CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Karin Hardt
Recherche Rapide :

Festival de Berlin 2001



Intimité (intimacy) de Patrice Chéreau (France) avec Mark Rylance, Kerry Fox, Susannah Harker, Alastair Galbraith, Philippe Calvario, Timothy Spall, Marianne Faithfull Festival du 7 février au 18 février 2001. Président : Bill Mechanic (USA). Membres du jury : Jacqueline Bisset (Royaume-Uni), Diego Galán (Espagne), Kyoko Hirano (Japon), Fatih Akin (Allemagne), Dario Argento (Italie), Fei Xie (Chine), Hector Babenco (Brésil) & Dominique Blanc (France).
Ours d’Or :
Intimité (intimacy) de Patrice Chéreau (France)
Ours d’Argent, Grand Prix du Jury :
Beijing bicycle / La bicyclette de Pékin (shiqi sui de dan che /十七岁的单车) de Wang Xiao-shuai (Chine/France)
Ours d’Argent, Prix Spécial du Jury :
Italian for beginners / Italien pour débutants (italiensk for begyndere) de Lone Scherfig (Danemark)
Ours d’Argent de la mise en scène :
Lin Cheng-sheng (Betelnut beauty (ai ni ai wo / 檳榔西施)) (Taïwan/Chine/France)
Ours d’Argent d’interprétation masculine :
Benicio Del Toro (Traffic – de Steven Soderbergh) (USA)
Ours d’Argent d’interprétation féminine :
Kerry Fox (Intimité (intimacy) de Patrice Chéreau) (France)
Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique :
Raúl Pérez Cubero (You’re the one [Una historia de entonces] – de José Luis Garci) (Espagne)
Prix Alfred Bauer :
La ciénaga – de Lucrecia Martel (Argentine/Espagne)
Prix Ange Bleu :
Intimité (intimacy) de Patrice Chéreau (France)
Caméra de la Berlinale :
Heinz Badewitz Kei Kumai
Prix Piper Heidsieck Nouveau Talent du meilleur jeune acteur :
Cui Lin (Beijing bicycle / La bicyclette de Pékin) (shiqi sui de dan che /十七岁的单车) de Wang Xiao-shuai (Chine/France) Li Bin (Beijing bicycle / La bicyclette de Pékin) (shiqi sui de dan che /十七岁的单车) de Wang Xiao-shuai (Chine/France)
Prix Piper Heidsieck Nouveau Talent de la meilleure jeune actrice :
Anjelica Lee (Betelnut beauty (ai ni ai wo / 檳榔西施) de Lin Cheng-sheng) (Taïwan/Chine/France)
Ours d’Or d’Honneur :
Kirk Douglas
Films en compétition :
Betelnut beauty (ai ni ai wo / 檳榔西施) de Lin Cheng-sheng (Taïwan/Chine/France) À ma sœur ! – de Catherine Breillat (France) The very black show (bamboozled) de Spike Lee (USA) Chloé (Kuroe) de Gô Rijû (Japon) Le chocolat (chocolat) de Lasse Hallström (USA) Félix et Lola – de Patrice Leconte (France) À la rencontre de Forrester (finding Forrester) de Gus Van Sant (USA) JSA (gongdong gyeongbi guyeok JSA / 공동경비구역 JSA) de Chan-wook Park Intimité (intimacy) de Patrice Chéreau (France) Inugami (狗神) de Masato Harada (Japon) Italian for beginners / Italien pour débutants (italiensk for begyndere) de Lone Scherfig (Danemark) La ciénaga – de Lucrecia Martel (Argentine/Espagne) Tableau de famille (le fate ignoranti) de Ferzan Ozpetek (Italie/France) Little Senegal – de Rachid Bouchareb (France/Allemagne) Malèna – de Giuseppe Tornatore (Italie/USA) Berlin en fièvre (my sweet home) de Filippos Tsitos (Grèce/Allemagne) Beijing bicycle / La bicyclette de Pékin (shiqi sui de dan che /十七岁的单车) de Wang Xiao-shuai (Chine/France) Rédemption (the claim) de Michael Winterbottom (Royaume-Uni/Canada) Le tailleur de Panama (the taylor of Panama) de John Boorman (Irlande/Royaume-Uni) Traffic – de Steven Soderbergh (USA) Weiser – de Wojciech Marczewski (Pologne/Suisse) Mon combat (Wit) de Mike Nichols (USA) You’re the one [Una historia de entonces] – de José Luis Garci (Espagne)
Films en hors-compétition :
Stalingrad (enemy at the gates) de Jean-Jacques Annaud (Royaume-Uni/Allemagne) Hannibal – de Ridley Scott (USA) Quills, la plume et le sang (Quills) de Philip Kaufman (USA) Super 8 stories – de Emir Kusturica (Italie/Allemagne) Treize jours (thirteen days / thirteen days which shocked the world) de Roger Donaldson (USA)
Séances spéciales :
2001 : L’odyssée de l’espace (2001 : A space odyssey) de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) Metropolis – de Fritz Lang (Allemagne) Les sentiers de la gloire (paths of glory) de Stanley Kubrick (USA) Stanley Kubrick, une vie en image (Stanley Kubrick : A life in pictures) de Jan Harlan (Royaume-Uni) Une longue longue longue nuit d’amour (una lunga lunga lunga notte d’amore) de Luciano Emmer (Italie)
Ours de Cristal du meilleur film :
Jimmy Grimble (there’s only one Jimmy Grimble) de John Hay (Royaume-Uni)
Ours de Cristal, Mention Spéciale Kplus :
Taliesin Jones (the testimony of Taliesin Jones / small miracles) de Martin Duffy (Royaume-Uni)
Ours de Cristal du meilleur court-métrage :
Hooves of fire – de Richard Goleszowski (Royaume-Uni)
Ours de Cristal, Mention Spéciale Kplus, court-métrage :
O branco – de Angela Pires & Liliana Sulzbach (Brésil)
Grand Prix Deutsches Kinderhilfswerk :
L’été de Nagisa (Nagisa / なぎさ) de Masaru Konuma (Japon)
Prix Spécial Deutsches Kinderhilfswerk :
Hooves of fire – de Richard Goleszowski (Royaume-Uni)
Mention Spéciale Deutsches Kinderhilfswerk :
Le ciel tombe (il cielo cade) de Andrea Frazzi & Antonio Frazzi (Italie)
Mention Spéciale Deutsches Kinderhilfswerk, court-métrage :
La nota final – de Maite Rivera Carbonell (Espagne/Cuba)
Prix de l’Audience Panorama :
Berlin est en Allemagne (Berlin is in Germany) de Hannes Stöhr (Allemagne)
Teddy du meilleur film :
Hedwig (Hedwig and the angry inch) de John Cameron Mitchell (USA)
Teddy du meilleur documentaire :
Trembling before G-D – de Sandi Dubowski (USA)
Teddy du court-metrage :
Erè mèla mèla – de Daniel Wiroth (France/Luxembourg)
Teddy Prix du Jury :
Sue Maluwa-Bruce & Beate Kunath (Forbidden fruit – de Sue Maluwa-Bruce) (Zimbabwe/ Allemagne)
Teddy Mention Spéciale :
Chop Suey – de Bruce Weber (USA) The iron ladies (satree lek) de Yongyooth Thongkonthun (Thaïlande)
Teddy Spécial :
Moritz de Hadeln
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Italian for beginners / Italien pour débutants (italiensk for begyndere) de Lone Scherfig (Danemark)
Prix FIPRESCI Panorama (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique):
Maelström – de Denis Villeneuve (Canada)
Prix FIPRESCI, Forum du Nouveau Cinéma (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Danach hätte es schön sein müssen – de Karin Jurschick (Allemagne)
Prix du Jury Œcuménique :
Italian for beginners / Italien pour débutants (italiensk for begyndere) de Lone Scherfig (Danemark)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Mon combat (Wit) de Mike Nichols (USA)
Prix du Jury Œcuménique, Panorama :
Blue end – de Kaspar Kasics (Suisse)
Prix du Jury Œcuménique, Forum du Nouveau Cinéma :
Un pays idéal (det nya landet) de Geir Hansteen Jörgensen (Suède)
Prix CICAE, Panorama (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
Shopping de nuit (late night shopping) de Saul Metzstein (Royaume-Uni)
Prix CICAE, Forum du Nouveau Cinéma (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
Love/Juice – de Kaze Shindo (Japon)
Prix Don Quichotte :
Pathos (karunam) de Jayaraaj (Inde)
Prix Don Quichotte, Mention Spéciale :
Trembling before G-D – de Sandi Dubowski (USA) Un taxi à Pékin (xiari nuanyangyang / 夏日暖洋洋) de Ning Ying (Chine)
Prix Netpac :
L’odeur du camphre, le parfum du jasmin (booye Kafoor, atre yas / بوی کافور، عطر ياس‎) de Bahman Farmanara (Iran)
Prix Netpac, Mention Spéciale :
La jetée des veuves (ben khong chong) de Luu Trong Ninh (Vietnam)
Prix du Cinéma Caligari :
Chroniques d’un petit-déjeuner (cronica de un desayuno) de Benjamin Cann (Mexique)
Prix Manfred Salzgeber :
À ma sœur ! – de Catherine Breillat (France)
Prix Panorama de l’Académie du Cinéma de New York :
Tyr – de Taras Tomenko (Ukraine)
Prix Panorama de l’Académie du Cinéma de New York, Mention Spéciale :
Veta – de Teona Strugar Mitevska (Macédoine/USA) Je t’aime John Wayne – de Toby MacDonald (Royaume-Uni)
Bouse d’Études de l’Académie du Cinéma de New York :
Raconte – de Malandrin Guillaume (Belgique)
Prix UIP Berlin du court-métrage européen :
Å se en båt med seil – de Anja Breien (Norvège)
Prix de la Paix au Cinéma :
Vivre après : Paroles de femmes – de Laurent Bécue-Renard (France)
Prix de la Paix au Cinéma, Mention Spéciale :
The optimists / The story of the rescue of the jews of Bulgaria – de Jacky Comforty (USA)
Prix Wolfgang Staudte :
Love/Juice – de Kaze Shindo (Japon)
Prix du Jury des lecteurs du « Berliner Morgenpost » :
Italian for beginners / Italien pour débutants (italiensk for begyndere) de Lone Scherfig (Danemark)
Prix du Jury des lecteurs du « Berliner Zeitung » :
Les harmonies Werckmeister (Werckmeister harmóniák) de Béla Tarr & Ágnes Hranitzky (Hongrie/Allemagne)
Prix du Jury des lecteurs du « Siegessäule » :
The iron ladies (satree lek) de Yongyooth Thongkonthun (Thaïlande)
Panorama :
Anita n’en fait qu’à sa tête (Anita no perd el tren) de Ventura Pons (Espagne) Bad luck love – de Olli Saarela (Finlande) Berlin Babylon – de Hubertus Siegert (Allemagne) Berlin est en Allemagne (Berlin is in Germany) de Hannes Stöhr (Allemagne) Blue end – de Kaspar Kasics (Suisse) Chop Suey – de Bruce Weber (USA) Controvento – de Peter Del Monte (Italie) Daresalam – de Issa Serge Coelo (France/Burkina Faso) Der traum ist aus : Die erben der scherben – de Christoph Schuch (Allemagne) De zee die denkt – de Gert de Graaff (Pays-Bas) À tout jamais(di jou tian chang) de Raymond To (Hong Kong) Disco pigs – de Kirsten Sheridan (Irlande) Domenica – de Wilma Labate (Italie) Don’s Plum – de R.D. Robb (USA/Danemark) Le septième jour (el séptimo día) de Gabriel Lichtmann (Argentine) En quête des sœurs Papin – de Claude Ventura (France) Erè mèla mèla – de Daniel Wiroth (France/Luxembourg) Et cetera... – de Andrey Osipov (Russie) Expecting – de Richard Press (USA) Extranjeros de sí mismos – de José Luis López-Linares & Javier Rioyo (Espagne) Secrets de famille (familjehemligheter) de Kjell-Åke Andersson (Suède) Fan yi cho – de Ip Kam-hung (Hong Kong/China) Forbidden fruit – de Sue Maluwa-Bruce (Zimbabwe/ Allemagne) From the queen to the chief executive (deng hou dong jian hua fa la) de Herman Yau (Hong Kong/Chine) Gaea Girls – de Kim Longinotto & Jano Williams (Royaume-Uni) Gimme Shelter – de Albert Maysles, David Maysles & Charlotte Zwerin (USA) Gotteszell : Ein frauengefängnis – de Helga Reidemeister (Allemagne) Hedwig (Hedwig and the angry inch) de John Cameron Mitchell (USA) Helgoland – de Karin Westerlund (Danemark) Hotoke (仏) de Jinsei Tsuji (Japon) ivansxtc. / Ivans xtc. [To live and die in Hollywood] – de Bernard Rose (USA/Royaume-Uni) Je t’aime John Wayne – de Toby MacDonald (Royaume-Uni) Julie Johnson – de Bob Gosse (USA) Klisti dromi – de Stavros Ioannou (Grèce) Krajinka – de Martin Sulík (Slovaquie/République Tchèque) Las razones de mis amigos – de Gerardo Herrero (Espagne) Shopping de nuit (late night shopping) de Saul Metzstein (Royaume-Uni) Latitude zero – de Toni Venturi (Brésil) Le roi danse – de Gérard Corbiau (Belgique/France) Les blessures assassines – de Jean-Pierre Denis (France) Lightmaker – de Dieter Meier (USA/Suisse) Lo básico – de José García Hernández (Espagne) Los rebeldes – de Ariane Kessissoglou (Cuba/Allemagne) Lost and delirious – de Léa Pool (Canada) Love come down – de Clement Virgo (Canada) Maelström – de Denis Villeneuve (Canada) Mein boss bin ich – de Niki List (Autriche) Memórias póstumas – de André Klotzel (Brésil/Portugal) Memorie di una festa – de Laura Mandolesi Ferrini (Italie) Mortel transfert – de Jean-Jacques Beineix (France/Allemagne) Ombre dans la lumière (Nippon no kuroi natsu : Enzai / 日本の黒い夏─冤罪) de Kei Kumai (Japon) Nunmul – de Sang-soo Im (Corée du Sud) Ode to a hunter – de Per Fronth (USA) Palindrome (palíndromo) de Philippe Barcinski (Brésil) Passeport (paszport) de Péter Gothár (Hongrie) Pout – de David Duponchel (République Tchèque) Raconte – de Malandrin Guillaume (Belgique) Riconciliati – de Rosalia Polizzi (Italie) The iron ladies (satree lek) de Yongyooth Thongkonthun (Thaïlande) Series 7 – de Daniel Minahan (USA) Solo por hoy – de Ariel Rotter (Argentine) Sonntags – de Ina Weisse (Allemagne) Southern comfort – de Kate Davis (USA) The basement girl – de Midi Onodera (Canada) The dark side of Daren – de Maximilian Moll (Allemagne) The fluffer – de Richard Glatzer (USA) The girl – de Sande Zeig (USA) Tom Clay Jesus – de Hoang A. Duong (USA) Trois huit – de Philippe Le Guay (France) Tyr – de Taras Tomenko (Ukraine) Venkel’s syndrome – de Vito Rocco (Royaume-Uni) Veta – de Teona Strugar Mitevska (Macédoine/USA) Vtorostepennye ljudi – de Kira Muratova (Ukraine) Wilde ehe – de Kathrin Feistl (Allemagne) Song of Tibet (yeshe dolma) de Xie Fei (Chine) Zoom – de Otto Alexander Jahrreiss (Allemagne)
Forum :
Ai xuoi van ly – de Le Hoang (Vietnam) Alai oayuthey – de Mani Ratnam (Inde) As I was moving ahead occasionally I saw brief glimpses of – de Jonas Mekas (USA) B-52 – de Hartmut Bitomsky (Allemagne) La jetée des veuves (ben khong chong) de Luu Trong Ninh (Vietnam) Bogowie sierpa i mlota – de Juri Chaschtschewatskij (Pologne) L’odeur du camphre, le parfum du jasmin (booye Kafoor, atre yas / بوی کافور، عطر ياس‎) de Bahman Farmanara (Iran) Chung cu – de Viet Linh (Vietnam) Comeuppance – de Derek Chiu (Hong Kong) Il commesso viaggiatore – de Francesco Dal Bosco (Italie) Chroniques d’un petit-déjeuner (cronica de un desayuno) de Benjamin Cann (Mexique) Danach hätte es schön sein müssen – de Karin Jurschick (Allemagne) Departure – de Yosuke Nakagawa (Japon) Der schöne tag – de Thomas Arslan (Allemagne) Un pays idéal (det nya landet) de Geir Hansteen Jörgensen (Suède) Devotion / A film about Ogawa Productions – de Barbara Hammer (USA/Japon) Deza-Fëmijët – de Ferenc Moldoványi (Hongrie) Die legende vom Potsdamer Platz – de Manfred Wilhelms (Allemagne) Doi cat – de Nguyen Thanh Van (Vietnam) Do it – de Sabine Gisiger & Marcel Zwingli (Suisse) Eisenstein – de Renny Bartlett (Canada/Allemagne) Fei ya fei – de Li Ying (Japon) Gaja gamini – de Maqbool Fisa Husain (Inde) Ha’mirpeset – de Ruth Walk (Israël) Help!!! – de Johnnie To (Hong Kong/Chine) Homemad[e] – de Ruth Beckermann (Autriche) I am Josh Polonski’s brother – de Raphael Nadjari (USA/France) Un taxi à Pékin (xiari nuanyangyang / 夏日暖洋洋) de Ning Ying (Chine) I.T. (Immatriculation Temporaire) de Gaité Fofana (Guinée/France) Jiang hu : The triad zone – de Dante Lam (Hong Kong/Chine) Kalama Sutta : Seeing is believing – de Holly Fisher (USA) Pathos (karunam) de Jayaraaj (Inde) Kaza-hana – de Shinji Somai (Japon) Klassiko – de Kari Väänänen (Finlande) Konzert im freien – de Jürgen Böttcher (Allemagne) Kurische nehrung – de Volker Koepp (Allemagne) Lost killers – de Dito Tsintsadze (Allemagne) Love/Juice – de Kaze Shindo (Japon) Maa – de Veikko Aaltonen (Finlande) Mein langsames leben – de Angela Schanelec (Allemagne) Mua oi – de Dang Nhat Minh (Vietnam) Nga ba don loc – de Luu Trong Ninh (Vietnam) Njet smerti dlja menja... – de Renata Litvinova (Russie) Nous ne sommes plus morts – de François L. Woukoache (Belgique) Pansion za kucheta – de Stephan Komandarew (Bulgarie) Pasolini oggi – de Gianluigi Toccafondo (Italie) Photographie und jenseits – de Heinz Emigholz (Allemagne) Pie in the sky : The Brigid Berlin story – de Vincent Fremont & Shelly Fremont (USA) Rendan – de Naoto Takenaka (Japon) Reshimat ahava – de David Fisher (Israël) Riben guizi – de Minoru Matsui (Japon) Russkaja Palestina – de Alexandr Rechviashvili (Russie) Soro no ana – de Kazuyoshi Kumakiri (Japon) Spiegelgrund – de Angelika Schuster & Tristan Sindelgruber (Autriche) Tekst ili apologija komentarija – de Jekaterina Charlamova (Russie) The american nightmare – de Adam Simon (USA/Royaume-Uni) The cabbie – de Chen Yiwen & Chang Hua-kun (Taïwan) The diplomat – de Tom Zubrycki (Australie) The foul king – de Kim Jee-woon (Corée du Sud) The inner tour – de Ra’anan Alexandrowicz (Israël/Palestine) The optimists / The story of the rescue of the jews of Bulgaria – de Jacky Comforty (USA) The sweetest sound – de Alan Berliner (USA) Tocá para mi – de Rodrigo Fürth (Argentine) To spiti tou Cain – de Christos Karakepelis (Grèce) Trembling before G-D – de Sandi Dubowski (USA) Tro lai ngu thuy – de Le Manh Thich & Do Khanh Toan (Vietnam) Tutta la conoscenza del mondo – de Eros Puglielli (Italie) Vao nam ra bac – de Phi Tien Son (Vietnam) Vivre après : Paroles de femmes – de Laurent Bécue-Renard (France) Les harmonies Werckmeister (Werckmeister harmóniák) de Béla Tarr & Ágnes Hranitzky (Hongrie/Allemagne) Zhan tai – de Jia Zhang-ke (Hong Kong/Chine/Japon)
Kinderfilmfest/14plus :
A little inside / Me and Dad – de Kara Harshbarger (USA) Ali zaoua – de Nabil Ayouch (France/Maroc) Anokha moti – de Tapan Sinha (Inde) Bully dance – de Janet Perlman (Canada) Cirkeline : Ost & Kærlighed – de Jannik Hastrup (Danemark) Der mistkerl – de Andrea Katzenberger (Allemagne) Heidi – de Markus Imboden (Suisse/France) Hooves of fire – de Richard Goleszowski (Royaume-Uni) Ikingut – de Gisli Snær Erlingsson (Islande/Norvège) Le ciel tombe (il cielo cade) de Andrea Frazzi & Antonio Frazzi (Italie) Joyeux Noël, Rachid – de Sam Garbarski (Belgique/Italie) Lalia – de Silvia Munt (Espagne) La nota final – de Maite Rivera Carbonell (Espagne/Cuba) Lloyd : The ugly kid – de Hector Barron (USA) Losing touch – de Sarah Gavron (Royaume-Uni) Mariken – de André van Duren (Pays-Bas/Belgique) Miracle (mirakel) de Natasha Arthy (Danemark) L’été de Nagisa (Nagisa / なぎさ) de Masaru Konuma (Japon) O branco – de Angela Pires & Liliana Sulzbach (Brésil) Ofanaim – de Ronen Menachem (Israël) Sanzhyra – de Nurbek Egen (Kirghizistan) Susanne Sillemann – de Cæcilia Holbek Trier (Danemark) Jimmy Grimble (there’s only one Jimmy Grimble) de John Hay (Royaume-Uni) Taliesin Jones (the testimony of Taliesin Jones / small miracles) de Martin Duffy (Royaume-Uni) Yhä ylöspäin – de Heikki Prepula (Finlande) Un temps pour l’ivresse des chevaux (zamani barayé masti asbha / زمانی برای مستی اسبها) de Bahman Ghobadi (Iran)
Rétrospective :
Guérillas (an american guerillas in the Philippines / I shall return) de Fritz Lang (USA) Begegnung mit Fritz Lang – de Peter Fleishmann (Allemagne) L’invraisemblable vérité (beyond a reasonable doubt) de Fritz Lang (USA) Le démon s’éveille la nuit (clash by night) de Fritz Lang (USA) Cape et poignard (cloak and dagger) de Fritz Lang (USA) Le tombeau hindou (das Indische grabmal / the indian tomb / il sepolcro hindou) de Fritz Lang (France/Allemagne) Le tigre du Bengale / Le tigre d’Eschnapour (der tiger von Eschnapur / tiger of Bengal / the Le tombeau hindou (das indische grabmal : Die sendug des Yoghi) de Joe May (Allemagne) Le tigre du Bengale (das indische grabmal : Der tiger von Eschnapur) de Joe May (Allemagne) Le testament du docteur Mabuse (das testament des Dr. Mabuse / das tagebuch des Dr. Mabuse) de Fritz Lang (Allemagne) Das wandernde bild – de Fritz Lang (Allemagne) Les trois lumières (der müde tode) de Fritz Lang (Allemagne) Les mille yeux du docteur Mabuse / Le diabolique docteur Mabuse (die 1000 augen des Dr. Mabuse / diabolical Dr. Mabuse / il diabolico Dr. Mabuse / eyes of evil / the thousand eyes of Dr. Mabuse / the shadow vs. the thousand eyes of Dr. Mabuse) de Fritz Lang (France/Allemagne) Les Nibelungen, 1ère partie (die Nibelungen. 1. Teil : Siegfried / Siegfrieds tod) de Fritz Lang (Allemagne) Les Nibelungen, 2ème partie (die Nibelungen. 2. Teil : Kriemhilds rache) de Fritz Lang (Allemagne) Die pest in Florenz – de Otto Rippert (Allemagne) Les araignées (die spinnen, 1. Teil : Der goldene see) de Fritz Lang (Allemagne) Les araignées II (die spinnen, 2. Teil : Das brillantenschiff) de Fritz Lang (Allemagne) Docteur M. – de Claude Chabrol (France/Allemagne) Docteur Mabuse, 1ère partie (Dr. Mabuse, der spieler. 1.Teil, der große spieler – Ein bild unserer zeit) de Fritz Lang (Allemagne) Docteur Mabuse, 2ème partie (Dr. Mabuse, der spieler. 2. Teil, inferno, ein spiel von menschen unserer zeit) de Fritz Lang (Allemagne) La femme sur la lune (frau im mond) de Fritz Lang (Allemagne) Fritz Lang interviewed by William Friedkin – de William Friedkin (USA) Furie (fury) de Fritz Lang (USA) Les bourreaux meurent aussi (hangmen also die / lest we forget) de Fritz Lang (USA) Madame Butterfly (harakiri) de Fritz Lang (Allemagne) Hilde Warren et la mort (Hilde Warren und der tod) de Joe May (Allemagne) Au fil de l’eau (house by the river) de Fritz Lang (USA) Désirs humains (human desire) de Fritz Lang (USA) Quatre hommes pour une femme (vier um die frau / kämffende herzen) de Fritz Lang (Allemagne) La bête humaine – de Jean Renoir (France) La chienne – de Jean Renoir (France) Le mépris – de Jean-Luc Godard (France/Italie) Liliom – de Fritz Lang (France) M. le maudit (M / M – eine stadt sucht einen mörder / M – mörder unter uns) de Fritz Lang (Allemagne) M. le maudit (M) de Joseph Losey (USA) Mabuse im gedächtnis – de Thomas Honickel (Allemagne) Chasse à l’homme (man hunt) de Fritz Lang (USA) 117 bis Grande Rue (menschen untereinander) de Gerhardt Lamprecht (Allemagne) Metropolis – de Fritz Lang (Allemagne) Espions sur la Tamise (ministry of fear) de Fritz Lang (USA) Les contrebandiers de Moonfleet (Moonfleet) de Fritz Lang (USA) L’ange des maudits (Rancho Notorious) de Fritz Lang (USA) La rue rouge / Chair maudite (Scarlet Street) de Fritz Lang (USA) Le secret derrière la porte (secret beyond the door) de Fritz Lang (USA) Les espions (spione) de Fritz Lang (Allemagne) Règlement de comptes (the big heat) de Fritz Lang (USA) La femme aux gardénias (the blue gardenia) de Fritz Lang (USA) Le retour de Frank James (the return of Frank James) de Fritz Lang (USA) La femme au portrait (the woman in the window) de Fritz Lang (USA) Umetni raj – de Karpo Godina (Yougoslavie) Les pionniers de la Western Union (Western Union) de Fritz Lang (USA) La cinquième victime (while the city sleeps) de Fritz Lang (USA) Casier judiciaire (you and me) de Fritz Lang (USA) J’ai le droit de vivre (you only live once) de Fritz Lang (USA) Zum beispiel Fritz Lang – de Erwin Leiser (Allemagne)
Nouveau Cinéma Allemand :
alaska.de – de Ester Gronenborn (Allemagne) Anatomie – de Stefan Ruzowitzky (Allemagne) Asta e – de Thomas Ciulei (Roumanie/Allemagne) Conamara – de Eoin Moore (Allemagne) Crazy – de Hans-Christian Schmid (Allemagne) La princesse et le guerrier (der krieger und die kaiserin) de Tom Tykwer (Allemagne) Contrôle d’identité (die innere sicherheit) de Christian Petzold (Allemagne) L’inspectrice de police (die polizistin) de Andreas Dresen (Allemagne) L’insaisissable (die unberührbare) de Oskar Roehler (Allemagne) Dreckfresser – de Branwen Okpako (Allemagne) Eislimonade für Hong Li – de Dietmar Ratsch (Allemagne) Elefanten – de Karl Kels (Allemagne) England ! – de Achim von Borries (Allemagne) Erfüllung – de Rosi S.M. (Allemagne) Escape to life : The Erika and Klaus Mann story – de Wieland Speck & Andrea Weiss (Allemagne) Frau2 sucht happy end – de Edward Berger (Allemagne) Gripsholm – de Xavier Koller (Suisse/Allemagne) Julie en juillet (im juli) de Fatih Akin (Allemagne) Kalt ist der abendhauch – de Rainer Kaufmann (Allemagne) L’amour, l’argent, l’amour – de Philip Gröning (Allemagne/Suisse/France) LiebesLuder – de Detlev Buck (Allemagne) Manila – de Romuald Karmakar (Allemagne) Mein stern – de Valeska Grisebach (Autriche/Allemagne) Milch und honig aus Rotfront – de Hans-Erich Viet (Allemagne) München : Geheimnisse einer Stadt – de Dominik Graf & Michael Althen (Allemagne) Rivers and tides – de Thomas Riedesheimer (Royaume-Uni/Allemagne) Salamander – de Barbara Gebler (Allemagne) Secret society – de Imogen Kimmel (Royaume-Uni/Allemagne) Venus talking – de Rudolf Thome (Allemagne) Oublie l’Amérique (vergiss Amerika) de Vanessa Jopp (Allemagne)
Ours d’Or, court-métrage :
Âme noire – de Martine Chartrand (Canada)
Ours d’Argent, court-métrage :
Jungle Jazz : Public enemy #1 – de Frank Fitzpatrick (USA)
Courts Métrages en compétition :
Âme noire – de Martine Chartrand (Canada) Å se en båt med seil – de Anja Breien (Norvège) A short film qbout death – de Lin Jun-hong (Taïwan/Chine) Covered with chocolate – de Ansgar Ahlers (Allemagne) Fifty-Fifty – de Peter Kern (Allemagne) Hua yang de nian hua / 花樣的年華 – de Wong Kar-wai (Hong Kong/Chine) Jungle Jazz : Public enemy #1 – de Frank Fitzpatrick (USA) Konsten att flagga – de Ingrid Rudefors & Peter Östlund (Suède) Kövek – de Ferenc Cakó (Hongrie) La fabrique d’anges – de Eva Visnyei (Belgique) Trust me – de Virginia Pitts (Nouvelle Zélande)
PREVIOUSFestival de Berlin 2000 || Festival de Berlin 2001 || Festival de Berlin 2002NEXT
Fiche créée le 4 mai 2012 | Modifiée le 13 juillet 2012 | Cette fiche a été vue 1289 fois