CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georgia Hale
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1974



Président du Festival : René Clair (France), du 9 mai au 24 mai 1974. Membres du jury : Jean-Loup Dabadie (France), Kenne Fant (Suède), Félix Labisse (France), Irwin Shaw (USA), Michel Soutter (Suisse), Monica Vitti (Italie), Alexander Walker (Royaume-Uni) & Rostislav Yurenev (URSS).
Grand Prix International du Festival :
Conversation secrète (the conversation) de Francis Ford Coppola (USA)
Prix d’interprétation masculine :
Jack Nicholson (La dernière corvée (the last detail) de Hal Ashby) (USA)
Prix d’interprétation féminine :
Marie-José Nat (Les violons du bal – de Michel Drach) (France)
Grand Prix Spécial du Jury :
Pier Paolo Pasolini (Les mille et une nuits (il fiore delle mille e una notte)) (Italie)
Prix du Jury :
Carlos Saura (La cousine Angélique (la prima Angélica)) (Espagne)
Mention Spéciale :
Charles Boyer (Stavisky… / L’empire d’Alexandre (Stavisky, il grande truffatore) de Alain Resnais) (France)
Prix du scénario :
Hal Barwood, Matthew Robbins & Steven Spielberg (Sugarland Express (the Sugarland Express) de Steven Spielberg) (USA)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Ken Russell (Mahler) (Royaume-Uni)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Rainer Werner Fassbinder (Tous les garçons s’appellent Ali (angst essen seele auf)) (Allemagne de l’Ouest) Robert Bresson (Lancelot du Lac / Le Graal) (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Rainer Werner Fassbinder (Tous les garçons s’appellent Ali (angst essen seele auf)) (Allemagne de l’Ouest)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Francis Ford Coppola (Conversation secrète (the conversation)) (USA)
Films en compétition :
Les filles à papa / Le père des filles (abu el banat) de Moshé Mizrahi (Israël) Tous les garçons s’appellent Ali (angst essen seele auf) de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne de l’Ouest) Un vrai crime d’amour (delitto d’amore) de Luigi Comencini (Italie) Les autres – de Hugo Santiago (France) Le saint office / L’inquisition (el santo oficio) de Arturo Ripstein (Mexique) La cage aux ours – de Marian Handwerker (Belgique) Nous sommes tous des voleurs (thieves like us) de Robert Altman (USA) Vents chauds (garam hawa) de M.S. Sathyu (Inde) Les mille et une nuits (il fiore delle mille e una notte) de Pier Paolo Pasolini (Italie) Himiko – de Masahiro Shinoda (Japon) Il était une fois dans l’est – de André Brassard (Canada) La dernière corvée (the last detail) de Hal Ashby (USA) Stavisky… / L’empire d’Alexandre (Stavisky, il grande truffatore) de Alain Resnais (France) Jeux de chat (macskajáték) de Károly Makk (Hongrie) Sugarland Express (the Sugarland Express) de Steven Spielberg (USA) Mahler – de Ken Russell (Royaume-Uni) Conversation secrète (the conversation) de Francis Ford Coppola (USA) Les violons du bal – de Michel Drach (France) Milarepa – de Liliana Cavani (Italie) Leur dernière parole (poslednata duma / Последната дума) de Binka Zhelyazkova (Bulgarie) L’heure de la libération a sonné (saat el fahrir dakkat, barra ya isti mar) de Heiny Srour (Liban) Le garçon perdu (sovsem propashchiy) de Georgi Daneliya (URSS) La chute d’un caïd / Nickel ride (the nickel ride) de Robert Mulligan (USA) Les neuf vie de Fritz le chat (the nine lives of Fritz the cat) de Robert Taylor (USA) La cousine Angélique (la prima Angélica) de Carlos Saura (Espagne) Symptoms – de José Ramón Larraz (Royaume-Uni)
Films en hors-compétition :
Les grandes manœuvres – de René Clair (France) Entr’acte – de René Clair (France) Amarcord – de Federico Fellini (Italie) 1789 – de Ariane Mnouchkine (France) Les oiseaux le font, les abeilles aussi (birds do it, bees do it) de Nicolas Noxon & Irwin Rosten (USA) Henry Miller, poète maudit – de Michèle Arnaud (France) Lancelot du Lac / Le Graal – de Robert Bresson (France) Le trio infernal – de Francis Girod (France) Once – de Mort Heilig (USA) Parade – de Jacques Tati (France) Picasso, l’homme et son œuvre (Picasso, the man and his work) de Edward Quinn (USA) Les « S » pions ( S*P*Y*S ) de Irvin Kerschner (USA) Le retour (the homecoming) de Peter Hall (USA/Royaume-Uni) Toute une vie – de Claude Lelouch (France)
Section parallèle :
A bigger splash – de Jack Hazan (Royaume-Uni) A noite do espantalho – de Sérgio Ricardo (Brésil) A rainha diaba – de Antonio Carlos da Fontoura (Brésil) Au nom de Jésus – de Gérard Loubeau & José Rodrigues dos Santos (Côte d’Ivoire) Au-delà des sables (dincolo de nisipuri) de Radu Gabrea (Roumanie) Brainwash – de Ronald Bijlsma (Pays-Bas) Ce que savait Morgan – de Luc Béraud (France) Céline et Julie vont en bateau – de Jacques Rivette (France) Comment on devient un ennemi de l’intérieur – de René Vautier & Nicole Le Garrec (France) Contre la raison et pour la force (contra la razon y por la fuerza) de Carlos Ortiz Tejeda (Mexique) La mort du directeur du cirque de puces (der tod des flohzirkusdirektors) de Thomas Koerfer (Suisse) L’esprit de la ruche (el espíritu de la colmena) de Víctor Erice (Espagne) Erica Minor – de Bertrand Van Effenterre (France) Et demain ? – de Pierre Carpentier (France) Film sur Gans Bellmeer – de Catherine Binet (France) France société anonyme – de Alain Corneau (France) Travaux occasionnels d’une esclave (gelegenheitsarbeit einer sklavin) de Alexander Kluge (Allemagne de l’Ouest) Général Idi Amin Dada: Autoportrait – de Barbet Schroeder (France) Hay que matar al general – de Enrique Urteaga (Chili) Hearts and mind – de Peter davis (USA) I.F. Stone’s weekly – de Jerry Bruck Jr. (USA/Canada) Il était une fois un merle chanteur (iko shashvi mgalobeli / zhil pevchiy drozd) de Otar Iosseliani (URSS) Il pleut toujours ou c’est mouillé – de Jean-Daniel Simon (France) Le profiteur (il saprofita) de Sergio Nasca (Italie) L’agression – de Franck Cassenti (France) L’extradition (die auslieferung) de Peter von Gunten (Suisse) L’invention de Morel (l’invenzione di Morel) de Emidio Greco (Italie) L’ordre – de Jean-Daniel Pollet (France) La coupe à dix francs – de Philippe Condroyer (France) La course en tête – de Joël Santoni (France/Belgique) L’expropriation (la expropiación) de Raoul Ruiz (Chili) La paloma – de Daniel Schmid (Suisse) La république est morte à Dien Bien Phu – de Jérôme Kanapa & Jean-Pierre Devilliers (France) La terre promise (la tierra prometida) de Miguel Littin (Chili) La vérité sur l’imaginaire passion d’un inconnu – de Marcel Hanoun (France) Lars-Ole 5C – de Nils Malmros (Danemark) Last grave at Dimbaza – de Nana Mahamo (Afrique du Sud/Royaume-Uni) Le voyage d’Amélie – de Daniel Duval (France) Les dernières fiançailles – de Jean-Pierre Lefebvre (Canada) Les guichets du Louvre – de Michel Mitrani (France) Les jours gris – de Iradj Azimi (France) Let mrtve ptice – de Zivojin Pavlovic (Yougoslavie) Liberté-Jean – de Jean-Michel Carré (France) Le manifeste (das manifest) de Antonis Lepeniotis (Autriche) Mean Streets, les rues chaudes (Mean Streets) de Martin Scorsese (USA) Na wylot – de Grzegorz Królikiewicz (Pologne) Padatik – de Mrinal Sen (Inde) Procès express (processo per direttissima) de Lucio de Caro (Italie) Stillborn – de Ladd McPortland (USA) Sweet movie – de Dusan Makavejev (France/Canada) Les vagabonds du bout du monde (the migrants) de Tom Gries (USA) Un homme qui dort – de Bernard Queysanne (France) Une puce sur un no man’s land – de Marie-France Molle (France) Va travailler vagabond (vai trabalhar vagabundo) de Hugo Carvana (Brésil) Winda – de Jerzy Kucia (Pologne)
Grand Prix International du Festival court métrage :
L’île (ostrov / oстров) de Fyodor Khitruk (URSS)
Prix du Jury court métrage :
La faim (hunger) de Peter Foldes (Canada)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Un autre samedi soir (another Saturday night) de Steven B. Poster & Mik Derks (USA) Aquarium (akvarium / aквариум) de Zdenka Doitcheva (Bulgarie) Carnet trouvé chez les fourmis – de Georges Sénéchal (France) Et la lumière fût (i stala sie swiatlosc) de Jerzy Kalina (Pologne) Les bienveillants (jocselekedetek) de Béla Vajda (Hongrie) La faim (hunger) de Peter Foldes (Canada) Journal intime de Léonard (Leonarduv denik) de Jan Svankmajer (Tchécoslovaquie) L’île (ostrov / oстров) de Fyodor Khitruk (URSS) O Sidarta – de Michel Jakar & Philippe Druillet (Belgique) Tanata – de Luis Mamerto López-Tapia (Espagne)
PREVIOUSFestival de Cannes 1973 || Festival de Cannes 1974 || Festival de Cannes 1975NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2309 fois