CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Karen Morley
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1957



Président du Festival : André Maurois, du 2 mai au 17 mai 1957. Membres du jury : Jean Cocteau (France), Maurice Genevoix (France), Georges Huisman (France), Maurice Lehmann (France), Marcel Pagnol (France), Michael Powell (Royaume-Uni), Jules Romains (France), Dolores del Rio (Mexique), George Stevens (USA) & Vladimir Volchek (Tchécoslovaquie).
Palme d’Or :
La loi du seigneur (friendly persuasion) de William Wyler (USA)
Prix d’interprétation masculine :
John Kitzmiller (La vallée de la paix (dolina miru / Mr. Jim, american, soldier and a gentleman / sergeant Jim) de France Stiglic) (Yougoslavie)
Prix d’interprétation féminine :
Giulietta Masina (Les nuits de Cabiria (le notte di Cabiria) de Federico Fellini) (Italie/France)
Prix de la mise en scène :
Robert Bresson (Un condamné à mort s’est échappé / Le vent souffle où il veut) (France)
Mention Exceptionnelle :
Rajbans Khanna (Gotoma the Buddha) (Inde)
Prix du documentaire romanesque :
Erik Balling (Qivitoq (Fjeldgængeren)) (Danemark) Sadao Imamura (Le toit du Japon / La montagne sauvage (shiroi sanmyaku)) (Japon)
Prix Spécial :
Grigori Chukhrai (Le quarante et unième (sorok pervyy / Сорок первый)) (URSS)
Prix Spécial du Jury :
Ingmar Bergman (Le septième sceau (det sjunde inseglet)) (Suède) Andrzej Wajda (Ils aimaient la vie (kanal)) (Pologne)
Prix OCIC, Mention Spéciale (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Jules Dassin (Celui qui doit mourir) (France/Italie) Federico Fellini (Les nuits de Cabiria (le notte di Cabiria)) (Italie/France)
Films en compétition :
La nuit des maris (the bachelor party) de Delbert Mann (USA) Dupe jusqu’au jugement dernier (betrogen bis zum jüngsten tag) de Kurt Jung-Alsen (Allemagne de l’Est) La maison de l’ange (la casa del ángel) de Leopoldo Torre Nilsson (Argentine) Celui qui doit mourir – de Jules Dassin (France/Italie) La loi du seigneur (friendly persuasion) de William Wyler (USA) Le septième sceau (det sjunde inseglet) de Ingmar Bergman (Suède) La vallée de la paix (dolina miru / Mr. Jim, american, soldier and a gentleman / sergeant Jim) de France Stiglic (Yougoslavie) Don Quichotte (Don Kikhot / Дон Кихот) de Grigori Kozintsev (URSS) Mois de moisson / Le temps des moissons (elokuu) de Matti Kassila (Finlande) Faustina – de José Luis Saénz de Heredia (Espagne) Drôle de frimousse (funny face) de Stanley Donen (USA) Gotoma the Buddha – de Rajbans Khanna (Inde) Guendalina – de Alberto Lattuada (Italie/France) Marée haute à midi (high tide at noon) de Philip Leacock (Royaume-Uni) Vers l’inconnu ? (ila ayn) de Georges Nasser (Liban) Ils aimaient la vie (kanal) de Andrzej Wajda (Pologne) Gens de rizière (kome) de Tadashi Imai (Japon) Deux vœux (két vallomás) de Márton Keleti (Hongrie) Le moulin de la chance (la moara cu noroc) de Victor Iliu (Roumanie) Les nuits de Cabiria (le notte di Cabiria) de Federico Fellini (Italie/France) Qivitoq (Fjeldgængeren) de Erik Balling (Danemark) La ligne du destin (rekava) de Lester James Peries (Ceylan) Les enfants perdus (ztracenci) de Milos Makovec (Tchécoslovaquie) Rose (Rose Bernd) de Wolfgang Staudte (Allemagne de l’Ouest) Avec les Lapons nomades (same jakki) de Per Høst & Anders Pentha (Norvège) Le toit du Japon / La montagne sauvage (shiroi sanmyaku) de Sadao Imamura (Japon) Sissi impératrice (Sissi – Die junge kaiserin) de Ernst Marischka (Autriche) Le quarante et unième (sorok pervyy / Сорок первый) de Grigori Chukhrai (URSS) La terre (zemya) de Zahari Zhandov (Bulgarie) Commando sur le Yang Tsé / Feu sur le Yang Tsé (Yangtse incident / escape of the Amethyst / battle hell / their greatest glory) de Michael Anderson (Royaume-Uni) Un condamné à mort s’est échappé / Le vent souffle où il veut – de Robert Bresson (France)
Films en hors-compétition :
Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson (USA)
Membres du jury des Cours Métrages : Claude Aveline (France), Roman Karmen (URSS), Albert Lamorisse (France), Alberto Lattuada (Italie) & Jean Vivie (France).

Palme d’Or du court métrage :
Courte histoire (scurta istorie) de Ion Popescu-Gopo (Roumanie)
Mention Spéciale du court métrage :
Les chasseurs des mers du sud (ochotniki iujnikh morey) de Salomon Kogan (URSS)
Prix du film de nature, court métrage :
Prairie d’été (wiesensommer) de Heinz Sielmann (Allemagne)
Prix du documentaire, court métrage :
Capitale de l’or (city or gold) de Colin Low & Wolf Koenig (Canada)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Altitude 7.456 – de I. Grek (URSS) Berceaux (bolcsok) de Ágoston Kollányi (Hongrie) Capitale de l’or (city or gold) de Colin Low & Wolf Koenig (Canada) Courte histoire (scurta istorie) de Ion Popescu-Gopo (Roumanie) Journal uruguayen (diario uruguayo) de Eugenio Hintz (Uruguay) La grande migration (die große wanderung) de Walter Suchner (Allemagne) Une armée de pierre (een leger van gehouwen steen) de Theo Van Haren Noman (Pays-Bas) Passager sur terre (gast auf erden) de Karl Stanzl (Autriche) Petite histoire de cinéma (history of the cinema) de John Halas (Royaume-Uni) Le rêve des Gonzague (il sogno dei Gonzaga) de Antonio Petrucci (Italie) Gaie Afrique (Jabulani Africa) de Jamie Uys & Jok Uys (Afrique du Sud) Chants silésiens (koncert na ekrante slask) de Witold Lesiewicz (Pologne) Le carnaval de Québec (carnival in Quebec) de Jean Palardy (Canada) La mariée portait des perles – de Kurt Baum & Errol Hinds (Afrique du Sud) Entre le ciel et les marais (let nad mocvarom) de Aleksandar Petrovic (Yougoslavie) Magic of the mountains – de N. Bhavnani (Inde) Michel de Ghelderode – de Luc de Heusch (Belgique) La ville de Nessebar (Nessebar) de Stefan Topaldjikoff (Bulgarie) Niok / Niok, l’éléphant – de Edmond Séchan (France) Les chasseurs des mers du sud (ochotniki iujnikh morey) de Salomon Kogan (URSS) Paraplícko – de Bretislav Pojar (Tchécoslovaquie) Rembrandt, peintre de l’homme (Rembrandt, schilder van de mens) de Bert Haanstra (Pays-Bas) San Antonio de la Florida – de Santos Núñez (Espagne) La classe des jumelles (soseiji gakkuy) de Susumi Hani (Japon) L’émail éclate (splintret emaille) de Johan Jacobsen (Danemark) Toute la mémoire du monde – de Alain Resnais (France) Vacances tunisiennes – de René Vautier (Tunisie) Western symphonie (western symphony) de Thomas L. Rowe (USA) Prairie d’été (wiesensommer) de Heinz Sielmann (Allemagne)
PREVIOUSFestival de Cannes 1956 || Festival de Cannes 1957 || Festival de Cannes 1958NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 3082 fois