CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Warren Clarke
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1968



Président du Festival : André Chamson (France), du 10 mai au 24 mai 1968, interrompu et annulé le 19 mai. Membres du jury : Monica Vitti (Italie), Claude Aveline (France), Boris von Borrezholm (Allemagne de l’Ouest), Veljko Bulajic (Yougoslavie), Paul Cadeac d’Arbaud (France), Jean Lescure (France), Louis Malle (France), Jan Nordlander (Suède), Roman Polanski (USA), Gennadi Rozhdestvensky (URSS) & Terence Young (Royaume-Uni).
Prix :
Suite à l’interruption du festival, aucun prix n’est décerné. Plusieurs cinéastes retirent leur film de la compétition et des jurys démissionnent de leur fonction. François Truffaut, Jean-Luc Godard, Louis Malle, Roman Polanski et d’autres manifestants investissent le Palais des Festivals, le 18 mai, et exigent l’interruption des projections, par solidarité avec les ouvriers et étudiants en grève. Le festival est officiellement annulé le lendemain à 13 heures par Favre Le Bret, Président du Festival.
Films en compétition :
Black Jésus (seduta alla sua destra / out of darkness / seated at his right / super brother) de Valerio Zurlini (Italie) Vingt-quatre heures de la vie d’une femme – de Dominique Delouche (France) Anna Karénine (Anna Karenina) de Aleksandr Zarkhi (URSS) Bandits à Milan / Les quatre violents (banditi a Milano) de Carlo Lizzani (Italie) Charlie Bubbles – de Albert Finney (Royaume-Uni) Rouges et blancs (csillagosok, katonák / Звезды и солдаты) de Miklós Jancsó (Hongrie/URSS) Le château (das schloß) de Rudolph Noelte (Allemagne de l’Ouest) Docteur Glas (doktor Glas) de Mai Zetterling (Danemark) La pierre lancée (feldobott kö) de Sándor Sára (Hongrie) Ah ! ça ira (fényes szelek) de Miklós Jancsó (Hongrie) Merci ma tante (grazie, zia) de Salvatore Sampieri (Italie) Trois petits tours et puis s’en vont (here we go round the Mulberry Bush) de Clive Donner (Royaume-Uni) Au feu les pompiers ! (horí, má panenko) de Milos Forman (Tchécoslovaquie) Les protagonistes (i protagonisti) de Marcello Fondato (Italie) Je t’aime, je t’aime – de Alain Resnais (France) Joanna – de Michael Sarne (Royaume-Uni) Les gauloises bleues – de Michel Cournot (France) Chasse à courre (mali vojnici) de Bahrudin Cengic (Yougoslavie) La fête et les invités (o slavnosti a hostech) de Jan Nemec (Tchécoslovaquie) Peppermint frappé – de Carlos Saura (Espagne) Petulia – de Richard Lester (USA) Un été capricieux (rozmarné léto) de Jirí Menzel (Tchécoslovaquie) Les sept filles de Tuvia (Tuvia Vesheva Benotav) de Menahem Golan (Israël) La motocyclette / La fille à la motocyclette (girl on a motorcycle / naked under leather) de Jack Cardiff (Royaume-Uni/France) Un jour parmi tant d’autres (the long day’s dying) de Peter Collinson (Royaume-Uni) Trilogy / Truman Capote’s trilogy – de Frank Perry (USA) Le chat noir (yabu no naka no kuroneko) de Kaneto Shindô (Japon) Les jours de Mathieu (źywot Mateusza ) de Witold Leszczynski (Pologne)
Films en hors-compétition :
Autant en emporte le vent (gone with the wind) de Victor Fleming (USA) Histoires extraordinaires (tre passi nel delirio) de Federico Fellini, Louis Malle & Roger Vadim (France/Italie)
Section parallèle :
Angèle – de Yves Yersin (Suisse) Chronique d’Anna-Magdanela Bach (chronik der Anna Magdalena Bach) de Danièle Huillet & Jean-Marie Straub (Allemagne de l’Ouest) Concerto pour un exil – de Désiré Ecaré (Côte d’Ivoire) Vendanges (giorgobistve) de Otar Iosseliani (URSS) Les enfants du néant – de Michel Brault (France) Marie pour mémoire – de Philippe Garrel (France) Ou finit la vie ? (Meddig él az ember? I-II) de Judit Elek (Hongrie) Sur les ailes en papier (na papirnatih avionih) de Matjaz Klopcic (Yougoslavie) Revolution – de Jack O’Connell (USA) Rocky Road to Dublin – de Peter Lennon (Irlande) The edge – de Robert Kramer (USA) The queen – de Frank Simon (USA)
Prix :
Suite à l’interruption du festival, aucun prix n’est décerné.
Courts métrages et documentaires en compétition :
Akbar – de Santi S. Varma (Inde) Delta de sel – de Lucien Clergue (France) Un morceau de ciel (ena kommati ouranos) de Nestoras Matsas (Grèce) La belle cérébrale – de Peter Foldes (France) La légende d’El Dorado (la leyenda de El Dorado) de Francisco Norden (Colombie) Peut-être est-ce Diogène (mozda Diogen) de Nedeljko Dragic (Yougoslavie) Pas de deux (duo) de Norman McLaren (Canada) Rien que des filles dans le ciel – de V. Jouravliov (URSS) Parc de stationnement (space) de Ezra R. Baker (USA) Toccata – de Herman van der Horst (Pays-Bas) Le point d’exclamation (wykrzyknik) de Stefan Schabenbeck (Pologne)
PREVIOUSFestival de Cannes 1967 || Festival de Cannes 1968 || Festival de Cannes 1969NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2089 fois