CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Carolyn Jones
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1993



Président du Festival : Louis Malle (France), du 13 mai au 24 mai 1993. Membres du jury : Claudia Cardinale (Italie), Inna Churikova (Russie), Judy Davis (Australie), Abbas Kiarostami (Iran), Emir Kusturica (Yougoslavie), William Lubtchansky (France), Tom Luddy (USA), Gary Oldman (Royaume-Uni) & Augusto M. Seabra (Portugal).
Palme d’Or :
Adieu ma concubine (ba wang bie ji / farewell my concubine) de Kaige Chen (Chine/Hong Kong) La leçon de piano (the piano) de Jane Campion (Australie/Nouvelle-Zélande/France)
Prix d’interprétation masculine :
David Thewlis (Naked (Mike Leigh’s naked) de Mike Leigh) (Royaume-Uni)
Prix d’interprétation féminine :
Holly Hunter (La leçon de piano (the piano) de Jane Campion) (Australie/Nouvelle-Zélande/France)
Prix de la mise en scène :
Mike Leigh (Naked (Mike Leigh’s naked)) (Royaume-Uni)
Grand Prix du Jury :
Wim Wenders (Si loin, si proche (in weiter ferne, so nah !)) (Allemagne)
Prix du Jury :
Ken Loach (Raining stones) (Royaume-Uni) Hsiao-hsien Hou (Le maître de marionnettes (xi meng ren sheng)) (Taïwan)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Jean Gargonne & Vincent Arnardi (Mazeppa – de Bartabas) (France)
Films en compétition :
Adieu ma concubine (ba wang bie ji / farewell my concubine) de Kaige Chen (Chine/Hong Kong) Le maître de marionnettes (xi meng ren sheng) de Hsiao-hsien Hou (Taïwan) Body snatchers, l’invasion continue (body snatchers) de Abel Ferrara (USA) Broken Highway – de Laurie McInnes (Australie) Douba-Douba (Dyuba-Dyuba) de Aleksandr Khvan (Russie) Chute libre (falling down) de Joel Schumacher (USA/France) La leçon de piano (the piano) de Jane Campion (Australie/Nouvelle-Zélande/France) Fiorile – de Paolo Taviani & Vittorio Taviani (Italie/France/Allemagne) Frauds – de Stephan Elliott (Australie) Friends – de Elaine Proctor (Afrique du Sud/Royaume-Uni/France) L’homme sur les quais – de Raoul Peck (Haïti/Allemagne/Canada/France) L’escorte (la scorta) de Ricky Tognazzi (Italie) King of the hill – de Steven Soderbergh (USA) Libera me – de Alain Cavalier (France) Si loin, si proche (in weiter ferne, so nah !) de Wim Wenders (Allemagne) Louis, enfant roi – de Roger Planchon (France) Magnificat – de Pupi Avati (Italie) Mazeppa – de Bartabas (France) Naked (Mike Leigh’s naked) de Mike Leigh (Royaume-Uni) Beaucoup de bruit pour rien (much ado about nothing) de Kenneth Branagh (Royaume-Uni/USA) Raining stones – de Ken Loach (Royaume-Uni) Ma saison préférée – de André Téchiné (France) Grandeur et descendance (splitting heirs) de Robert Young (Royaume-Uni/USA)
Films en hors-compétition :
Cliffhanger, traqué au sommet (cliffhanger) de Renny Harlin (USA :France/Italie) Mad Dog and Glory – de John McNaughton (USA) Le maître Madadayo (Madadayo) de Akira Kurosawa (Japon) Le bébé de Mâcon (the baby of Mâcon) de Peter Greenaway (Royaume-Uni/Pays-Bas) Toxic affair – de Philomène Esposito (France)
Présidente du jury Caméra d’or : Micheline Presle (France)

Membres du jury Caméra d’Or : David Meeker (Royaume-Uni), Gabriel Auer (France), Attilio d’Onofrio (Italie), Anne de Gasperi (France), Rémy Pages (France), Tony Rayns (Royaume-Uni), Lia Somogyi (Hongrie) & Aruna Vasudev (USA).

Caméra d’or :
L’odeur de la papaye verte (mùi du du xanh) de Anh Hung Tran (France/Vietnam)
Caméra d’or, Mention Spéciale :
Elaine Proctor (Friends) (Afrique du Sud/Royaume-Uni/France)
Prix de la Jeunesse :
Julio Medem (L’écureuil rouge (la ardilla roja)) (Espagne) Yolande Zauberman (Moi Ivan, toi Abraham) (France/Biélorussie) Anh Hung Tran (L’odeur de la papaye verte (mùi du du xanh)) (France/Vietnam)
Prix du Jury Œcuménique :
Alain Cavalier (Libera me) (France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Francesca Archibugi (La grosse citrouille (il grande cocomero)) (Italie/France/Pays-Bas)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Kaige Chen (Adieu ma concubine (ba wang bie ji / farewell my concubine)) (Chine/Hong Kong) Ildikó Szabó (Meurtres d’enfants (gyerekgyilkosságok)) (Hongrie)
Prix Canal+ :
Bruno de Almeida (La dette (the debt)) (USA/Portugal)
Prix Mercedes-Benz :
Guillermo del Torro (Chronos (Cronos / la invención de Cronos)) (Mexique)
Prix Kodak du court métrage :
Ismaël Ferroukhi (L’exposé) (France)
Prix de la Commission Supérieure Technique, Mention Spéciale :
Grant Lahood (The singing trophy) (Nouvelle-Zélande)
Prix Un Certain Regard :
Tony Gatlif (Latcho Drom) (France)
Un Certain Regard : Films en compétition :
La recluse (anchoress) de Chris Newby (Royaume-Uni/Belgique) Déraillement (avsporing) de Unni Straume (Norvège) Bedevil – de Tracey Moffatt (Australie) Une pause … quatre soupirs (bodies, rest and motion) de Michael Steinberg (USA) Charlie and the doctor – de Ralph C. Parsons (France) Desperate remedies – de Stewart Main & Peter Wells (Nouvelle-Zélande) L’oiseau du bonheur (el pájaro de la felicidad) de Pilar Miró (Espagne) El acto en cuestión – de Alejandro Agresti (Argentine/Pays-Bas) Excursion vers le pont de l’amitié (excursion to the bridge of friendship) de Christina Andreef (Australie) François Truffaut : Portraits volés – de Serge Toubiana & Michel Pascal (France) La grosse citrouille (il grande cocomero) de Francesca Archibugi) (Italie/France/Pays-Bas) Latcho Drom – de Tony Gatlif (France) Le silence de l’été – de Véronique Aubouy (France) Les demoiselles ont vingt-cinq ans – de Agnès Varda (France) L’odeur de la papaye verte (mùi du du xanh) de Anh Hung Tran (France/Vietnam) La fin du monde (o fim do mundo) de João Mário Grilo (Portugal/France) Octobre (oktyabr) de Abderrahmane Sissako (Mauritanie/Russie/France) Déménagement (ohikkoshi) de Shinji Sômai (Japon) Le pressentiment (predchuvstviye) de Valeriu Jereghi (Roumanie) Remote control (sódóma Reykjavík) de Óskar Jónasson (Icelande) Sonatine, mélodie mortelle (sonatine / sonachine) de Takeshi Kitano (Japon) Embolie (stroke) de Mark Sawers (Canada) La musique du hasard (the music of chance) de Philip Haas (USA) The wrong man – de Jim McBride (USA) Wendemi, l’enfant du bon Dieu – de S. Pierre Yameogo (Burkina Faso/France)
Section parallèle :
Abissinia (Abyssinia) de Francesco Ranieri Martinotti (Italie) Des anges au paradis (angely v rayu) de Yevgeni Lungin (Russie/France) Combination Platter – de Tony Chan (USA) Comment font les gens – de Pascale Bailly (France) Chronos (Cronos / la invención de Cronos) de Guillermo del Torro (Mexique) Don’t call me Frankie – de Thomas A. Fucci (USA) Les dimanches de permission (é pericoloso sporgersi) de Nae Caranfil (Roumanie/France) Val Abraham (Vale Abraão) de Manoel de Oliveira (Portugal/France/Suisse) Falstaff on the moon – de Robinson Savary (France) Fausto – de Rémy Duchemin (France) Faut-il aimer Mathilde ? – de Edwin Baily (France) Grand bonheur – de Hervé Le Roux (France) Meurtres d’enfants (gyerekgyilkosságok) de Ildikó Szabó (Hongrie) I love a man in uniform / A man in uniform - de David Wellington (Canada) Je m’appelle Victor – de Guy Jacques (France/Belgique/Allemagne) José Jeanette – de Bruno Nicolini (France) L’exposé – de Ismaël Ferroukhi (France) L’écureuil rouge (la ardilla roja) de Julio Medem (Espagne) La place d’un autre – de René Féret (France) La vis – de Didier Flamant (France) Le cerf-volant bleu (lan feng zheng) de Zhuangzhuang Tian (Chine/Hong Kong) Le mari de Léon – de Jean-Pierre Mocky (France) Le regard de l’autre – de Bruno Rolland (France) Les histoires d\\\'amour finissent mal... en général – de Anne fontaine (France) Lolo – de Francisco Athié (Mexique) Menace II society – de Albert Hughes & Allen Hughes (USA) Mi vida loca / My crazy life – de Allison Anders (USA/Royaume-Uni) Moi Ivan, toi Abraham – de Yolande Zauberman (France/Biélorussie) Le batelier de Padma (Padma Nadir Majhi) de Goutam Ghose (Inde/Bengladesh) Passage à l’acte – de Martin Arnold (Autriche) Virgules et petites culottes (pilkkuja ja pikkuhousuja) de Matti Ijäs (Finlande) Qui a éteint la lumière ? – de Xavier Auradon (France) Requiem pour un beau sans cœur – de Robert Morin (Canada) Reste – de Marie Vermillard (France) Rives – de Erick Zonca (France) Ruby in paradise – de Victor Nunez (USA) Le voyageur noir (schwarzfahrer) de Pepe Danquart (Allemagne) Des ombres dans la bataille (sombras en una batalla) de Mario Camus (Espagne) Sous les ongles (sotto le unghie) de Stefano Sollima (Italie) Springing Lenin – de Andrei Nekrasov (Royaume-Uni) À en couper le souffle (take my breath away) de Andrew Shea (USA) La dette (the debt) de Bruno de Almeida (USA/Portugal) The snapper – de Stephen Frears (Royaume-Uni/Irlande)
Palme d’Or du court métrage :
Coffee and cigarettes III (coffee and cigarettes: Somewhere in California) de Jim Jarmusch (USA)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Coffee and cigarettes III (coffee and cigarettes: Somewhere in California) de Jim Jarmusch (USA) Der sortierer – de Stephan Puchner (Allemagne) Le goût du fer – de Rémi Bertrand (France) Lenny minute 1: Lenny rencontre Blue Sheila, la poupée géante (Lenny minute 1: Lenny meets the giant blue Sheila Doll) de Glenn Standring (Nouvelle-Zélande) Maman dit (Mama said) de Michael Costanza (USA) Je vais m’échapper (me voy a escapar) de Juan Carlos de Llaca (Mexique) Robopoussin (robokip / robochick) de Rudolf Mestdagh (Belgique) The singing trophy – de Grant Lahood (Nouvelle-Zélande) Un conte de notre époque (Ævintýri á okkar tímum) de Inga Lísa Middleton (Icelande) Les quatre saisons (de 4 jaargetijden) de Maarten Koopman (Pays-Bas)
PREVIOUSFestival de Cannes 1992 || Festival de Cannes 1993 || Festival de Cannes 1994NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2307 fois