CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Isabelle Adjani
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1979



Président du Festival : Françoise Sagan (France), du 10 mai au 24 mai 1979. Membres du jury : Sergio Amidei (Italie), Rodolphe-Maurice Arlaud (Suisse), Luis García Berlanga (Espagne), Maurice Bessy (France), Paul Claudon (France), Jules Dassin (USA), Zsolt Kézdi-Kovács (Hongrie), Robert Rozhdestvensky (URSS) & Susannah York (Royaume-Uni).
Palme d’Or :
Apocalypse now – de Francis Ford Coppola (USA) Le tambour (die blechtrommel) de Volker Schlöndorff (Allemagne de l’Ouest)
Prix d’interprétation masculine :
Jack Lemmon (Le syndrome chinois (the China syndrome) de James Bridges) (USA)
Prix d’interprétation féminine :
Sally Field (Norma Rae – de Martin Ritt) (USA)
Prix de la mise en scène :
Terrence Malick (Les moisson du ciel (days of heaven)) (USA)
Grand Prix Spécial du Jury :
Andrei Konchalovsky (Sibériade (Sibiriada / Сибириада)) (URSS)
Prix du Jeune Cinéma :
Jacques Doillon (La drôlesse) (France)
Meilleur Rôle de Composition Masculin :
Stefano Madia (Cher papa (caro papà) de Dino Risi) (Italie)
Meilleur Rôle de Composition Féminin :
Eva Mattes (Woyzeck (Werner Herzog’s Woyzeck) de Werner Herzog) (Allemagne de l’Ouest)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Martin Ritt (Norma Rae) (USA)
Films en compétition :
Apocalypse now – de Francis Ford Coppola (USA) L’héritage (arven) de Anja Breien (Norvège) Sans anesthésie (bez znieczulenia) de Andrzej Wajda (Pologne) Cher papa (caro papà) de Dino Risi (Italie) Les moisson du ciel (days of heaven) de Terrence Malick (USA) Le tambour (die blechtrommel) de Volker Schlöndorff (Allemagne de l’Ouest) Femme entre chien et loup (een vrouw tussen hond en wolf) de André Delvaux (Belgique) Le grand embouteillage (l’ingorgo / l’ingorgo – Una storia impossible) de Luigi Comencini (Italie) La drôlesse – de Jacques Doillon (France) Les sœurs Brontë – de André Téchiné (France) Rhapsodie hongroise (Magyar rapszódia / hungarian rhapsody) de Miklós Jancsó (Hongrie) Ma brillante carrière (my brilliant career) de Gillian Armstrong (Australie) Norma Rae – de Martin Ritt (USA) L’occupation en 26 images (okupacija u 26 slika) de Lordan Zafranovic (Yougoslavie) Série noire – de Alain Corneau (France) Sibériade (Sibiriada / Сибириада) de Andrei Konchalovsky (URSS) Les survivants (los sobrevivientes) de Tomás Gutiérrez Alea (Cuba) Le syndrome chinois (the China syndrome) de James Bridges (USA) Les Européens (the europeans) de James Ivory (Royaume-Uni) Victoria – de Bo Widerberg (Suède/Allemagne de l’Ouest) Woyzeck (Werner Herzog’s Woyzeck) de Werner Herzog (Allemagne de l’Ouest)
Films en hors-compétition :
À nous deux – de Claude Lelouch (France) Le Christ s’est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli) de Francesco Rosi (Italie) Hair – de Milos Forman (USA) Dix pour survivre (i dieci diritti del bambino) de John Halas, Fernando Ruiz, Manfredo Manfredi, Johan Hagelback, Katja Georgi, Klaus Georgi, Alina Kotowski & Jerzy Kotovski (Italie) Le musée du Louvre – de Toshio Uruta (Japon) Manhattan – de Woody Allen (USA) Répétition d’orchestre (prova d’orchestra) de Federico Fellini (Italie) Le malin (wise blood / John Huston’s wise blood) de John Huston (USA)
Caméra d’or :
Northern lights – de John Hanson & Rob Nilsson (USA)
Prix du Jury Œcuménique :
Andrzej Wajda (Sans anesthésie (bez znieczulenia)) (Pologne)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Anja Breien (L’héritage (arven)) (Norvège)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Francis Ford Coppola (Apocalypse now) (USA) Ken Loach (Black Jack) (Royaume-Uni) Pál Gábor (L’éducation de Véra (angi Vera)) (Hongrie)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Cher voisin (a kedves szomszéd) de Zsolt Kézdi-Kovács (Hongrie) Companys, procés a Catalunya / Companys, proceso a Cataluña – de José María Forn (Espagne) De la nuée à la résistance (dalla nube alla resistenza) de Danièle Huillet & Jean-Marie Straub (Italie) La troisième génération (die dritte generation) de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne de l’Ouest) Encore un hiver – de Françoise Sagan (France) Grand-père raconte / Premier arbre (fad’jal) de Safi Faye (Sénégal) Les petites fugues – de Yves Yersin (Suisse) Moments de la vie d’un femme (moments / rega’im) de Michal Bat-Adam (Israël) Mourir à tue-tête – de Anne Claire Poirier (Canada) Pavillon VI (paviljon VI) de Lucian Pintilie (Yougoslavie) Printemps en février (zao chun er yue) de Tieli Xie (Chine) Spirit of the wind – de Ralph Liddle (USA)
Section parallèle :
Cauchemars (zmory) de Wojciech Marczewski (Pologne) L’éducation de Véra (angi Vera) de Pál Gábor (Hongrie) Avoir seize ans – de Jean-Pierre Lefebvre (Canada) Ces merveilleux hommes à la manivelle (báječní muži s klikou) de Jirí Menzel (Tchécoslovaquie) Bastien, Bastienne – de Michel Andrieu (France) Tiro – de Jacob Bijl (Pays-Bas) Contes érotiques (contos eróticos) de Joaquim Pedro de Andrade, Eduardo Escorel, Roberto Palmari & Roberto Santos (seulement segment de Joaquim Pedro de Andrade «Vereda Tropical») (Brésil) Très insuffisant – de hervé Bérard (France) Black Jack – de Ken Loach (Royaume-Uni) Bunker – de Jean-Gildas Guéran (France) Caniche – de Bigas Luna (Espagne) Chérie, que veux tu ? – de Unglee (France) La fille aux cheveux d’or (i hrysomallousa) de Adonis Lykouresis (Grèce) Colloque de chiens – de Raoul Ruiz (France) Combattimento - de Anna Kendall (France) Chronique d’un industriel (crônica de um industrial) de Luiz Rosemberg Filho (Brésil) Félicité – de Christine Pascal (France) La femme intégrale – de Claudine Guillemain (France) En étranger, je suis venu (fremd bin ich eingezogen) de Titus Leber (Autriche) Georges Demeny – de Joël Farges (France) Idylle (idila) de Aleksandar Ilic (Yougoslavie) Il faut que ça change – de Jean-Claude Haulbert (France) Julio commence en juillet (Julio comienza en julio) de Silvio Caiozzi (Chili) Jun – de Hiroto Yokoyama (Japon) Kakao and co. – de Brigitte Catillon (France) L’oiseau de Madame Blomer – de David Delrieux (France) La confesse – de Pascal Rémy (France) L’entreprise pardonne un moment de folie (la empresa perdona un momento de locura) de Mauricio Walerstein (Venezuela) La maison qui pleure – de Jacques Robiolles (France) La mémoire courte – de Edouardo de Gregorio (France) La rage (la ràbia) de Eugeni Anglada (Espagne) Les deux élèves préférés du professeur Francine Brouda – de Danièle Dubroux (France) Les servantes du bon dieu – de Diane Létourneau-Tremblay (Canada) Metroshima – de Tom Drahos (France) Milan bleu – de Jean-François Garsi (France) Nighthawks – de Ron Peck (Royaume-Uni) Northern lights – de John Hanson & Rob Nilsson (USA) Nuit féline – de Gérard Marx (France) O Madiana – de Constant Gros-Dubois (France) Old boyfriends – de Jean Tewkesburry (USA) Paco l’infaillible (Paco el seguro) de Didier Haudepin (France/Espagne) Panoplie – de Philippe Gaucherand (France) Passage de Flandre – de Alain Remond (France) Cinq soirées (pyat vecherov / Пять вечеров) de Nikita Mikhalkov (URSS) Pour mémoire – de Jean-Daniel Pollet (France) Rockers – de Ted Bafaloukos (Jamaïque) Romance – de Yves Thomas (France) Les ombres du vent (sayehaye bolande bad) de Bahman Farmanara (Iran) Samedi-dimanche – de Jacques Gurfinkiela (France) Entends le coq (chuy petela / Чуй петела) de Stefan Dimitrov (Bulgarie)
Palme d’Or du court métrage :
Harpie (harpya) de Raoul Servais (Belgique)
Prix du Jury court métrage d’animation :
Boom (bum) de Bretislav Pojar (Tchécoslovaquie/Canada)
Prix du Jury court métrage de fiction :
La fête des fous (la festa dels bojos) de Lluis Racionero Grau (Espagne)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Barbe-Bleue – de Olivier Gillon (France) Boom (bum) de Bretislav Pojar (Tchécoslovaquie/Canada) Harpie (harpya) de Raoul Servais (Belgique) Trompettes de la charité (helping hand) de Zlatko Pavlinovic & John P. Taylor (Suisse) La dame de Monte Carlo – de Dominique Delouche (France) La fête des fous (la festa dels bojos) de Lluis Racionero Grau (Espagne) Le mur – de Jan January Janczak (Pologne) Petite histoire un peu triste – de Didier Pourcel (France) Le champ (põld) de Rein Raamat (URSS) La valse policière (the waltzing policemen) de Kerry Feltham (USA) Deux femmes à l’opéra (zwei frauen in der oper) de Christian Veit-Attendorff (Allemagne de l’Ouest)
PREVIOUSFestival de Cannes 1978 || Festival de Cannes 1979 || Festival de Cannes 1980NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2784 fois