CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Philippe Richard
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1997



Président du Festival : Isabelle Adjani (France), du 7 mai au 18 mai 1997. Membres du jury : Paul Auster (USA), Luc Bondy (France), Tim Burton (USA), Patrick Dupond (France), Gong Li (Chine), Mike Leigh (Royaume-Uni), Nanni Moretti (Italie), Michael Ondaatje (Canada) & Mira Sorvino (USA).
Palme d’Or :
Le goût de la cerise (ta’m e guilass) de Abbas Kiarostami (Iran/France) L’anguille (unagi) de Shohei Imamura (Japon)
Grand Prix :
Atom Egoyan (De beaux lendemains (the sweet hereafter)) (Canada)
Prix d’interprétation masculine :
Sean Penn (She’s so lovely (call it love) de Nick Cassavetes) (USA/France)
Prix d’interprétation féminine :
Kathy Burke (Ne pas avaler (nil by mouth) de Gary Oldman) (Royaume-Uni/France)
Prix de la mise en scène :
Kar-wai Wong (Happy together (cheun gwong tsa sit / chun guang zha xie / happy)) (Hong Kong)
Prix du Jury :
Manuel Poirier (Western) (France)
Prix du scénario :
James Schamus (Ice storm (the ice storm) de Ang Lee) (USA)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Thierry Arbogast (She’s so lovely (call it love) de Nick Cassavetes) (USA/France) & (Le cinquième élément (the fifth element) de Luc Besson) (France/USA)
Palme des Palmes :
Ingmar Bergman
Prix du Cinquantième Anniversaire :
Youssef Chahine
Films en compétition :
Happy together (cheun gwong tsa sit / chun guang zha xie / happy) de Kar-wai Wong (Hong Kong) Assassin(s) – de Mathieu Kassovitz (France) Funny games – de Michael Haneke (Autriche) Le prince de Hombourg de Heinrich von Kleist (il Principe di Homburg / ritratto di un eroe romantico) de Marco Bellocchio (Italie) L.A. confidential – de Curtis Hanson (USA) Kini et Adams / La traversée du jour (Kini et Adams) de Idrissa Ouedraogo (Burkina/Faso/France) La femme défendue – de Philippe Harel (France) La trêve (la trega) de Francesco Rosi (Italie/France/Allemagne/Suisse) Ne pas avaler (nil by mouth) de Gary Oldman (Royaume-Uni/France) Le goût de la cerise (ta’m e guilass) de Abbas Kiarostami (Iran/France) L’anguille (unagi) de Shohei Imamura (Japon) The brave – de Johnny Depp (USA) The end of violence – de Wim Wenders (Allemagne/France/USA) Ice storm (the ice storm) de Ang Lee (USA) Le baiser du serpent (the serpent’s kiss) de Philippe Rousselot (France/Allemagne/Royaume-Uni) She’s so lovely (call it love) de Nick Cassavetes (USA/France) De beaux lendemains (the sweet hereafter) de Atom Egoyan (Canada) Welcome to Sarajevo – de Michael Winterbottom (Royaume-Uni/USA) Western – de Manuel Poirier (France) Le puits (the well) de Samantha Lang (Australie)
Films en hors-compétition :
Les pleins pouvoirs (absolute power) de Clint Eastwood (USA) Le destin (al-massir / لمصير) de Youssef Chahine (Egypte/France) Ghosts (Michael Jackson’s ghosts) de Stan Winston (USA) Le cinquième élément (the fifth element) de Luc Besson (France/USA) Voyage au début du monde (viagem ao princípio do mundo) de Manoel de Oliveira (Portugal/France) Bienvenue à Woop Woop (welcome to Woop Woop) de Stephan Elliott (Australie/Royaume-Uni) Blackout (the blackout) de Abel Ferrara (USA) Nirvana – de Gabriele Salvatores (Italie/France/Royaume-Uni) Hamlet (William Shakespeare’s Hamlet) de Kenneth Branagh (Royaume-Uni)
Présidente du jury Caméra d’or : Françoise Arnoul (France)

Membres du jury Caméra d’Or : Luciano Barisone (Italie), Olivier Brunet-Lefebvre (France), Julien Camy (France), Ulrich Gregor (Allemagne), Gérard Lenne (France), Jirí Menzel (République Tchèque) & Nicolas Philibert (France).

Caméra d’or :
Suzaku (moe no suzaku) de Naomi Kawase (Japon)
Caméra d’or, Mention Spéciale :
Bruno Dumont (La vie de Jésus) (France)
Prix François Chalais :
Ademir Kenovic (Le cercle parfait (savrseni krug)) (Bosnie-Herzégovine/France)
Prix de la Jeunesse :
Sean Thias (Bent) (Royaume-Uni/Japon) Laurence Ferreira Barbosa (J’ai horreur de l’amour) (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Atom Egoyan (De beaux lendemains (the sweet hereafter)) (Canada)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Manoel de Oliveira (Voyage au début du monde (viagem ao princípio do mundo)) (Portugal/France) Ricardo Franco (La bonne étoile (la buena estrella)) (Espagne/Itlaite/France)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Atom Egoyan (De beaux lendemains (the sweet hereafter)) (Canada) Manoel de Oliveira (Voyage au début du monde (viagem ao princípio do mundo)) (Portugal/France)
Prix Canal+ :
Benoît Mariage (Le signaleur) (Belgique)
Prix Mercedes-Benz :
Pål Sletaune (Junk mail / Le messager (budbringeren)) (Norvège)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Un immeuble de douze étages (shier lou / twelve storeys) de Eric Khoo (Singapour) A, B, C... Manhattan (Avenue A, B, C... Manhattan) de Amir Naderi (USA) La tour le l’horloge (akrebin yolculugu) de Ömer Kavur (Turquie/Hongrie/République Tchèque) American perfect (american perfekt) de Paul Chart (USA) Frère (brat) de Aleksei Balabanov (Russie) Derrière la cité interdite / Palais du levant, palais du couchant (dong gong xi gong) de Zhang Yuan (Chine) Entretiens privés (enskilda samtal) de Liv Ullmann (Suède) La poupée (gudia) de Goutam Ghose (Inde) Histoire(s) du cinéma – de Jean-Luc Godard (Suisse/France) En compagnie des hommes (in the company of men) de Neil LaBute (Canada/USA) Dedans/dehors (inside/out) de Rob Tregenza (USA) L’écho du vent en moi (wind echoing in my being) de Soo-il Jeon (Corée du Sud) La bonne étoile (la buena estrella) de Ricardo Franco (Espagne/Itlaite/France) La croix (la cruz) de Alejandro Agresti (Argentine/France/Pays-Bas) Amour et mort à Long Island (love and death on Long Island) de Richard Kwietniowski (Royaume-Uni/Canada) Marcello Mastroianni, je me souviens (Marcello Mastroianni : Mi ricordo, si, io mi ricordo) de Anna Maria Tato (Italie) Marius et Jeannette – de Robert Guédiguian (France) La dame de Windsor (Mrs. Brown / her majesty, Mrs. Brown) de John Madden (Royaume-Uni/Irlande/USA) Post coïtum, animal triste – de Brigitte Roüan (France) Sunday – de Jonathan Nossiter (USA) A casa / The house – de Sharunas Bartas (Portugal/Lituanie/France) Les garçons Witman (Witman fiúk) de János Szász (Pologne/France/Hongrie)
Section parallèle :
Y’a du foutage dans l’air / Y’a du foutage de gueule dans l’air – de Djamel Bensalah (France) Adiós mamá – de Ariel Gordon (Mexique) Bent – de Sean Thias (Royaume-Uni/Japon) Junk mail / Le messager (budbringeren) de Pål Sletaune (Norvège) Buud Yam – de Gaston Kaboré (Burkina Faso) Cosmos – de Jennifer Alleyn, Manon Briand, Marie-Julie Dallaire, Arto Paragamian, André Turpin & Denis Villeneuve (Canada) Dakan – de Mohamed Camara (Guinée/France) Une mère des sables (faraw !) de Abdoulaye Ascofare (Mali) Insomnia – de Erik Skjoldbjærg (Norvège) Hammam, le bain turc (hamam) de Ferzan Ozpetek (Italie/Turquie/Espagne) J’ai horreur de l’amour – de Laurence Ferreira Barbosa (France) Karakter – de Mike van Diem (Pays-Bas/Belgique) Kicked in the head – de Matthew Harrison (USA) Kissed – de Lynne Stopkewich (Canada) De l’autre côté de la mer – de Dominique Cabrera (France) La buena vida – de David Trueba (Espagne/France) La vie de Jésus – de Bruno Dumont (France) Mains fortes (le mani forti) de Franco Bernini (Italie) Le signaleur – de Benoît Mariage (Belgique) Le voleur de diagonale – de Jean Darrigol (France) Liberté chérie – de Jean-Luc Gaget (France) Ma 6-T va crack-er – de Jean-François Richet (France) Ma vie en rose – de Alain Berliner (Belgique/France/Royaume-Uni) Marylou – de Todd Kurtzman & Danny Shorago (USA) Suzaku (moe no suzaku) de Naomi Kawase (Japon) Muerto de amor – de Ramón Barea & José María Lara (Espagne) Murmur of youth (mei li zai chang ge) de Cheng-sheng Lin (Taïwan) My son the fanatic – de Udayan Prasad (Royaume-Uni/France) Le clou (o prego) de João Maia (Portugal) Un ami du défunt (priyatel pokoynika) de Leonid Boyko & Vyacheslav Krishtofovich (Ukraine/Russie/France) Le cercle parfait (savrseni krug) de Ademir Kenovic (Bosnie-Herzégovine/France) Sinon, oui – de Claire Simon (France/Canada) Soyons amis – de Thomas Bardinet (France) Pouvoir de pagne (taafé fanga) de Adama Drabo (Mali/France/Allemagne) Taxi de nuit – de Marco Castilla (France) Liens secrets (this world, then the fireworks) de Michael Oblovitz (USA) Tout doit disparaître – de Philippe Muyl (France) Le spectre de Thuit (tren de sombras) de José Luis Guerín (Espagne) Un frère – de Sylvie Verheyde (France) Tunnel d’amour (tunnel of love) de Robert Milton Wallace (Royaume-Uni)
Palme d’Or du court métrage :
Est-ce à cause du dessin sur l’emballage ? (…is it the design on the wrapper ?) de Tessa Sheridan (Royaume-Uni)
Prix du Jury court métrage :
Leonie – de Lieven Debrauwer (Belgique) Les vacances – de Emmanuelle Bercot (France)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Birdhouse – de Richard C. Zimmerman (USA) Est-ce à cause du dessin sur l’emballage ? (…is it the design on the wrapper ?) de Tessa Sheridan (Royaume-Uni) Camera obscura – de Stefano Arduino (Italie) Final cut – de Justin Case (Australie) Joe – de Sasha Wolf (USA) Leonie – de Lieven Debrauwer (Belgique) Les vacances – de Emmanuelle Bercot (France) Over the rainbow – de Alexandre Aja (France) Le bon endroit (makom tov) de Ayelet Bargur (Israël) Rubicon – de Gil Alkabetz (Allemagne) Presque rien (quasi niente) de Ursula Ferrara (Italie)
PREVIOUSFestival de Cannes 1996 || Festival de Cannes 1997 || Festival de Cannes 1998NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 24 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2782 fois