CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Laurent Terzieff
Recherche Rapide :

Festival de Berlin 1960



Lazarillo de Tormes (el lazarillo de Tormes) de César Fernández Ardavín (Espagne/Italie) avec Marco Paoletti, Juanjo Menéndez, Carlos Casaravilla Festival du 24 juin au 5 juillet 1960. Président : Harold Lloyd (USA). Membres du jury : Georges Auric (France), Joaquin de Entrambasaguas (Espagne), Werner R. Heymann (Allemagne), Hidemi Ima (Japon), Sohrab Modi (Inde), Floris Luigi Ammannati (Italie), Georg Ramseger (Allemagne), Henry Reed (Royaume-Uni), Eva Staar (Allemagne) & Frank Wisbar (Allemagne).
Ours d’Or :
Lazarillo de Tormes (el lazarillo de Tormes) de César Fernández Ardavín (Espagne/Italie)
Ours d’Argent, Prix Spécial de la meilleure comédie :
Les jeux de l’amour – de Philippe de Broca (France)
Ours d’Argent de la mise en scène :
Jean-Luc Godard (À bout de souffle) (France)
Ours d’Argent d’interprétation masculine :
Fredric March (Procès de singe / Le souffle de la haine (inherit the wind) de Stanley Kramer) (USA)
Ours d’Argent d’interprétation féminine :
Juliette Mayniel (Je ne voulais pas être un nazi (kirmes) de Wolfgang Staudte) (Allemagne)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Le silence de la colère (the angry silence) de Guy Green (Royaume-Uni)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Le silence de la colère (the angry silence) de Guy Green (Royaume-Uni)
Prix CIDALC (Comité International pour la Diffusion Artistique et Littéraire par le Cinématographe) :
Lazarillo de Tormes (el lazarillo de Tormes) de César Fernández Ardavín (Espagne/Italie)
Prix de la Jeunesse du meilleur film :
Procès de singe / Le souffle de la haine (inherit the wind) de Stanley Kramer (USA)
Films en compétition :
À bout de souffle – de Jean-Luc Godard (France) Le silence de la colère (the angry silence) de Guy Green (Royaume-Uni) Biyaya ng lupa – de Manuel Silos (Philippines) Cendrillon (Cinderella) de Clyde Geromini, Wilfred Jackson & Hamilton Luske (USA) Le chant du courlis / La prière du rossignol (doaa al karawan / عاء الكروان) de Henry Barakat (Egypte) Fin de fiesta – de Leopoldo Torre Nilsson (Argentine) Lazarillo de Tormes (el lazarillo de Tormes) de César Fernández Ardavín (Espagne/Italie) Le verre d’eau (das glas wasser) de Helmut Käutner (Allemagne) Gureumeun heulleogado – de Hyun Mok Yoo (Corée du Sud) Procès de singe / Le souffle de la haine (inherit the wind) de Stanley Kramer (USA) Les jeux de l’amour – de Philippe de Broca (France) Testaments de femmes (jokyo / 女经) de Yasuzo Masumura, Kon Ichikawa & Kozaburo Yoshimura (Japon) Kaks’ tavallista Lahtista – de Ville Salminen (Finlande) Je ne voulais pas être un nazi (kirmes) de Wolfgang Staudte (Allemagne) Notre dernier printemps (eroica / eroika) de Michael Cacoyannis (Grèce) Le matamore, l’homme aux cent visages / Le frimeur (il mattatore) de Dino Risi (Italie) My slave – de Ubol Yugala (Thaïlande) Nai Kiran – de S.M. Agha (Pakistan) Les enfants du charbonnage / Le grand frère (nianchan / 哥哥) de Shohei Imamura (Japon) Pickpocket – de Robert Bresson (France) Puberun – de Prabhat Mukherjee (Inde) Sous dix drapeaux (sotto dieci bandiere) de Duilio Coletti (Italie/USA) Sängkammartjuven – de Göran Gentele (Suède) Tro, håb og trolddom – de Erik Balling (Danemark) Venner – de Tancred Ibsen (Norvège) Le fleuve sauvage / Quand gronde le fleuve (wild river) de Elia Kazan (USA)
Membres du jury Courts Métrages et Documentaires : Johannes Eckhardt (Allemagne), Tahar Cheriaa (Tunisie), Ludwig Gesek (Autriche), Lars Krantz (Suède), Edwin Redslob (Allemagne), Semih Tugrul (Turquie) & Roberto Alejandro Tálice (Argentine).

Ours d’Or, court-métrage :
Le songe des chevaux sauvages – de Denys Colomb Daunant (France)
Ours d’Argent, court-métrage :
Der spielverderber – de Boris von Borresholm & Ferdinand Diehl (Allemagne) Diario – de Juan Berend (Argentine) I vecchi – de Raffaele Andreassi (Italie)
Mention Spéciale, court -métrage :
Hafenrhythmus – de Wolf Hart (Allemagne) Austria gloriosa – de ? (Autriche)
Ours d’Or, documentaire :
Faja lobbi – de Herman van der Horst (Pays-Bas)
Ours d’Or, Mention Spéciale, documentaire :
Mandara – de René Gardi (Suisse)
Prix de la Jeunesse du meilleur documentaire :
Jungle cat / A true-life adventure: Jungle cat – de James Algar (USA)
Prix de la Jeunesse du meilleur documentaire, Mention Spéciale :
Mandara – de René Gardi (Suisse)
Prix de la Jeunesse du meilleur court métrage :
Nguoi con cua bien ça – de ? (Vietnam)
Prix de la Jeunesse du meilleur court métrage, Mention Spéciale :
Ballon vole – de Jean Dasque (France)
Courts Métrages et Documentaires en compétition :
Le songe des chevaux sauvages – de Denys Colomb Daunant (France) Faja lobbi – de Herman van der Horst (Pays-Bas) Hommes du Brésil (homens do Brasil) de Nelson Marcellino de Carvalho (Brésil) Jungle cat / A true-life adventure: Jungle cat – de James Algar (USA) Mandara – de René Gardi (Suisse) Village Sunday – de Stewart Wilensky (USA) Der spielverderber – de Boris von Borresholm & Ferdinand Diehl (Allemagne) Diario – de Juan Berend (Argentine) I vecchi – de Raffaele Andreassi (Italie) Hafenrhythmus – de Wolf Hart (Allemagne) Austria gloriosa – de ? (Autriche) Nguoi con cua bien ça – de ? (Vietnam) Ballon vole – de Jean Dasque (France)
PREVIOUSFestival de Berlin 1959 || Festival de Berlin 1960 || Festival de Berlin 1961NEXT
Fiche créée le 26 avril 2012 | Modifiée le 26 avril 2012 | Cette fiche a été vue 1149 fois