CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jane Rollette
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1955



Président du Festival : Marcel Pagnol (France), du 26 avril au 10 mai 1955. Membres du jury : Marcel Achard (France), Juan Antonio Bardem (Espagne), A. Dignimont (France), Jacques-Pierre Frogerais (France), Leopold Lindtberg (Suisse), Anatole Litvak (USA), Isa Miranda (Italie); Leonard Mosley (Royaume-Uni), Jean Nery (France) & Sergei Yutkevich (URSS).
Palme d’Or :
Marty – de Delbert Mann (USA)
Prix d’interprétation masculine :
Spencer Tracy (Un homme est passé / Coup dur à Black Rock (bad day at Black Rock) de John Sturges) (USA) Sergei Lukyanov, Boris Andreyev, Aleksey Batalov, Sergei Kurilov, Vadim Medvedev, Boris Bityukov, Nikolai Gritsenko, Pavel Kadochnikov, Boris Kokovkin & Nikolai Sergeyev (Une grande famille (bolshaya semya / Большая семья) de Iosif Kheifits) (URSS)
Prix d’interprétation féminine :
Yelena Dobronravova, Vera Kuznetsova, Klara Luchko, Yekaterina Savinova, Iya Arepina & Larisa Kronberg (Une grande famille (bolshaya semya / Большая семья) de Iosif Kheifits) (URSS)
Prix de la mise en scène :
Jules Dassin (Du rififi chez les hommes) (France) Sergei Vasilyev (Les héros de Chipka / Hommes en guerre (geroite na Shipka / geroi Shipki)) (URSS :Bulgarie)
Prix Spécial du Jury :
Enrico Gras, Giorgio Moser & Leonardo Bonzi (Continent perdu (continente perduto)) (Italie)
Mention Spéciale pour un acteur enfant :
Pablito Calvo (Marcelin, pain et vin (Marcelino pan y vino) de Ladislao Vajda) (Espagne/Italie)
Mention Spéciale pour une actrice enfant :
Naaz (Le petit cireur (boot polish) de Prakash Arora) (Inde)
Prix du film lyrique :
Roméo et Juliette (Romeo i Dzhulyetta) de Lev Arnshtam & Leonid Lavrovsky (URSS)
Prix du film dramatique :
À l’est d’Eden (east of Eden / John Steinbeck's east of Eden) de Elia Kazan (USA)
Hommage :
Haya Harareet (Giv’a 24 eina ona / Hill 24 doesn’t answer – de Thorold Dickinson) (Israël)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Juan Antonio Bardem (Mort d’un cycliste (muerte di un ciclista)) (Espagne) Benito Alazraki (Les racines (raíces)) (Mexique)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Delbert Mann (Marty) de (USA)
Prix OCIC, Mention Spéciale (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Ladislao Vajda (Marcelin, pain et vin (Marcelino pan y vino)) (Espagne/Italie)
Films en compétition :
Un homme est passé / Coup dur à Black Rock (bad day at Black Rock) de John Sturges (USA) Biraj bahu – de Bimal Roy (Inde) L’enfant et la licorne (a kid for two farthings) de Carol Reed (Royaume-Uni) Une grande famille (bolshaya semya / Большая семья) de Iosif Kheifits (URSS) Le petit cireur (boot polish) de Prakash Arora (Inde) Carmen Jones – de Otto Preminger (USA) Les amants crucifiés (chikamastu monogatari) de Kenji Mizoguchi (Japon) Continent perdu (continente perduto) de Enrico Gras, Giorgio Moser & Leonardo Bonzi (Italie) Une fille de la province (the country girl) de George Seaton (USA) La flamme (det brenner i natt!) de Arne Skouen (Norvège) Le dossier noir – de André Cayatte (France) Du rififi chez les hommes – de Jules Dassin (France) À l’est d’Eden (east of Eden / John Steinbeck's east of Eden) de Elia Kazan (USA) Vivre un grand amour (the end of the affair) de Edward Dmytryk (Royaume-Uni) Un extraño en la escalera – de Tulio Demicheli (Mexique/Cuba) Les héros de Chipka / Hommes en guerre (geroite na Shipka / geroi Shipki) de Sergei Vasilyev (URSS :Bulgarie) Giv’a 24 eina ona / Hill 24 doesn’t answer – de Thorold Dickinson (Israël) Vie ou mort (hayat ou maut / hayaa aw mout) de Kamal El Sheikh (Egypte) Jedda (Jedda the uncivilized) de Charles Chauvel (Australie) Liliomfi – de Károly Makk (Hongrie) Louis II de Bavière / L’avant-dernière nuit (Ludwig II. / Ludwig II : Glanz und ende eines königs) de Helmut Käutner (Allemagne de l’Ouest) Marcelin, pain et vin (Marcelino pan y vino) de Ladislao Vajda (Espagne/Italie) La mouche / L’espionne aux yeux verts (die mücke) de Walter Reisch (Allemagne de l’Ouest) Calendrier de femmes (onna no koyomi) de Seiji Hisamatsu (Japon) L’or de Naples (l’oro di Napoli) de Vittorio De Sica (Italie) Les têtes de chiens (psohlavci) de Martin Fric (Tchécoslovaquie) Marty – de Delbert Mann (USA) Les racines (raíces) de Benito Alazraki (Mexique) Roméo et Juliette (Romeo i Dzhulyetta) de Lev Arnshtam & Leonid Lavrovsky (URSS) Samba fantastique (samba fantástico) de Jean Manzon & René Persin (Brésil) Le signe de Vénus (il segno di Venere) de Dino Risi (Italie) Stella, femme libre (Stella) de Michael Cacoyannis (Grèce) Princesse Sen (Senhime) de Keigo Kimura (Japon)
Films en hors-compétition :
Italia K2 – de Marcello Baldi (Italie) Les trésors de la Mer Rouge – de Michel Rocca (France/Israël)
Membres du jury des Cours Métrages : Jacques Doniol-Valcroze (France), Herman van der Horst (Pays-Bas), Marcel Ichac (France), Karl Korn (Allemagne de l’Ouest) & Jean Perdrix (France).

Palme d’Or du court métrage :
Blinkity blank – de Norman McLaren (Canada)
Mention Spéciale, court métrage :
L’antilope d’or (zolotaia antilopa) de Lev Atamanov (URSS)
Prix du reportage filmé, court métrage :
La grande pèche – de Henri Fabiani (France)
Prix du meilleur documentaire, court métrage :
Isole di fuoco / Isola du fuoco – de Vittorio De Seta (Italie)
Courts métrages et documentaires en compétition :
2’21’’6 butterfly stroke : Dolphin-kick – de T. Mijata (Japon) L’espérance est éternelle (a esperanca e’ eterna) de Marcos Margulies (Brésil) Aggtelek – de Ágoston Kollányi (Hongrie) L’art populaire portugais (arte popular portuguesa) de João Mendes (Portugal) Black on white – de John Read (Royame-Uni) Blinkity blank – de Norman McLaren (Canada) Londres qui chante (bow bells) de Anthony Simmons (Royaume-Uni) L’âge de bronze (bronsalder) de Lars Krantz (Suède) Le médecin du nord (bush doctor) de Jean Palardy (Canada) Le châpiteau sous les Emailer (curk) de Wlodzimierz Haupe (Pologne) De sable et de feu – de Jean Jabely (France) Le trésor de l’occident (der schatz des abenlandes) de Ersnt Stephan Niessnar & Edmund von Hammer (Auriche) Dock – de Emile Degelin (Belgique) Le fleuve doré (Golden River) de P.V. Pathy (Inde) Gardiens de notre sol (guardians of the soil) de David Millin (Afrique du Sud) Automne (host) de Carsten Munch & Thor Arnijot Udvang (Norvège) Images préhistoriques – de Thomas L. Rowe & Arcady (France) On danse et on chante (în cântec şi dans) de Ion Bostan (Roumanie) Isole di fuoco / Isola du fuoco – de Vittorio De Seta (Italie) La chèvre et le train (jakten over sporene) de Erik Borge (Norvège) L’homme dans la lumière – de René Lucot (France) L’intrépide soldat de plomb (staunch tin soldier) de Ivo Caprino (Danemark) La ville blanche (la ciudad blanca) de Waldo Cerruto (Bolivie) La grande pèche – de Henri Fabiani (France) Le conte de ma vie (story of my life) de Jorgen Roos (Danemark) Les jardiniers d’Allah – de Michel Clarence (Maroc) Un dimanche matin (niedzielny poranek) de Andrzej Munk (Pologne) Nos forêts – de Auguste Kern (Suisse) L’empereur des singes (opici cisar) de Ján Lacko (Tchécoslovaquie) L’île Sakhaline (ostrov Sakhaline) de Vassili Katanian & Eldar Ryazanov (URSS) Les aventures du brave soldat Chveik (osudy dobrého vojáka Svejka) de Jirí Trnka (Tchécoslovaquie) Pierre Romain Desfossés – de Gérard Deboe (Belgique) La pulsation du temps (pulsschlag der zeit) de René Boeniger (Suisse) Hymne à la vie (symphony of life) de T.A. Abraham (Inde) L’histoire de la lumière (the story of light) de Joop Geesink (Pays-Bas) Vos billets s’il vous plait (tickets please) de Emil Nofal (Afrique du Sud) Trois coquillages de Tunisie – de Roger Mauge – de (Tunisie) Quand Magoo prit l’avion (when Maggo flew) de Peter Burness & Stephen Bosustow (USA) L’antilope d’or (zolotaia antilopa) de Lev Atamanov (URSS) Sur les pointes (op de spitsen) de Rudi Hornecker (Pays-Bas)
PREVIOUSFestival de Cannes 1954 || Festival de Cannes 1955 || Festival de Cannes 1956NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 3468 fois