CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Walter Massey
Recherche Rapide :

Festival de Berlin 1982



Le secret de Veronika Voss (die sehnsucht der Veronika Voss) de Rainer Werner Fassbinder Allemagne) avec Rosel Zech, Hilmar Thate, Cornelia Froboess Festival du 12 février au 23 février 1982. Président : Joan Fontaine (USA). Membres du jury : Wladimir Baskakow (URSS), Brigitte Fossey (France), Joe Hembus (Allemagne), Laszló Lugossy (Hongrie), Gian Luigi Rondi (Italie), Helma Sanders-Brahms (Allemagne), Mrinal Sen (Inde) & David J. Stratton (Australie).
Ours d’Or :
Le secret de Veronika Voss (die sehnsucht der Veronika Voss) de Rainer Werner Fassbinder Allemagne)
Ours d’Argent, Prix Spécial du Jury :
Dreszcze – de Wojciech Marczewski (Pologne)
Ours d’Argent de la mise en scène :
Mario Monicelli (Le marquis s’amuse (il marchese del grillo)) (Italie/France)
Ours d’Argent d’interprétation masculine :
Stellan Skarsgård (L’assassin candide (den enfaldige mördaren) de Hans Alfredson) (Suède) Michel Piccoli (Une étrange affaire – de Pierre Granier-Deferre) (France)
Ours d’Argent d’interprétation féminine :
Katrin Saß (Caution pour un an (bürgschaft für ein Jahr) de Herrmann Zschoche) (Allemagne)
Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique :
Zoltán Fábri (Requiem – de Zoltán Fábri) (Hongrie)
Mention Spéciale :
The killing of Angel Street – de Donald Crombie (Australie) Absence de malice (absence of malice) de Sydney Pollack (USA) Muzhiki! (Мужики!) Iskra Babich (URSS)
Ours d’Or d’Honneur :
James Stewart
Films en compétition :
Absence de malice (absence of malice) de Sydney Pollack (USA) L’amour des femmes – de Michel Soutter (France/Suisse) Beyrouth : La rencontre (Beyroutou el lika) de Borhane Alaouié (Liban/Tunisie/Belgique) L’affaire Shimoyama (Nihon no atsui hibi bôsatsu: Shimoyama jiken (日本の熱い日々 謀殺・下山事件) de Kei Kumai Caution pour un an (bürgschaft für ein Jahr) de Herrmann Zschoche (Allemagne) Une révolution allemande (eine deutsche revolution) de Helmut Herbst (Allemagne) Dreszcze – de Wojciech Marczewski (Pologne) L’assassin candide (den enfaldige mördaren) de Hans Alfredson (Suède) The killing of Angel Street – de Donald Crombie (Australie) Le marquis s’amuse (il marchese del grillo) de Mario Monicelli (Italie/France) La fille aux cheveux roux (het meisje met het rode haar) de Ben Verbong (Pays-Bas) Muzhiki! (Мужики!) Iskra Babich (URSS) Requiem – de Zoltán Fábri (Hongrie) Romanze mit Amelie – de Ulrich Thein (Allemagne) Adieu, ma grande terre (saraba itoshiki daichi / さらば愛しき大地) de Mitsuo Yanagimachi (Japon) Le secret de Veronika Voss (die sehnsucht der Veronika Voss) de Rainer Werner Fassbinder Allemagne) Tzlila Chozeret (שמעון דותן) de Shimon Dotan (Israël) Une étrange affaire – de Pierre Granier-Deferre (France) An unsuitable job for a woman – de Christopher Petit (Royaume-Uni) Amour du pays natal (xiang qing) de Bingliu Hu & Jin Wang (Chine)
Films en hors-compétition :
Butterfly – de Matt Cimber (USA) Coup de torchon – de Bertrand Tavernier (France) Doux moments du passé (dulces horas) de Carlos Saura (Espagne) Feine gesellschaft : Beschränkte haftung – de Ottokar Runze (Allemagne) Großstadtzigeuner – de Irmgard von zur Mühlen (Allemagne) Kraftprobe – de Heidi Genée (Allemagne) Concile d’amour (liebeskonzil) de Werner Schroeter (Allemagne) Mille milliards de dollars – de Henri Verneuil (France) C’est ma vie après tout (whose life is it anyway?) de John Badham (USA)
Séances spéciales :
Noces de sang (bodas de sangre) de Carlos Saura (Espagne) Ciel brisé (brusten himmel) de Ingrid Thulin (Suède) Gallipoli – de Peter Weir (Australie) Garde à vue – de Claude Miller (France) Brumes de chaleur (kagerô-za /陽炎座) de Seijun Suzuki (Japon) Shi zi jie tou – de Shen Xi-Ling (Chine) L’élu (the chosen) de Jeremy Paul Kagan (USA) Vagues (golven) de Annette Apon (Pays-Bas) The Weavers : Wasn’t that a time – de Jim Brown (USA) Urgh ! A music war – de Derek Burbridge (Royaume-Uni) Weggehen um anzukommen – de Alexandra von Grote (Allemagne) Vpervye zamuzhem – de Iosif Kheifits (URSS) Zai sheng ren – de Wai-Chuen Yung (Chine)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Dreszcze – de Wojciech Marczewski (Pologne) Lignes de vie (lebensläufe) de Winfried Junge (Allemagne) Nuestra voz de tierra, memoria y futuro – de Marta Rodríguez & Jorge Silva (Colombie)
Prix FIPRESCI, Forum du Nouveau Cinéma (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Pastorale (pastorali / Пастораль) de Otar Iosseliani (URSS)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Caution pour un an (bürgschaft für ein Jahr) de Herrmann Zschoche (Allemagne)
Prix OCIC, Recommandation Spéciale (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
L’assassin candide (den enfaldige mördaren) de Hans Alfredson (Suède)
Prix OCIC, Forum du Nouveau Cinéma (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Nuestra voz de tierra, memoria y futuro – de Marta Rodríguez & Jorge Silva (Colombie)
Prix OCIC, Mention Spéciale, Forum du Nouveau Cinéma (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Pastorale (pastorali / Пастораль) de Otar Iosseliani (URSS)
Prix CIDALC (Comité International pour la Diffusion Artistique et Littéraire par le Cinématographe) :
L’assassin candide (den enfaldige mördaren) de Hans Alfredson (Suède)
Prix CIDALC, Mention Spéciale (Comité International pour la Diffusion Artistique et Littéraire par le Cinématographe :
Le ravissement de Frank N. Stein – de Georges Schwizgebel (Suisse)
Prix CICAE (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
Dreszcze – de Wojciech Marczewski (Pologne)
Prix Interfilm, Prix Otto Dibelius :
Une étrange affaire – de Pierre Granier-Deferre (France)
Prix Interfilm, Prix Otto Dibelius, Forum du Nouveau Cinéma :
Lignes de vie (lebensläufe) de Winfried Junge (Allemagne) E – de Bretislav Pojar (Canada)
Prix Interfilm, Recommandation Spéciale :
Dreszcze – de Wojciech Marczewski (Pologne)
Prix UNICEF :
Gummi-Tarzan – de Søren Kragh-Jacobsen (Danemark)
Prix UNICEF, Mention Spéciale :
Bananen-Paul – de Richard Claus (Allemagne) Matagi, le vieux chasseur d’ours (Matagi / マタギ) Toshio Gotô (Japon)
Prix du Jury des lecteurs du « Berliner Morgenpost » :
Absence de malice (absence of malice) de Sydney Pollack (USA)
Panorama :
Ad ovest di Paperino – de Alessandro Benvenuti (Italie) Atheis – de Sjuman Djada (Indonésie) Avskedet – de Tuija-Maija Niskanen (Suède/Finlande) Le cœur du tyran (A zsarnok szíve, avagy Boccaccio Magyarországon) de Miklós Jancsó (Hongrie) Belladonna – de Jytte Rex (Danemark) Berlinger – de Alf Brustellin & Bernh. Sinkel (Allemagne) Chytilova versus Forman – de Vera Chytilova (Belgique) Couples and robbers – de Clare Peploe (Royaume-Uni) Das goldene ding – de Ula Stöckl & Edgar Reitz (Allemagne) Das Lügenmal – de Anna Sokolowsky (Pologne) La joyeuse famille (de heilige familie) de Roeland Kerbosch (Pays-Bas) Der mädchenkrieg – de Alf Brustellin & Bernh. Sinkel (Allemagne) Der sturz – de Alf Brustellin (Allemagne) Deutschland im herbst – de Alf Brustellin (Allemagne) Die stadt der hunde – de Alf Brustellin (Allemagne) Dirnenschicksal – de Christoph Eichhorn (Allemagne) Dirty daughters / Die hure und der hurensohn – de Dagmar Beiersdorf (Allemagne) Eine familie Braun – de Monique Schwarz (Australie) For the term of his natural life – de Norman Dawn (Australie) Freia und Ferry – de Gerd Mölling & Christ.Eichhorn (Allemagne) Fucking City – de Lothar Lambert (Allemagne) Gadis penakluk – de Edward Pesta Sirait (Indonésie) Gekkenbriefje – de Olga Madsen (Pays-Bas) Gemischter salat : French dressing – de Erwin Kneihsl (Allemagne) Geschichten vom Kübelkind – de Ula Stöckl & Edgar Reitz (Allemagne) Greetings from Washington D.C. – de Lucy Winer (USA) Hard knocks – de Don McLennan (Australie) Historien om Kim Skov – de Hans-Henrik Joergensen (Danemark) Les gens d’en face (oi apenanti) de Giorgos Panousopoulos (Grèce) Jonas und der aufrechte gang – de Angelika Kettelhack (Allemagne) Kaltgestellt – de Bernhard Sinkel (Allemagne) Kluge Leni und der löwe – de Alf Brustellin (Allemagne) Lawinengefahr – de Hans-Peter Böffgen (Allemagne) Lewat jam malam – de Usmar Ismail (Indonésie) Lina Braake fait sauter la banque (Lina Braake) de Bernhard Sinkel (Allemagne) Petite Ida (liten Ida) de Laila Mikkelsen (Norvège/Suède) Le tigre de Kemayoran (Macan Kemajoran) de Win Umboh (Indonésie) Mandala – de Im Kwon Taek (Corée du Sud) Menuet – de Lili Rademakers (Belgique) Novembre 1928 (Nopember 1828) de Teguh Karya (Indonésie) Øjeblikket – de Astrid Henning-Jensen (Danemark) Les chemins de l’amour se perdent dans la nuit (oi dromoi tis agapis einai nyhterinoi) de Frieda Liappa (Grèce) P4W : Prison for women – de Janis Cole & Holly Dale (Canada) Para perintis kemerdekaan – de Asrul Sani (Indonésie) Perempuan dalam pasungan – de Ismail Soebardjo (Indonésie) Pictures – de Michael Black (Nouvelle-Zélande) Plae kao – de Cherd Songsri (Thaïlande) Quo Vadis, Mikis? Fragen an Theodorakis – de Charlotte Kerr (Allemagne) Sally et la liberté (Sally och friheten) de Gunnel Lindblom (Suède) Seputih Hatinya, semerah bibirnya – de Slamet Rahardjo (Indonésie) Sha ou – de Zhang Nunxin (Chine) Sharing the secret: Selected gay stories – de John Kastner (Canada) Stilt dancers of Longbow Village – de Carma Hinton & Richard Gordon (USA) Taugenichts – de Bernhard Sinkel (Allemagne) Tina Modotti – de Marie Bardischewski & A.Jeshel (Allemagne) Tuwat : Wochenschau – de ? (Allemagne) Usia 18 – de Teguh Karya (Indonésie) Viva Verneuil – de Christian Zeender (Suisse) Vous serez heureux – de Rafael Nedzynski (Belgique) Wan ja deng huo – de Shen Fu (Chine) Wie geht ein mann – de Martin Ripken & Hans Stempel (Allemagne) Winter of our dreams – de John Duigan (Australie) Wu ya he ma que – de Zheng Jun Li (Chine) Yuyun pasien rumah sakit gila – de Arifin C.Noor (Indonésie) Zur besserung der person – de Heinz Bütler (Suisse)
Forum :
Agatha et les lectures illimitées – de Marguerite Duras (France) L’âge de la terre (a idade da terra) de Glauber Rocha (Brésil) Appunti per un romanzo dell’immondeza – de Pier Paolo Pasolini (Italie) Ashwathama – de K.R. Mohana (Inde) Le témoin (a tanù) de Péter Bacsó (Hongrie) La maison (bayt) de Amos Gitai (Israël) L’aigle blanc (belyy oryol / Белый орёл) de Yakov Protazanov (URSS) Berliner Stadtbahnbilder – de Alfred Behrens (Allemagne) Circus riders – de Martha Haslanger (USA) Enquête sur la sexualité (comizi d’amore) de Pier Paolo Pasolini (Italie) Das beil von Wandsbek – de Horst Königstein & H.Breloer (Allemagne) Das letzte loch – de Herbert Achternbusch (Allemagne) Daughters of chaos – de Marjorie Keller (USA) De afstand tot dichtbij – de Barbara Meter (Pays-Bas) De beeldenstorm – de Johan van der Keuken (Pays-Bas) De stilte rond Christine M. – de Marleen Gorris (Pays-Bas) Don Diego et Pélagie (Don Diego i Pelageja / Дон Диего и Пелагея) de Yakov Protazanov (URSS) El Salvador : Another Vietnam? – de Glenn Silber (USA) El Salvador : Los primeros frutos – de Cero a la Izquierda (Salvador) En résidence surveillée – de Paulin Vieyra (Sénégal) Etwas wird sichtbar – de Harun Farocki (Allemagne) Experimentalfilme – de Arthur Cantrill & Corinne Cantrill (Australie) Fermata Etna – de Klaus Michael Grüber (Italie) Flüchtige bekanntschaften – de Marianne Lüdcke (Allemagne) Francisca – de Manoel de Oliveira (Portugal) Guambianos – de Wolf Tirado & Jackie Reiter (Colombie/Royaume-Uni) Im land meiner Eltern – de Jeanine Meerapfel (Allemagne) In our water – de Meg Switzgable (USA) In the bag – de Amy Taubin (USA) Keine Startbahn West : Eine region wehrt sich – de Thomas Fricke & Regine Heuser (Allemagne) Krizno razdoblje – de Franci Slak (Yougoslavie) La femme de l’aviateur / La femme de l’aviateur ou « On ne saurait penser à rien » – de Eric Rohmer (France) La guerre d’un seul homme – de Edgardo Cozarinsky (France/Allemagne) Lignes de vie (lebensläufe) de Winfried Junge (Allemagne) Le lapin a deux têtes – de Joseph Morder (France) L’enfance nue – de Maurice Pialat (France) Lenz – de Alexandre Rockwell (USA) L’homme Atlantique – de Marguerite Duras (France) L’homme fragile – de Claire Clouzot (France) Loeperjenten – de Vibeke Lökkeberg (Norvège) Logik des gefühls – de Ingo Kratisch (Allemagne) Macumba – de Elfi Mikesch (Allemagne) Mein vater – de Fritz Poppenberg (Allemagne) Narcisse et Psyche (Nárcisz és Psyché) de Gábor Bódy (Hongrie) Nightshift – de Robina Rose (Royaume-Uni) Normalsatz – de Heinz Emigholz (Allemagne) Nuestra voz de tierra, memoria y futuro – de Marta Rodríguez & Jorge Silva (Colombie) Pastorale (pastorali / Пастораль) de Otar Iosseliani (URSS) Peter Murray – de David Hancock &Herbert di Gioia (USA) La fête de Saint Yorgen (prazdnik svyatogo Yorgena / Праздник святого Йоргена) de Yakov Protazanov & Porfiri Podobed (URSS) Regentropfen – de Michael Hoffmann &Harry Raymon (Allemagne) Reisender krieger – de Christian Schocher (Suisse) Retour d’un repère composé – de Rose Lowder (France) Rote liebe – de Rosa von Praunheim (Allemagne) Sacrifice area – de Ernie Damen & Otto Schuurman (Pays-Bas) Quarante-et-unième (sorok pervyy / Сорок первый) de Yakov Protazanov (URSS) So that you can live – de ? (Royaume-Uni) Subway riders – de Amos Poe (USA) Theater in trance – de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne) The cold eye – de Babette Mangolte (USA) The foreigner – de Amos Poe (USA) The second journey [To Uluru] – de Arthur & Corinne Cantrill (Australie) The spirit moves – de Mura Dehn (USA) Tommi (Томми) de Yakov Protazanov (URSS) Trance – de Clemens Klopfenstein (Suisse) Traveller – de Joe Comerford (Irlande/Royaume-Uni) Unmade beds – de Amos Poe (USA) Von richtern und anderen sympathisanten – de Axel Engstfeld (Allemagne) Wadi Rushmia – de Amos Gitai (Israël Waldi – de M.Leiner & R.Kahn (Allemagne) Who shall live and who shall die? – de Laurence Jarvik (USA) Winterstadt – de Bernhard Giger (Suisse) Zechmeister – de Angela Summereder (Autriche) Zeichen und wunder – de Niklaus Schilling (Allemagne) Trop tôt, trop tard – de Jean-Marie Straub & Danièle Huillet (France/Italie)
Kinderfilmfest/14plus :
Bananen-Paul – de Richard Claus (Allemagne) Das kalte herz – de Paul Verhoeven (Allemagne) Das pferdemädchen – de Egon Schlegel (Allemagne) Der dicke und ich – de Karl-Heinz Lotz (Allemagne) Der tapfere schulschwänzer – de Winfried Junge (Allemagne) Die fahrt nach bamsdorf – de Konrad Petzold (Allemagne) Die reise nach sundevit – de Heiner Carow (URSS) Le serpent rouge (czerwone weze) de Wojciech Fiwek (Pologne) Les fils de Grand Ours (die söhne der grossen bärin) de Josef Mach (Allemagne) Ehret die frauen – de Otto Sacher & Klaus Georgi (Allemagne) Friend or foe – de John Krish (Royaume-Uni) Gummi-Tarzan – de Søren Kragh-Jacobsen (Danemark) Ibo ile Güllüsah – de Atif Yilmaz (Turquie) Ikarus – de Heiner Carow (Allemagne) Juste un coup de sifflet (jen si tak trochu pisknout) de Karel Smyczek (Tchécoslovaquie) Kaňka do pohádky – de Ota Koval (Tchécoslovaquie) Kinder von Nord-Ost – de Günther Jordan (Allemagne) Lerchenlieder – de Jochen Kraußer (Allemagne) Matagi, le vieux chasseur d’ours (Matagi / マタギ) Toshio Gotô (Japon) Mohr und die raben von London – de Helmut Dziuba (Allemagne) Philipp der kleine – de Herrmann Zschoche (Allemagne) Rasmus på luffen – de Olle Hellbom (Suède) Sie nannten ihn Amigo – de Heiner Carow (Allemagne) La poule noire (Chyornaya kuritsa, ili Podzemnye zhiteli / Чёрная курица, или Подземные жители) de Viktor Gres (URSS) Vater als studienhilfe – de Otto Sacher (Allemagne) Vaters grosse liebe – de Klaus Georgi (Allemagne) Vater und die mathematic – de Otto Sacher (Allemagne) Wie heiratet man einen König – de Rainer Simon (Allemagne) Zeppelin – de Lasse Glomm (Norvège)
Rétrospective :
Autopsie d’un meurtre (anatomy of a murder) de Otto Preminger (USA) La voleuse / Une vie volée (a stolen life) de Curtis Bernhardt (USA) Le beau Brummell (Beau Brummell) de Curtis Bernhardt (USA) Berlin, symphonie d’une grande ville (Berlin. Die sinfonie der großstadt) de Walther Ruttmann (Allemagne) L’amiral mène la danse (born to dance) de Roy Del Ruth (USA) Appelez Nord 777 (call Northside 777 / calling Northside 777) de Henry Hathaway (USA) La mort n’était pas au rendez-vous (conflict) de Curtis Bernhardt (USA) Das letzte fort – de Curtis Bernhardt (Allemagne) L’homme qui assassina (der mann, der den mord beging / nächte am Bosporus) de Curtis Bernhardt (Allemagne) L’héroïque embuscade / Le rebelle (der rebell) de Curtis Bernhardt & Luis Trenker (Allemagne) Le tunnel (der tunnel) de Curtis Bernhardt (Allemagne) Le tunnel – de Curtis Bernhardt (France/Allemagne) Femme où démon (destry rides again / justice rides again) de George Marshall (USA) La vie passionnée des sœurs Brontë (devotion) de Curtis Bernhardt (USA) La femme que l’on désire / La femme dont on rêve (die frau, nach der man sich sehnt) de Curtis Bernhardt (Allemagne) La dernière compagnie (die letzte kompanie) de Curtis Bernhardt (Allemagne) L’orpheline de Lowood (die waise von Lowood) de Curtis Bernhardt (Allemagne) Gaby – de Curtis Bernhardt (USA) Le mur des ténèbres (high wall) de Curtis Bernhardt (USA) Mélodie interrompue (interrupted melody) de Curtis Bernhardt (USA) La vie est belle (it’s a wonderful life) de Frank Capra (USA) Juke girl – de Curtis Bernhardt (USA) Kinderseelen klagen euch an – de Curtis Bernhardt (Allemagne) Un mari à tout faire (kisses for my president) de Curtis Bernhardt (USA) La femme aux cheveux rouges (the lady with red hair) de Curtis Bernhardt (USA) Un million de trop (million dollar baby) de Curtis Bernhardt (USA) La belle du Pacifique (Miss Sadie Thompson) de Curtis Bernhardt (USA) My love came back – de Curtis Bernhardt (USA) Le droit d’aimer (my reputation) de Curtis Bernhardt (USA) L’ambitieuse (payment on demand / story of a divorce) de Curtis Bernhardt (USA) La possédée (possessed) de Curtis Bernhardt (USA) Rebecca – de Alfred Hitchcock (USA) Le prince des voleurs (schinderhannes) de Curtis Bernhardt (Allemagne) Sirocco – de Curtis Bernhardt (USA) La femme au voile bleu (the blue veil) de Curtiz Bernhardt (USA) Corps et âme (the doctor and the girl) de Curtis Bernhardt (USA) Romance inachevée (the Glenn Miller story) de Anthony Mann L’homme qui tua Liberty Valance (the man who shot Liberty Valance de John Ford (USA) L’appât ( the naked spur ) de Anthony Mann (USA) Indiscrétions (the Philadelphia story) de George Cukor (USA) Rendez-vous (the shop around the corner) de Ernst Lubitsch (USA) L’odyssée de Charles Lindberg (the spirit of St. Louis) de Billy Wilder (USA) Un homme change son destin (the Stratton story) de Sam Wood (USA) Winchester 73 (Montana Winchester) de Anthony Mann (USA)
Nouveau Cinéma Allemand :
Amphitryon – de Michael de Groot (Allemagne) Celeste – de Percy Adlon (Allemagne) Le bateau (das boot) de Wolfgang Petersen (Allemagne) Das haus im park – de Aribert Weis (Allemagne) Der mann im pyjama – de Christian Rateuke & Hartmann Schmige(Allemagne) Der subjektive factor – de Helke Sander (Allemagne) Desperado City – de Vadim Glowna (Allemagne) La fille offerte (die berührte) de Helma Sanders-Brahms(Allemagne) Les années de plomb (die bleierne zeit) de Margarethe von Trotta (Allemagne) Le faussaire (die fälschung) de Volker Schlöndorff (Allemagne) Freak Orlando – de Ulrike Ottinger (Allemagne) Frohes fest – de George Tabori (Allemagne) Geschichten aus den hunsrückdörfern – de Edgar Reitz (Allemagne) Highway 40 West : Reise in Amerika – de Hartmut Bitomsky (Allemagne) Jede menge kohle – de Adolf Winkelmann (Allemagne) La Ferdinanda – de Rebecca Horn (Allemagne) Malou – de Jeanine Meerapfel (Allemagne) Marmor, stein und eisen bricht – de Hans-Christof Stenzel (Allemagne) Nach mitternacht – de Wolf Gremm (Allemagne) Neonstadt – de Wolfgang Büld, Dominik Graf, Hans Schmid, Helmer von Lützelburg & Gisela Weilemann (Allemagne) Unsere leichen leben noch – de Rosa von Praunheim (Allemagne) Vor den vätern sterben die shone – de Claudia Holldack (Allemagne) Witzleben – de Helmuth Costard & Jürgen Ebert (Allemagne) Wochenend – de Wolfram Paulus (Autriche/Allemagne)
Ours d’Or, court-métrage :
Loutka, prítel cloveka – de Ivan Renc (Tchécoslovaquie)
Ours d’Argent, Prix du Jury du scénario, court-métrage :
Lei Bao (San ge heshang – de Jingda Xu) (Chine)
Courts Métrages en compétition :
4 km – de Juan-Antonio Gamero (Espagne) Amores de Salazar – de Manuel Carvalheiro (Portugal) An einem februarvormittag – de Gunther Scholz (Allemagne) Curumins e cunhantas – de Regina Jeha (Brésil) Camilla Horn sieht sich als gretchen in Murnaus Stummfilm – de Hans Sachs & Hedda Rinneberg (Allemagne) Catch as catch can – de Dietmar Buchmann (Allemagne) Cher Alexandre – de Anne le Monnier (France) Départ – de Dominique Loreau & Phil.Simon (Belgique) Der grüne Max – de Werner Klett & Fritz Illing (Allemagne) Die rückkehr des winkenden mädchens – de Gunter W.Rometsch (Allemagne) E – de Bretislav Pojar (Canada) Fiesta grande – de Alberto Teira Mayolini (Espagne) Genius of love – de Annabel Jankel & Rocky Morton (Royaume-Uni) Koko pops – de Antoinette Starkiewicz (Australie) Le ravissement de Frank N. Stein – de Georges Schwizgebel (Suisse) Loutka, prítel cloveka – de Ivan Renc (Tchécoslovaquie) Om natten – de Lennart Gustafsson (Suède) San ge heshang – de Jingda Xu (Chine) Umbra – de Jörg Moser-Metius (Allemagne)
PREVIOUSFestival de Berlin 1981 || Festival de Berlin 1982 || Festival de Berlin 1983NEXT
Fiche créée le 29 avril 2012 | Modifiée le 30 avril 2012 | Cette fiche a été vue 1482 fois