CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Albert Capellani
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1991



Président du Festival : Roman Polanski (Pologne), du 9 mai au 20 mai 1991. Membres du jury : Férid Boughedir (Tunisie), Whoopi Goldberg (USA), Margaret Ménégoz (France), Natalya Negoda (URSS), Alan Parker (Royaume-Uni), Jean-Paul Rappeneau (France), Hans Dieter Seidel (Allemagne), Vittorio Storaro (Italie) & Vangelis (Grèce).
Palme d’Or :
Barton Fink – de Joel Coen (USA/Royaume-Uni)
Grand Prix :
Jacques Rivette (La belle noiseuse) (France/Suisse)
Prix d’interprétation masculine :
John Turturro (Barton Fink – de Joel Coen) (USA/Royaume-Uni)
Prix d’interprétation féminine :
Irène Jacob (La double vie de Véronique (podwojne zycie Weroniki) de Krzysztof Kieslowski) (France/Pologne/Norvège)
Prix de la mise en scène :
Joel Coen (Barton Fink) (USA/Royaume-Uni)
Prix du Meilleur Second Rôle :
Samuel L. Jackson (Jungle fever – de Spike Lee) (USA)
Prix du Jury :
Lars von Trier (Europa (Zentropa)) (Danemark/France/Allemagne/Suède/Suisse) Maroun Bagdadi (Hors la vie) (France/Belgique/Italie)
Prix de la Meilleure Contribution Artistique :
Lars von Trier (Europa (Zentropa)) (Danemark/France/Allemagne/Suède/Suisse)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Lars von Trier (Europa (Zentropa)) (Danemark/France/Allemagne/Suède/Suisse)
Films en compétition :
Rage in Harlem (a rage in Harlem) de Bill Duke (USA) Anna Karamazov (Anna Karamazoff) de Rustam Khamdamov (URSS/France) Barton Fink – de Joel Coen (USA/Royaume-Uni) Van Gogh – de Maurice Pialat (France) La belle noiseuse – de Jacques Rivette (France/Suisse) La chair (la carne) de Marco Ferreri (Italie) La double vie de Véronique (podwojne zycie Weroniki) de Krzysztof Kieslowski (France/Pologne/Norvège) Le pas suspendu de la cigogne (to meteoro vima tou pelargou / il passo sospeso della cigogna / to mετέωρο βήμα του πελαργού) de Theo Angelopoulos (Grèce/France/Italie/Suisse) La vie sur un fil (bian zou bian chang) de Chen Kaige (Chine/Allemagne/Italie/Royaume-Uni/Espagne) L’assassin du tsar (Tsareubiytsa / Цареубийца) de Karen Shakhnazarov (URSS/Royaume-Uni) Bix – de Pupi Avati (Italie) Europa (Zentropa) de Lars von Trier (Danemark/France/Allemagne/Suède/Suisse) La liste noire (guilty by suspicion) de Irwin Winkler (USA) Homicide – de David Mamet (USA) Hors la vie – de Maroun Bagdadi (France/Belgique/Italie) Malina – de Werner Schroeter (Allemagne/Autriche) Le porteur de serviette (il portaborse) de Daniele Luchetti (Italie/France/Espagne) Jungle fever – de Spike Lee (USA) Lune froide – de Patrick Bouchitey (France)
Films en hors-compétition :
In bed with Madonna (Madonna : Truth or dare / truth or dare) de Alek Kershishian (USA) Jacquot de Nantes – de Agnès Varda (France) Le film du cinéma suisse – de Jean-François Amiguet, Renato Berta, Augusta Forni, Jürg Hassler, Markus Imhoof, Federico Jolli, Alain Klarer, Thomas Koerfer, Michel Soutter & Jacqueline Veuve (Suisse) Chienne de vie (life stinks) de Mel Brooks (USA) Prospero (Prospero’s books) de Peter Greenaway (Royaume-Uni/Pays-Bas/France/Japon) Rhapsodie en août (rhapsody in august / hachigatsu no kyoshikyoku / hachigatsu no rapsodi) de Akira Kurosawa (Japon) Thelma & Louise – de Ridley Scott (USA)
Présidente du jury Caméra d’or : Geraldine Chaplin (USA)

Membres du jury Caméra d’Or : Jan Aghed (Suède), Didier Beaudet (France), Gilles Colpart (France), Roger Kahane (France), Fernando Lara (Espagne), Eva Sirbu (Roumanie) & Myriam Zemmour (France).

Membre du Jury Œcuménique : Marc Larchet (France), Claude Roshem (France), Dominik Slappnig (Suisse), Yvan Stern (Suisse), Tjeu Van den Berk (Pays-Bas) & Christine von Walhert (Allemagne).

Caméra d’or :
Toto le héros – de Jaco van Dormael (Belgique/France/Allemagne)
Caméra d’or, Mention Spéciale :
Jocelyn Moorhouse (Proof) (Australie) Deepa Mehta (Sam et moi (Sam & me)) (Canada)
Prix Perspective du Cinéma :
Mathieu Kassovitz (Cauchemar blanc) (France) Rachid Bouchareb (Cheb) (France/Algérie) Jean-Pierre Sentier (Le coup suprême) (France)
Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
Gaspar Noé (Carne) (France) Isaac Julien (Young soul rebels) (Royaume-Uni/France/Espagne/Allemagne)
Prix de la Jeunesse :
Jaco van Dormael (Toto le héros) (Belgique/France/Allemagne) Rachid Bouchareb (Cheb) (France/Algérie)
Prix du Jury Œcuménique :
Krzysztof Kieslowski (La double vie de Véronique (podwojne zycie Weroniki)) (France/Pologne/Norvège)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Jacques Rivette (La belle noiseuse) (France/Suisse) Spike Lee (Jungle fever) (USA)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Krzysztof Kieslowski (La double vie de Véronique (podwojne zycie Weroniki)) (France/Pologne/Norvège) Ken Loach (Riff-raff) (Royaume-Uni)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Un prisonnier de la terre (a captive in the land) de John Berry (USA/URSS) BoyzN the hood, la loi de la rue (boyz N the hood / boys in the hood) de John Singleton (USA) Dans les allées de l’amour (dar kouchehay-e eshq) de Khosrow Sinai (Iran) Chemin de mort et anges (halálutak és angyalok) de Zoltán Kamondi (Hongrie) Au cœur des ténèbres (hearts of darkness : A filmmaker’s apocalypse) de Eleanor Coppola, George Hickenlopper & Fax Bahr (USA) Holidays on the River Yarra – de Leo Berkeley (Australie) Ishanou – de Aribam Syam Sharma (Inde) L’entraînement du champion avant la course – de Bernard Favre (France) L’île au trésor (treasure island) de Raoul Ruiz (France/Royaume-Uni/USA) La flûte de roseau (mest) de Yermek Shinarbayev (URSS) La femme du port (la mujer del puerto) de Arturo Ripstein (Mexique/USA) La tradition (laada) de Drissa Touré (Burkina Faso) Au revoir, étrangère (lebewohl, fremde) de Tevfik Baser (Allemagne) La traversée du Pôle Nord par le camarade Tchkalov (perekhod tovarishcha Chkalova cherez severnyy polyus) de Maksim Pezhemsky (URSS) L’enterrement d’une pomme de terre (pogrzeb kartofla) de Jan Jakub Kolski (Pologne) Le maître du Canton (sango malo) de Bassek Ba Kobhio (Cameroun/Burkina Faso) Au feu ! (ta dona) de Adama Drabo (Mali/France) Evasion du cinéma Liberté (ucieczka z kina Wolnosc) de Wojciech Marczewski (Pologne) Amis, camarades (ystävät, toverit) de Rauni Mollberg (Finlande/Suède) Yumeji – de Seijun Suzuki (Japon)
Section parallèle :
A nice arrangement – de Gurinder Chadha (Royaume-Uni) Ancien combattant – de Béatrice Jalbert (France) Annabelle partagée – de Francesca Comencini (France) Anton Webern – de Thierry Knauff (Belgique) Chaleur étouffante (caldo soffocante) de Giovanna Gagliardo (Italie) Canti – de Manuel Pradal (France) Carne – de Gaspar Noé (France) Cauchemar blanc – de Mathieu Kassovitz (France) Cheb – de Rachid Bouchareb (France/Algérie) Poussière de diamant (chichkan) de Fahdel Jaibi & Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie) Danzón – de María Novaro (Mexique/Espagne) Les diables, les diables (diably, diably) de Dorota Kedzierzawska (Pologne) Les lignes mystérieuses (die mysteriösen lebenslinien) de David Rühm (Autriche) Et pourtant… (és mégis) de Zsolt Kézdi-Kovács (Hongrie) Faux frère – de Vincent Martorana (France) Jalousie – de Kathleen Fonmarty (France/Italie/Canada) La saga des glaises – de Olivier Théry-Lapiney (France) La vie des morts – de Arnaud Desplechin (France) Tout va bien (Laafi, tout va bien) de S. Pierre Yameogo (Burkina Faso/Suisse) Le Caire raconté par Youssef Chahine (El-Kahira menawara bi ahlaha / لقاهرة منورة بأهله) de Youssef Chahine (Egypte/France) Le coup suprême – de Jean-Pierre Sentier (France) Le cri du cochon – de Alain Guesnier (France) Le grand frère – de Eric Pinatel (France) Les enfants des néons – de Brahim Tsaki (France) Liquid dreams – de Mark S. Manos (USA) Livraison à domicile – de Claude Philippot (France) Perdu en Sibérie (zateryannyy v Sibiri / lost in Siberia) de Aleksandr Mitta (URSS/Royaume-Uni) Luc apprend lentement – de Jean-Louis Gonnet (France) Max le voyou – de Henri-Paul Korchia (France) Le montreur d’ombres (o drapetis) de Lefteris Xanthopoulos (Grèce) Once upon a time – de Kristian Petri (Suède) Un supplément d’âme (ovo malo duse) de Ademir Kenovic (Yougoslavie) Rage (Paris Trout) de Stephen Gyllenhaal (USA) Petit drame dans la vie d’une femme – de Andrée Pelletier (Canada) Proof – de Jocelyn Moorhouse (Australie) La côte d’Adam (rebro Adama / Ребро Адама) de Vyacheslav Krishtofovich (URSS) Riff-raff – de Ken Loach (Royaume-Uni) Hasard et destin (Robert’s movie) de Canan Gerede (Turquie) Sam et moi (Sam & me) de Deepa Mehta (Canada) Tabataba – de François Koltès (France) L’expert en sinistres (the adjuster) de Atom Egoyan (Canada) Le cabinet du docteur Ramirez (the cabinet of Dr. Ramirez) de Peter Sellars (USA/Royaume-Uni/France/Allemagne) Indian runner (the indian runner) de Sean Penn (USA) Toto le héros – de Jaco van Dormael (Belgique/France/Allemagne) Trumpet #7 – de Adrian Velicescu (USA) Une histoire inventée – de André Forcier (Canada) Une symphonie du Havre – de Barbara Doran (Canada) Young soul rebels – de Isaac Julien (Royaume-Uni/France/Espagne/Allemagne)
Palme d’Or du court métrage :
Avec les mains en l’air (z podniesionymi rekami) de Mitko Panov (Pologne)
Prix du Jury court métrage :
Push comes to shove – de Bill Plympton (USA)
Courts métrages et documentaires en compétition :
La noce – de Joëlle Bouvier & Régis Obadia (France) La vie selon Luc – de Jean-Paul Civeyrac (France) Broken skin – de Anna Campion (Royaume-Uni) Casino – de Gil Bauwens (Belgique) Moi, Walesa (ja, Walesa) de Jacek Skalski (Pologne) Mal de blocs – de Nathalie Saint-Gelais & Marc Saint-Pierre (Canada) Avec les mains en l’air (z podniesionymi rekami) de Mitko Panov (Pologne) Nokturne (Nokturno) de Nikola Majdak (Yougoslavie) Push comes to shove – de Bill Plympton (USA) W.A.L. – de Robert Turlo (Pologne) Les effaceurs – de Gérald Frydman (Belgique)
PREVIOUSFestival de Cannes 1990 || Festival de Cannes 1991 || Festival de Cannes 1992NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 21 octobre 2010 | Cette fiche a été vue 2914 fois