CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Lynen
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1994



Présidents du Festival : Clint Eastwood (USA) & Catherine Deneuve (France) (Vice-Présidente), du 12 mai au 23 mai 1994. Membres du jury : Pupi Avati (Italie), Guillermo Cabrera Infante (Cuba), Kazuo Ishiguro (Japon), Aleksandr Kajdanovsky (Russie), Marie-Françoise Leclère (France), Sang-ok Shin (Corée du Sud), Lalo Schifrin (Argentine) & Alain Terzian (France).
Palme d’Or :
Pulp fiction – de Quentin Tarantino (USA)
Prix d’interprétation masculine :
You Ge (Vivre ! (huozhe) de Zhang Yimou) (Hong Kong/Chine)
Prix d’interprétation féminine :
Virna Lisi (La reine Margot – de Patrice Chéreau) (France/Italie/Allemagne)
Prix de la mise en scène :
Nanni Moretti (Journal intime (caro diaro)) (Italie/France)
Grand Prix Spécial du Jury :
Nikita Mikhalkov (Soleil trompeur (utomlyonnye solntsem / Утомлённые солнцем)) (Russie/France) Zhang Yimou (Vivre ! (huozhe)) (Hong Kong/Chine)
Prix du Jury :
Patrice Chéreau (La reine Margot) (France/Italie/Allemagne)
Prix du scénario :
Michel Blanc (Grosse fatigue – de Michel Blanc) (France)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Pitof (Grosse fatigue – de Michel Blanc) (France)
Films en compétition :
Barnabo des montagnes (Barnabo delle montagne) de Mario Brenta (Italie/France/Suisse) Journal intime (caro diaro) de Nanni Moretti (Italie/France) Confusion chez Confucius (duli shidai / du li shi dai) de Edward Yang (Taïwan) Exotica – de Atom Egoyan (Canada) Grosse fatigue – de Michel Blanc (France) Les leçons de la vie (the browning version) de Mike Figgis (Royaume-Uni) Vivre ! (huozhe) de Zhang Yimou (Hong Kong/Chine) Le buttane – de Aurelio Grimaldi (Italie) Pulp fiction – de Quentin Tarantino (USA) Le grand saut (the Hudsucker Proxy) de Joel Coen (Royaume-Uni/USA/Allemagne) Au travers des oliviers (zire darakhatan zeyton) de Abbas Kiarostami (Iran/France) Une pure formalité (una pura formalità) de Giuseppe Tornatore (Italie/France) Un été inoubliable (o vara de neuitat) de Lucian Pintilié (Roumanie/France) Trois couleurs : Rouge / Rouge (trzy kolory : Czerwony) de Krzysztof Kieslowski (France/Pologne/Suisse) Le joueur de violon – de Charlie Van Damme (France/Belgique/Allemagne) La reine de la nuit (la reina de la noche) de Arturo Ripstein (Mexique/France/USA) Les patriotes – de Eric Rochant (France) Mrs. Parker et le cercle vicieux (Mrs. Parker and the vicious circle / Mrs. Parker and the round table) de Alan Rudolph (USA) La reine Margot – de Patrice Chéreau (France/Italie/Allemagne) Riaba ma poule (Kurochka Ryaba / Курочка Ряба) de Andrei Konchalovsky (Russie/France) Les gens de la rizière (neak sre) de Rithy Panh (Cambodge/France/Allemagne/Suisse) Destinée (swaham) de Shaji N. Karun (Inde) Soleil trompeur (utomlyonnye solntsem / Утомлённые солнцем) de Nikita Mikhalkov (Russie/France)
Films en hors-compétition :
A game with no rules – de Scott Reynolds (Nouvelle-Zélande) Eau de la vie – de Simon Baré (Nouvelle-Zélande) I’m so lonesome I could cry – de Michael Hurst (Nouvelle-Zélande) Stroke – de Christine Jeffs (Nouvelle-Zélande) The dig – de Neil Pardington (Nouvelle-Zélande) The model – de Jonathan Brough (Nouvelle-Zélande) Montand – de Jean Labib (France) Serial mother (serial mom) de John Waters (USA) The dutch master (der flämische meister) de Susan Seidelman (Allemagne/USA) Vanished (Jeungbal) de Sang-ok Shin (Corée du Sud) Wet – de Bob Rafelson (Allemagne/USA)
Présidente du jury Caméra d’or : Marthe Keller (Suisse)

Membres du jury Caméra d’Or : Hans Beerekamp (Pays-Bas), Josée Brossard (France), Mario Dorminsky (Portugal), An-Cha Flubacher Rhim (Corée du Sud), François Ode (France), Georges Pansu (France) & Jacques Zimmer (France).

Caméra d’or :
Petits arrangements avec les morts – de Pascale Ferran (France)
Caméra d’or, Mention Spéciale :
Moufida Tlatli (Les silences du palais (samt el qusur / samt el koussour)) (Tunisie/France)
Prix de la Jeunesse :
Kevin Smith (Clerks, les employés modèles (clerks.)) (USA) Cédric Kahn (Trop de bonheur) (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Zhang Yimou (Vivre ! (huozhe)) (Hong Kong/Chine) Nikita Mikhalkov (Soleil trompeur (utomlyonnye solntsem / Утомлённые солнцем)) (Russie/France)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Atom Egoyan (Exotica) (Canada) Merzak Allouache (Bab El-Oued City) (Algérie/France/Suisse/Allemagne)
Prix Canal+ :
David Ewing (Le trac (performance anxiety)) (USA)
Prix Mercedes-Benz :
Kevin Smith (Clerks, les employés modèles (clerks.)) (USA)
Prix Kodak du court métrage :
Erick Zonca (Éternelles) (France)
Un Certain Regard : Films en compétition :
L’histoire de Xinghua (Xinghua san yue tian) de Li Yin (Chine) Xime – de Sana Na N’Hada (Guinée-Bissau/Pays-Bas/France) Le voyage interrompu (uttoran) de Sandip Ray (Inde) Priscilla folle du désert / Les aventures de Priscilla, folle du désert (the adventures of Priscilla, queen of the desert) de Stephan Elliott (Australie) Bab El-Oued City – de Merzak Allouache (Algérie/France/Suisse/Allemagne) Bosna ! – de Alain Ferrari & Bernard-Henri Lévy (France/Bosnie-Herzégovine) Casa de lava – de Pedro Costa (Portugal/France/Allemagne) Clean, shaven – de Lodge Kerrigan (USA) Le songe (drømspel) de Unni Straume (Norvège/Suède) Faust – de Jan Svankmajer (République Tchèque/France/Royaume-Uni) I like it like that – de Darnell Martin (USA) Rêve de papillon (il sogno della farfalla) de Marco Bellocchio (Italie/Suisse/France) J’ai pas sommeil – de Claire Denis (France) Jean le verseau (Jancio wodnik) de Jan Jakub Kolski (Pologne) Suture – de Scott McGehee & David Siegel (USA) L’eau froide / La page blanche – de Olivier Assayas (France) Les roseaux sauvages / Le chêne et le roseau – de André Téchiné (France) Les naufragés (los náufragos) de Miguel Littin (Chili/France/Canada) Picture bride (bijo photo) de Kayo Hatta (Japon/USA) Sans pitié (sin compasión) de Francisco J. Lombardi (Pérou/Mexique/France) Sleep with me – de Rory Kelly (USA)
Section parallèle :
Amateur – de Hal Hartley (Royaume-Uni/USA/France) 71 fragments d’une chronologie du hasard (71 fragmente einer chronologie des zufalls / Amok) de Michael Haneke (Autriche/Allemagne) 75 centilitres de prière – de Jacques Maillor (France) La cassette (a caixa) de Manoel de Oliveira (Portugal/France) Venus de la neige (ap’ to hioni) de Sotiris Goritsas (Grèce) Bye bye America (auf wiedersehen Amerika) de Jan Schütte (Allemagne/Pologne) La reine des bandits (bandit queen / phoolan devi) de Shekhar Kapur (Inde/Royaume-Uni) Back to back, face to face (bei kao bei, lian dui lian) de Jianxin Huang (Chine/Hong Kong) Clerks, les employés modèles (clerks.) de Kevin Smith (USA) Deus ex machina – de Vincent Mayrand (France) Dimanche ou les fantômes – de Laurent Achard (France) Salé, sucré (yin shi nan nu / eat drink man woman) de Ang Lee (Taïwan/USA) El dirigible – de Pablo Dotta (Uruguay/Italie/France/Royaume-Uni/France/Cuba/USA) Éternelles – de Erick Zonca (France) Faut pas rire du bonheur – de Guillaume Nicloux (France) Fresh – de Boaz Yakin (USA) Zinat – de Ebrahim Mokhtari (Iran) Les corneilles (wrony) de Dorota Kedzierzawska (Pologne) Le printemps n’existe plus (wildgroei) de Frouke Fokkema (Pays-Bas) Poubelles – de Olias Barco (France) Crevaison (ponchada) de Alejandra Moya (Mexique) Couvre-feu (hatta ishaar akhar) de Rashid Masharawi (Israël/Palestine/Allemagne/Pays-Bas/France) Home away from home – de Maureen Blackwood (Royaume-Uni) Katia Ismailova (Katya Ismailova / podmoskovnye vechera) de Valeri Todorovsky (Russie/France) Les amoureux – de Catherine Corsini (France) Les silences du palais (samt el qusur / samt el koussour) de Moufida Tlatli (Tunisie/France) Le dieu, l’homme et le monstre (MGM Sarajevo: Covjek, bog, monstrum) de Ismet Arnautalic, Mirsad Idrizovic, Ademir Kenovic & Pjer Zalica (Bosnie-Herzégovine) Muriel (Muriel’s wedding) de P.J. Hogan (Australie/France) Le veilleur de nuit (nattevagten) de Ole Bornedal (Danemark) Off key – de Karethe Linaae (Canada) One night stand – de Bill Britten (Royaume-Uni) Les brigands (os salteadores) de Abi Feijó (Portugal) Le trac (performance anxiety) de David Ewing (USA) Petits arrangements avec les morts – de Pascale Ferran (France) Tiens ton foulard, Tatiana (pidä huivista kiinni, Tatjana) de Aki Kaurismäki (Finlande/Allemagne) Senza pelle – de Alessandro d’Alatri (Italie) Les trois palmiers (três palmeiras) de João Botelho (Portugal/France) Trop de bonheur – de Cédric Kahn (France) Troubles ou la journée d’une femme ordinaire – de Laurent Bouhnik (France) Regarde les hommes tomber – de Jacques Audiard (France)
Palme d’Or du court métrage :
El héroe – de Carlos Carrera (Mexique)
Premier Prix du court métrage :
Lemming Aid – de Grant Lahood (Nouvelle-Zélande)
Deuxième Prix du court métrage :
Syrup – de Paul Unwin (Royaume-Uni)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Le journal des rêves : Bienvenue au pays des caisses (book of dreams: welcome to Crateland) de Alex Proyas (Australie/Royaume-Uni) El héroe – de Carlos Carrera (Mexique) Lemming Aid – de Grant Lahood (Nouvelle-Zélande) Parlez après le signal sonore – de Olivier Jahan (France) Sure to rise – de Niki Caro (Nouvelle-Zélande/Royaume-Uni) Syrup – de Paul Unwin (Royaume-Uni) Una strada diritta lunga – de Werther Germondari & Maria Laura Spagnoli (Italie) Passage – de Pieter Moleveld (Pays-Bas)
PREVIOUSFestival de Cannes 1993 || Festival de Cannes 1994 || Festival de Cannes 1995NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2671 fois