 1992 || Césars 1993NEXT
Fiche créée le 14 avril 2008 | Modifiée le 22 décembre 2016 | Cette fiche a été vue 2315 fois