CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bruno Kirby
Recherche Rapide :

Festival de Berlin 1957



Douze hommes en colère (twelve angry men) de Sidney Lumet (USA) avec Henry Fonda, Lee J. Cobb, Ed Begley, Martin Balsam Festival du 21 juin au 2 juillet 1957. Président : Jay Carmody (USA). Membres du jury : Jean de Baroncelli (France), John Sutro (Royaume-Uni), Dalpathal Kothari (Inde), Fernaldo di Giammatteo (Italie), Bunzaburo Hayashi (Japon), Miguel Alemán hijo (Mexique), José María Escudero (Espagne), Throsten Eklann (Suède), Edmund Luft (Allemagne) & Ernst Schröder (Allemagne).
Ours d’Or :
Douze hommes en colère (twelve angry men) de Sidney Lumet (USA)
Ours d’Argent de la mise en scène :
Mario Monicelli (Pères et fils (padri e figli)) (Italie)
Ours d’Argent d’interprétation masculine :
Pedro Infante (Quand gronde la colère (Tizoc / amor indio) de Ismael Rodríguez) (Mexique)
Ours d’Argent d’interprétation féminine :
Yvonne Mitchell (La femme en robe de chambre (woman in a dressing gown) de Jack Lee Thompson) (Royaume-Uni)
Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique :
Ravi Shankar (Kabuliwala (काबुलीवाला) Tapan Sinha) (Inde)
Ours d’Argent pour sa réalisation exceptionnelle :
Amanecer en puerta oscura – de José María Forqué (Espagne/Italie)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
La femme en robe de chambre (woman in a dressing gown) de Jack Lee Thompson (Royaume-Uni)
Prix FIPRESCI, Mention Spéciale (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Ingen tid til kærtegn – de Annelise Hovmand (Danemark)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Douze hommes en colère (twelve angry men) de Sidney Lumet (USA)
Prix OCIC, Mention Spéciale (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
La femme en robe de chambre (woman in a dressing gown) de Jack Lee Thompson (Royaume-Uni)
Films en compétition :
Douze hommes en colère (twelve angry men) de Sidney Lumet (USA) 1918 (1918 : mies ja hänen omatuntonsa) de T.J. Särkkä (Finlande) Amanecer en puerta oscura – de José María Forqué (Espagne/Italie) La tempête (arashi / 岚) de Hiroshi Inagaki (Japon) Brahim – de Jean Flechet (Maroc) Le costaud (el fatawa / لفتوة) de Salah Abou Seif (Egypte) Les aventures d’Arsène Lupin – de Jacques Becker (France) Felicidad – de Alfonso Corona Blake (Mexique) Tu es mon fils (la finestra sul Luna Park) de Luigi Comencini (Italie) Jonas – de Ottomar Domnick (Allemagne) L’homme à l’imperméable – de Julien Duvivier (France) Manuela fille de rien (Manuela / stowaway girl) de Guy Hamilton (Royaume-Uni) Les derniers seront les premiers (die letzten werden die ersten sein) de Rolf Hansen (Allemagne) Ingen tid til kærtegn – de Annelise Hovmand (Danemark) El hombre señalado – de Francis Lauric (Argentine) Le jardinière espagnol (the spanish gardener) de Philip Leacock La femme en robe de chambre (woman in a dressing gown) de Jack Lee Thompson (Royaume-Uni) Stevnemøte med glemte år – de Jon Lennart Mjøen (Norvège) Pères et fils (padri e figli) de Mario Monicelli (Italie) Le vieux Huang (Hang Tuah) de Phani Majumdar (Singapour/ Malaisie) La petite maison de thé (the teahouse of the august moon) de Daniel Mann (USA) La fille de Corfou (protevousianikes peripeteies / Πρωτευουσιάνικες περιπέτειες) de Yannis Petropoulakis (Grèce) Quand gronde la colère (Tizoc / amor indio) de Ismael Rodríguez (Mexique) Kabuliwala (काबुलीवाला) Tapan Sinha (Inde) Le dernier couple qui court (sista paret ut) de Alf Sjöberg (Suède) Nije bilo uzalud – de Nikola Tanhofer (Yougoslavie) La route des malandrins (abarenbo kaido /暴れん坊街道) de Tomu Uchida (Japon) Le jour du mariage (der hochzeitstag) de Lee Byung-il (Corée du Sud) Sait-on jamais ? – de Roger Vadim (France) Les naufragés de l’autocar (the Wayward bus) de Victor Vicas (USA) Wang hun gu – de Chun Yen (Hong Kong) Freedom – de ? (Nigéria)
Membres du jury Courts Métrages et Documentaires: Adolf Hübl (Autriche), Paul Heimann (Allemagne), Paul Louyet (Belgique), Norman McLaren (Canada), Karl Naef (Suisse), Yrjö Rannikko (Finlande) & Ahmed Sefrioui (Maroc).

Ours d’Or, court-métrage :
Gente lontana – de ? (Italie)
Ours d’Or, documentaire :
Les secrets de la vie ( secret of life / a true-life adventure: Secret of life ) de James Algar (USA)
Ours d’Argent, court-métrage :
Le paradis des hommes (l’ultimo paradiso) de Folco Quilici (Italie)
Ours d’Argent, court-métrage : Mention Spéciale :
1000 kleine zeichen – de Herbert Seggelke (Allemagne) Big Bill Blues – de ? (Belgique) Plitvicka jezera – de Dragoslav Holub (Yougoslavie)
Courts Métrages en compétition :
Les secrets de la vie ( secret of life / a true-life adventure: Secret of life ) de James Algar (USA) La revolución mexicana en sus murales – de Luis Spota (Mexique) Ruf der Götter – de Dietrich Wawrzyn (Allemagne) Le paradis des hommes (l’ultimo paradiso) de Folco Quilici (Italie) Gente lontana – de ? (Italie) 1000 kleine zeichen – de Herbert Seggelke (Allemagne) Big Bill Blues – de ? (Belgique) Plitvicka jezera – de Dragoslav Holub (Yougoslavie)
PREVIOUSFestival de Berlin 1956 || Festival de Berlin 1957 || Festival de Berlin 1958NEXT
Fiche créée le 25 avril 2012 | Modifiée le 25 avril 2012 | Cette fiche a été vue 961 fois