CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Carolyn Jones
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1995



Présidente du Festival : Jeanne Moreau (France), du 17 mai au 28 mai 1995. Membres du jury : Gianni Amelio (Italie), Jean-Claude Brialy (France), Nadine Gordimer (Afrique du Sud), Gaston Kaboré (Burkina Faso), Michèle Ray-Gavras (France), Emilio García Riera (Mexique), Philippe Rousselot (France), John Waters & Mariya Zvereva (Russie).
Palme d’Or :
Underground / Il était un fois un pays (bila jednom jedna zemlja) de Emir Kusturica (France/Yougoslavie/Allemagne/Hongrie)
Grand Prix :
Theo Angelopoulos (Le regard d’Ulysse (to vlemma tou Odyssea / the look of Ulysses / the gaze of Odysseus / to bλέμμα του Οδυσσέα)) (Grèce/France/Italie/Allemagne/Royaume-Uni)
Prix d’interprétation masculine :
Jonathan Pryce (Carrington – de Christopher Hampton) (Royaume-Uni/France)
Prix d’interprétation féminine :
Helen Mirren (La folie du roi George (the madness of king George / the madness of George III / the madness of King George III) de Nicholas Hytner) (Royaume-Uni)
Prix de la mise en scène :
Mathieu Kassovitz (La haine) (France)
Prix Spécial du Jury :
Christopher Hampton (Carrington) (Royaume-Uni/France)
Prix du Jury :
Xavier Beauvois (N’oublie pas que tu vas mourir) (France)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Yue Lu, Zhang Yimou, Bruno Patin & Olivier Chiavassa (Shanghai triad (yao a yao yao dao waipo qiao) de Zhang Yimou) (Chine/France)
Films en compétition :
Des anges et des insectes (angels & insects) de Philip Haas (Royaume-Uni/USA) Li (between the devil and the deep blue sea) de Marion Hänsel (Belgique/France/Royaume-Uni) Un amour qui dérange / L’amour meurtri (l’amore molesto) de Mario Martone (Italie) Rangoon (beyond Rangoon) de John Boorman (Royaume-Uni/USA) Carrington – de Christopher Hampton (Royaume-Uni/France) La cité des enfants perdus – de Jean-Pierre Jeunet & Marc Caro (France/Allemagne/Espagne) Le couvent (o covento / the couvent) de Manoel de Oliveira (Portugal/France) Dead man (Jim Jarmusch’s dead man) de Jim Jarmusch (USA/Allemagne/Japon) Ed Wood – de Tim Burton (USA) La haine – de Mathieu Kassovitz (France) Kids – de Larry Clark (USA) Good men, good women (hao nan hao nu) de Hsiao-hsien Hou (Japon/Taïwan) Histoires de Kronen (historias del Kronen) de Montxo Armendáriz (Espagne) Jefferson à Paris (Jefferson in Paris) de James Ivory (France/USA) Land and freedom – de Ken Loach (Royaume-Uni) La folie du roi George (the madness of king George / the madness of George III / the madness of King George III) de Nicholas Hytner (Royaume-Uni) N’oublie pas que tu vas mourir – de Xavier Beauvois (France) Les escargots du sénateur (senatorul melcilor) de Mircea Daneliuc (Roumanie) Shanghai triad (yao a yao yao dao waipo qiao) de Zhang Yimou (Chine/France) La bible de néon / En toute innocence (the neon bible) de Terence Davis (Royaume-Uni) Le regard d’Ulysse (to vlemma tou Odyssea / the look of Ulysses / the gaze of Odysseus / to bλέμμα του Οδυσσέα) de Theo Angelopoulos (Grèce/France/Italie/Allemagne/Royaume-Uni) Underground / Il était un fois un pays (bila jednom jedna zemlja) de Emir Kusturica (France/Yougoslavie/Allemagne/Hongrie) Sharaku – de Masahiro Shinoda (Japon) Le temps (waati) de Souleymane Cissé (Burkina Faso/Mali/France)
Films en hors-compétition :
Usual suspects (the usual suspects) de Bryan Singer (USA) Desperado – de Robert Rodriguez (USA) Kiss of death – de Barbet Schroeder (USA) Mort où vif (the quick and the dead) de Sam Raimi (USA) Prête à tout ( to die for ) de Gus Van Sant (USA/Royaume-Uni)
Président du jury Caméra d’or : Michel Deville (France)

Membres du jury Caméra d’Or : Alberto Barbera (Italie), Didier Beaudet (France), N.T. Binh (France), Mihalis Dimopoulos (Grèce), István Gaál (Hongrie) & Caroline Million-Rousseau (France).

Caméra d’or :
Le ballon blanc (badkonake sefid) de Jafar Panahi (Iran)
Caméra d’or, Mention Spéciale :
Hal Salwen (Denise au téléphone (Denise calls up)) (USA)
Prix de la Jeunesse :
Frank Van Passel (Manneken Pis) (Belgique) Karim Dridi (Bye-Bye) (France/Belgique/Suisse)
Prix du Jury Œcuménique :
Ken Loach (Land and freedom) (Royaume-Uni)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Marion Hänsel (Li (between the devil and the deep blue sea)) (Belgique/France/Royaume-Uni)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Theo Angelopoulos (Le regard d’Ulysse (to vlemma tou Odyssea / the look of Ulysses / the gaze of Odysseus / to bλέμμα του Οδυσσέα)) (Grèce/France/Italie/Allemagne/Royaume-Uni) Ken Loach (Land and freedom) (Royaume-Uni)
Prix Canal+ :
Richard Sears (An evil town) (USA)
Prix Mercedes-Benz :
Frank Van Passel (Manneken Pis) (Belgique)
Grand Rail d’Or (Association des Cheminots Cinéphiles) :
Frank Van Passel (Manneken Pis) (Belgique)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Les liens du souvenir (unstrung heroes) de Diane Keaton (USA) Two nudes bathing – de John Boorman (Royaume-Uni) L’anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne (the englishman who went up a hill but came down a mountain) de Christopher Monger (Royaume-Uni) Poste avancé (a részleg) de Péter Gothár (Hongrie/Roumanie) Augustin – de Anne Fontaine (France) Bye-Bye – de Karim Dridi (France/Belgique/Suisse) Opération Canadian bacon (Canadian bacon) de Michael Moore Sous l’arbre Domim (etz hadomim tafus) de Eli Cohen (Israël) Rencontre au crépuscule (ren yue huang hun / evening liaison) de Yi Fei Chen (Hong Kong/Chine) Georgia – de Ulu Grosbard (USA/France) La proscription (haramuya) de Drissa Touré (Burkina Faso/France) Les ombres de l’arc-en-ciel (indradhanura chhai) de Sushant Misra (Inde) L’aube à l’envers – de Sophie Marceau (France) Le plus bel âge… – de Didier Haudepin (France) Leçons de langage amoureux (lessons in the language of love) de Scott Patterson (Australie) Le lion à la barbe blanche (liev s sedoi borodoi) de Andrey Khrzhanovskiy (Russie) Lisbonne story (Lisbon story / viagem a Lisboa) de Wim Wenders (Allemagne/Portugal) Musique pour décembre (muzyka dlya dekabrya) de Ivan Dykhovichnyj (Russie) Le temps de l’amour (nobat e asheghi) de Mohsen Makhmalbaf (Iran/Turquie) Programme malais (kaki bakar) de U-Wei Haji Saari (Malaisie) Rude – de Clément Virgo (Canada) Salaam cinema – de Mohsen Makhmalbaf (Iran) Tempo di viaggo / Voyage in time – de Andreï Tarkovski & Tonino Guerra (Italie) La môme singe (the monkey kid) de Xiao-Yen Wang (USA/Chine) The poison tasters – de Ulrik Theer (USA) Dernières heures à Denver (things to do in Denver when you’re dead) de Gary Fielder (USA)
Section parallèle :
3 steps to heaven – de Constantine Giannaris (Royaume-Uni) Adiós Toby, adiós – de Ramón Barea (Espagne) An awfully big adventure – de Mike Newell (Royaume-Uni) An evil town – de Richard Sears (USA) Le ballon blanc (badkonake sefid) de Jafar Panahi (Iran) Cafe Society – de Raymond De Felitta (USA) Corps inflammables – de Jacques Maillot (France) Denise au téléphone (Denise calls up) de Hal Salwen (USA) La tête du Maure (der kopf des Mohren) de Paulus Manker (Autriche) Eggs (moe og far) de Bent Hamer (Norvège) Eldorado – de Charles Binamé (Canada) Faute de soleil – de Christophe Blanc (France) L’île du chagrin (qu nian dong tian / Heartbreak Island) de Hsiao-ming Hsu (Taïwan) Heavy – de James Mangold (USA) Conte des trois diamants (hikayatul jawahiri thalath) de Michel Khleifi (Palestine/Royaume-Uni/Belgique) L’enfant noir – de Laurent Chevallier (Guinée/France) Le pendule de Madame Foucault – de Jean-Marc Vervoort (Belgique) La vie à rebours – de Gaël Morel (France) Le bus – de Jean-Luc Gaget (France) Le confessionnal – de Robert Lepage (Canada/France/Royaume-Uni) Le rocher d’Acapulco – de Laurent Tuel (France) Les enfants du vent (los hijos del viento) de Fernando Merinero (Espagne) Madagascar skin – de Chris Newby (Royaume-Uni) Manneken Pis – de Frank Van Passel (Belgique) Movements of the body, 1st movement: The gesture – de Wayne Traudt (Canada) Témoin muet (mute witness) de Anthony Waller (Allemagne/Royaume-Uni/Russie/USA) Dans la mêlée (nella mischia) de Gianni Zanasi (Italie) La complainte du sentier (pather panchali) de Satyajit Ray (Inde) Rebonds – de Marine Place (France) Revivre – de Jean-Luc Raynaud (France) Safe – de Todd Haynes (USA) L’Amérique des autres (someone else’s America) de Goran Paskaljevic (France/Royaume-Uni/Allemagne/Grèce/Yougoslavie) Entre deux étés (sommaren) de Kristian Petri (Suède) Soul survivor – de Stephen Williams (Canada) Surprise ! – de Veit Helmer (Allemagne) La belle-fille (a ba de qing ren / the daughter-in-law) de Steve Wang (Taïwan) The last laugh – de Robert Harders (USA) Ubu – de Manuel Gómez (France/Belgique) Une visite / Vacances en famille – de Philippe Harel (France) Visiblement je vous aime – de Jean-Michel Carré (France)
Palme d’Or du court métrage :
Gagarin (Гагарин) de Alexij Kharitidi (Russie)
Prix du Jury court métrage :
Ça balance ( swinger) de Gregor Jordan (Australie)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Une divorcée abattue (despondent divorcee) de Jonathan Ogilvie (Australie) Koza – de Nuri Bilge Ceylan (Turquie) Les enfants s’ennuient le dimanche – de Sophie Perez & Matthieu Poirot-Delpech (France) Ça balance ( swinger) de Gregor Jordan (Australie) The beast – de Rhoderyc C. Montgomery (USA) La miche de pain (the pan loaf) de Sean Hinds (Royaume-Uni) Gagarin (Гагарин) de Alexij Kharitidi (Russie) Domo – de Maurizio Forestieri (Italie) L’air du sable (a homok dala) de Ferenc Cakó (Hongrie) Sortie de bain – de Florence Henrard (Belgique)
PREVIOUSFestival de Cannes 1994 || Festival de Cannes 1995 || Festival de Cannes 1996NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2458 fois