CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Simon Ward
Recherche Rapide :

Festival de Berlin 2008



Troupe d’élite (tropa de elite) de José Padilha (Brésil/Argentine) avec Wagner Moura, André Ramiro, Caio Junqueira, Milhem Cortaz, Fernanda Machado Festival du 7 février au 17 février 2007. Président : Costa-Gavras (France). Membres du jury : Uli Hanisch (Allemagne), Diane Kruger (Allemagne), Walter Murch (USA), Shu Qi (Taïwan) & Alexander Rodnyansky (Russie).
Ours d’Or :
Troupe d’élite (tropa de elite) de José Padilha (Brésil/Argentine)
Ours d’Argent, Prix Spécial du Jury :
Standard operating procedure – de Errol Morris (USA)
Ours d’Argent de la mise en scène :
Paul Thomas Anderson (There will be blood) (USA)
Ours d’Argent d’interprétation masculine :
Mohammad Amir Naji (Le chant des moineaux (avaze gonjeshk-ha / واز گنجشک‌ها) de Majid Majidi) (Iran)
Ours d’Argent d’interprétation féminine :
Sally Hawkins (Be happy (happy-go-lucky) de Mike Leigh) (Royaume-Uni)
Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique :
Jonny Greenwood (There will be blood – de Paul Thomas Anderson) (USA)
Ours d’Argent du meilleur scénario :
Xiaoshuai Wang (Une famille chinoise (zuo you / 左右) de Xiaoshuai Wang) (Chine)
Prix Alfred Bauer :
Lake Tahoe – de Fernando Eimbcke (Mexique)
Caméra de la Berlinale :
Otto Sanders Karlheinz Böhm
Ours d’Or d’Honneur :
Francesco Rosi
Films en compétition :
Le chant des moineaux (avaze gonjeshk-ha / واز گنجشک‌ها) de Majid Majidi (Iran) Ballast – de Lance Hammer (USA) Night and day (bam gua nat / 밤과 낮) de Hong Sangsoo (Corée du Sud) Caos calmo – de Antonello Grimaldi (Italie) Elegy – de Isabel Coixet (USA) Coeur de feu (feuerherz) de Luigi Falorni (Autriche/Allemagne) Gardens of the night – de Damian Harris (USA/Royaume-Uni) Be happy (happy-go-lucky) de Mike Leigh (Royaume-Uni) Il y a longtemps que je t’aime... – de Philippe Claudel (France/Allemagne) Julia – de Erick Zonca (France) Kabei: Our mother (kabe / 母べえ) de Yoji Yamada (Japon) Cherry Blossoms, un rêve japonais (kirschblüten : Hanami) de Doris Dörrie (Allemagne) Lady Jane – de Robert Guédiguian (France) Lake Tahoe – de Fernando Eimbcke (Mexique) Sparrow (man jeuk / 文雀) de Johnnie To (Hong Kong/Chine) Black ice (musta jää) de Petri Kotwica (Finlande/Allemagne) Restless – de Amos Kollek (Israël/Canada/France /Belgique/Allemagne) Standard operating procedure – de Errol Morris (USA) There will be blood – de Paul Thomas Anderson (USA) Troupe d’élite (tropa de elite) de José Padilha (Brésil/Argentine) Une famille chinoise (zuo you / 左右) de Xiaoshuai Wang (Chine)
Films en hors-compétition :
Soyez sympas, rembobinez (be kind rewind) de Michel Gondry (USA) Fireflies in the garden – de Dennis Lee (USA) Katyn – de Andrzej Wajda (Pologne) Shine a light – de Martin Scorsese (USA) Deux sœurs pour un roi (the other Boleyn girl) de Justin Chadwick (USA/Royaume-Uni)
Berlinale spéciale :
1000 Journals – de Andrea Kreuzhage (USA) Auge in auge : Eine deutsche filmgeschichte – de Michael Althen & Hans Helmut Prinzler (Allemagne) CSNY/Déjà vu – de Bernard Shakey (USA) Elle s’appelle Sabine – de Sandrine Bonnaire (France) El pollo, el pez y el cangrejo real – de José Luis López-Linares (Espagne) Gegenschuss : Aufbruch der filmemacher – de Dominik Wessely (Allemagne) Heaven’s heart (himlens hjärta) de Simon Staho (Suède/Danemark) Nerakhoon [Betrayal] – de Ellen Kuras & Thavisouk Phrasavath (USA) Om shanti om – de Farah Khan (Inde/Royaume-Uni) Le voyeur (peeping Tom / face of fear / the fotographer of panic) de Michael Powell (Royaume-Uni) Plus tard, tu comprendras... – de Amos Gitai (France/Allemagne) Steal a pencil for me – de Michèle Ohayon (USA) Trip to Asia / Die suche nach dem einklang – de Thomas Grube (Allemagne) Wine and cupcakes – de Bruce Weber (USA) Monsieur Spalt par exemple (Z.B.... Otto Spalt) de René Perraudin (Allemagne)
Membres du jury de la meilleure première œuvre : Ben Barenholtz (USA), Dominique Cabrera (France) & Jasmila Zbanic (Bosnie-Herzégovine).

Ours de Cristal Kplus du meilleur film :
Le cahier (Buda az sharm foru rikht / بودا از شرم فرو ریخت) de Hana Makhmalbaf (Iran/France)
Ours de Cristal Kplus du meilleur film, Mention Spéciale :
Les dix vie du chat du Titanic (Titanics ti liv) de Grethe Bøe (Norvège)
Ours de Cristal Kplus du meilleur court-métrage :
Nana – de Warwick Thornton (Australie)
Ours de Cristal Kplus du meilleur court-métrage, Mention Spéciale :
New boy – de Steph Green (Irlande)
Ours de Cristal 14plus du meilleur film :
The black balloon – de Elissa Down (Australie)
Ours de Cristal 14plus du meilleur film, Mention Spéciale :
Sita sings the Blues – de Nina Paley (USA)
Ours de Cristal 14plus du meilleur court-métrage :
Café com leite – de Daniel Ribeiro (Brésil)
Ours de Cristal 14plus du meilleur court-métrage, Mention Spéciale :
Take 3 – de Roseanne Liang (Nouvelle-Zélande)
Grand Prix Deutsches Kinderhilfswerk :
Tous à l’Ouest, une aventure de Lucky Luke – de Olivier Jean-Marie (France)
Mention Spéciale Deutsches Kinderhilfswerk :
Mutum – de Sandra Kogut (Brésil/France)
Prix du Jury de la meilleure première œuvre :
Asyl, park and love hotel (pâku ando rabuhoteru / パーク アンド ラブホテル) de Kumasaka Izuru (Japon)
Prix de l’Audience Panorama :
Les citronniers (etz limon / shajarat limon / עץ לימון) de Eran Riklis (Israël/France/Allemagne)
Teddy du meilleur film :
The amazing truth about Queen Raquela – de Olaf de Fleur Johannesson (Islande)
Teddy du meilleur documentaire :
Football under cover – de David Assmann & Ayat Najafi (Allemagne)
Teddy du court-metrage :
– de Felipe Sholl (Brésil)
Teddy Spécial :
Martin Ripkens Hans Stempel Kevin Collins Simon Fisher-Turner Isaac Julien James Mackay Tilda Swinton
Teddy Prix du Jury :
Be like others – de Tanaz Eshaghian (USA/Canada/Iran)
Teddy Prix de l’Audience :
Football under cover – de David Assmann & Ayat Najafi (Allemagne)
Prix CICAE, Forum du Nouveau Cinéma (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
United Red Army (Jitsuroku Rengo Sekigun : Asama sanso e no michi / 実録・連合赤軍 あさま山荘への道程) de Wakamatsu Koji (Japon)
Prix CICAE, Panorama (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai) :
Revanche – de Götz Spielmann (Autriche)
Prix Netpac :
United Red Army (Jitsuroku Rengo Sekigun : Asama sanso e no michi / 実録・連合赤軍 あさま山荘への道程) de Wakamatsu Koji (Japon)
Prix du Cinéma Caligari :
Tirador – de Brillante Ma. Mendoza (Philippines)
Prix Dialogue en Perspective :
Teenage angst – de Thomas Stuber (Allemagne)
Prix Dialogue en Perspective, Mention Spéciale :
Lostage – de Bettina Eberhard (Suisse/Allemagne)
Prix Berlin Aujourd’hui :
Match Factor – de Zia Maheen (Allemagne)
Prix Manfred Salzgeber :
Glasses (megane / めがね) de Naoko Ogigami (Japon)
Prix UIP Berlin du court-métrage européen :
Frankie – de Darren Thornton (Irlande)
Label Europa Cinemas :
Revanche – de Götz Spielmann (Autriche)
Prix de la Paix au Cinéma :
Le cahier (Buda az sharm foru rikht / بودا از شرم فرو ریخت) de Hana Makhmalbaf (Iran/France)
Prix Amnesty International :
Sleep dealer – de Alex Rivera (USA/Mexique)
Prix Amnesty International, Mention Spéciale :
Be like others – de Tanaz Eshaghian (USA/Canada/Iran)
Prix de la Guilde de la Maison des Arts et du Cinéma Allemand :
Restless – de Amos Kollek (Israël/Canada/France /Belgique/Allemagne)
Prix Femina :
Revanche – de Götz Spielmann (Autriche)
Prix Femina, Mention Spéciale :
Teenage angst – de Thomas Stuber (Allemagne)
Prix du Jury des lecteurs du « Berliner Morgenpost » :
Il y a longtemps que je t’aime... – de Philippe Claudel (France/Allemagne)
Prix du Jury des lecteurs du « Tagesspiegel » :
God man dog (liu lang shen gou ren / 流浪神狗人) de Singing Chen (Taïwan)
Prix du Jury des lecteurs du « Siegessäule » :
Be like others – de Tanaz Eshaghian (USA/Canada/Iran)
Présidente du Jury Œcuménique: Julia Helmke (Allemagne).

Membre du Jury Œcuménique : Alina Birzache (Roumanie), Douglas P. Fahleson (USA), Wolfgang Hussmann (Allemagne), Milan Simacek (République Tchèque) & Magali Van Reeth (France).

Prix du Jury Œcuménique :
Il y a longtemps que je t’aime... – de Philippe Claudel (France/Allemagne)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Une famille chinoise (zuo you / 左右) de Xiaoshuai Wang (Chine)
Prix du Jury Œcuménique, Panorama :
Boy A – de John Crowley (Royaume-Uni)
Prix du Jury Œcuménique, Forum du Nouveau Cinéma :
Corridor N° 8 (corridor #8) de Boris Despodov (Bulgarie)
Président du Jury FIPRESCI: Per Haddal (Norvège)

Membre du Jury FIPRESCI : Jurica Pavicic (Croatie), Barbara Hollender (Pologne), Göran Bjelkendal (Suède), Hassouna Mansouri (Tunisie), Thomas Abeltshauser (Allemagne), Pablo Utin (Israël), Gulnara Abikeyeva (Kazakhstan) & Elfriede Schmitt (Allemagne).

Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Lake Tahoe – de Fernando Eimbcke (Mexique)
Prix FIPRESCI, Panorama (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Rusalka (Русалка) de Anna Melikian (Russie)
Prix FIPRESCI, Forum du Nouveau Cinéma (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Shahida (Shahida : Brides of Allah) de Natalie Assouline (Israël)
Panorama :
Tres días – de F. Javier Gutiérrez (Espagne) Trois femmes (3 zan / سه زن) de Manijeh Hekmat (Iran) A jihad for love – de Parvez Sharma (USA/Royaume-Uni/Australie/Allemagne) Beautiful (arumdabda / 아름답다) de Jaihong Juhn (Corée du Sud) Bananaz – de Ceri Levy (Royaume-Uni) Boy A – de John Crowley (Royaume-Uni) Café de los Maestros – de Miguel Kohan (Argentine/USA/Brésil) Chiko – de Özgür Yildirim (Allemagne) Corazones de mujer – de Kiff Kosoof (Italie) Coupable – de Laetitia Masson (France) Darling ! The Pieter-Dirk Uys story – de Julian Shaw (Australie) Das andere Istanbul – de Döndü Kilic (Allemagne) Derek – de Isaac Julien (Royaume-Uni) Ce que personne ne sait (det som ingen ved) de Søren Kragh-Jacobsen (Danemark/Suède) Dream boy – de James Bolton (USA) East/West : Sex & politics – de Jochen Hick (Allemagne) Erika Rabau :- Der puck von Berlin – de Samson Vicent (Allemagne) Eskalofrío – de Isidro Ortiz (Espagne) Obscénité et vertu (filth and wisdom) de Madonna (Royaume-Uni) Full battle rattle – de Tony Gerber & Jesse Moss (USA) L’aquarium (genenet al asmak / جنينة الاسماك) de Yousry Nasrallah (Egypte/France/Allemagne) Premier amour (hatsu-koi / 初戀) de Imaizumi Koichi (Japon) Heavy metal in Baghdad – de Eddy Moretti & Suroosh Alvi (USA) Soul of a demon (hu-tieh / 蝴蝶) de Chang Tso-chi (Taïwan) Soudain l’hiver dernier (improvvisamente l’inverno scorso) de Gustav Hofer & Luca Ragazzi (Italie) Je suis de Titov Veles (jas sum od Titov Veles) de Teona Strugar Mitevska (Macédoine/France/Belgique/Slovénie) Jerusalema – de Ralph Ziman (Afrique du Sud) Jesus Christus Erlöser – de Peter Geyer (Allemagne) La fabrique des sentiments – de Jean-Marc Moutout (France/Belgique) La rabia – de Albertina Carri (Argentine) Les citronniers (etz limon / shajarat limon / עץ לימון) de Eran Riklis (Israël/France/Allemagne) Le ring – de Anais Barbeau-Lavalette (Canada) Love and other crimes (ljubav i drugi zlocini) de Stefan Arsenijevic (Autriche/Slovénie/Serbie/Allemagne) Favela Maré, notre histoire d’amour (Maré, nossa historia de amor) de Lúcia Murat (Brésil/France /Uruguay) Glasses (megane / めがね) de Naoko Ogigami (Japon) No Bikini – de Claudia Morgado Escanilla (Canada) Otto (Otto; or, up with dead people) de Bruce LaBruce (Canada/Allemagne) Patti Smith : Dream of life – de Steven Sebring (USA) Fleurs à la dérive (piao lang qing chun / 漂浪青春) de Zero Chou (Taïwan) Revanche – de Götz Spielmann (Autriche) Rusalka (Русалка) de Anna Melikian (Russie) Les belles de Leipzig (sag mir, wo die schönen sind...) de Gunther Scholz (Allemagne) Sharon – de Dror Moreh (Israël/Allemagne) Sleep dealer – de Alex Rivera (USA/Mexique) Sonetàula – de Salvatore Mereu (Italie/France/Belgique) – de Felipe Sholl (Brésil) The amazing truth about Queen Raquela – de Olaf de Fleur Johannesson (Islande) The glow of white women – de Yunus Vally (Afrique du Sud) The living end – de Gregg Araki (USA) Tote schwule, lebende Lesben – de Rosa von Praunheim (Allemagne) Tout est parfait – de Yves-Christian Fournier (Canada) Transsiberian – de Brad Anderson (Espagne/Royaume-Uni/Lithuanie/Allemagne) Wild combination : A portrait of Arthur Russell – de Matt Wolf (USA) With Gilbert & George – de Julian Cole (Royaume-Uni)
Forum :
A crime against art – de Hila Peleg (Espagne/Allemagne) Asyl, park and love hotel (pâku ando rabuhoteru / パーク アンド ラブホテル) de Kumasaka Izuru (Japon) Balikbayan box – de Mes De Guzman (Philippines/Pays-Bas/Suisse) Be like others – de Tanaz Eshaghian (USA/Canada/Iran) Bruce Lee in the land of Balzac – de Maria Thereza Alves (France) Corridor N° 8 (corridor #8) de Boris Despodov (Bulgarie) Corroboree – de Ben Hackworth (Australie) Creamy Krimi – de Isabelle Prim (France) ... Dann leben sie noch heute. Die kinder von Golzow – de Winfried Junge & Barbara Junge (Allemagne) Découpage – de Vanessa Aab & Monika Kijas (Allemagne) Réparation / Correction (diorthosi / διόρθωση) de Thanos Anastopoulos (Grèce) Divizionz – de Donald Mugisha & James Tayler (Ouganda/Afrique du Sud) L’extase des anges (tenshi no kôkotsu / 天使の恍惚) de Kôji Wakamatsu (Japon) El camino – de Ishtar Yasin Gutiérrez (Costa Rica/France) Flipping out – de Yoav Shamir (Israël/Canada) God man dog (liu lang shen gou ren / 流浪神狗人) de Singing Chen (Taïwan) La vierge violente (Gewalt ! Gewalt : Shojo geba-geba / 処女ゲバゲバ) de Kôji Wakamatsu (Japon) Grandma threading her needle – de George Albert Smith (Royaume-Uni) Grandmother’s flower (halmae ggoch / 할매꽃) de Mun Jeong-hyun (Corée du Sud) Green porno – de Isabella Rossellini & Jody Shapiro (USA) Happiness for one day – de Tim Blue (Allemagne) Higurashi – de Hirosue Hiromasa (Japon) If one thing matters, a film about Wolfgang Tillmans – de Heiko Kalmbach (USA/Allemagne) In die erde gebaut – de Ute Aurand (Allemagne) Introduction to a small history of photography : Formalist heady pattern version – de Florian Zeyfang (Allemagne) Invisible City – de Tan Pin Pin (Singapour) Jack Smith, part 2 : Sinbad of Baghdad & Jack Smith performances 1975-1985. Jack Smith, vorgestellt von Jerry Tartaglia – de Jack Smith (USA) La frontera infinita – de Juan Manuel Sepúlveda (Mexique) La terramadre – de Nello La Marca (Italie) Leo – de Josef Fares (Suède) Le premier venu – de Jacques Doillon (France/Belgique) Loos ornamental – de Heinz Emigholz (Autriche/Allemagne) Mafrouza/Cœur – de Emmanuelle Demoris (France) What the heart craves (musunde-hiraite) de Takahashi Izumi (Japon) My brother’s wedding – de Charles Burnett (USA/Allemagne) My Winnipeg – de Guy Maddin (Canada) Nacht vor augen – de Brigitte Bertele (Allemagne) Nirvana (Нирвана) Igor Voloshin (Russie) Citizen Havel (Obcan Havel) de Pavel Koutecky & Miroslav Janek (République Tchèque) One hand on open – de Stefan Pente & William Wheeler (Allemagne) Paruthiveeran – de Ameer Sulthan (Inde) Regarde-moi – de Audrey Estrougo (France) Rodakis – de Olaf Nicolai (Allemagne) RR – de James Benning (USA) Said death to passion – de Jeanne Faust & Jörn Zehe (Allemagne) Schein sein – de Bady Minck (Luxembourg/Autriche) Seaview – de Paul Rowley & Nicky Gogan (Irlande) Le secret derrière les murs / L’amour derrière les murs (kabe no naka no himegoto / 壁の中の秘事) de Kôji Wakamatsu (Japon) Shahida (Shahida : Brides of Allah) de Natalie Assouline (Israël) Sidewalk – de Karl Kels (Allemagne) Snow beard – de Marie Losier, USA Son of a lion – de Benjamin Gilmour (Australie/Pakistan) South Main – de Kelly Parker (USA) Sweet Food City – de Gao Wendong (Chine) Taking pictures – de Scott Miller Berry & Adam Segal (Canada) Summer book (tatil kitabi) de Seyfi Teoman (Turquie) The exiles – de Kent Mackenzie (USA) The feature – de Michel Auder & Andrew Neel (USA) The muzzled horse of an engineer in search of mechanical saddles – de Khavn de la Cruz (Philippines) Tirador – de Brillante Ma. Mendoza (Philippines) Tony Conrad DreaMinimalist – de Marie Losier (USA) Tribu – de Jim Libiran (Philippines) United Red Army (Jitsuroku Rengo Sekigun : Asama sanso e no michi / 実録・連合赤軍 あさま山荘への道程) de Wakamatsu Koji (Japon) Vertigo rush – de Johann Lurf (Autriche) Victoire Terminus, Kinshasa – de Renaud Barret & Florent de La Tullaye (France/République démocratique du Congo) Water’s memory – de Tim Blue (Allemagne) Wonderful Town – de Aditya Assarat (Thaïlande) W.R. : Misterije Organizma – de Dusan Makavejev (Yougoslavie/Allemagne) Yasukuni (靖国) de Li Ying (Japon/Chine) Years when I was a child outside [Family Multi-Channel] – de John Torres (Philippines)
Génération :
32 A – de Marian Quinn (Irlande/Allemagne) Une petite frayeur nocturne (a little night fright) de Mischa Livingstone (USA) Andante Mezzo Forte – de Annarita Zambrano (France) Ben X – de Nic Balthazar (Belgique/Pays-Bas) Le cahier (Buda az sharm foru rikht / بودا از شرم فرو ریخت) de Hana Makhmalbaf (Iran/France) Café com leite – de Daniel Ribeiro (Brésil) Chepogi – de Leon Estrin (Russie) Cherries – de Tom Harper (Royaume-Uni) Chop Shop – de Ramin Bahrani (USA) Ciao bella – de Mani Maserrat-Agah (Suède) La cité des hommes (cidade dos homens) de Paulo Morelli (Brésil) Les deux moustiques (cykelmyggen og dansemyggen) de Jannik Hastrup & Flemming Quist Møller (Danemark) Dunya & Desie – de Dana Nechushtan (Pays-Bas/Belgique) Fighter – de Natasha Arthy (Danemark) Firewood – de Miikka Leskinen (Royaume-Uni/Finlande) First – de Tinge Krishnan (Royaume-Uni) Flower in the pocket – de Liew Seng Tat (Malaisie) Girls room – de Maria Gigante (USA) Golden guy – de Julia Tews (Allemagne) Hey hey it’s Esther Blueburger – de Cathy Randall (Australie) Une nouvelle espèce (jauna suga) de Evalds Lacis (Lettonie) João e o cão – de André Marques (Portugal) Juvenile – de China Moo-Young (Royaume-Uni) Kompisar – de Magnus Mork (Suède/Norvège) La petite Khavroshka (Kroshechka-Khavroshechka / Крошечка-Хаврошечка) de Inga Korzhneva (Russie) Kung Fu Kid (Kung Fu Kun / カンフーくん) de Issei Oda (Japon) Kouïgoroj (Kuygorozh / Куйгорож) de Sergey Merinov (Russie) Les Vulnérables – de Bent-Jorgen Perlmutt (USA) Light my fire – de Lee Jong-pil (Corée du Sud) Love, peace & beatbox – de Volker Meyer-Dabisch (Allemagne) Meditations on a name – de Bonnie Elliott (Australie) Histoires d’ours (medvezhii istorii) de Marina Karpova (Russie) Min morbror tyckte mycket om gult – de Mats Olof Olsson (Suède) Munyurangabo – de Lee Isaac Chung (USA/Rwanda) Mutum – de Sandra Kogut (Brésil/France) Myskväll – de Amanda Adolfsson (Suède) Nana – de Warwick Thornton (Australie) New boy – de Steph Green (Irlande) POST ! – de Christian Asmussen, Matthias Bruhn (Allemagne) Run – de Mark Albiston (Nouvelle-Zélande) Le tout petit poisson (rybka) de Sergei Ryabov (Russie) September – de Peter Carstairs (Australie) Sita sings the Blues – de Nina Paley (USA) Somers Town – de Shane Meadows (Royaume-Uni) Take 3 – de Roseanne Liang (Nouvelle-Zélande) Taua – de Tearepa Kahi (Nouvelle-Zélande) The air ace – de Svilen Dimitrov (Bulgarie) The black balloon – de Elissa Down (Australie) The trophy – de Justine Simei-Barton (Nouvelle-Zélande) Les dix vie du chat du Titanic (Titanics ti liv) de Grethe Bøe (Norvège) Tous à l’Ouest, une aventure de Lucky Luke – de Olivier Jean-Marie (France) To verdener – de Niels Arden Oplev (Danemark) Mais où est le cheval de Saint-Nicolas? (waar is het paard van Sinterklaas?) de Mischa Kamp (Pays-Bas/Belgique) War child – de Christian Karim Chrobog (USA) Yolk – de Stephen Lance (Australie)
Rétrospective :
Les hauts de Hurlevent (abismos de pasíon / cumbres borrascosas) de Luis Buñuel (Mexique) Belle de jour – de Luis Buñuel (France/Italie) Calanda – de Juan Luis Buñuel (France) Calanda : 40 ans après (Calanda : 40 años después) de Juan Luis Buñuel (France) Cela s’appelle l’aurore (asi es la aurora) de Luis Buñuel (France/Italie) ¡ Centinela, alerta ! – de Jean Grémillon (Espagne) Cet obscur objet du désir (ese oscuro objeto del deseo) de Luis Buñuel (France/Espagne) Aimez-vous les uns les autres / Les déshérités (gezeichneten) de Carl Theodor Dreyer (Allemagne) Don Quintín el amargao – de Luis Marquina (Espagne) Tourments (él) de Luis Buñuel (Mexique) L’ange exterminateur (el ángel exterminator) de Luis Buñuel (Mexique) L’enjôleuse / La brute (el bruto) de Luis Buñuel (Mexique) Le grand noceur (el gran calavera) de Luis Buñuel (Mexique) Le rio de la mort / Le fleuve de la mort (el río y la muerte) de Luis Buñuel (Mexique) El último guión : Buñuel en la memoria – de Javier Espada & Gaizka Urresti (Espagne/Mexique/France/Allemagne) La vie criminelle d’Archibald de la Cruz (ensayo de un crimen / la vida criminal de Archibaldo de la cruz) de Luis Buñuel (Mexique) España leal en armas/España 1936 – de ? (Espagne) Tampico (Gran Casino / en el viejo Tampico) de Luis Buñuel (Mexique) La chute de la maison Usher – de Jean Epstein (France) La fièvre monte à El Pao (los ambiciosos) de Luis Buñuel (France/Mexique) L’âge d’or – de Luis Buñuel (France) La hija de Juan Simón – de Nemesio M. Sobrevila & José Luis Sáenz de Heredia (Espagne) Don Quintin, l’amer (la hija del engaño / Don Quintín el amargao) de Luis Buñuel (Espagne) On a volé un tram (la ilusíon viaja en tranvía) de Luis Buñuel (Mexique) La jeune fille (la joven / the young one / white trash / island of shame) de Luis Buñuel (Mexique/USA) La mort en ce jardin – de Luis Buñuel (France/Mexique) Terre sans pain (las hurdes / tierra sin pan) de Luis Buñuel (Espagne) La voie lactée – de Luis Buñuel (France/Italie) Le charme discret de la bourgeoisie – de Luis Buñuel (France/Espagne/Italie) Le fantôme de la liberté – de Luis Buñuel (France) Le journal d’un femme de chambre – de Luis Buñuel (France/Italie) Les réprouvés (los olvidados) de Luis Buñuel (Mexique) Mauprat – de Jean Epstein (France) Menjant garotes – de Luis Buñuel (Espagne) Mephisto – de István Szabó (Hongrie/Autriche/Allemagne) Nazarin (Nazarín) de Luis Buñuel (Mexique) Taper sur les nerfs (nerven) de Robert Dinesen (Allemagne) ¿ Quién me quiere a mí ? – de José Luis Sáenz de Heredia (Espagne) Robinson Crusoë (las aventuras de Robinson Crusoe) de Luis Buñuel (Mexique/USA) Salvatore Giuliano – de Francesco Rosi (Italie) L’ombre de la métropole (schatten der weltstadt) de Willi Wolff (Allemagne) Simon du desert (Simón del desierto) de Luis Buñuel (Mexique) Si usted no puede, yo sí – de Julián Soler (Mexique) La montée au ciel (subida al cielo) de Luis Buñuel (Mexique) Susana, l’impure / Suzanne la perverse (Susana / carne y demonio) de Luis Buñuel (Mexique) La bête aux cinq doigts (the beast with five fingers) de Robert Florey (USA) The belle of Broadway / Darling of Paris – de Arthur O. Hoyt (USA) Tristana – de Luis Buñuel (Espagne/France/Italie) Une femme sans amour (una mujer sin amor) de Luis Buñuel (Mexique) Un chien andalou – de Luis Buñuel (France) Viridiana – de Luis Buñuel (Espagne/Mexique)
Perspective du Cinéma Allemand :
Berlin : 1. Mai – de Carsten Ludwig, Jan-Christoph Glaser, Sven Taddicken & Jakob Ziemnicki (Allemagne) Die besucherin – de Lola Randl (Allemagne) Die dinge zwischen uns – de Iris Janssen (Allemagne) Die helden aus der nachbarschaft – de Jovan Arsenic (Allemagne) Drifter – de Sebastian Heidinger (Allemagne) Football under cover – de David Assmann & Ayat Najafi (Allemagne) In deiner haut – de Pola Schirin Beck (Allemagne) Jesus liebt dich – de Lilian Franck, Michaela Kirst, Robert Cibis & Matthias Luthardt (Allemagne) Lea – de Steffi Niederzoll (Allemagne) Lostage – de Bettina Eberhard (Suisse/Allemagne) Robin – de Hanno Olderdissen (Allemagne) Selbstgespräche – de André Erkau (Allemagne) Teenage angst – de Thomas Stuber (Allemagne)
Homage :
Cadavres exquis (cadaveri eccellenti) de Francesco Rosi (Italie/France) Carmen – de Francesco Rosi (Italie/France) Le Christ s’est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli) de Francesco Rosi (Italie/France) Oublier Palerme (dimenticare Palermo) de Francesco Rosi (Italie/France) L’affaire Mattei (il caso Mattei) de Francesco Rosi (Italie) Le moment de la vérité (il momento della verità) de Francesco Rosi (Italie/Espagne) Les colporteurs / Profession : Magliari (i magliari) de Francesco Rosi (Italie/France) La trêve (la tregua) de Francesco Rosi (Italie/France/Suisse/Allemagne) Main basse sur la ville (le mani sulla città) de Francesco Rosi (Italie/France) Lucky Luciano (a proposito Lucky Luciano / re Lucky Luciano) de Francesco Rosi (Italie/France) Trois frères (tre fratelli) de Francesco Rosi (Italie/France) Les hommes contre… (uomini contro) de Francesco Rosi (Italie)
Cinéma Allemand :
Et puis les touristes (am ende kommen touristen) de Robert Thalheim (Allemagne) De l’autre côté (auf der anderen seite) de Fatih Akin (Turquie/Italie/Allemagne) Beautiful bitch – de Martin Theo Krieger (Allemagne) Vœux et sacrifices (das gelübde) de Dominik Graf (Allemagne) Das herz ist ein dunkler wald – de Nicolette Krebitz (Allemagne) Das sichtbare und das unsichtbare – de Rudolf Thome (Allemagne) Free Rainer (Free Rainer : Dein fernseher lügt) de Hans Weingartner (Allemagne) Früher oder später – de Ulrike von Ribbeck (Allemagne) Gegenüber – de Jan Bonny (Allemagne) Leroy – de Armin Völckers (Allemagne) Liebesleben – de Maria Schrader (Allemagne) Märzmelodie – de Martin Walz (Allemagne) Rien que des fantômes (nichts als gespenster) de Martin Gypkens (Allemagne) Preußisch Gangstar – de Irma Kinga Stelmach & Bartosz Werner (Allemagne) Stellungswechsel – de Maggie Peren (Allemagne) Trade : Willkommen in Amerika – de Marco Kreuzpaintner (Allemagne) Ulzhan – de Volker Schlöndorff (France/Allemagne)
Manger, boire, voire des films :
A day in Eataly – de ? (Italie/Allemagne) Le cirque : A table in heaven (a table in heaven) de Andrew Rossi (USA) Cooking in the danger zone : Burma, Arctic, Chernobyl – de Marc Perkins (Royaume-Uni) Decoding Ferran Adrià – de Christopher B. Collins (USA) Eat and run : 6 beautiful grifters – de Mamoru Oshii, Makoto Kamiya, Kenji Kamiyama, Takanori Tsujimoto & Hiroaki Yuasa (Japon) El Bulli : Història d’un somni – de David Pujol (Espagne) Estômago – de Marcos Jorge (Brésil/Italie) Global mobile, food : Amuse-bouche [Anatomy of a lunch] – de Heidi Fleischer & Lionel Brouet (USA/Canada/France) Global mobile, food : Bio-pig – de Jorien van Nes (USA/Canada/Pays-Bas) Global mobile, food : Cock-a-doodle-do – de Amlan Datta (USA/Canada/Inde) Global mobile, food : Divine food – de Marcela Said (USA/Canada Chili) Global mobile, food : Hungry for freedom – de Gef Senz & Maung Maung Aye (USA/Canada/Australie) Global mobile, food : The power of Chillies – de Natalie Glanville-Wallis& Serge Ferrand (USA/Canada/France) Global mobile, food : Tlala – de Khalo Matabane (USA/Canada/Afrique du Sud) Global mobile, food : Wanted – de Olaf de Fleur Johanneson (USA/Canada/Islande) Mr. Bené goes to Italy – de Manuel Lampreia Carvalho (Brésil) Ratatouille – de Brad Bird (USA) Les seigneurs de la mer (Sharkwater. The truth will surface) de Rob Stewart (Canada)
Rebellion des réalisateurs :
Tous les garçons s’appellent Ali (angst essen seele auf) de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne) La montagne magique (der zauberberg) de Hans W. Geissendörfer (Allemagne) Je t’aime, je te tue (ich liebe dich, ich töte dich) de Uwe Brandner (Allemagne) Au fil du temps (im lauf der zeit) de Wim Wenders (Allemagne) L’énigme de Kaspar Hauser (jeder für sich und gott gegen alle) de Werner Herzog (Allemagne) Mer du Nord, mer de la mort (Nordsee ist Mordsee) de Hark Bohm (Allemagne) Pourquoi M. R. est-il atteint de folie meurtrière ? (warum läuft Herr R. Amok) de Rainer Werner Fassbinder & Michael Fengler (Allemagne)
Guerre chez nous :
Basic training – de Frederic Wiseman (USA) Catch 22 – de Mike Nichols (USA) Retour (coming home) de Hal Ashby (USA) In the year of the pig – de Emile de Antonio (USA) MASH (M*A*S*H*) de Robert Altman (USA) Les bérets verts (the green berets) de John Wayne & Ray Kellogg (USA) The war at home – de Glenn Silber & Barry Alexander Brown (USA) Winter soldier – de ? (USA)
Berlinale Talent Campus :
Famous last words – de Avril Evans (Royaume-Uni) Feminin, masculin – de Sadaf Faroughi (Iran) Interferenze – de Zoe d’Amaro (Italie) Kinshasa 2.0 – de Teboho Edkins (République Démocratique du Congo/Allemagne) Old Peter – de Ivan Golovnev (Russie) On the square – de Vanja Juranic (Croatie) Three blind men – de Kanu Behl (Inde) You cannot hide from Allah – de Petr Lom (Pakistan)
Membres du jury Courts Métrages : Marc Barbé (France), Ada Solomon (Roumanie) & Laura Tonke (Allemagne).

Ours d’Or, court-métrage :
Un bon jour pour aller à la plage (o zi buna de plaja) de Bogdan Mustata (Roumanie)
Ours d’Argent, court-métrage :
Udedh bun – de Siddharth Sinha (Inde)
Mention Spéciale :
Superficie – de Rui Xavier (Portugal) RGB XYZ – de David O’Reilly (Irlande)
Prix DAAD :
B Teme – de Olga Popova (Russie)
Courts Métrages en compétition :
Black cabinet – de Christine Rebet (USA) Bonne mère – de Maxime Desmons (Canada) B Teme – de Olga Popova (Russie) Dreznica – de Anna Azevedo (Brésil) Frankie – de Darren Thornton (Irlande) Giganti – de Fabio Mollo (Italie) Haze – de Anthony Chen (Singapour) Impermanent – de Mario Rizzi (Italie) Inventur : Metzstrasse 11 – de Zelimir Zilnik (Allemagne) K – de Piers Thompson (Royaume-Uni) Kizi Mizi – de Mariusz Wilczynski (Pologne) Mompelaar – de Marc Roels & Wim Reygaert (Belgique) Nadie – de Belen Blanco (Argentine) Nightstill – de Elke Groen (Autriche) Un bon jour pour aller à la plage (o zi buna de plaja) de Bogdan Mustata (Roumanie) Reise zum wald – de Jörn Staeger (Allemagne) RGB XYZ – de David O’Reilly (Irlande) Second hand sale – de Temur Butikashvili (Géorgie) Shooting Geronimo – de Kent Monkman (Canada) Superficie – de Rui Xavier (Portugal) Szmolinsky – de Julius Onah (USA) Târziu – de Paul Negoescu (Roumanie) Teat beat of sex : Episodes 8,9,10,11 – de Signe Baumane (USA/Italie) Three of us – de Umesh Kulkarni (Inde) Tommy – de Tora Martens (Suède) Traces – de Rachel Zisser (USA) Trip – de Harry Wootliff (Royaume-Uni) Udedh bun – de Siddharth Sinha (Inde) White horse – de Maryann De Leo & Christophe Bisson (USA/France)
PREVIOUSFestival de Berlin 2007 || Festival de Berlin 2008 || Festival de Berlin 2009NEXT
Fiche créée le 4 mai 2012 | Modifiée le 26 juin 2013 | Cette fiche a été vue 1729 fois