CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Laura Hope Crews
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1954



Président du Festival : Jean Cocteau (France), du 25 mars au 9 avril 1954. Membres du jury : Jean Aurenche (France), André Bazin (France), Luis Buñuel (Mexique); Henri Calef (France), Guy Desson (France), Philippe Erlanger (France), Michel Fourre-Cormeray (France), Jacques-Pierre Frogerais (France), Jacques Ibert (France), Georges Lamousse (France), André Lang (France), Noël-Noël (France) & Georges Raguis (France).
Grand Prix :
La porte de l’enfer (jigokumon) de Teinosuke Kinugasa (Japon)
Prix Spécial du Jury :
René Clément (Monsieur Ripoix / Monsieur Ripoix et son Némésis) (France/Royaume-Uni)
Prix International :
Le grand guerrier Skanderberg (veliki voin Albani Skanderbeg / Великий воин Албании Скандербег) de Sergueï Youtkevitch (URSS/Albanie) La grande aventure (det stora äventyret) de Arne Sucksdorff (Suède) Les cinq de la rue Barska (piatka z ulicy Barskiej) de Aleksander Ford (Pologne) Chronique des pauvres amants (cronache di poveri amanti) de Carlo Lizzani (Italie) Carrousel fantastique (carosello napoletano) de Ettore Giannini (Italie) Deux hectares de terre / Calcutta ville cruelle (do bigha zamin) de Bimal Roy (Inde) Avant le déluge – de André Cayatte (France/Italie) Le dernier pont (die letzte brücke) de Helmut Käutner (Autriche/Yougoslavie) Le désert vivant (the living desert / a true-life adventure: The living desert) de James Algar (USA)
Mention Spéciale d’interprétation :
Maria Schell (Le dernier pont (die letzte brücke) de Helmut Käutner) (Autriche/Yougoslavie)
Mention Spéciale pour le scénario :
André Cayatte & Charles Spaak (Avant le déluge – de André Cayatte) (France/Italie)
Mention Spéciale l’équipe de la photographie :
Le désert vivant (the living desert / a true-life adventure: The living desert) de James Algar (USA)
Mention Spéciale pour la mise en scène :
Sergueï Youtkevitch (Le grand guerrier Skanderberg (veliki voin Albani Skanderbeg / Великий воин Албании Скандербег)) (URSS/Albanie) Arne Sucksdorff (La grande aventure (det stora äventyret)) (Suède) Aleksander Ford (Les cinq de la rue Barska (piatka z ulicy Barskiej)) (Pologne)
Prix Spécial :
Fred Zinnemann (Tant qu’il y aura des hommes (from here to eternity)) (USA)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Helmut Käutner (Le dernier pont (die letzte brücke)) (Autriche/Yougoslavie)
Films en compétition :
Le monstre (el wahsh) de Salah Abou Seif (Egypte) Avant le déluge – de André Cayatte (France/Italie) L’aventurier de Séville (aventuras del barbero de Sevilla) de Ladislao Vajda (Espagne/France) Tempête sous la mer (beneath the twelve-mile reef) de Robert D. Webb (USA) Le chant de la mer (o canto do mar) de Alberto Cavalcanti (Brésil) Carrousel fantastique (carosello napoletano) de Ettore Giannini (Italie) Comiques (cómicos) de Juan Antonio Bardem (Espagne/Argentine) Chronique des pauvres amants (cronache di poveri amanti) de Carlo Lizzani (Italie) Cirque Fandango (cirkus Fandango / sirkus Fandango) de Arne Skouen (Norvège) Deux hectares de terre / Calcutta ville cruelle (do bigha zamin) de Bimal Roy (Inde) Feitiço do Amazonas / Naked Amazon – de Zygmunt Sulistrowski (Brésil) Tant qu’il y aura des hommes (from here to eternity) de Fred Zinnemann (USA) Le grand jeu (il grande gioco / card of fate / flesh and the woman) de Robert Siodmak (Italie/France) Les kidnappeurs (the kidnappers / the little kidnappers) de Philip Leacock (Royaume-Uni) Petit sou (kiskrajcár) de Márton Keleti(Hongrie) Les chevaliers de la table ronde (knights of the round table) de Richard Thorpe (USA/Royaume-Uni) La lettre d’amour (koibumi) de Kinuyo Tanaka (Japon) Les comédiens (komedianti) de Vladimír Vlcek (Tchécoslovaquie) Réveil du dimanche (kyriakatiko xypnima / Κυριακάτικο Ξύπνημα) de Michael Cacoyannis (Grèce) Le pain de l’amour (kärlekens bröd) de Arne Mattsson (Suède) Le dernier pont (die letzte brücke) de Helmut Käutner (Autriche/Yougoslavie) La grande aventure (det stora äventyret) de Arne Sucksdorff (Suède) Le petit garçon perdu (little lost boy) de George Seaton (USA) Le désert vivant (the living desert / a true-life adventure: The living desert) de James Algar (USA) Une fille nommée Madeleine (Maddalena) de Augusto Genina (Italie/France) L’homme d’Afrique (man of Africa / Kigusi story) de Cyril Frankel (Royaume-Uni) Les maîtres du ballet russe (mastera russkogo baleta) de Gerbert Rappaport (URSS) Les plumes du paon (mayurpankh) de Kishore Sahu (Inde) Monsieur Ripoix / Monsieur Ripoix et son Némésis – de René Clément (France/Royaume-Uni) Souvenirs d’un mexicain (memorias de un Mexicano) de Carmen Toscano & Salvador Toscano (Mexique) Le martyr du calvaire (el mártir del calvario) de Miguel Morayta (Mexique) La porte de l’enfer (jigokumon) de Teinosuke Kinugasa (Japon) Destins de femmes (nigorie) de Tadashi Imai (Japon) L’enfant et le brouillard ( el niño y la niebla / The boy and the fog ) de Roberto Gavaldón (Mexique) Pamposh, fleur de lotus (Pamposh / Pamposh, lotus of Kashmir) de Ezra Mir (Inde) Les cinq de la rue Barska (piatka z ulicy Barskiej) de Aleksander Ford (Pologne) Sang et lumière (sangre y luces) de Georges Rouquier & Ricardo Muñoz Suay (France/Espagne) Si ma terre parlait (si mis campos hablaran) de José Bohr (Chili) Soleil éclatant / Ciel d’enfer (siraa fil-wadi / sira fi alwadi / صراع فى لوادى) de Youssef Chahine (Egypte) Tant que tu m’aimeras / Tant que tu seras là (Solange du da bist) de Harald Braun (Allemagne de l’Ouest) La destinée de Marina (sudba Mariny) de Viktor Ivchenko & Isaak Shmaruk (URSS) Tout est possible à Grenade / Dans la vie tout s’arrange (todo es posible en Grenada / all is possible in Granada ) de José Luis Sáenz de Heredia (Espagne) Le grand guerrier Skanderberg (veliki voin Albani Skanderbeg / Великий воин Албании Скандербег) de Sergueï Youtkevitch (URSS/Albanie)
Membres du jury des Cours Métrages : Henning Jensen (Danemark), Albert Lamorisse (France), Jean Queval (France), Jean Tédesco (France) & Jean Vivie (France).


Prix du film de nature, court métrage :
Les pingouins (aptendytes forsteri) de Mario Marret (France)
Prix du film de marionnettes, court métrage :
Un verre de plus (o sklenicku víc) de Bretislav Pojar (Tchécoslovaquie)
Prix du film de fantaisie poétique, court métrage :
Le jardin des plaisirs (the pleasure garden) de James Broughton (Royaume-Uni)
Prix du film de réalité, court métrage :
La ville vieille de Varsovie (stare miastro) de Jerzy Bossak (Pologne)
Prix du film de divertissement, court métrage :
Les instruments de musique ( toot whistle plunk and boom / adventure in music: Toot whistle plunk and boom ) de Charles A. Nichols & Ward Kimball (USA)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Dans la forêt des faucons Kaubez (kék vércsék erdejében) de István Homoki Nagy (Hongrie) Apollon et Daphné (Apollon kai Dafni) de Thanassis Meritzis (Grèce) Les pingouins (aptendytes forsteri) de Mario Marret (France) Aquarium – de Ágoston Kollányi (Hongrie) Christophe Plantin, imprimeur des humanistes du XVIème siècle – de Gaston Vermaillen (Belgique) À la recherche du pétrole (de opsoring van aardolie) de Bert Haanstra (Pays-Bas) La petite fille aux allumettes (den lille pige med svovlstikkerne) de Johan Jacobsen (Danemark) La cathédrale de Cologne (der dom zu Koeln) de Ulrich Kayer (Allemagne de l’Ouest) Le Greco et son chef-d’œuvre (El Greco en su obra maestra: El entierro del Conde Orgaz) de Juan Serra (Espagne) Entre la vie et la mort (det gjelder livet – de Titus Vibe Müller (Norvège) Il y aura toujours un lendemain (er is altijd een tockomst) de Kees Stip (Pays-Bas) Le solitaire de Soyan ( el solitario de Sayan) de Enrico Gras (Pérou) Au hasard du trépan (exploratieboren) de Bert Haanstra (Pays-Bas) Modes féminines (feminine fashions) de N. Bhavnani (Inde) Hikusai – de Hiroshi Teshigahara (Japon) Les haute terres d’Islande (highlands of Iceland) de Magnus Johannsson (Islande) Il fiume della vita – de Enrico Castelli Gattinara (Italie) Le pilote de chasse (jaktflygare) de Helge Sahlin (Suède) La côte de Jutland (Jyske kyst) de Soren Melson (Danemark) Le chevreau têtu (kozioleczek) de Lechoslaw Marszalek (Pologne) Ville de Kutna Hora (Kutná Hora) de F.R. Lukas (Tchécoslovaquie) L’ombre de St. Michel – de Jean Pichonnier & Paul Pichonnier (Belgique) La vie des chamois – de Paul Claudon & Pierre Levent (France) Lumière / Lumière et l’invention du cinématographe – de Paul Paviot (France) Terre de lumière (land of enlightment) de Mohan Wadhwani (Inde) Images de la renaissance à Cracovie (miniatury kodesku behema) de Stanislaw Lenartowicz (Pologne) La musique indienne : Les tambours (music of India) de N. Bhavnani (Inde) Le mystère de la licorne – de Arcady & Jean-Claude See (France) Nouveaux horizons – de Marcel Ichac (France) Sur les sentiers du cercle polaire (nytt land under svillene) de Per Opsahl (Norvège) Le petit coq et la poule (o kohoutkovi a slepicce) de Zdenek Miler (Tchécoslovaquie) Un verre de plus (o sklenicku víc) de Bretislav Pojar (Tchécoslovaquie) Le pic de l’amitié (pik droujby) de I. Goutman (URSS) Sculpture en plein air (plastik im freien) de Adalbert Baltes (Allemagne de l’Ouest) Monsieur Hibou det dame Minette (the owl and the pussycat) de John Halas & Brian Borthwick (Royaume-Uni) Le jardin des plaisirs (the pleasure garden) de James Broughton (Royaume-Uni) Promenade au Luxembourg – de Philippe Schneider (Luxembourg) La rivière de l’espoir (river of hope) de N. Bhavnani (Inde) Les instruments de musique ( toot whistle plunk and boom / adventure in music: Toot whistle plunk and boom ) de Charles A. Nichols & Ward Kimball (USA) Voyage dans la lune (polet na lounou) de Vladimir Broumberg & Zinaiida Broumberg (URSS) René Leriche, chirurgien de la douleur – de René Lucot (France) Ruban noir – de Henry Jacques (Maroc) La ville vieille de Varsovie (stare miastro) de Jerzy Bossak (Pologne) L’étoile de Bethleem (stern von Bethlehem) de Wilhelm Döderlein (Allemagne de l’Ouest) La maison natale (the Blakes slept here) de Jacques Brunius (Royaume-Uni) Una goccia d’acqua – de Enzo Trovasilli (Italie) Vita della libellula – de Alberto Ancillotto (Italie) La belle endormie (uspavana ljepotica) de Rudolf Sremec (Yougoslavie) Le refuge des bêtes sauvages (wild life sanctuary) de D.D. Reucassel (Afrique du Sud) Lekko ! pécheurs d’Islande hollandais (vieren maar) de Herman van der Horst (Pays-Bas) Kalocsa fleurie (viragos Kalocsa) de Vince Lakatos (Hongrie)
PREVIOUSFestival de Cannes 1953 || Festival de Cannes 1954 || Festival de Cannes 1955NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 30 novembre 2013 | Cette fiche a été vue 3179 fois