CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Brigitte Horney
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1982



Président du Festival : Giorgio Strehler (Italie), du 14 mai au 26 mai 1982 Membres du jury : Jean-Jacques Annaud (France), Suso Cecchi d’Amico (Italie), Geraldine Chaplin (USA), Gabriel García Márquez (Colombie), Florian Hopf (Allemagne de l’Ouest), Sidney Lumet (USA), Mrinal Sen (Inde), Claude Soule (France) & René Thévenet (France).
Palme d’Or :
Yol, la permission (Yol) de Yilmaz Güney & Zeki Ökten (Turquie) Missing, porté disparu (missing) de Costa-Gavras (USA)
Prix d’interprétation masculine :
Jack Lemmon (Missing, porté disparu (missing) de Costa-Gavras) (USA)
Prix d’interprétation féminine :
Jadwiga Jankowska-Cieslak (Un autre regard (egymásra nézve / olelkezo tekintetek) de Károly Makk) (Hongrie)
Prix de la mise en scène :
Werner Herzog (Fitzcarraldo) (Allemagne de l’Ouest)
Grand Prix Spécial du Jury :
Paolo Taviani & Vittorio Taviani (La nuit de San Lorenzo (la notte di San Lorenzo)) (Italie)
Prix du 35ème Anniversaire du Festival International du Film :
Michelangelo Antonioni (Identification d’une femme (identificazione di una donna)) (Italie)
Prix du scénario :
Jerzy Skolimowski (Travail au noir (moonlighting) de Jerzy Skolimowski) (Royaume-Uni)
Prix de la Meilleure Contribution Artistique :
Bruno Nuytten (Invitation au voyage – de Peter Del Monte) (France)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Raoul Coutard (Passion – de Jean-Luc Godard) (Suisse/France)
Films en compétition :
L’île des amours (a ilha dos amores) de Paulo Rocha (Portugal) La véritable histoire de Ah Q (Ah Q zheng zhuan) de Cen Fan (Chine) À toute allure – de Robert Kramer (France) Britannia Hospital – de Lindsay Anderson (Royaume-Uni) Yol, la permission (Yol) de Yilmaz Güney & Zeki Ökten (Turquie) Missing, porté disparu (missing) de Costa-Gavras (USA) Cecilia – de Humberto Solás (Cuba) Douce enquête sur la violence – de Gérard Guérin (France) Fitzcarraldo – de Werner Herzog (Allemagne de l’Ouest) Hammett – de Wim Wenders (USA) Identification d’une femme (identificazione di una donna) de Michelangelo Antonioni (Italie) Invitation au voyage – de Peter Del Monte (France) La nuit de San Lorenzo (la notte di San Lorenzo) de Paolo Taviani & Vittorio Taviani (Italie) La nuit de Varennes (il mondo nuovo) de Ettore Scola (Italie/France) Travail au noir (moonlighting) de Jerzy Skolimowski (Royaume-Uni) Un autre regard (egymásra nézve / olelkezo tekintetek) de Károly Makk (Hongrie) Passion – de Jean-Luc Godard (Suisse/France) L’usure du temps (shoot the moon) de Alan Parker (USA) La dérive (Smithereens) de Susan Seidelman (USA) Le jour des idiots / Jamais de la vie (tag der idioten) de Werner Shroeter (Allemagne de l’Ouest) Le retour du soldat (the return of the soldier) de Alan Bridges (Royaume-Uni) Vent de sable (rih al-raml) de Mohammed Lakhdar-Hamina (Algérie)
Films en hors-compétition :
Bonjour monsieur Lewis – de Robert Benayoun (France) Brel – de Frédéric Rossif (France) Chronopolis – de Piotr Kamler (France/Pologne) E.T. (E.T. the extra terrestrial) de Steven Spielberg (USA) Intolerance – de David Wark Griffith (USA) Le mystère Picasso – de Henri-Georges Clouzot (France) Parsifal – de Hans-Jürgen Syberberg (Allemagne de l’Ouest) The wall (Pink Floyd : The wall) de Alan Parker (Royaume-Uni)
Caméra d’or :
Mourir à trente ans – de Romain Goupil (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Paolo Taviani & Vittorio Taviani (La nuit de San Lorenzo (la notte di San Lorenzo)) (Italie)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Yilmaz Güney & Zeki Ökten (Yol, la permission (Yol)) (Turquie) Taieb Louhichi (L’ombre de la terre (dhil al ardh)) (Tunisie/France)
Prix de la Jeunesse :
Péter Gothár (Le temps suspendu (megáll az idö)) (Hongrie) Romain Goupil (Mourir à trente ans) (France)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Yilmaz Güney & Zeki Ökten (Yol, la permission (Yol)) (Turquie) Károly Makk (Un autre regard (egymásra nézve / olelkezo tekintetek)) (Hongrie) Jean-Pierre Lefebvre (Les fleurs sauvages) (Canada)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Les petites guerres (al houroub al saghira) de Maroun Bagdadi (Liban) Cinq et la peau – de Pierre Rissient (France) Les délires du pouvoir (das tripas coração) de Ana Carolina (Brésil) Elia Kazan outsider – de Annie Tresgot (France) Le piège à rats (elippathayam) de Adoor Gopalakrishnan (Inde) Le vent (finye) de Souleymane Cissé (Mali) New York, 42ème rue (forty deuce) de Paul Morrissey (USA) Inventaire lausannois – de Yves Yersin (Suisse) L’arbre de la connaissance (kundskabens træ) de Nils Malmros (Danemark) Lettre à Freddy Buache – de Jean-Luc Godard (Suisse) Monkey grip – de Ken Cameron (Australie) Au revoir, à la prochaine guerre (dovidjenja u sledecem ratu / nasvidenje v naslednji vojni) de Zivojin Pavlovic (Yougoslavie) Ils n’étaient rien (no eran nadie) de Sergio Bravo Ramos (Chili) Une larme de jeune fille (o lacrima de fata) de Iosif Demian (Roumanie) Rosa pour sauver le rêve (Roza / Rosa) de Hristoforos Hristofis (Grèce) Une villa aux environs de New-York – de Benoît Jacquot (France)
Section parallèle :
Alchimie – de Michèle Miron & Richard Clark (Canada) Poupées de roseau (arais min kassab) de Jillali Ferhati (Maroc) Cheval, mon cheval (at) de Ali Özgentürk (Turquie) Ballade à blanc – de Bernard Gauthier (France) Batch 81 (alpha kappa omega batch ’81) de Mike De Leon (Philippines) Bogus – de Ghislain Honoré & Jacques Lezzi (Belgique) Bolivar, symphonie tropicale (Bolívar, sinfonía tropikal) de Diego Rísquez (Venezuela) Café plongeoir – de Jérôme Boivin (France) Carry on Britannia – de Stuart Rumens (Royaume-Uni) Cœurs marins – de Carlos Porto de Andrade & Leonardo Crecenti Neto (Brésil) Continuité des parcs – de Patrick Chamming (France) Des ponts sensibles (czule miejsca) de Piotr Andrejew (Pologne) L’occupante évincée (dakhal) de Goutam Ghose (Inde) Désert – de José-Manuel Xavier (France) L’ombre de la terre (dhil al ardh) de Taieb Louhichi (Tunisie/France) Encore une histoire d’amour – de Marc Jolivet (France) Faces – de John Moore (Venezuela) Le phalanstère (falansterul) de Savel Stiopul (Roumanie) Family Rock – de José Pinheiro (France) Gratia plena – de Carlos Porto de Andrade & Leonardo Crecenti Neto (Brésil) Heatwave – de Phillip Noyce (Australie) Helvetia Hôtel – de Didier Sauvegrain (France) India, fille du soleil (Índia, a filha do sol) de Fábio Barreto (Brésil) Interdit aux moins de treize ans – de Jean-Louis Bertucelli (France) Itinéraire bis – de Christian Drillaud (France) Jom ou l’histoire d’un peuple (Jom) de Ababacar Samb-Makharam (Sénégal) Kaliyugaya – de Lester James Peries (Sri Lanka) Kisapmata (sa bawat kisapmata) de Mike De Leon (Philippines) L’ange – de Patrick Bokanowski (France) L’ange de l’abîme – de Annie Tresgot (France) La chanson du mal-aimé – de Claude Weisz (France) La famille Orozco (la familia Orozco) de Jorge Reyes (Pérou) La fontaine du charme – de Jacques Deschamps (France) La tendresse du maudit – de Jean-Manuel Costa (France) L’écran magique (la vela incantata) de Gianfranco Mingozzi (Italie) Lay-back – de Sarah Mallinson (France) Le bunker de la dernière rafale – de Jean-Pierre Jeunet & Marc Caro (France) Le crime d’amour – de Guy Gilles (France) Le péril rampant – de Alberto Yancellini (France) Le permis télé – de Marc Jolivet (France) Les fleurs sauvages – de Jean-Pierre Lefebvre (Canada) Les lieux d’une fugue – de Georges Perec (France) Aspern – de Edouardo de Gregorio (Portugal/France) Daimler-Benz Limousine (Limuzyna Daimler-Benz) de Filip Bajon (Pologne) Los Montes – de José María Martín Sarmiento (Canada) Le peintre (målaren) de Göran du Rées & Christina Olofson (Suède) Le temps suspendu (megáll az idö) de Péter Gothár (Hongrie) Mourir à trente ans – de Romain Goupil (France) Nous étions tous des noms d’arbres – de Armand Gatti (France) Parti sans laisser d’adresse – de Jacqueline Veuve (Suisse) Que vivent les amateurs – de Patrick Lambert (France) Rendez-vous d’hier – de Gérard Marx (France) La femme tatouée (Irezumi / sekka tomurai zashi) de Yoichi Takabayashi (Japon) Si je ne réponds pas, c’est que je suis mort – de Christine Van de Putte (France) Sopa de pollo de Mama – de Carlos Castillo (Venezuela) The french – de William Klein (France) The story of Woo Viet (Woo Yuet dik goo si / Hu Yue de gu shi) de Ann Hui (Hong-Kong) Le concept subtil – de Gérard Krawczyk (France) Too far to go – de Fielder Cook (USA) Transit – de Takis Candilis (France) Un matin ordinaire – de Michel Gauthier (France) L’épouvantail de la mort (the scarecrow / Klynham summer) de Sam Pillsbury (Nouvelle-Zélande)
Palme d’Or du court métrage :
Merlin ou le cours de l’or – de Arthur Joffé (France)
Prix du Jury Animation court métrage :
Meow – de Marcos Magalhaes (Brésil)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Boomerang (bumerang) de Zsuzsanna Zsáky (Hongrie) La cellule (the cooler) de Lol Creme & Kevin Godley (Royaume-Uni) Elsa – de Marja Pensala (Finlande) Merlin ou le cours de l’or – de Arthur Joffé (France) Sans préavis – de Michel Gauthier (France) Le magasin des êtres ailés (szarnyaslenyek boltja) de Laszlo Halmai (Hongrie) L’épicerie de Ted Baryluk (Ted Baryluk’s grocery) de Mike Mirus & John Paskievich (Canada) Meow – de Marcos Magalhaes (Brésil)
PREVIOUSFestival de Cannes 1981 || Festival de Cannes 1982 || Festival de Cannes 1983NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2658 fois