CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Creighton Hale
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1987



Président du Festival : Yves Montand (France), du 7 mai au 19 mai 1987. Membres du jury : Theo Angelopoulos (Grèce), Gérald Calderon (France), Danièle Heymann (France), Elem Klimov (URSS), Norman Mailer (USA), Nicola Piovani (Italie), Jerzy Skolimowski (Pologne) & Jeremy Thomas (Royaume-uni).
Palme d’Or :
Sous le soleil de Satan – de Maurice Pialat (France)
Prix d’interprétation masculine :
Marcello Mastroianni (Les yeux noirs (oci ciornie / ochi chyornye) de Nikita Mikhalkov) (Italie)
Prix d’interprétation féminine :
Barbara Hershey (Le bayou (shy people) de Andrei Konchalovsky) (USA)
Prix de la mise en scène :
Wim Wenders (Les ailes du désir (der himmel über Berlin)) (Allemagne de l’Ouest/France)
Grand Prix Spécial du Jury :
Tengiz Abuladze (Le repentir (Monanieba / Покаяние)) (URSS)
Prix du Jury :
Rentarô Mikuni (Shinran ou la voix immaculée (Shinran : Shiroi michi / 親鸞 白い道)) (Japon) Souleymane Cissé (La lumière (yeelen)) (Mali/Burkina Faso/France/Allemagne de l’Ouest)
Prix de la Meilleure Contribution Artistique :
Stanley Myers (Prick-up (prick up your ears) de Stephen Frears) (Royaume-Uni)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Laurent Jacob & Gilles Jacob (Le cinéma dans les yeux) (France)
Prix du Quarantième Anniversaire :
Federico Fellini (Intervista) (Italie)
Films en compétition :
Aria – de Nicholas Roeg, Jean-Luc Godard, Robert Altman, Bruce Beresford, Derek Jarman, Franc Roddam, Ken Russell, Charles Sturridge, Bill Bryden & Julian Temple Le dernier manuscrit (az utolsó kézirat) de Károly Makk (Hongrie) Barfly – de Barbet Schroeder (USA) Sous le soleil de Satan – de Maurice Pialat (France) Le ventre de l’architecte (the belly of an architect) de Peter Greenaway (Royaume-Uni/Italie) Champ d’honneur – de Jean-Pierre Denis (France) Chronique d’une mort annoncée (cronaca di una morte annunciata / crónica de una muerte anunciada) de Francesco Rosi (Italie/France/Colombie) Les ailes du désir (der himmel über Berlin) de Wim Wenders (Allemagne de l’Ouest/France) La famille (la famiglia) de Ettore Scola (Italie/France) La ménagerie de verre (the glass menagerie) de Paul Newman (USA) Le bayou (shy people) de Andrei Konchalovsky (USA) Prick-up (prick up your ears) de Stephen Frears (Royaume-Uni) Zegen, le seigneur des bordels (Zegen) de Shohei Imamura (Japon) Le repentir (Monanieba / Покаяние) de Tengiz Abuladze (URSS) Les yeux noirs (oci ciornie / ochi chyornye) de Nikita Mikhalkov (Italie) Pierre et Djemila – de Gérard Blain (France) Shinran ou la voix immaculée (Shinran : Shiroi michi / 親鸞 白い道) de Rentarô Mikuni (Japon) Rio zone / Un train pour les étoiles (um trem para as estrelas) de Carlos Diegues (Brésil/France) Un homme amoureux (a man in love) de Diane Kurys (France/Italie) La lumière (yeelen) de Souleymane Cissé (Mali/Burkina Faso/France/Allemagne de l’Ouest)
Films en hors-compétition :
Aida – de Clemente Fracassi (Italie) Le retour d’un citoyen (awdat mowatin) de Mohamed Khan (Egypte) Boris Godounov (Boris Godunov / Борис Годунов) de Sergei Bondarchuk (URSS/Pologne/Tchécoslovaquie/ Allemagne de l’Ouest) Caméra arabe – de Férid Boughedir (Tunisie) Don Quichotte – de Georg Wilhelm Pabst (France/Royaume-Uni) Les plumes (feathers) de John Ruane (Australie) Intervista – de Federico Fellini (Italie) Francesco Rossi : Chronique d’un film annoncé – de Christine Lipinska (France) Good morning Babilonia (good morning, Babylon) de Paolo Taviani & Vittorio Taviani (Italie/France/USA) L’affaire du canon noir (hei pao shi jian) de Jianxin Huang (Chine) Hôtel du Paradis – de Jana Bokova (France/Royaume-Uni) L’inhumaine – de Marcel L’Herbier (France) Le cinéma dans les yeux – de Laurent Jacob & Gilles Jacob (France) Le cinéma des divas – de Yvon Gérault & Alain Duault (France) Le médium (the medium / il medium) de Gian Carlo Menotti (Italie/USA) Est-il facile d’être jeune ? (vai viegli but jaunam?) de Juris Podnieks (URSS) Louise – de Abel Gance (France) Macbeth – de Claude d’Anna (France/Belgique) Paillasse (pagliacci) de Franco Zeffirelli (Italie) Radio days – de Woody Allen (USA) Arizona Junior (raising Arizona) de Joel Coen (USA) Richard et Cosima (wahnfried / Richard und Cosima) de Peter Patzak (Allemagne de l’Ouest/France) Rigoletto – de Jean-Pierre Ponnelle (Allemagne de l’Ouest) Un fauteuil pour l’enfer (Slam dance / Slamdance) de Wayne Wang (Royaume-Uni/USA) Dangereuse sous tous rapports (something wild) de Jonathan Demme (USA) Le type sentimental (the sentimental bloke) de Raymond Longford (Australie) Les baleines du mois d’août (the whales of august) de Lindsay Anderson (USA) Les vrais durs ne dansent pas (tough guys don’t dance) de Norman Mailer (USA)
Président du jury Caméra d’or : Maurice Leroux (France)

Membres du jury Caméra d’Or : Freddy Buache (Suisse), Michel Ciment (France), M. Hidalgo (Espagne), Bernard Jubard (France), Michael Kutza (USA) & Claude Weisz (France).

Membres du jury Œcuménique : Guy Perrot (Suisse), Sigurd Moe Hetland (Norvège), Marc Larchet (France), Robert E.A. Lee (USA), André Roger (France) & Yvan Stern (Suisse).

Caméra d’or :
Robinsonade ou mon grand-père anglais (Robinzoniada, anu chemi ingliseli Papa) de Nana Dzhordzhadze (URSS)
Prix Perspective du Cinéma :
Sylvie Guedel (Retour) (France) Merzak Allouache (Un amour à Paris / Marie d’Alger Ali de Clichy) (France)
Prix Perspective du Cinéma, Mention Spéciale :
Jean-Pierre Sinapi (Boccetta revient de guerre) (France)
Prix de la Jeunesse :
Patricia Rozema (Le chant des sirènes (I’ve heard the mermaids singing)) (Canada)
Prix du Jury Œcuménique :
Tengiz Abuladze (Le repentir (Monanieba / Покаяние)) (URSS)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Souleymane Cissé (La lumière (yeelen)) (Mali/Burkina Faso/France/Allemagne de l’Ouest) Gabriel Axel (Le festin de Babette (Babette’s feast / Babette gæstebud)) (Danemark)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Tengiz Abuladze (Le repentir (Monanieba / Покаяние)) (URSS) Michel Khleifi (Noce en Galilée (urs al-jalil / hatunah b’Galil)) (Israël/France/Belgique) David Leland (Too much ! (wish you where here)) (Royaume-Uni)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Colère en Louisiane (a gathering of old men / murder on the Bayou) de Volker Schlöndorff (USA/Allemagne de l’Ouest) A la poursuite du bonheur (and the pursuit of happiness) de Louis Malle (USA) Le festin de Babette (Babette’s feast / Babette gæstebud) de Gabriel Axel (Danemark) Un mois à la campagne (a month in the country) de Pat O’Connor (Royaume-Uni) Epidemic – de Lars von Trier (Danemark) Hôtel de France – de Patrice Chéreau (France) Cartes postales d’Italie (cartoline italiane) de Memè Perlini (Italie) Terre étrangère (das weite land) de Luc Bondy (Autriche/France/Allemagne de l’Ouest/Italie) L’insoumise (hud) de Vibeke Løkkeberg (Norvège) Jenatsch – de Daniel Schmid (Suisse/France) La maison de Bernarda Alba (la casa de Bernarda Alba) de Mario Camus (Espagne) Le terroriste / La terreur (kongbu fenzi) de Edward Yang (Taïwan/Hong Kong) Le chemin du serpent (ormens väg på hälleberget) de Bo Widerberg (Suède) Une mort ordinaire (prostaya smert) de Aleksandr Kaidanovsky (URSS) Le hasard (przypadek) de Krzysztof Kieslowski (Pologne) Robinsonade ou mon grand-père anglais (Robinzoniada, anu chemi ingliseli Papa) de Nana Dzhordzhadze (URSS) Sofía – de Alejandro Doria (Argentine) Someone to love – de Henry Jaglom (USA) Un hombre de éxito – de Humberto Solás (Cuba) La jeune fille Xiao-Xiao (Xiangnu xiaoxiao) de Fei Xie & U Lan (Chine) Terre de fer, ciel de cuivre (yer demir gök bakir) de Zülfü Livaneli (Turquie/Allemagne de l’Ouest)
Section parallèle :
Je hais le thé aux clous de girofle – de Martine Jouando (France) Accroche-cœur – de Chantal Picault (France) Allen Boesak: Choosing for justice – de Hugo Cassirer & Nadine Gordimer (USA/Canada/Afrique du Sud) Amours eternels – de Jacqueline Gozland (France) And now we have no land – de Hennie Serfontein (Afrique du Sud) L’ange gardien (andjeo cuvar) de Goran Paskaljevic (Yougoslavie) Angelus novus – de Pasquale Misuraca (Italie) Au-delà du souvenir – de Alain Mazars (France) Boccetta revient de guerre – de Jean-Pierre Sinapi (France) Buisson ardent – de Laurent Perrin (France) Cœurs croisés – de Stéphanie de Mareuil (France) Crossroad – de Lyndy Wilson (Afrique du Sud) Dernier cri / Soleil de plomb – de Bernard Dubois (France) Le journal d’un vieux fou (dagboek van een oude dwaas / diary of a mad old man) de Lili Rademakers avec Derek de Lint (Pays-Bas/Belgique/France) Dilan – de Dilan (Turquie) Toi et moi aussi (du mich auch) de Helmut Berger, Anja Franke & Dani Levy (Allemagne de l’Ouest/Suisse) Falsch – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne (Belgique/France) Getting the altitude – de John Hookman (Afrique du Sud) Heaven – de Diane Keaton (USA) Yvette Chauviré pour l’exemple – de Dominique Delouche (France) Le jupon rouge – de Geneviève Lefebvre (France) Un conte de fée hongrois (hol volt, hol nem volt) de Gyula Gazdag (Hongrie) L’ogre – de Simon Edelstein (France) Home of the brave – de Laurie Anderson (USA) La photo (i fotografia) de Nikos Papatakis (Grèce/France) Le chant des sirènes (I’ve heard the mermaids singing) de Patricia Rozema (Canada) L’aile du vent – de Carlotta Croce-Spinelli (France) La dernière chasse – de Maryse Léon (France) La sauteuse [de l’ange] – de Pascal Aubier (France) Last supper at Hortsley Street – de Lyndy Wilson (Afrique du Sud) Le chant du piroguier – de Alain Clerc-Ourgan (France) Le rendez-vous – de Christian Palligiano (France) Le suicide du capitaine – de Jean- Marc Ghanassia (France) Le testament du poète juif assassiné – de Frank Cassenti (France/Israël) Les armes de l’esprit – de Pierre Sauvage (France) Les aventures d’Eddie Turley – de Gérard Courant (France) Les enfants retrouvés – de Marc Daquin (France) Ravi / Lucky ravi – de Vincent Lombard (France) Made in Belgique – de Antoine Desrosières (France) Made in USA – de Ken Friedman (USA) Malaventura, le sang des tropiques – de Christian Bricout (France) Moulin aux enfers (malom a pokolban) de Gyula Maár (Hongrie) Mascara (make-up for murder) de Patrick Conrad (Belgique/Pays-Bas/France) Matewan – de John Sayles (USA) My country, my hat – de David Bensusan (Afrique du Sud) Ngati – de Barry Barclay (Nouvelle-Zélande) Noce en Galilée (urs al-jalil / hatunah b’Galil) de Michel Khleifi (Israël/France/Belgique) Nuit d’insomnie – de François Pain (France) Nuit docile – de Guy Gilles (France) Où que tu sois – de Alain Bergala (France) Paris pluie – de Bernard Pavelek (France) Paris, il y a quinze ans – de Anielle Weinberger (France) Pascal – de Stephan Kresinski (France) Paysage avant l’été – de Patrice Boiteau (France) Les lettres d’un homme mort (pisma myortvogo cheloveka / Письма мёртвого человека ) de Konstantin Lopushansky (URSS) We will see / Re tla bona – de Elaine Proctor (Afrique du Sud) Reasonable men – de Robyn Aronstam & Neria Cohen (Afrique du Sud) Retour – de Sylvie Guedel (France) Rita, Sue and Bob too – de Alan Clarke (Royaume-Uni) Sale temps – de Alain Pigeaux (France) Sales talk – de William Kentridge (Afrique du Sud) Sharpeville spirit – de Elaine Proctor (Afrique du Sud) South Africa male – de Robyn Aronstam & Neria Cohen (Afrique du Sud) La rue (street smart) de Jerry Schatzberg (USA) The struggle for within – de Kevin Harris (Afrique du Sud) The surfer – de Frank Shields (Australie) The two rivers – de Mark Newman, Edwin Wes & Rashaka Ratshitanga (Afrique du Sud) This we can do for justice and peace – de Kevin Harris (Afrique du Sud) L’arbre qu’on blesse (to dendro pou pligoname) de Dimos Avdeliodis (Grèce) Un amour à Paris / Marie d’Alger Ali de Clichy – de Merzak Allouache (France) Un zoo, la nuit – de Jean-Claude Lauzon (Canada) Ombres au paradis (varjoja paratiisissa) de Aki Kaurismäki (Finlande) Vetkoek – de William Kentridge (Afrique du Sud) Via Ventimiglia – de José Alcala (France) Too much ! (wish you where here) de David Leland (Royaume-Uni) Le choix (yam daabo) de Idrissa Ouedraogo (Burkina Faso/France)
Palme d’Or du court métrage :
Palissade – de Laurie McInnes (Australie)
Deuxième Prix du court métrage :
Variations sur des amorces (academy leader variations) de Jane Aaron, Skip Battaglia, Guang Xi Chang, A. Da, Yan Ding Xian, Piotr Dumala, David Ehrlich, Paul Glabicki, George Griffin, Jinqing Hu, Al Jarnow, Krzysztof Kiwerski, Jerzy Kucia, Stanislaw Lenartowicz, Claude Luyet, Georges Schwizgebel, Daniel Suter, Martial Wannaz, Lin Wen Xiao & He Yu Men (USA)
Troisième Prix du court métrage :
La mort soudaine et prématurée du colonel K.K. (iznenadna i prerana smrt pukovnika K.K.) de Milos Radovic (Yougoslavie)
Courts métrages et documentaires en compétition :
L’homme qui plantait des arbres – de Frédéric Back (Canada) Variations sur des amorces (academy leader variations) de Jane Aaron, Skip Battaglia, Guang Xi Chang, A. Da, Yan Ding Xian, Piotr Dumala, David Ehrlich, Paul Glabicki, George Griffin, Jinqing Hu, Al Jarnow, Krzysztof Kiwerski, Jerzy Kucia, Stanislaw Lenartowicz, Claude Luyet, Georges Schwizgebel, Daniel Suter, Martial Wannaz, Lin Wen Xiao & He Yu Men (USA) Palissade – de Laurie McInnes (Australie) Imagine – de Zbigniew Rybczynski (USA) La mort soudaine et prématurée du colonel K.K. (iznenadna i prerana smrt pukovnika K.K.) de Milos Radovic (Yougoslavie) Maestro – de Alex Zamm (USA) Les quatre vœux – de Michel Ocelot (France) Transatlantique – de Bruce Krebs (France/USA) Doigté (ujjhullam) de Gyula Nagy (Hongrie) Pleines de grâce (vol van gratie) de Nicole Van Goethem (Belgique) Ton visage (your face) de Bill Plympton (USA)
PREVIOUSFestival de Cannes 1986 || Festival de Cannes 1987 || Festival de Cannes 1988NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 16 avril 2013 | Cette fiche a été vue 3071 fois