CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Creighton Hale
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1996



Président du Festival : Francis Ford Coppola (USA), du 9 mai au 20 mai 1996. Membres du jury : Michael Ballhaus (Allemagne), Nathalie Baye (France), Henry Chapier (France), Atom Egoyan (Canada), Eiko Ishioka (Japon), Krzysztof Piesiewicz (Pologne), Greta Scacchi (Italie), Antonio Tabucchi (Italie) & Anh Hung Tran (France).
Palme d’Or :
Secrets et mensonges (secrets & lies) de Mike Leigh (Royaume-Uni/France)
Grand Prix :
Lars von Trier (Breaking the waves) (Danemark/France/Suède)
Prix d’interprétation masculine :
Daniel Auteuil & Pascal Duquenne (Le huitième jour – de Jaco van Dormael) (Belgique/France)
Prix d’interprétation féminine :
Brenda Blethyn (Secrets et mensonges (secrets & lies) de Mike Leigh) (Royaume-Uni/France)
Prix de la mise en scène :
Joel Coen (Fargo) (USA)
Prix Spécial du Jury :
David Cronenberg (Crash) (Canada/Royaume-Uni)
Prix du scénario :
Jacques Audiard & Alain Le Henry (Un héros très discret – de Jacques Audiard) (France)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Claude Nuridsany & Marie Pérennou (Microcosmos / Microcosmos, le peuple de l’herbe) (France/Suisse/Itlaie)
Films en compétition :
Comment je me suis disputé… [ma vie sexuelle] – de Arnaud Desplechin (France) Breaking the waves – de Lars von Trier (Danemark/France/Suède) Secrets et mensonges (secrets & lies) de Mike Leigh (Royaume-Uni/France) Crash – de David Cronenberg (Canada/Royaume-Uni) Fargo – de Joel Coen (USA) Feng yue / Temptress moon – de Kaige Chen (Hong Kong/Chine) Goodbye South, goodbye (nan guo zai jan, nan guo) de Hsiao-hsien Hou (Taïwan) Kansas City – de Robert Altman (USA/France) Au loin s’en vont les nuages (kauas pilvet karkaavat) de Aki Kaurismäki (Finlande) La seconde fois (la seconda volta) de Mimmo Calopresti (Italie/France) Les voleurs – de André Téchiné (France) Le huitième jour – de Jaco van Dormael (Belgique/France) L’arbre aux âmes (po di sangui) de Flora Gomes (Guinée-Bissau/Portugal/France/Tunisie) Ridicule – de Patrice Leconte (France) Beauté volée (stealing beauty / io ballo da sola) de Bernardo Bertolucci (Royaume-Uni/France/Italie) Trop tard (prea târziu) de Lucian Pintilie (Roumanie/France) Sunchaser (the sunchaser) de Michael Cimino (USA) La chambre tranquille (the quiet room) de Rolf de Heer (Australie/Italie/France) The van – de Stephen Frears (Royaume-Uni/Irlande) Tierra – de Julio Medem (Espagne) Trois vies et une seule mort – de Raoul Ruiz (France/Portugal) Un héros très discret – de Jacques Audiard (France)
Films en hors-compétition :
Flirter avec les embrouilles (flirting with disaster) de David O. Russell (USA) Girl 6 – de Spike Lee (USA) Le jour de la première de Close-up (il giorno della prima di Close Up) de Nanni Moretti (Italie/France) Les affinités électives (le affinità elettive) de Vittorio Taviani & Paolo Taviani (Italie/France) Mickey Mouse perd la tête (Mickey Mouse in runaway) de Chris Bailey (USA) Microcosmos / Microcosmos, le peuple de l’herbe – de Claude Nuridsany & Marie Pérennou (France/Suisse/Itlaie) Trainspotting – de Danny Boyle (Royaume-Uni)
Présidents du jury Caméra d’or : Françoise Fabian (France) & Daniel Schmid (Suisse)

Membres du jury Caméra d’Or : Gian Luca Farinelli (Italie), Ramón Font (Espagne), Sandrine Gady (France) & Antoine Simkine (France).

Caméra d’or :
Love serenade – de Shirley Barrett (Australie)
Prix de la Jeunesse :
Arnon Zadok (White night (layla lavan)) (Israël) Jean-Pierre Améris (Les aveux de l’innocent) (France/Belgique)
Prix du Jury Œcuménique :
Mike Leigh (Secrets et mensonges (secrets & lies)) (Royaume-Uni/France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Cheng-sheng Lin (Chun hua meng lu) (Taïwan) Aki Kaurismäki (Au loin s’en vont les nuages (kauas pilvet karkaavat)) (Finlande)
Prix Canal+ :
Andrew Bancroft (Planet Man) (Nouvelle-Zélande)
Prix Mercedes-Benz :
Jean-Pierre Améris (Les aveux de l’innocent) (France/Belgique)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Un samedi sur la terre – de Diane Bertrand (France) Bastard out of Carolina – de Anjelica Huston (USA) Buenos Aires vice versa – de Alejandro Agresti (Argentine/Pays-Bas) Compagne de voyage (compagna di viaggio) de Peter del Monte (Italie) Conte d’été – de Eric Rohmer (France) Le grand galop (cwal) de Krzysztof Zanussi (Pologne) Few of us – de Sharunas Bartas (Portugal/France/Allemagne/Lituanie) Fourbi – de Alain Tanner (Suisse/France) Gabbeh – de Mohsen Makhmalbaf (Iran/France) Haïfa – de Rashid Masharawi (Palestine/Allemagne/Pays-Bas) I shot Andy Warhol – de Mary Harron (USA/Royaume-Uni) Irma Vep – de Olivier Assayas (France) La bouche de Jean-Pierre – de Lucile Hadzihalilovic (France) Looking for Richard – de Al Pacino (USA) Love serenade – de Shirley Barrett (Australie) Lulu – de Srinivas Krishna (Canada) Mossane – de Safi Faye (Sénégal/Allemagne) No way to forget – de Richard Frankland (Australie) Le courrier (pasts) de Laila Pakalnina (Lettonie) Le ferry (pramis) de Laila Pakalnina (Lettonie) Pour l’amour de mon fils (some mother’s son / sons and warriors) de Terry George (Irlande/USA) Double mise (Sydney / hard eight) de Paul Thomas Anderson (USA) Le porteur de cercueil / Le porteur (the pallbearer) de Matt Reeves (USA) The pillow book – de Peter Greenaway (Royaume-Uni/France/Luxembourg/Pays-Bas) The Waste Land – de Deborah Warner (USA)
Section parallèle :
À toute vitesse – de Gaël Morel (France) Derrière le bureau d’acajou (bakom mahognybordet) de Johannes Stjärne Nilsson (Suède) Beautiful thing – de Hettie Macdonald (Royaume-Uni) Chun hua meng lu – de Cheng-sheng Lin (Taïwan) Dire l’indicible: La quête d’Élie Wiesel (mondani a mondhatatlant: Elie Wiesel üzenete) de Judit Elek (Hongrie/France) Œdipe maire (Edipo alcalde) de Jorge Alí Triana (Colombie/Espagne/Mexique/Cuba) Encore – de Pascal Bonitzer (France) Flame – de Ingrid Sinclair (Zimbabwe) Vaska l’arsouille (haggyállógva Vászka) de Péter Gothár (Hongrie) Inside – de Arthur Penn (USA) Jeunesse sans dieu – de Catherine Corsini (France) Jude – de Michael Winterbottom (Royaume-Uni) Kids return (kizzu ritân) de Takeshi Kitano (Japon) La faim – de Siegfried (France) La fille et l’amande – de Bénédicte Brunet (France) La grande migration – de Iouri Tcherenkov (France) La promesse – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne (Belgique/France/Luxembourg) L’après-midi d’un couple de classe moyenne (la tarde de un matrimonio de clase media) de Fernando Javier León Rodríguez (Mexique) Le cri de la soie – de Yvon Marciano (France/Belgique) Le prisonnier du Caucase (Kavkazskiy plennik) de Sergei Bodrov (Russie/Kazakstan) Le réveil – de Marc-Henri Wajnberg (Belgique/France) Les aveux de l’innocent – de Jean-Pierre Améris (France/Belgique) Les mille et une recettes du cuisinier amoureux (shekvarebuli kulinaris ataserti retsepti) de Nana Dzhordzhadze (France/Géorgie/Ukraine/Belgique) Lone star – de John Sayles (USA) Macadam tribu – de Zeka Laplaine (Zaïre/France/Mali) Mi último hombre – de Tatiana Gaviola (Chili) Parfait amour ! – de Catherine Breillat (France) Passages (pasajes) de Daniel Calparsoro (Espagne) Planet Man – de Andrew Bancroft (Nouvelle-Zélande) Salut cousin ! – de Merzak Allouache (Algérie/France/Belgique/Luxembourg) Sélect Hôtel – de Laurent Bouhnik (France) Sous-sol – de Pierre Gang (Canada) Yuri – de Yun-ho Yang (Corée du Sud) En route vers Manhattan (the daytrippers) de Greg Mottola (Canada/USA) Le miroir vide (the empty mirror) de Barry J. Hershey (USA) La gifle (the slap) de Tamara Hernandez (USA) Trees Lounge – de Steve Buscemi (USA) Une robe d’été – de François Ozon (France) Vacances à Blériot – de Bruno Bontzolakis (France) Virage nord – de Sylvain Labrosse (France) White night (layla lavan) de Arnon Zadok (Israël) Y aura-t-il de la neige à Noël ? – de Sandrine Veysset (France)
Palme d’Or du court métrage :
Le vent (szél) de Marcell Iványi (Hongrie)
Prix du Jury court métrage :
Small deaths – de Lynne Ramsay (Royaume-Uni)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Brooms – de Luke Cresswell & Steve McNicholas (Royaume-Uni) Film noir – de Michael Liu (Australie) Un long voyage (oru neenda yathra) de Murali Nair (Inde) Promenade avec Johnny Guitar (passeio com Johnny Guitar) de João César Monteiro (Portugal) Sin #8 – de Barbara Heller (USA) Le vent (szél) de Marcell Iványi (Hongrie) Small deaths – de Lynne Ramsay (Royaume-Uni) Ce film est un chien (this film is a dog) de Jonathan Ogilvie (Australie) La plage (the beach) de Dorthe Scheffmann (Nouvelle-Zélande) Les fourmis rouges – de Pierre-Erwan Guillaume (France) 4 façons de boucher un trou (4 maneras de tapar un hoyo) de Guillermo Rendón & Jorge Villalobos (Mexique) Attraction (attraktsion) de Aleksei Dyomin (Russie) Petite sotte – de Luc Otter (Belgique)
PREVIOUSFestival de Cannes 1995 || Festival de Cannes 1996 || Festival de Cannes 1997NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2201 fois