CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Richard D. Zanuck
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1992



Président du Festival : Gérard Depardieu (France), du 7 mai au 18 mai 1992. Membres du jury : Pedro Almodóvar (Espagne), John Boorman (Royaume-Uni), René Cleitman (France), Jamie Lee Curtis (USA), Carlo Di Palma (Italie), Nana Dzhordzhadze (Russie), Lester James Peries (Sri Lanka), Serge Toubiana (France) & Joële Van Effenterre (France).
Palme d’Or :
Les meilleures intentions (den goda viljan) de Bille August (Danemark/Suède)
Prix d’interprétation masculine :
Tim Robbins (The player – de Robert Altman) (USA)
Prix d’interprétation féminine :
Pernilla August (Les meilleures intentions (den goda viljan) de Bille August) (Danemark/Suède)
Prix de la mise en scène :
Robert Altman (The player) (USA)
Grand Prix du Jury :
Gianni Amelio (Les enfants volés (il ladro di bambini)) (Italie/France)
Prix du Jury :
Vitali Kanevsky (Une vie indépendante (samostoyatelnaya zhizn / Самостоятельная жизнь)) (Russie/France/Royaume-Uni) Víctor Erice (Le songe de la lumière (el sol del membrillo)) (Espagne)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Fernando E. Solanas (Le voyage (el viaje)) (Argentine/France/Espagne/Royaume-Uni/Mexique)
Prix du 45ème Anniversaire du Festival International du Film :
James Ivory (Retour à Howards End (Howards End)) (Royaume-Uni)
Films en compétition :
Une étrangère parmi nous (a stranger among us / close to eden) de Sidney Lumet (USA) Au pays des Juliets – de Mehdi Charef (France) Basic instinct – de Paul Verhoeven (USA) Crush – de Alison Maclean (Nouvelle-Zélande) L’œil qui ment – de Raoul Ruiz (France/Portugal) Les meilleures intentions (den goda viljan) de Bille August (Danemark/Suède) Retour à Howards End (Howards End) de James Ivory (Royaume-Uni) Hyènes (ramatou) de Djibril Diop Mambéty (Sénégal/Suisse/France) Le voyage (el viaje) de Fernando E. Solanas (Argentine/France/Espagne/Royaume-Uni/Mexique) Les enfants volés (il ladro di bambini) de Gianni Amelio (Italie/France) Une longue journée qui s’achève (the long day closes) de Terence Davis (Royaume-Uni) Twin Peaks / Les derniers jours de Laura Palmer (Twin Peaks : Fire walk with me) de David Lynch avec Sheryl Lee (USA/France) Le songe de la lumière (el sol del membrillo) de Víctor Erice (Espagne) Luna Park – de Pavel Lungin (Russie/France) Léolo – de Jean-Claude Lauzon (Canada/France) Simple men – de Hal Hartley (Royaume-Uni/USA/Italie) Une vie indépendante (samostoyatelnaya zhizn / Самостоятельная жизнь) de Vitali Kanevsky (Russie/France/Royaume-Uni) The player – de Robert Altman (USA) Le retour de Casanova – de Edouard Molinaro (France) Des souris et des hommes (of mice and men) de Gary Sinise (USA) La sentinelle – de Arnaud Desplechin (France)
Films en hors-compétition :
Bel été pour Fanny / La maison des anges (änglagård) de Colin Nutley (Suède/Danemark/Norvège) La belle et la bête (beauty and the beast) de Kirk Wise & Gary Trusdale (USA) Horizons lointains (far and away) de Ron Howard (USA) Les garçons de Saint-Pétri (drengene fra Sankt Petri) de Søren Kragh-Jacobsen (Danemark/Suède/Norvège/Finlande) Le cœur du guerrier (krigerens hjerte) de Leidulv Risan (Norvège/Danemark/Suède/Finlande/Icelande) Le batteur de Boléro – de Patrice Leconte (France) Le chêne (alanta) de Lucian Pintilie (Roumanie/France) Cœur de métisse (map of the human heart) de Vincent Ward (Canada.France/Royaume-Uni/Australie) Opening night – de John Cassavetes (USA) Othello (the tragedy of Othello : The moor of Venice) de Orson Welles (USA/Maroc/France) La complainte du sentier (pather panchali) de Satyajit Ray (Inde) Patrick Dewaere – de Marc Esposito (France) Reservoir dogs – de Quentin Tarantino (USA) Sarafina ! – de Darrell Roodt (Afrique du Sud/France/Royaume-Uni/USA) Sur la terre comme au ciel (svo á jörðu sem á himni) de Kristín Jóhannesdóttir (Icelande/France/Suède)
Président du jury Caméra d’or : André Delvaux (Belgique)

Membres du jury Caméra d’Or : Olivier Bauer (France), Gian Piero Brunetta (Italie), Pierre Favre (France), Richard Hasselmann (France), Joao Lopes (Portugal) & Gérard Mordillat (France).

Membre du Jury Œcuménique : François Chaigne (France), Jean Domon (France), Miguel Gleason (Mexique), Dorothea Moritz (Allemagne), Yvan Stern (Suisse) & Carlos A. Valle (Argentine).

Caméra d’or :
Mac – de John Turturro (USA)
Prix du meilleur film un Certain Regard :
Et la vie continue (zendegi va digar hich) de Abbas Kiarostami (Iran)
Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
Jeff Balsmeyer (La chambre (the room)) (USA) Benoît Poelvoorde, Rémy Belvaux & André Bonzel (C’est arrivé près de chez vous) (Belgique)
Prix de la Jeunesse :
Baz Luhrmann (Ballroom dancing (strictly ballroom)) (Australie) Jeanne Labrune (Sans un cri) (France/Belgique/Italie)
Prix Spécial de la Jeunesse :
Benoît Poelvoorde, Rémy Belvaux & André Bonzel (C’est arrivé près de chez vous) (Belgique)
Prix du Jury Œcuménique :
Gianni Amelio (Les enfants volés (il ladro di bambini)) (Italie/France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Fernando E. Solanas (Le voyage (el viaje)) (Argentine/France/Espagne/Royaume-Uni/Mexique) Mehdi Charef (Au pays des Juliets) (France)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Víctor Erice (Le songe de la lumière (el sol del membrillo)) (Espagne)
Prix Canal+ :
Richard Heslop (Floating) (Royaume-Uni)
Prix Roberto Rossellini :
Abbas Kiarostami (Iran)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Le vacancier (a nyaraló) de Can Togay (Hongrie) Sans rémission (American me) de Edward James Olmos (USA) Les fruits du paradis (apfelbäume) de Helma Sanders-Brahms (Allemagne) L’arrivée d’Averill (Averills ankommen) de Michael Schottenberg (Autriche) Bad lieutenant – de Abel Ferrara (USA) Being at home with Claude – de Jean Beaudin (Canada) Cousin Bobby – de Jonathan Demme (USA/Espagne) Nuit de noces (hochzaeitsnuecht) de Pol Cruchten (Luxembourg) Les nuits de cristal (krystallines nyhtes) de Tonia Marketaki (Grèce/France/Suisse) La mémoire de l’eau (la memoria del agua) de Héctor Fáver (Espagne/Argentine) Modern crimes – de Alejandro Agresti (Pays-Bas/Argentine) Mon desir – de Nicky Marshall (Nouvelle-Zélande) Oxen – de Sven Nykvist (Suède/Norvège/Danemark) Prague – de Ian Sellar (Royaume-Uni/France) Ballroom dancing (strictly ballroom) de Baz Luhrmann (Australie) Les jours heureux (schastlivye dni) de Aleksei Balabanov (Russie) Tchekiste (Chekist) de Aleksandr Rogozhkin (Russie) Une fenêtre grande ouverte (through an open window) de Eric Mendelsohn (USA) Les yeux bleus de Yonta (udju azul di Yonta) de Flora Gomes (Guinée-Bissau/France/Portugal) Et la vie continue (zendegi va digar hich) de Abbas Kiarostami (Iran)
Section parallèle :
Adorables mensonges (adorables mentiras) de Gerardo Chijona (Cuba/Espagne) Au bout de la nuit (am ende der nacht) de Christoph Schaub (Suisse) Mac – de John Turturro (USA) Ange de feu (ángel de fuego) de Dana Rotberg (Mexique) J’ai entendu l’ammonite murmurer (anmonaito no sasayaki wo kiita) de Isao Yamada (Japon) Archipel – de Pierre Granier-Deferre (France) Archipelago (Archipiélago) de Pablo Perelman (Chili) Baduk – de Majid Majidi (Iran) Le trou de la corneille – de François Hanss (France) Warzsawa : Année 5703 (Warsawa / tragarz puchu / der draunenträger) de Janusz Kijowski Allemagne/France/Pologne) Voleur d’images – de Bruno Victor-Pujebet (France) Benny’s video – de Michael Haneke (Autriche/Suisse) Bezness – de Nouri Bouzid (Tunisie/France/Allemagne) Bob Roberts – de Tim Robbins (USA/Royaume-Uni) C’est arrivé près de chez vous – de Benoît Poelvoorde, Rémy Belvaux & André Bonzel (Belgique) Coupable d’innocence – de Marcin Ziebinski (France/Pologne) La fuite (die flucht) de David Rühm (Autriche) Don Quichotte de Orson Welles (Don Quixote) de Orson Welles & Jesus Franco (Espagne/Italie/USA) Dust of angels (shao nian ye, an la!) de Hsiao-ming Hsu (Taïwan) Eux (isini) de Levan Zaqareishvili (Géorgie) F.X. Messerschmidt, sculpteur – de Marino Vagliano (France) Floating – de Richard Heslop (Royaume-Uni) Pas de pitié pour les pauvres (hay que zurrar a los pobres) de Santiago San Miguel (Espagne) Home stories – de Matthias Müller & Dirk Schaefer (Allemagne) Ingaló – de Ásdís Thoroddsen (Icelande) Juliette – de Didier Bivel (France) L’autre Celia – de Irène Jouannet (France) Les amies du cœur (le amiche del cuore) de Michele Placido (Italie) Le petit chat est mort – de Fejria Deliba (France) Le petit prince a dit – de Christine Pascal (France) Léa – de Christophe Desbuine (France) Les contes sauvages – de Gérard Calderon (France) Les marionnettes – de Marc Chevrie (France) Le coup de foudre (liebe auf den ersten blick) de Rudolf Thome (Allemagne) L’amour (lyubov / lioubov) de Valeri Todorovsky (Russie) My new gun – de Stacy Cochran (USA) Le reflet dans le miroir (otrazheniye v zerkale) de Svetlana Proskurina (Russie) Pilotes – de Olivier Zagar (France) Quelque part vers Conakry – de Françoise Ebrard (France) Revolver – de Chester Dent (Royaume-Uni) Sans un cri – de Jeanne Labrune (France/Belgique/Italie) La fissure (sprickan) de Kristian Petri (Suède) La femme de l’épicier (the grocer’s wife) de John Pozer (Canada) La chambre (the room) de Jeff Balsmeyer (USA) Vagabond – de Ann Le Monnier (France) Versailles Rive-Gauche – de Bruno Podalydès (France)
Palme d’Or du court métrage :
Omnibus – de Sam Karmann (France)
Prix Spécial du Jury court métrage :
La sensation – de Manuel Poutte (Belgique)
Courts métrages et documentaires en compétition :
A passion play – de Tony Twigg (Australie) Tricheurs S.A. (cheating, Inc.) de William Lorton (USA/Canada) Daumier (Daumier’s law) de Geoff Dunbar (Royaume-Uni) Le cœur (ghalb) de Sa’ied Mojaveri (Iran) Rien à signaler (keine besonderen vorkommnisse) de Jürgen Schönhoff (Allemagne) L’échange – de Vincent Perez (France) La sensation – de Manuel Poutte (Belgique) Le métro (metro) de Catherine Montondo (Russie/Belgique) Omnibus – de Sam Karmann (France) Encolure 42 – de Willy Kempeneers & Sa’ied Mojaveri (Belgique) No problem – de Craig Welch (Canada) Az út – de Nikolai Ivanov Neikov (Hongrie)

PREVIOUSFestival de Cannes 1991 || Festival de Cannes 1992 || Festival de Cannes 1993NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 6 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 3004 fois