CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Claude Mercutio
Recherche Rapide :

David di Donatello 2003



La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek avec Giovanna Mezzogiorno, Massimo Girotti, Filippo Nigro, Raoul Bova Prix décernés le 9 avril 2003, à l’Auditorium du Parc de la Musique, salle Sinopoli, à Rome (Italie).
Meilleur film :
La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek Autres nominations :
L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone Respiro – de Emanuele Crialese Le sourire de ma mère (l’ra di religione : Il sorriso di mia madre) de Marco Bellocchio Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino
Meilleur film étranger :
Le pianiste (the pianist) de Roman Polanski (France/Allemagne) Autres nominations :
Parle avec elle (hable con ella) de Pedro Almodóvar (Espagne) Chicago – de Rob Marshall (USA) L’homme du train – de Patrice Leconte (France) The hours – de Stephen Daldry (USA/Royaume-Uni)
Meilleur acteur :
Massimo Girotti (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Autres nominations :
Fabrizio Bentivoglio (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino) Fabio Volo (Casomai – de Alessandro d’Alatri) Sergio Castellitto (Le sourire de ma mère (l’ra di religione : Il sorriso di mia madre) de Marco Bellocchio) Roberto Benigni (Pinocchio – de Roberto Benigni) Neri Marcorè (Un cœur ailleurs (il cuore altrove) de Pupi Avati)
Meilleure actrice :
Giovanna Mezzogiorno (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Autres nominations :
Valeria Golino (Respiro – de Emanuele Crialese) Donatella Finocchiaro (Angela – de Roberta Torre) Laura Morante (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino) Stefania Rocca (Casomai – de Alessandro d’Alatri)
Meilleur second rôle masculin :
Ernesto Mahieux (L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone) Autres nominations :
Giancarlo Giannini (Un cœur ailleurs (il cuore altrove) de Pupi Avati) Pierfrancesco Favino (El Alamein – de Enzo Monteleone) Antonio Catania (Ma che colpa abbiamo noi – de Carlo Verdone) Kim Rossi Stuart (Pinocchio – de Roberto Benigni)
Meilleur second rôle féminin :
Piera Degli Esposti (Le sourire de ma mère (l’ra di religione : Il sorriso di mia madre) de Marco Bellocchio) Autres nominations :
Monica Bellucci (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino) Nicoletta Romanoff (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino) Francesca Neri (La felicita, le bonheur ne coûte rien (la felicità non costa niente) de Mimmo Calopresti) Serra Yilmaz (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek)
Meilleur réalisateur :
Pupi Avati (Un cœur ailleurs (il cuore altrove)) Autres nominations :
Marco Bellocchio (Le sourire de ma mère (l’ra di religione : Il sorriso di mia madre)) Ferzan Ozpetek (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte)) Matteo Garrone (L’embaumeur (l’imbalsamatore)) Gabriele Muccino (Souviens-toi de moi (ricordati di me))
Meilleur réalisateur débutant :
Gabriele Muccino (Velocità massima) Autres nominations :
Spiro Scimone & Francesco Sframeli (Due amici) Francesco Falaschi (Emma sono io) Michele Mellara & Alessandro Rossi (Fortezza Bastiani) Marco S. Puccioni (Quello che cerchi / SSO : Seduti sull’ombra)
Meilleur producteur :
Domenico Procacci (Respiro – de Emanuele Crialese) Autres nominations :
Domenico Procacci (L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone) Domenico Procacci (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino) Gianni Romoli & Tilde Corsi (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Elda Ferri (L’âme en jeu (prendimi l’anima) de Roberto Faenza)
Meilleur scénario :
Ugo Chiti, Matteo Garrone & Massimo Gaudioso (L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone) Autres nominations :
Alessandro d’Alatri & Anna Pavignano (Casomai – de Alessandro d’Alatri) Ferzan Ozpetek & Gianni Romoli (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Piero De Bernardi, Pasquale Plastino, Carlo Verdone & Fiamma Satta (Ma che colpa abbiamo noi – de Carlo Verdone) Marco Bellocchio (Le sourire de ma mère (l’ra di religione : Il sorriso di mia madre) de Marco Bellocchio) Gabriele Muccino & Heidrun Schleef (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino)
Meilleure photographie :
Daniele Nannuzzi (El Alamein – de Enzo Monteleone) Autres nominations :
Gianfilippo Corticelli (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Marco Onorato (L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone) Dante Spinotti (Pinocchio – de Roberto Benigni) Maurizio Calvesi (L’âme en jeu (prendimi l’anima) de Roberto Faenza) Fabio Zamarion (Respiro – de Emanuele Crialese)
Meilleurs décors :
Danilo Donati (Pinocchio – de Roberto Benigni) Autres nominations :
Paolo Bonfini (L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone) Simona Migliotti (Un cœur ailleurs (il cuore altrove) de Pupi Avati) Marco Dentici (Le sourire de ma mère (l’ra di religione : Il sorriso di mia madre) de Marco Bellocchio) Giantito Burchiellaro (L’âme en jeu (prendimi l’anima) de Roberto Faenza)
Meilleurs costumes :
Danilo Donati (Pinocchio – de Roberto Benigni) Autres nominations :
Mario Carlini & Francesco Crivellini (Un cœur ailleurs (il cuore altrove) de Pupi Avati) Andrea Viotti (El Alamein – de Enzo Monteleone) Francesca Sartori (L’âme en jeu (prendimi l’anima) de Roberto Faenza) Elena Mannini (Un viaggio chiamato amore – de Michele Placido)
Meilleur son :
Andrea Moser (El Alamein – de Enzo Monteleone) Autres nominations :
Maurizio Argentieri (Casomai – de Alessandro d’Alatri) Marco Grillo (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Gaetano Carito (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino) Gaetano Carito (Velocità massima – de Gabriele Muccino)
Meilleur montage :
Cecilia Zanuso (El Alamein – de Enzo Monteleone) Autres nominations :
Patrizio Marone (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Amedeo Salfa (Un cœur ailleurs (il cuore altrove) de Pupi Avati) Marco Spoletini (L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone) Claudio Di Mauro (Souviens-toi de moi (ricordati di me) de Gabriele Muccino)
Meilleure musique :
Andrea Guerra (La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek) Autres nominations :
Pivio & Aldo De Scalzi (Casomai – de Alessandro d’Alatri) Riz Ortolani (Un cœur ailleurs (il cuore altrove) de Pupi Avati) Banda Osiris (L’embaumeur (l’imbalsamatore) de Matteo Garrone) Nicola Piovani (Pinocchio – de Roberto Benigni)
Meilleur court métrage :
Racconto di guerra – de Mario Amura Rosso fango – de Paolo Ameli Autres nominations :
Radioportogutemberg – de Alessandro Vannucci Il regalo di natale – de Daniele De Plano Space off – de Tino Franco
David du Jury Scolaire :
La fenêtre d’en face (la finestra di fronte) de Ferzan Ozpetek
David Spécial :
Isabelle Huppert Gregory Peck
PREVIOUSDavid di Donatello 2002 || David di Donatello 2003 || David di Donatello 2004NEXT
Fiche créée le 10 octobre 2008 | Modifiée le 7 septembre 2011 | Cette fiche a été vue 1656 fois