CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Karin Hardt
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1966



Présidente du Festival : Sophia Loren (Italie), du 5 mai au 20 mai 1966. Membres du jury : Vinicius De Moraes (Brésil), Tetsuro Furukaki (Japon), Maurice Genevoix (France), Jean Giono (France), Maurice Lehmann (France), Richard Lester (Royaume-Uni); Denis Marion (Belgique), André Maurois (France), Marcel Pagnol (France), Yuli Raizman (URSS), Armand Salacrou (France) & Peter Ustinov (Royaume-Uni).
Grand Prix du XXème Anniversaire du Festival International du Film :
Un homme et une femme – de Claude Lelouch (France) Ces messieurs dames / Mesdames et messieurs / Belles dames, vilains messieurs (signore & signori) de Pierto Germi (Italie)
Prix d’interprétation masculine :
Per Oscarsson (La faim (sult / svält) de Henning Carlsen) (Danemark)
Prix d’interprétation féminine :
Vanessa Redgrave (Morgan ! (Morgan : A suitable case for treatment) de Karel Reisz) (Royaume-Uni)
Prix de la mise en scène :
Sergei Yutkevich (Lénine en Pologne (Lenin v Polshe)) (URSS/Pologne)
Prix Spécial du Jury :
Lewis Gilbert (Alfie, le dragueur (Alfie)) (Royaume-Uni)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Orson Welles (Falstaff (campanadas a medianoche / chimes at midnight)) (Espagne)
Prix de la Première Œuvre :
Mircea Muresan (L’hiver en flammes (răscoala)) (Roumanie)
Mention Spéciale :
Totò
Prix du XXème Anniversaire :
Orson Welles (Falstaff (campanadas a medianoche / chimes at midnight)) (Espagne)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Volker Schlöndorff (Les désarrois de l’élève Törless (der junge Törless) de Volker Schlöndorff) (Allemagne de l’Ouest)
Prix OCIC (Organisation Catholique Internationale du Cinéma et de l’Audiovisuel) :
Claude Lelouch (Un homme et une femme) (France)
Films en compétition :
Alfie, le dragueur (Alfie) de Lewis Gilbert (Royaume-Uni) L’armée Brancaleone (l’armata Brancaleone) de Mario Monicelli (Italie) Un homme et une femme – de Claude Lelouch (France) Des oiseaux petits et gros (uccellacci e uccellini) de Pier Paolo Pasolini (Italie) Bonjour, c’est moi ! (barev, yes em / zdravstvuy, eto ya!) de Frunze Dovlatyan (URSS) Falstaff (campanadas a medianoche / chimes at midnight) de Orson Welles (Espagne) Con el viento solano – de Mario Camus (Espagne) Docteur Jivago (doctor Zhivago) de David Lean (USA) Les pipes (dymky) de Vojtech Jasny (Tchécoslovaquie/Autriche) Es – de Ulrich Schamoni (Allemagne de l’Ouest) Le pharaon (faraon) de Jerzy Kawalerowicz (Pologne) Matraga (a Hora e a vez de Augusto Matraga) de Roberto Santos (Brésil) Les désarrois de l’élève Törless (der junge Törless) de Volker Schlöndorff (Allemagne de l’Ouest) Mademoiselle – de Tony Richardson (Royaume-Uni/France) Lénine en Pologne (Lenin v Polshe) de Sergei Yutkevich (URSS/Pologne) Modesty Blaise – de Joseph Losey (Royaume-Uni) Morgan ! (Morgan : A suitable case for treatment) de Karel Reisz (Royaume-Uni) L’île (ön) de Alf Sjöberg (Suède) Cendres (popioly) de Andrzej Wajda (Pologne) L’hiver en flammes (răscoala) de Mircea Muresan (Roumanie) La religieuse / Suzanne Simonin, la religieuse de Denis Diderot – de Jacques Rivette (France) L’opération diabolique (seconds) de John Frankenheimer (USA) Ces messieurs dames / Mesdames et messieurs / Belles dames, vilains messieurs (signore & signori) de Pierto Germi (Italie) La faim (sult / svält) de Henning Carlsen (Danemark) Les sans espoir (szegénylegények) de Miklós Jancsó (Hongrie)
Membres du jury des Courts Métrages : Charles Duvanel (Suisse), Charles Ford (France), Marcel Ichac (France), Jean Vivie (France) & Bo Widerberg (Suède).

Prix de la Commission Supérieure Technique court métrage :
Skaterdater – de Noel Black (USA)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Alberto Giacometti – de Peter Munger & Ernst Scheidegger (Suisse) Bruegel et la folie des hommes, dulle griet (Margot la folle) de Jean Cleinge (Belgique) Les chiffres (cislice) de Pavel Prochazka (Tchécoslovaquie) Le chant du monde de Jean Lurcat – de Pierre Biro & Victoria Mercanton (France) Le blessé (de gewonde) de Theo Van Haren Noman (Pays-Bas) Equivoque 1900 – de Monique Lepeuve (France) L’urlo – de Camillo Bazzoni (Italie) Les rendez-vous de l’été – de Jacques Ertaud & Raymond Zumstein (France) La fonction (miejsce) de Edward Sturlis (Pologne) Un cochon musicien (muzikalno prase) de Zlatko Grgic (Yougoslavie) Le théâtre de No (Nô) de Eiji Murayama (Japon) Réflexions sur l’amour (reflections on love) de Joe Massot (Royaume-Uni) Skaterdater – de Noel Black (USA) Le point et la ligne (the dot and the line / the dot and the line : A romance in lower mathematics) de Chuck Jones & Maurice Noble (USA) L’homme-cheminée (the drag) de Carlos Marchiori (Canada)
PREVIOUSFestival de Cannes 1965 || Festival de Cannes 1966 || Festival de Cannes 1967NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 9 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 1997 fois