CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Fransined
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1962



Président du Festival : Tetsuro Furukaki (Japon), du 7 mai au 23 mai 1962. Membres du jury : Henry Deutschmeister (France), Sophie Desmarets (France), Jean Dutourd (France), Mel Ferrer (USA), Romain Gary (France), Jerzy Kawalerowicz (Pologne), Ernst Krüger (Allemagne); Yuli Raizman (URSS), Mario Soldati (Italie) & François Truffaut (France).
Palme d’Or :
La parole donnée (o pagador de promessas) de Anselmo Duarte (Brésil)
Prix d’interprétation masculine :
Murray Melvin (Un goût de miel (a taste of honey) de Tony Richardson) (Royaume-Uni) Dean Stockwell, Jason Robards Jr. & Ralph Richardson (Le long voyage dans la nuit (long day’s journey into night) de Sidney Lumet) (USA)
Prix d’interprétation féminine :
Rita Tushingham (Un goût de miel (a taste of honey) de Tony Richardson) (Royaume-Uni) Katharine Hepburn (Le long voyage dans la nuit (long day’s journey into night) de Sidney Lumet) (USA)
Prix Spécial du Jury :
Michelangelo Antonioni (L’éclipse (l’eclisse)) (Italie) Robert Bresson (Procès de Jeanne d’Arc) (France)
Grand Prix de la Commission Supérieure Technique du cinéma français :
Michael Cacoyannis (Electre (Elektra / Electra)) (Grèce) Li Han Hsiang (La concubine magnifique (yang kwei fei)) (Chine) Raymond Rouleau (Les amants de Teruel) (France)
Prix de la meilleure comédie :
Pietro Germi (Divorce à l’italienne (divorzio all’italiana)) (Italie)
Prix de la meilleure transposition cinématographique :
Michael Cacoyannis (Electre (Elektra / Electra)) (Grèce)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Luis Buñuel (L’ange exterminateur (el ángel exterminator)) (Mexique)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Robert Bresson (Procès de Jeanne d’Arc) (France)
Films en compétition :
Tempête à Washington (advise and consent) de Otto Preminger (USA) Âmes et rythmes – de Abdelaziz Ramdani (Maroc) La parole donnée (o pagador de promessas) de Anselmo Duarte (Brésil) Un goût de miel (a taste of honey) de Tony Richardson (Royaume-Uni) L’ange de la violence (all fall down) de John Frankenheimer (USA) Les amants de Teruel – de Raymond Rouleau (France) Joseph vendu par ses frères (Ba’al Hahalomot) de Alina Gross & Yoram Gross (Israël) Le pain des jeunes années (das brot der frühen jahre) de Herbert Vesely (Allemagne de l’Ouest) Cléo de 5 à 7 – de Agnès Varda (France) La déesse (devi) de Satyajit Ray (Inde) Divorce à l’italienne (divorzio all’italiana) de Pietro Germi (Italie) L’impossible adieu (dom bez okien) de Stanislaw Jedryka (Pologne) Elle et lui (dvoje) de Aleksandar Petrovic (Yougoslavie) L’éclipse (l’eclisse) de Michelangelo Antonioni (Italie) Les enfants du soleil – de Jacques Séverac (Maroc) Le petit étranger (al gharib al saghir) de Georges Nasser (Liban) Harry et son valet (Harry og kammertjeneren) de Bent Christensen (Danemark) Electre (Elektra / Electra) de Michael Cacoyannis (Grèce) Sur les pas du Bouddha (in the steps of Buddha) de Pragnasoma Hettiarachi (Ceylan) Les innocents (the innocents) de Jack Clayton (Royaume-Uni) Adorable Julia (Julia, du bist zauberhaft) de Alfred Weidenmann (Autriche) Quand les arbres étaient grands (kogda derevya byli bolshimi / Когда деревья были большими) de Lev Kulidzhanov (URSS) Terreur dans la savane (Konga-Yo) de Yves Allégret (Congo) Cupora (Kyupora no aru machi) de Kiriro Urayama (Japon) Liberté 1 – de Yves Ciampi (Sénégal) Le long voyage dans la nuit (long day’s journey into night) de Sidney Lumet (USA) Cette chienne de vie (mondo cane) de Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti & Franco Prosperi (Italie) L’homme du premier siècle (muz z prvního století) de Oldrich Lipský (Tchécoslovaquie) La volée captive (pleneno yato / Пленено ято) de Ducho Mundrov (URSS) Placido (Plácido) de Luis García Berlanga (Espagne) Procès de Jeanne d’Arc – de Robert Bresson (France) On a volé une bombe (s-a furat o bomba) de Ion Popescu-Gopo (Roumanie) Soixante-dix fois sept (setenta veces siete) de Leopoldo Torre Nilsson (Argentine) La concubine magnifique (yang kwei fei) de Li Han Hsiang (Chine) L’ange exterminateur (el ángel exterminator) de Luis Buñuel (Mexique)
Films en hors-compétition :
Boccace 70 (boccacio 70) de Luchino Visconti, Federico Fellini, Mario Monicelli &Vittorio De Sica (Italie) Le crime ne paie pas – de Gérard Oury (France)
Président du jury des Courts Métrages : Charles Ford (France).

Membres du jury des Courts Métrages : Charles Duvanel (Suisse), Derek Prouse (Royaume-Uni), Georges Rouquier (France) & Andréas Winding (France).

Palme d’Or du court métrage :
La rivière du hibou – de Robert Enrico (France)
Prix spécial du Jury court métrage :
L’attente (oczekiwanie) de Witold Giersz & Ludwig Perski (Pologne)
Grand Prix de la Commission Supérieure Technique du cinéma français court métrage :
Pan – de Herman van der Horst (Pays-Bas) Les dieux du feu – de Henri Storck (Belgique) L’attente (oczekiwanie) de Witold Giersz & Ludwig Perski (Pologne)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Les Achéens (Akheytzi) de Lada Boyadjieva (Bulgarie) Merveille, mon amie (Anarkali, my beautiful) de Jean-Claude See (Pakistan) Big City Blues – de Charles Huguenot van der Linden (Pays-Bas) Les grands ennuis (bolshie nepriyatnosti) de Valentina Brumberg & Zinaida Brumberg (URSS) La chartreuse de Pavie (certosa di Pavia) de Carlo Ludovico Ragghianti (Italie) Que d’eau ! Que d’eau ! (clovek pod vodou) de Jirí Brdecka (Tchécoslovaquie) La peau du chat (couro de gato) de Joaquim Pedro de Andrade (Brésil) Danza española – de Juan Byenes (Espagne) Les visages (faces) de Edward McConnell (Royaume-Uni) Image of the sea – de Richard Alan Gray (USA) La rivière du hibou – de Robert Enrico (France) Le ciel s’est posé sur la terre (le Hampi) de Jean Rouch, Claude Jutra & Roger Morillière (Niger) Les dieux du feu – de Henri Storck (Belgique) Les quatre saisons – de Nicolas Gessner (Suisse) Amour et cinéma (ljubav i film) de Ivo Vrbanic (Yougoslavie) L’attente (oczekiwanie) de Witold Giersz & Ludwig Perski (Pologne) Pan – de Herman van der Horst (Pays-Bas) Rodophe Bresdin – de Nelly Kaplan (France) Moments romains au rythme du jazz (Roma momenti in jazz) de Enzo Battaglia (Italie) Saguenay – de Chris Chapman (Canada) Passion (szenvedély) de József Nepp (Hongrie) Journal d’un reporter (tagebuch eines reportes) de Manfred Durnick (Allemagne de l’Ouest) À pleines dents (teeth is money) de Eddy Ryssack & Jean Delire (Belgique) The australian landscape painters – de Richard Mason (Australie) The sound of speed – de Bruce Kessler (USA) Voronetz (Voronet) de Ion Bostan (Roumanie) Le Zambèze (Zambesi) de Raymond Hancock (Afrique du Sud)
PREVIOUSFestival de Cannes 1961 || Festival de Cannes 1962 || Festival de Cannes 1963NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 21 août 2008 | Cette fiche a été vue 2446 fois