CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ray Harryhausen
Recherche Rapide :

David di Donatello 1995



La scuola – de Daniele Luchetti avec Silvio Orlando, Anna Galiena, Fabrizio Bentivoglio, Antonio Petrocelli, Anita Zagaria Prix décernés le 3 juin 1995, au Capitole de Rome (Italie).
Meilleur film :
La scuola – de Daniele Luchetti Autres nominations :
Le facteur (il postino) de Michael Radford Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone
Meilleur film étranger :
Pulp fiction – de Quentin Tarantino (USA)
Meilleur acteur :
Marcello Mastroianni (Pereira prétend (afirma Pereira / sostiene Pereira) de Roberto Faenza) Autres nominations :
Fabrizio Bentivoglio (Un héros ordinaire (un eroe borghese) de Michele Placido) Massimo Troisi (Le facteur (il postino) de Michael Radford)
Meilleure actrice :
Anna Bonaiuto (Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone) Autres nominations :
Sabrina Ferilli (La bella vita – de Paolo Virzì) Anna Galiena (Ecorché vif (senza pelle) de Alessandro d’Alatri)
Meilleur acteur étranger :
John Travolta (Pulp fiction – de Quentin Tarantino)
Meilleure actrice étrangère :
Jodie Foster (Nell – de Michael Apted)
Meilleur second rôle masculin :
Giancarlo Giannini (Comme deux crocodiles (come due croccodrilli) de Giacomo Campiotti) Autres nominations :
Philippe Noiret (Le facteur (il postino) de Michael Radford) Roberto Citran (Le taureau (il toro) Carlo Mazzacurati)
Meilleur second rôle féminin :
Angela Luce (Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone) Autres nominations :
Ottavia Piccolo (Bidoni – de Felice Farina) Virna Lisi (La reine Margot – de Patrice Chéreau)
Meilleur réalisateur :
Mario Martone (Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto)) Autres nominations :
Gianni Amelio (Lamerica) Alessandro d’Alatri (Ecorché vif (senza pelle))
Meilleur réalisateur débutant :
Paolo Virzì (La bella vita) Autres nominations :
Alberto Simone (Coup de lune / L’échelle appuyée sur la lune (colpo di luna)) Sandro Baldoni (Strane storie)
Meilleur producteur :
Pietro Valsecchi & Roberto Di Girolamo (Un héros ordinaire (un eroe borghese) de Michele Placido) Autres nominations :
Angelo Curti, Andrea Occhipinti & Kermit Smith (Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone) Marco Poccioni & Marco Valsania (Ecorché vif (senza pelle) de Alessandro d’Alatri) Elda Ferri (Pereira prétend (afirma Pereira / sostiene Pereira) de Roberto Faenza)
Meilleur scénario :
Luigi Magni & Carla Vistarini (Ennemis d’enfance (nemici d’infanzia) de Luigi Magni) Alessandro d’Alatri (Ecorché vif (senza pelle) de Alessandro d’Alatri) Autres nominations :
Alessandro Benvenuti, Ugo Chiti & Nicola Zavagli (Elle ou lui ? (belle al bar) de Alessandro Benvenuti)
Meilleure photographie :
Luca Bigazzi (Lamerica – Gianni Amelio) Autres nominations :
Luca Bigazzi (Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone) Franco Di Giacomo (Le facteur (il postino) de Michael Radford)
Meilleurs décors :
Andrea Crisanti (Une pure formalité (una pura formalità) de Giuseppe Tornatore) Autres nominations :
Giantito Burchiellaro (Pereira prétend (afirma Pereira / sostiene Pereira) de Roberto Faenza) Gianni Quaranta (Farinelli (Farinelli : Il castrato) de Gérard Corbiau)
Meilleurs costumes :
Olga Berluti (Farinelli (Farinelli : Il castrato) de Gérard Corbiau) Autres nominations :
Elisabetta Beraldo (Pereira prétend (afirma Pereira / sostiene Pereira) de Roberto Faenza) Moidele Bickel (La reine Margot – de Patrice Chéreau)
Meilleur son :
Alessandro Zanon (Lamerica – Gianni Amelio) Autres nominations :
Mario Iaquone & Daghi Rondanini (Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone) Tullio Morganti (Ecorché vif (senza pelle) de Alessandro d’Alatri)
Meilleur montage :
Roberto Perpignani (Le facteur (il postino) de Michael Radford) Autres nominations :
Jacopo Quadri (Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone) Simona Paggi (Lamerica – Gianni Amelio) Ruggero Mastroianni (Pereira prétend (afirma Pereira / sostiene Pereira) de Roberto Faenza)
Meilleure musique :
Franco Piersanti (Lamerica – Gianni Amelio) Autres nominations :
Pino Donaggio (Un héros ordinaire (un eroe borghese) de Michele Placido) Luis Enríquez Bacalov (Le facteur (il postino) de Michael Radford)
David Spécial :
Michele Placido Milcho Manchevski Aurelio De Laurentiis Vittorio Cecchi Gori
Prix Luchino Visconti :
Pupi Avati
PREVIOUSDavid di Donatello 1994 || David di Donatello 1995 || David di Donatello 1996NEXT
Fiche créée le 10 octobre 2008 | Modifiée le 7 septembre 2011 | Cette fiche a été vue 1617 fois