CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Pearl Bailey
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1963



Président du Festival : Armand Salacrou (France), du 9 mai au 23 mai 1963. Membres du jury : Rouben Mamoulian (USA), Jacqueline Audry (France), Wilfrid Baumgartner (France), François Chavane (France), Jean de Baroncelli (France), Robert Hossein (France), Rostislav Yurenev (URSS), Kashiko Kawakita (Japon), Steven Pallos (Royaume-Uni) & Gian Luigi Rondi (Italie).
Palme d’Or :
Le guépard (il gattopardo / the leopard) de Luchino Visconti (Italie)
Prix d’interprétation masculine :
Richard Harris (Le prix d’un homme (this sporting life) de Lindsay Anderson) (Royaume-Uni)
Prix d’interprétation féminine :
Marina Vlady ((Le lit conjugal (una storia moderna / l’ape regina) de Marco Ferreri) (Italie/France)
Prix Spécial du Jury :
Masaki Kobayashi (Hara-kiri (seppuku)) (Japon)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Vojtech Jasny (Un jour, un chat (az prijde kocour) (Tchécoslovaquie)
Prix du scénario :
Dumitru Carabat, Henri Colpi & Yves Jamiaque (Codine – de Henri Colpi) (Roumanie/France)
Prix de la meilleure évocation d’une épopée révolutionnaire :
Samson Samsonov (La tragédie optimiste (optimisticheskaya tragediya / oптимистическая трагедия)) (URSS)
Prix Gary Cooper :
Robert Mulligan (Du silence et des ombres (to kill a mockingbird)) (USA)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Ermanno Olmi (Les fiancés (i fidanzati)) (Italie)
Films en compétition :
Les abysses – de Nikos Papatakis (France) Comme deux gouttes d’eau / Inconnu aux services secrets (als twee druppels water / de donkere kamer von Damocles) de Fons Rademakers (Pays-Bas) Alvorada (Alvorada - Aufbruch in brasilien) de Hugo Niebeling (Allemagne de l’Ouest) Le lit conjugal (una storia moderna / l’ape regina) de Marco Ferreri (Italie/France) Un jour, un chat (az prijde kocour) de Vojtech Jasny (Tchécoslovaquie) El buen amor – de Francisco Regueiro (Espagne) La cage – de Robert Darène (Gabon/France) Carambolages – de Marcel Bluwal (France) Codine – de Henri Colpi (Roumanie/France) Le guépard (il gattopardo / the leopard) de Luchino Visconti (Italie) Les fiancés (i fidanzati) de Ermanno Olmi (Italie) L’art d’être aimée (jak byc kochana) de Wojciech Has (Pologne) Une rue comme il faut (kertes házak utcája) de Tamás Fejér (Hongrie) Le seigneur des mouches (lord of the flies) de Peter Brook (Royaume-Uni) La tragédie optimiste (optimisticheskaya tragediya / oптимистическая трагедия) de Samson Samsonov (URSS) L’autre Cristobal (el otro Cristóbal) de Armand Gatti (Cuba) Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? (what ever happened to Baby Jane ?) de Robert Aldrich (USA) Le ciel (ouranos) de Takis Kanellopoulos (Grèce) La reine diabolique (wu ze tian / mo jak tin / empress Wu Tse-Tien) de Li Han Hsiang (Chine) Le rat d’Amérique – de Jean-Gabriel Albicocco (France) Pour la suite du monde – de Michel Brault, Pierre Perrault & Marcel Carrière (Canada) Hara-kiri (seppuku) de Masaki Kobayashi (Japon) Le prix d’un homme (this sporting life) de Lindsay Anderson (Royaume-Uni) Du silence et des ombres (to kill a mockingbird) de Robert Mulligan (USA) Tabac (tyutyun / tutune / Тютюн) de Nikola Korabov (Bulgarie) Les solitaires (los venerables todos) de Manuel Antin (Argentine)
Films en hors-compétition :
8 ½ / Huit et demi (otto e mezzo) de Federico Fellini (Italie) Les oiseaux (the birds / Alfred Hitchcock’s the birds) de Alfred Hitchcock (USA)
Président du jury des Courts Métrages : Henri Alekan (France).

Membres du jury des Courts Métrages : Robert Alla (France), Karl Schedereit (Allemagne de l’Ouest); Ahmed Sefrioui (Maroc) & Semih Tugrul (Turquie).

Palme d’Or du court métrage :
Le haricot – de Edmond Séchan (France) À fleur d’eau – de Alex Seiler (Suisse)
Prix Special du Jury court métrage :
Mon appartement (moj stan) de Zvonimir Berkovic (Yougoslavie)
Mention spéciale du Jury court métrage :
Toi (te) de István Szabó (Hongrie) Le dimanche (di domenica) de Luigi Bazzoni (Italie)
Prix de la Commission Supérieure Technique court métrage:
Yachting (zeilen) de Hattum Hoving (Pays-Bas)
Courts métrages et documentaires en compétition :
À fleur d’eau – de Alex Seiler (Suisse) Bouquet d’étoiles (bouket zvezdi / Букет звезди) de Radka Bachvarova (Bulgarie) Citoyens de demain (citizens of tomorrow) de James Uys (Afrique du Sud) Le tombeau d’un empereur (das grabmal des kaisers) de István Szöts (Autriche) Le dimanche (di domenica) de Luigi Bazzoni (Italie) Geel – de Costia de Renesse (Belgique) Vitesse (geschwindigkeit) de Edgar Reitz (Allemagne de l’Ouest) Egypte o Egypte: Images du ciel – de Jacques Brissot (France) Les forges abandonnées (la ferriera abbandonata) de Aglauco Casadio (Italie) Le haricot – de Edmond Séchan (France) La main invisible (näkymätön käsi) de Veronica Leo-Hongell (Finlande) Oslo – de Jorgen Roos (Danemark) Toi (te) de István Szabó (Hongrie) Mon appartement (moj stan) de Zvonimir Berkovic (Yougoslavie) Yachting (zeilen) de Hattum Hoving (Pays-Bas) Playa insólita – de Javier Aguirre (Espagne) Sous le signe de Neptune – de A.F. Sulc (Tunisie) The critic – de Ernest Pintoff (USA) The king’s breakfast – de Wendy Toye (Royaume-Uni) La course (the ride) de Gerald Potterton (Canada) Un prince belge de l’Europe, Charles-Joseph de Ligne – de Jacques Kupissonoff (Belgique)
PREVIOUSFestival de Cannes 1962 || Festival de Cannes 1963 || Festival de Cannes 1964NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 21 août 2008 | Cette fiche a été vue 2386 fois