CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Geneviève Page
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1958



Président du Festival : Marcel Achard (France), du 2 mai au 18 mai 1958. Membres du jury : Tomiko Asabuki (Japon), Bernard Buffet (France), Jean De Baroncelli (France), Helmut Käutner (Allemagne de l’Ouest), Dudley Leslie (Royaume-Uni), Madeleine Robinson (France), Ladislao Vajda (Espagne), Charles Vidor (USA), Sergei Yutkevich (URSS) & Cesare Zavattini (Italie).
Palme d’Or :
Quand passent les cigognes (letyat zhuravli /Летят журавли) de Mikhail Kalatozov (URSS)
Prix d’interprétation masculine :
Paul Newman (Les feux de l’été (the long hot summer) de Martin Ritt) (USA)
Prix collectif d’interprétation féminine :
Bibi Andersson, Eva Dahlbeck, Barbro Hiort af Ornäs & Ingrid Thulin (Au seuil de la vie (nära livet) de Ingmar Bergman) (Suède)
Prix de la mise en scène :
Ingmar Bergman (Au seuil de la vie (nära livet)) (Suède)
Prix Spécial du Jury :
Jacques Tati (Mon oncle) (France)
Prix du scénario original :
Pier Paolo Pasolini (Jeunes mariés / Le mari de ces dames (giovani mariti) de Mauro Bolognini) (Italie)
Prix le Premier Regard, Un Certain Regard :
Jacques Baratier (Goha) (Tunisie/France) Bernard Taisant (Visages de bronze) (Suisse)
Mention Spéciale :
Tatiana Samoïlova (Quand passent les cigognes (letyat zhuravli /Летят журавли) de Mikhail Kalatozov) (URSS)
Films en compétition :
Les chardons du Baragan (ciulinii baraganului) de Louis Daquin & Gheorghe Vitanidis (Roumanie/France) L’auberge du Spessart (das wirtshaus im Spessart) de Kurt Hoffmann (Allemagne de l’Ouest) Désir sous les ormes (desire under the elms) de Delbert Mann (USA) L’arc et la flûte (en djungelsaga) de Arne Sucksdorff (Suède) Jeunes mariés / Le mari de ces dames (giovani mariti) de Mauro Bolognini (Italie) Goha – de Jacques Baratier (Tunisie/France) L’eau vive – de François Villiers (France) L’homme de paille (l’uomo di paglia) de Pietro Germi (Italie) Les frères Karamazov (the brothers Karamazov / the murder of Dmitri Karamazov) de Richard Brooks (USA) Le cirque oublié (la caleta olvidada) de Bruno Gebel (Chili) Vengeance (la venganza / ho giurato di ucciderti) de Juan Antonio Bardem (Espagne/Italie) Quand passent les cigognes (letyat zhuravli /Летят журавли) de Mikhail Kalatozov (URSS) Mon oncle – de Jacques Tati (France) Au seuil de la vie (nära livet) de Ingmar Bergman (Suède) Le rescapé (ni liv) de Arne Skouen (Norvège) Ordre de tuer / Ordre d’exécution (orders to kill) de Anthony Asquith La pierre philosophale (parash pathar) de Satyajit Ray (Inde) Les feux de l’été (the long hot summer) de Martin Ritt (USA) Le voyage des trois mers (pardesi) de Khwaja Ahmad Abbas & Vasili Pronin (Inde/URSS) Rosaura à dix heures (Rosaura a las 10) de Mario Soffici (Argentine) Sissi face à son destin (Sissi – Schicksalsjahre einer kaiserin) de Ernst Marischka (Autriche) Fin de crédit (to teleftaio psema / to tελευταίο Ψέμμα) de Michael Cacoyannis (Grèce) Fleur de fer (vasvirág) de János Herskó (Hongrie) Visages de bronze – de Bernard Taisant (Suisse) Le pays de la neige (yukiguni) de Shirô Toyoda (Japon) Les amants du faubourg (zizkovská romance) de Zbynek Brynych (Tchécoslovaquie)
Films en hors-compétition :
Gigi – de Vincente Minnelli (USA)
Membres du jury des Cours Métrages : Norman McLaren (Canada), Jean Mitry (France), Krishna Riboud (Inde), Edmond Séchan (France) & Jerzy Toeplitz (Pologne).


Palme d’Or du court métrage :
La Joconde : Histoire d’une passion / La Joconde – de Henri Gruel (France) La Seine a rencontré Paris – de Joris Ivens (France)
Prix Spécial, court métrage :
Aux sources de la vie (C 12 H 22 O 11: Auf den spuren des lebens) de Fritz Heydenreich (Allemagne de l’Ouest) Comment l’homme est monté vers le ciel (než narostla nám křídla) de Jirí Brdecka (Tchécoslovaquie)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Sept arts (sapte arte) de Ion Popescu-Gopo (Roumanie) Aruba, Bonaire, Curaçao (A.B.C.) de John Fernhout (Pays-Bas) Aux sources de la vie (C 12 H 22 O 11: Auf den spuren des lebens) de Fritz Heydenreich (Allemagne de l’Ouest) Les pastels de Dubrovnik (Dubrovacki pasteli) de Marijan Vajda (Yougoslavie) L’histoire d’une seconde (egy másodperc története) de Ágoston Kollányi (Hongrie) La gloire des Medicis (gloria dei Medici) de Antonio Petrucci (Italie) Goya, une vie passionnée (Goya, una vida apasionada) de José María Ochoa (Esapgne) La gravure de l’homme (grafica človeku) France Kosmac (Yougoslavie) Le temple de Horyu-Ji, âme du Japon (Horyu-Ji) de Susumi Hani (Japon) La drave – de Raymond Garceau (Canada) La Joconde : Histoire d’une passion / La Joconde – de Henri Gruel (France) La Seine a rencontré Paris – de Joris Ivens (France) Le mystère d’une goutte d’eau – de Ann H. Matzner (Autriche) Mandu, cité de la joie (Mandu) de Neil Gokhale (Inde) Les sentiments récompensés (nagrodzone uczucia) de Walerian Borowczyk & Jan Lenica (Pologne) Comment l’homme est monté vers le ciel (než narostla nám křídla) de Jirí Brdecka (Tchécoslovaquie) O saisons , ô châteaux – de Agnès Varda (France) La chasse aux phoques (perameren hylkeenpyytajat) de Ulf Bäckström (Finlande) Sintra – de João Mendes (Portugal) L’histoire d’un toit (the story of a roof) de Jamie Uys (Afrique du Sud) Arbres et papa à la Jamaïque (trees and Jamaica daddy) de Stephen Bosustow (USA) Voici le pays d’Israël – de Jean Lehérissey (Israël) Dans les montagnes de Saiansk (y gorakh Salianskykh) de I. Belokourov & Y. Przyjemski (URSS) Fête d’hiver (zimny parzdnik) de Mikhail Slutsky (URSS)
PREVIOUSFestival de Cannes 1957 || Festival de Cannes 1958 || Festival de Cannes 1959NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 29 juin 2012 | Cette fiche a été vue 3149 fois