CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tomás Gutiérrez Alea
Recherche Rapide :

Festival de Berlin 2005



Carmen (U-Carmen eKhayelitsha) de Mark Dornford-May (Afrique du Sud) avec Pauline Malefane, Andile Tshoni, Lungelwa Blou, Zweilungile Sidloyi Festival du 10 février au 20 février 2005. Président : Roland Emmerich (Allemagne). Membres du jury : Ingeborga Dapkunaite (Lithuanie), Bai Ling (Chine), Franka Potente (Allemagne), Wouter Barendrecht (Pays-Bas), Nino Cerruti (Italie) & Andrei Kurkov (Ukraine).
Ours d’Or :
Carmen (U-Carmen eKhayelitsha) de Mark Dornford-May (Afrique du Sud)
Ours d’Argent, Prix Spécial du Jury :
Le paon (kong que / 孔雀) de Gu Changwei (Chine)
Ours d’Argent de la mise en scène :
Marc Rothemund (Sophie Scholl : Les derniers jours (Sophie Scholl : Die letzten tage)) (Allemagne)
Ours d’Argent d’interprétation masculine :
Lou Taylor Pucci (Âge difficile obscur (thumbsucker) de Mike Mills) (USA)
Ours d’Argent d’interprétation féminine :
Julia Jentsch (Sophie Scholl : Les derniers jours (Sophie Scholl : Die letzten tage) de Marc Rothemund) (Allemagne)
Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique :
Tsai Ming Liang (La saveur de la pastèque (tian bian yi duo yun / 天邊一朵雲) de Tsai Ming Liang) (Taïwan/France)
Ours d’Argent de la meilleure musique :
Alexandre Desplat (De battre mon cœur s’est arrêté – de Jacques Audiard) (France)
Prix Alfred Bauer :
La saveur de la pastèque (tian bian yi duo yun / 天邊一朵雲) de Tsai Ming Liang (Taïwan/France)
Prix Ange Bleu :
Paradise now – de Hany Abu-Assad (Pays-Bas/France/Allemagne)
Caméra de la Berlinale :
Daniel Day-Lewis Katrin Saß Helene Schwarz Shochiku (Japon)
Ours d’Or d’Honneur :
Kwon-taek Im Fernando Fernán Gómez
Films en compétition :
Anklaget – de Jacob Thuesen (Danemark) Asylum – de David Mackenzie (USA/Irlande) De battre mon cœur s’est arrêté – de Jacques Audiard (France) Être sans destin (sorstalanság) de Lajos Koltai (Hongrie/Royaume-Uni/Allemagne) Fantômes (gespenster) de Christian Petzold (France/Allemagne) En bonne compagnie (in good company) de Paul Weitz (USA) La servante et le samouraï (kakushi ken oni no tsume / 隠し剣 鬼の爪) de Yôji Yamada (Japon) Le paon (kong que / 孔雀) de Gu Changwei (Chine) Le promeneur du Champs-de-Mars – de Robert Guédiguian (France) Les mots bleus – de Alain Corneau (France) Les temps qui changent – de André Téchiné (France) Man to man – de Régis Wargnier (France/Royaume-Uni/Afrique du Sud) One day in Europe – de Hannes Stöhr (Espagne/Allemagne) Paradise now – de Hany Abu-Assad (Pays-Bas/France/Allemagne) Provincia meccanica – de Stefano Mordini (Italie) Le soleil (solnze / Солнце) de Aleksandr Sokurov (Russie/Italie/France) Quelques jours en avril (sometimes in april) de Raoul Peck (USA /France/Royaume-Uni) Sophie Scholl : Les derniers jours (Sophie Scholl : Die letzten tage) de Marc Rothemund (Allemagne) La vie aquatique (the life aquatic with Steve Zissou) de Wes Anderson (USA) Âge difficile obscur (thumbsucker) de Mike Mills (USA) La saveur de la pastèque (tian bian yi duo yun / 天邊一朵雲) de Tsai Ming Liang (Taïwan/France) Carmen (U-Carmen eKhayelitsha) de Mark Dornford-May (Afrique du Sud)
Films en hors-compétition :
Hitch – de Andy Tennant (USA) Hotel Rwanda – de Terry George (Royaume-Uni/Italie/USA) Kinsey – de Bill Condon (USA/Allemagne) Tickets – de Ermanno Olmi, Abbas Kiarostami & Ken Loach (Italie/Royaume-Uni)
Berlinale spéciale :
19 portraits (19 porträts) de Thomas Arslan (Allemagne) Abordage – de Kansai Yamamoto (Japon) Because – de Tom Tykwer (Allemagne) Le chant de la fidèle Chunhyang ( Chunhyang Dyeon / 춘향뎐) de Im Kwon-Taek (Corée du Sud) Conejo en la luna – de Jorge Ramírez-Suárez (Mexique/Royaume-Uni) Der kanzler im park – de Chris Kraus (Allemagne) Les möts du président (die worte des vorsitzenden) de Harun Farocki (Allemagne) Eine rolle duschen – de Detlev Buck (Allemagne) Esplanade – de Wilma Pradetto (Allemagne) Farbtest : Rote fahne – de Carlos Bustamante, Gerd Conradt, Harun Farocki, Holger Meins, Wolfgang Petersen, Helke Sander & Philip W. Sauber (Allemagne) Le désert rouge (il deserto rosso) de Michelangelo Antonioni (Italie) Man gewöhnt sich an alles – de Thomas Giefer (Allemagne) Mutterseelenallein – de Bernd Böhlich (Allemagne) Vingt-quatre prunelles (nijushi no hitomi / 二十四の瞳) de Keisuke Kinoshita (Japon) Night watch (nochnoj dozor / Ночной дозор) de Timur Bekmambetov (Russie) Para que no me olvides – de Patricia Ferreira (Espagne) La chorale du bonheur (så som i himmelen) de Kay Pollak (Suède) Schatten der zeit – de Florian Gallenberger (Allemagne) Schwarzbunt märchen – de Buck Heeremann (Allemagne) Subjektitüde – de Helke Sander (Allemagne) Süden – de Christian Petzold (Allemagne) Le jour d’après (the day after tomorrow) de Roland Emmerich (USA) Wer ist Helene Schwarz ? – de Rosa von Praunheim (Allemagne) Y aura-t-il de la neige à Noël ? – de Sandrine Veysset (France)
Ours de Cristal Kplus du meilleur film :
Bluebird – de Mijke de Jong (Pays-Bas)
Ours de Cristal Kplus du meilleur court-métrage :
The djarn djarns – de Wayne Blair (Australie)
Ours de Cristal Kplus du meilleur film, Mention Spéciale :
L’italien (italianetz / Итальянец) de Andrei Kravchuk (Russie) La couleurs du lait (ikke naken) de Torun Lian (Norvège/Suède)
Ours de Cristal Kplus du meilleur court-métrage, Mention Spéciale :
The little things – de Reina Webster (Nouvelle-Zélande) Skeleton woman – de Edith Pieperhoff (Royaume-Uni/Irlande)
Ours de Cristal 14Plus du meilleur film :
Voces inocentes – de Luis Mandoki (Mexique)
Ours de Cristal 14Plus Mention Spéciale :
Les tortues volent aussi (lakposhtha hâm parvaz mikonand) de Bahman Ghobadi (Iran/Iraq)
Prix du Cinéma Panorama, court-métrage :
Green Bush – de Warwick Thornton (Australie)
Prix du Cinéma Panorama, court-métrage, Prix Spécial du Jury :
Tama tu – de Taika Waititi (Nouvelle-Zélande)
Prix du Cinéma Panorama, court-métrage, Mention Spéciale :
Sara Jeanne – de Kim Seong-sook (Corée du Sud) Bikini – de Lasse Persson (Suède)
Grand Prix Deutsches Kinderhilfswerk :
L’italien (italianetz / Итальянец) de Andrei Kravchuk (Russie)
Prix Spécial Deutsches Kinderhilfswerk, court-métrage :
Lilla grisen flyger – de Alicja Jaworski (Suède/Danemark)
Mention Spéciale Deutsches Kinderhilfswerk :
La couleurs du lait (ikke naken) de Torun Lian (Norvège/Suède)
Mention Spéciale Deutsches Kinderhilfswerk, court-métrage :
The little things – de Reina Webster (Nouvelle-Zélande) Skeleton woman – de Edith Pieperhoff (Royaume-Uni/Irlande)
Prix de l’Audience Panorama :
Va, vis et deviens – de Radu Mihaileanu (France/Israël)
Prix de l’Audience Panorama, court-métrage :
Hoi Maya – de Claudia Lorenz (Suisse)
Teddy du meilleur film :
Un año sin amor – de Anahí Berneri (Argentine)
Teddy du meilleur documentaire :
Le bal des chattes sauvages (katzenball) de Veronika Minder (Suisse)
Teddy du court-métrage :
The intervention – de Jay Duplass (USA) Transient – de Craig Boreham (Australie)
Prix CICAE, Forum du Nouveau Cinéma (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
Odessa… Odessa ! – de Michale Boganim (Israël/France)
Prix CICAE, Panorama (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
Ultranova – de Bouli Lanners (Belgique/France)
Prix CICAE, Mention Spéciale (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
Mahiru no hoshizora – de Nakagawa Yosuke (Japon) Stadt als beute – de Irene von Alberti, Miriam Dehne & Esther Gronenborn (Allemagne)
Prix Don Quichotte :
Der irrationale rest – de Thorsten Trimpop (Allemagne)
Prix Don Quichotte, Mention Spéciale :
Kekexili, la patrouille sauvage (Kekexili / 可可西里) de Lu Chuan (Hong Kong/Chine)
Prix Netpac :
This charming girl (yeoja, jeong-hae / 여자, 정혜) de Lee Yoon-ki (Corée du Sud)
Prix du Cinéma Caligari :
Oxhide (niu pi) de Liu Jiayin (Chine)
Prix Dialogue en Perspective :
Netto – de Robert Thalheim (Allemagne)
Prix Dialogue en Perspective, Mention Spéciale :
Dancing with myself – de Judith Keil & Antje Kruska (Allemagne)
Prix Talent film de la semaine :
Cataract – de Sainath Choudhury (Allemagne)
Prix Berlin Aujourd’hui :
Alright Love – de Samuli Valkama (Allemagne)
Prix Compétition Score :
Ognjan Milosevic
Prix Manfred Salzgeber :
Les mauvais joueurs – de Frédéric Balekdjian (France)
Prix Panorama de l’Académie du Cinéma de New York :
Zgvis donidan... – de George Ovashvili (Géorgie)
Prix UIP Berlin du court-métrage européen :
Hoi Maya – de Claudia Lorenz (Suisse)
Label Europa Cinemas :
Crustacés & coquillages – de Olivier Ducastel & Jacques Martineau (France) Va, vis et deviens – de Radu Mihaileanu (France/Israël)
Prix de la Paix au Cinéma :
Les tortues volent aussi (lakposhtha hâm parvaz mikonand) de Bahman Ghobadi (Iran/Iraq)
Prix Amnesty International :
Paradise now – de Hany Abu-Assad (Pays-Bas/France/Allemagne)
Prix Wolfgang Staudte :
Yan mo – de Li Yi-fan & Yan Yu (Chine)
Prix de la Guilde de la Maison des Arts et du Cinéma Allemand :
Asylum – de David Mackenzie (USA/Irlande)
Prix Fémina :
Sabine Greuning (Willenbrock – de Andreas Dresen) (Allemagne)
Prix du Jury des lecteurs du « Berliner Morgenpost » :
Paradise now – de Hany Abu-Assad (Pays-Bas/France/Allemagne)
Prix du Jury des lecteurs du « Berliner Zeitung » :
Shin Sung-il-eui Hangbang-bulmyung – de Shin Jane (Corée du Sud)
Prix du Jury des lecteurs du « Siegessäule » :
Transamerica – de Duncan Tucker (USA)
Président du Jury Œcuménique: Thomas Kroll (Allemagne).

Membre du Jury Œcuménique : Clotilde Lee ( Corée du Sud ), Charles Martig (Suisse), Johanna Haberer (Allemagne), Dina Iordanova ( Royaume-Uni ) & Gordon Matties (Canada).

Prix du Jury Œcuménique :
Sophie Scholl : Les derniers jours (Sophie Scholl : Die letzten tage) de Marc Rothemund (Allemagne)
Prix du Jury Œcuménique, Forum du Nouveau Cinéma :
Ratziti lihiyot gibor – de Shiri Tsur (Israël)
Prix du Jury Œcuménique, Panorama :
Va, vis et deviens – de Radu Mihaileanu (France/Israël)

Président du Jury FIPRESCI: Andrei Plakhov (Russie).

Membre du Jury FIPRESCI : Dubravka Lakic (Serbie & Montenegro),
Leonardo Garcia Tsao (Mexique), Ruth Pombo (Espagne), Ninos Feneck Mikelides (Grèce), Angelika Kettelhack (Allemagne), Pamela Bienzóbas (Chili), Cristina Piccino (Italie) & Helmut Merker (Allemagne).

Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
La saveur de la pastèque (tian bian yi duo yun / 天邊一朵雲) de Tsai Ming Liang (Taïwan/France)
Prix FIPRESCI, Forum du Nouveau Cinéma (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Oxhide (niu pi) de Liu Jiayin (Chine)
Prix FIPRESCI, Panorama (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Massacre (massaker) de Monika Borgmann, Lokman Slim & Hermann Theissen (Liban/Suisse/Allemagne)
Panorama :
2 oder 3 dinge, die ich von ihm weiß – de Malte Ludin (Allemagne) Adam & Paul – de Lenny Abrahamson (Irlande) Amor idiota – de Ventura Pons (Espagne/Andorre) Based on a true story – de Walter Stokman (Pays-Bas) Be’einaim atsumot – de Adi Halfin (Israël) Beyond the sea – de Kevin Spacey (Royaume-Uni/Allemagne) Bikini – de Lasse Persson (Suède) En attendant les nuages (bulutlari beklerken) de Yesim Ustaoglu (Turquie/France/Allemagne) Childstar – de Don McKellar (Canada) Plastic flowers (chun hua kai / 春花开) de Liu Bingjian (Chine/Canada) Chyenne – de Alexander Meier (Suisse) Crustacés & coquillages – de Olivier Ducastel & Jacques Martineau (France) Cycles of porn : Sex/Life in L.A., Part 2 – de Jochen Hick (Allemagne) Dallas pashamende – de Robert Adrian Pejo (Hongrie/Autriche/Allemagne) Das Goebbels experiment – de Lutz Hachmeister (Allemagne) Den tigerfrauen wachsen flügel – de Monika Treut (Taïwan/Allemagne) Der mann mit der Pauke : Wolfgang Neuss – de Rüdiger Daniel (Allemagne) Desert Motel – de Liza Johnson (USA) Dumplings – de Fruit Chan (Hong Kong/Chine) Pour les vivants et les morts (eläville ja kuolleille) de Kari Paljakka (Finlande) Everything in this country must – de Gary McKendry (USA) Forty shades of blue – de Ira Sachs (USA) Fucking different ! – de Brüning, Brynntrup, Petersen, Dubiel, Bröckerhoff, Frömming, Hill, Gresser, Oehl, Ludwig, Dreier, hollyandgolly, Polzer, Percillier, Stock, Zabel & Weiland, Kull (Allemagne) Gender X – de Julia Ostertag (Allemagne) George Michael : A different story – de Southan Morris (Royaume-Uni) Goodnight Irene – de Sterlin Harjo (USA) Green Bush – de Warwick Thornton (Australie) Hoi Maya – de Claudia Lorenz (Suisse) Horst Buchholz... mon père (Horst Buchholz... mein papa) de Christopher Buchholz & Sandra Hacker (Allemagne) Inside deep throat – de Randy Barbato & Fenton Bailey (USA) Le bal des chattes sauvages (katzenball) de Veronika Minder (Suisse) Kvish – de Nadav Lapid (Israël) Une place au soleil (lahna lalhih) de Rachid Boutounes (Maroc/France) Les mauvais joueurs – de Frédéric Balekdjian (France) Lost children – de Ali Samadi Ahadi & Oliver Stoltz (Allemagne) Lotta Libera – de Stefano Viali (Italie) Love + Hate – de Dominic Savage (Royaume-Uni) Mandala – de Im Kwon-Taek (Corée du Sud) Männer helden und schwule nazis – de Rosa von Praunheim (Allemagne) Mars – de Anna Melikian (Russie) Massacre (massaker) de Monika Borgmann, Lokman Slim & Hermann Theissen (Liban/Suisse/Allemagne) Mixed signals – de Richard Martin (Canada) Green chair (nok-Saek-eui-ja) de Park Chul-soo (Corée du Sud) Omiros – de Constantinos Giannaris (Grèce/Turquie) Ono – de Malgosia Szumowska (Pologne/Allemagne) Photoljubitjel – de Irina Gedrovich (Russie) Protocols of Zion – de Marc Levin (USA) Redentor – de Claudio Torres (Brésil) Riyuu – de Nobuhiko Obayashi (Japon) Sad rooz – de Azadeh Reisdana (Canada/Iran) Sara Jeanne – de Kim Seong-sook (Corée du Sud) Saratan – de Ernest Abdyshaparov (Kyrgyzstan/Allemagne) Silentium – de Wolfgang Murnberger (Autriche) Sissy boy slap party – de Guy Maddin (Canada) Sombra dolorosa – de Guy Maddin (Canada) Still life – de Cynthia Madansky (USA) Subway score – de Alexander Isert (Allemagne) Tama tu – de Taika Waititi (Nouvelle-Zélande) Tao se – de Yonfan (Hong Kong/Chine) That man : Peter Berlin – de Jim Tushinski (USA) The ballad of Jack and Rose – de Rebecca Miller (USA) The devil and Daniel Johnston – de Jeff Feuerzeig (USA) The dying gaul – de Craig Lucas (USA) The love crimes of Gillian Guess – de Bruce McDonald (Canada) Transamerica – de Duncan Tucker (USA) Transient – de Craig Boreham (Australie) Ultranova – de Bouli Lanners (Belgique/France) Umsonst gelebt : Walter Schwarze – de Rosa von Praunheim (Allemagne) Un año sin amor – de Anahí Berneri (Argentine) Va, vis et deviens – de Radu Mihaileanu (France/Israël) Weisse raben : Alptraum tschetschenien – de Tamara Trampe & Johann Feindt (Allemagne) Who do you love ? – de Jim McRoberts (Royaume-Uni) Who’s the top ? – de Jennie Livingston (USA) Willenbrock – de Andreas Dresen (Allemagne) Wir waren niemals hier – de Antonia Ganz (Allemagne) Yes – de Sally Potter (Royaume-Uni) Zgvis donidan... – de George Ovashvili (Géorgie)
Forum :
13 Lakes – de James Benning (USA) Amu – de Shonali Bose (Inde) Arlit, deuxième Paris – de Idrissou Mora-Kpai (Benin/France) Barrage – de Raphaël Jacoulot (France) Brasileirinho – de Mika Kaurismäki (Brésil/Finlande/Suisse) Coca : The dove from Chechnya – de Eric Bergkraut (Suisse) Como pasan las horas – de Inés de Oliveira Cézar (Argentine) Crash test dummies – de Jörg Kalt (Autriche/Allemagne) D’Annunzios höhle – de Heinz Emigholz (Allemagne) Der irrationale rest – de Thorsten Trimpop (Allemagne) Die vogelpredigt oder das schreien der mönche – de Clemens Klopfenstein (Suisse/Italie) Durchfahrtsland – de Alexandra Sell (Allemagne) El inmortal – de Mercedes Moncada Rodríguez (Nicaragua/Mexique/Espagne) Final cut : The making and unmaking of heaven’s gate – de Michael Epstein (USA) Gilsoddeum – de Im Kwon-Taek (Corée du Sud) Grietjie van Garies – de Odette Geldenhuys (Afrique du Sud) La porte du paradis (heaven’s gate / Johnson County wars) de Michael Cimino (USA) Ice/Sea – de Vivian Ostrovsky (USA/France) Jiang hu – de Wong Ching Po, Hong Kong Jokbo – de Im Kwon-Taek (Corée du Sud) Kekexili, la patrouille sauvage (Kekexili / 可可西里) de Lu Chuan (Hong Kong/Chine) Koi ya koi nasuna koi – de Uchida Tomu (Japan) Krisana – de Fred Kelemen (Lettonie/Allemagne) Les yeux clairs – de Jérôme Bonnell (France) Lost and found – de Nadejda Koseva, Cristian Mungiu, Jasmila Zbanich, Kornél Mundruczó, Stefan Arsenijevic & Mait Laas (Bulgarie/Roumanie/Bosnie-Herzégovine/Hongrie/Serbie/Montenegro/Estonie) Lü cao di – de Ning Hao (Chine) Mahiru no hoshizora – de Nakagawa Yosuke (Japon) Maximilian’s darkroom – de Anne Quirynen (Allemagne) Mein bruder. We’ll meet again – de Thomas Heise (Allemagne) Melegin düsüsü – de Semih Kaplanoglu (Turquie/Grèce) Miscellanea III – de Heinz Emigholz (Allemagne) Oxhide (niu pi) de Liu Jiayin (Chine) Odessa… Odessa ! – de Michale Boganim (Israël/France) On the cuts – de Lori Silverbush & Michael Skolnik (USA) Oprosti za kung fu – de Ognjen Svilicic (Croatie) Pakostnik – de Tania Detkina (Russie) Pier Paolo Pasolini e la ragione di un sogno – de Laura Betti (Italie) Profils paysans : Le quotidien – de Raymond Depardon (France) Putevoditel – de Aleksandr Shapiro (Ukraine) Quoi de neuf au Garet ? – de Raymond Depardon (France) Ratziti lihiyot gibor – de Shiri Tsur (Israël) Sekai no owari – de Kazama Shiori (Japon) Shin Sung-il-eui Hangbang-bulmyung – de Shin Jane (Corée du Sud) Skagafjördur – de Peter Hutton (Islande) Stadt als beute – de Irene von Alberti, Miriam Dehne & Esther Gronenborn (Allemagne) Ten skies – de James Benning (USA) Terra em transe – de Glauber Rocha (Brésil) The basis of make-up III – de Heinz Emigholz (Allemagne) Top spot – de Tracey Emin (Royaume-Uni) Veer-Zaara – de Yash Chopra (Inde) verschwende deine jugend.doc – de Jürgen Teipel & Sigrid Harder (Allemagne) Vers Mathilde – de Claire Denis (France) Violent days – de Lucile Chaufour (France) Welfare – de Frederick Wiseman (USA) What I’m looking for – de Shelly Silver (USA) Yamanaka Tokiwa – de Sumiko Haneda (Japon) Yan mo – de Li Yi-fan & Yan Yu (Chine) This charming girl (yeoja, jeong-hae / 여자, 정혜) de Lee Yoon-ki (Corée du Sud) Zero degrees of separation – de Elle Flanders (Canada)
Kinderfilmfest/14plus :
Bazi – de Gholamreza Ramezani (Iran) Bluebird – de Mijke de Jong (Pays-Bas) Cirkeline og verdens mindste superhelt – de Jannik Hastrup (Danemark) Die kleine monsterin – de Ted Sieger & Alexandra Schatz (Suisse/Allemagne) Does god play football ? – de Michael Walker (Royaume-Uni) Falla vackert – de Lena Hanno Clyne (Suède/Norvège) Fjorton suger – de Filippa Freijd, Martin Jern, Henrik Norrthon & Emil Larsson (Suède) Hana & Alice – de Shunji Iwai (Japon) Hayat – de Gholamreza Ramezani (Iran) How to make friends – de Kara Miller (Royaume-Uni) La couleurs du lait (ikke naken) de Torun Lian (Norvège/Suède) L’italien (italianetz / Итальянец) de Andrei Kravchuk (Russie) Kerosene Creek – de Michael Bennett (Nouvelle-Zélande) Les tortues volent aussi (lakposhtha hâm parvaz mikonand) de Bahman Ghobadi (Iran/Iraq) Lard – de Ornette Spenceley (Royaume-Uni) Le château des autres – de Pierre Luc Granjon (France) Lilla grisen flyger – de Alicja Jaworski (Suède/Danemark) Min far er bokser – de Morten Giese (Danemark/Suède) My summer of love – de Pawel Pawlikowski (Royaume-Uni) No man’s land – de Clara Glynn (Royaume-Uni) Odins Øje – de Maria Mac Dalland (Danemark) Pelikaanimies – de Liisa Helminen (Finlande/Suède) Pilala – de Theo Papadoulakis (Grèce) Populärmusik från vittula – de Reza Bagher (Suède/Finlande) Pro myschonka – de Maria Mouat (Russie) Rain is falling – de Holger Ernst (Allemagne) Redzi, trusi... tetis brauc uz Londonu – de Nils Skapans (Lettonie) Saimir – de Francesco Munzi (Italie) Sen-nen-bi – de Naoki Segi (Japon) Sipur kaits – de Shmuel Peleg Haimovitch (Israël) Skeleton woman – de Edith Pieperhoff (Royaume-Uni/Irlande) Skyggen i Sara – de Karla Nielsen (Danemark) The djarn djarns – de Wayne Blair (Australie) The little things – de Reina Webster (Nouvelle-Zélande) The mighty celt – de Pearse Elliott (Irlande/Royaume-Uni) Vent – de Erik van Schaaik (Pays-Bas) Voces inocentes – de Luis Mandoki (Mexique) Wackelkontakt – de Ralph Etter (Suisse/Allemagne) Zhe ge jia qi te bie chang – de Li Hong (Chine)
Rétrospective :
2001 : L’odyssée de l’espace (2001 : A space odyssey) de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) Orange mécanique (a clockwork orange) de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) Vive l’amour (aiqing wansui / 愛情萬歲) de Tsai Ming-liang (Taïwan) Alien, le huitième passager (alien) de Ridley Scott (Royaume-Uni) Alphaville / Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution – de Jean-Luc Godard (France/Italie) Barry Lyndon – de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) Brazil – de Terry Gilliam (Royaume-Uni) Le cuirassé Potemkine (bronenosets Potyomkin / Броненосец Потёмкин) de Sergei M. Eisenstein (URSS) Cabaret – de Bob Fosse (USA) Day of the fight – de Stanley Kubrick (USA) L’ami américain (der americanische freund / the american friend) de Wim Wenders (France/Allemagne) Le secret de Veronika Voss (die sehnsucht der Veronika Voss) de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne) Docteur Folamour (Dr. Strangelove / Dr. Strangelove or: How I learned to stop worrying and love the bomb) de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) Et vogue le navire… (e la nave va) de Federico Fellini (Italie/France) Eyes wide shut – de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) Flying padre – de Stanley Kubrick (USA) Full metal jacket – de Stanley Kubrick (USA/Royaume-Uni) Bienvenue à Gattaca (Gattaca) de Andrew Niccol (USA) Autant en emporte le vent (gone with the wind) de Victor Fleming (USA) Le salon de musique (jalsaghar / জলসাঘর) de Satyajit Ray (Inde) Le baiser du tueur / Le baiser d’un tueur (the killer’s kiss) de Stanley Kubrick (USA) L’éclipse (l’eclisse) de Michelangelo Antonioni (Italie/France) Lolita – de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) Meurtre mystérieux à Manhattan (Manhattan murder mystery) de Woody Allen (USA) Médée (Medea) de Pier Paolo Pasolini (Italie/France/Allemagne) Mon oncle – de Jacques Tati (France/Italie) Mughal-E-Azam / मुग़ल-ए-आज़म – de Karim Asif, India Muriel / Muriel ou le temps d’un retour – de Alain Resnais (France/Italie) Le sacrifice (sacrificato / offret) de Andreï Tarkovski (Suède/France) Les sentiers de la gloire (paths of glory) de Stanley Kubrick (USA) Play time / Playtime / Le temps des loisirs – de Jacques Tati (France/Italie) Grisou (schlagende wetter) de Karl Grune (Allemagne) La chanteuse de pansori (seopyeonje / 서편제) de Im Kwon-Taek (Corée du Sud) Le mystère Silkwood (Silkwood) de Mike Nichols (USA) Solo Sunny – de Konrad Wolf & Wolfgang Kohlhaase (Allemagne) Spartacus – de Stanley Kubrick (USA) Les espions (spione) de Fritz Lang (Allemagne) La stratégie de l’araignée (la strategia del ragno) de Bernardo Bertolucci (Italie) La garçonnière (the apartment) de Billy Wilder (USA) Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant (the cook, the thief, his wife and her lover / spica) de Peter Greenaway (Royaume-Uni/France/Pays-Bas) Ice storm (the ice storm) de Ang Lee (USA) L’ultime razzia / Coup manqué (the killing / clean break) de Stanley Kubrick (USA) La dame de Shanghai (the lady from Shanghai) de Orson Welles (USA) Les chaussons rouges (the red shoes) de Michael Powell & Emeric Pressburger (Royaume-Uni) The seafarers – de Stanley Kubrik (USA) Shining (the shining / Stanley Kubrick’s the shining) de Stanley Kubrick (Royaume-Uni/USA) 25 rue des pompiers (tüzoltó utca 25) de István Szabó (Hongrie) Le silence (tystnaden) de Ingmar Bergman (Suède) Sandra (vaghe stelle dell’orsa) de Luchino Visconti (Italie) Sueurs froides (vertigo / listen darling) de Alfred Hitchcock (USA) Le quartier de Wangspni (Wangshibri / 왕십리) de Im Kwon-Taek (Corée du Sud) Le printemps (vesna / Весна) de Grigori Aleksandrov (URSS) Qui a peur de Virginia Woolf ? (who’s afraid of Virginia Woolf ?) de Mike Nichols (USA) La vengeance d’un acteur (yukinojo henge / 雪之丞之恋) de Kon Ichikawa (Japon)
Perspective du Cinéma Allemand :
Am tag als Bobby Ewing starb – de Lars Jessen, Germany (Allemagne) Blackout – de Maximilian Erlenwein (Allemagne) Dancing with myself – de Judith Keil & Antje Kruska (Allemagne) Das lächeln der tiefseefische – de Till Endemann (Allemagne) Edelweisspiraten – de Niko von Glasow (Allemagne) Happy end – de Sebastian Strasser (Allemagne) Janine F. – de Teresa Renn (Allemagne) Katze im sack – de Florian Schwarz (Allemagne) Netto – de Robert Thalheim (Allemagne) Was lebst du ? – de Bettina Braun (Allemagne) Weltverbesserungsmassnahmen – de Jörn Hintzer, Jakob Hüfner (Allemagne)
Cinéma Allemand :
Une famille allemande (Agnes und seine brüder) de Oskar Roehler (Allemagne) Allein – de Thomas Durchschlag (Allemagne) Monsieur Zucker joue son va-tout (alles auf Zucker !) de Dani Levy (Allemagne) Aus der tiefe des raumes ...mitten ins netz ! – de Gil Mehmert (Allemagne) Le neuvième jour (der neunte tag) de Volker Schlöndorff (Luxembourg/Allemagne) La chute (der untergang) de Oliver Hirschbiegel (Allemagne) The Edukators (die fetten Jahre sind vorbei) de Hans Weingartner (Autriche/Allemagne) La ligne de cœur (kammerflimmern) de Hendrik Hölzemann (Allemagne) Kebab connection – de Anno Saul (Allemagne) Lautlos – de Mennan Yapo (Allemagne) Make my day – de Henrike Goetz (Allemagne) Balls (männer wie wir) de Sherry Hormann (Allemagne) Napola – de Dennis Gansel (Allemagne) SommerHundeSöhne – de Cyril Tuschi (Allemagne) Summer storm (sommersturm) de Marco Kreuzpaintner (Allemagne) La dernière cible (such mich nicht) de Tilman Zens (Allemagne) [T]Raumschiff surprise : Periode 1 – de Michael Bully Herbig (Allemagne)
Vente de la Démocratie :
10 cm breiter – de Heinz Fischer (Allemagne) Adventure in Sardinia – de Peter Baylis (Royaume-Uni) La scandaleuse de Berlin / L’ensorceleuse de Berlin (a foreign affair) de Billy Wilder (USA) Alles gute gelingt auch [AGGA] – de Hans Fischerkoesen (Allemagne) A ship is born – de Ubaldo Magnaghi (Italie) Berlin Express – de Jacques Tourneur (USA) Brigade Anton Trinks – de Günter Mühlpforte (Allemagne) Corinth Canal – de John Ferno (Grèce) Der leere stuhl – de Johannes Lüdke (Allemagne) Der unsichtbare stacheldraht – de Eva Kroll (Allemagne) Der wintermantel – de Richard Groschopp (Allemagne) Die wette gilt – de Heiner Carow (Allemagne) Eine stadt hilft sich selbst – de Willy Zeunert (Allemagne) Ein experiment – de Rudolf Krohne (Allemagne) Ein vorschlag zur güte – de Wolfgang Kiepenheuer (Allemagne) Frauen stehen ihren mann – de Walter Brandes (Allemagne) Freie universität – de Wolfgang Kiepenheuer (Allemagne) Frischer wind in alten gassen – de Fritz Peter (Allemagne) Jungen unter sich – de Ernst Hess (Allemagne) Kampf um wasser – de Richard Groschopp (Allemagne) Kleine stadt : Großes leben [Helmstedt] – de Walter Pindter (Allemagne) L’or du Rhône – de François Villiers (France) Mädchen mit dem schraubenzieher – de Richard Groschopp (Allemagne) Marketing – de Pierre Long (Royaume-Uni) Men and machines – de Diana Pine (Royaume-Uni) Shoot the nets – de Herman van der Horst (Pays-Bas) Silkmakers of Como – de Ubaldo Magnaghi (Italie) La ville écartelée / Le pont aérien (the big lift) de George Seaton (USA) The extraordinary adventure of a quart of milk – de Alain Pol (France) The jungle that was – de Roger Verdier (France) The living stream – de Arne Sucksdorff (Suède/Danemark/Norvège) Turbine I – de Joop Huisken (Allemagne) Und was meinen sie dazu ? – de Eva Kroll (Allemagne) Village without words – de David Kurland (Italie) Werftarbeiter – de Wolf Hart (Allemagne) Wir und die anderen – de Ernst Niederreither (Allemagne) Zwei städte – de Stuart Schulberg (Allemagne)
Berlinale Talent Campus :
Eruv : The wire / Eruv : Der draht – de Kai Wiesinger (Allemagne) Land of plenty – de Wim Wenders (USA/Allemagne) Socorro nobre – de Walter Salles (Brésil) Tori (トーリ) de Tadanobu Asano (Japon)
Membres du jury Courts Métrages : Gabriela Tagliavini (Argentine), Marten Rabarts (Nouvelle-Zélande) & Susan Korda (USA).

Ours d’Or, court-métrage :
Milk – de Peter Mackie Burns (Royaume-Uni)
Ours d’Argent, court-métrage :
Jam session – de Izabela Plucinska (Pologne/Allemagne) The intervention – de Jay Duplass (USA)
Mention Spéciale :
Don Quichotte à Jérusalem (Don Kishot be’Yerushalaim) de Dani Rosenberg (Israël)
Courts Métrages en compétition :
Child in time – de Maja Weiss (Slovénie) Don Quichotte à Jérusalem (Don Kishot be’Yerushalaim) de Dani Rosenberg (Israël) Gigolo – de Bastian Schweitzer (Suisse/Allemagne) Killing the afternoon – de Margaret Corkery (Irlande) Jam session – de Izabela Plucinska (Pologne/Allemagne) The intervention – de Jay Duplass (USA) Milk – de Peter Mackie Burns (Royaume-Uni) L’attestation / Le justificatif (spravka / Справка ) de KiraMuratova (Russie)
PREVIOUSFestival de Berlin 2004 || Festival de Berlin 2005 || Festival de Berlin 2006NEXT
Fiche créée le 4 mai 2012 | Modifiée le 3 novembre 2012 | Cette fiche a été vue 1760 fois