CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Laurent Perrin
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 2001



Présidente du Festival : Liv Ullmann (Suède), du 9 mai au 20 mai 2001. Membres du jury : Charlotte Gainsbourg (France), Sandrine Kiberlain (France), Julia Ormond (Royaume-Uni), Moufida Tlatli (Tunisie), Mimmo Calopresti (Italie), Terry Gilliam (USA), Mathieu Kassovitz (France), Philippe Labro (France) & Edward Yang (Taiwan).
Palme d’Or :
La chambre du fils (la stanza del figlio) de Nanni Moretti (Italie/France)
Grand Prix :
Michael Haneke (La pianiste) (France/Autriche/Allemagne/Pologne)
Prix d’interprétation masculine :
Benoît Magimel (La pianiste – de Michael Haneke) (France/Autriche/Allemagne/Pologne)
Prix d’interprétation féminine :
Isabelle Huppert (La pianiste – de Michael Haneke) (France/Autriche/Allemagne/Pologne)
Prix de la mise en scène :
Joel Coen (The barber : L’homme qui n’était pas là (the man who wasn’t there)) (USA/Royaume-Uni) David Lynch (Mulholland Drive (Mulholland Dr.)) (USA/France)
Prix du scénario :
Danis Tanovic (No man’s land – de Danis Tanovic) (Bosnie-Herzégovine/France/Belgique/Royaume-Uni/Slovénie/Italie)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Du-Che Tu (Millennium Mambo (qian xi man po) de Hsiao-hsien Hou) (Taïwan/France)
Films en compétition :
La chambre des officiers – de François Dupeyron (France) De l’eau tiède sous un pont rouge (akai hashi no shita no nurui mizu) de Shohei Imamura (Japon) Desert moon (tsuki no sabaku) de Shinji Aoyama (Japon) Distance – de Hirokazu Koreeda (Japon) Je rentre à la maison (vou para casa) de Manoel de Oliveira (Portugal/France) The barber : L’homme qui n’était pas là (the man who wasn’t there) de Joel Coen (USA/Royaume-Uni) Le métier des armes (il mestiere delle armi) de Ermanno Olmi) (Italie/France/Allemagne) Moulin Rouge ! – de Baz Luhrmann (Australie/USA) La chambre du fils (la stanza del figlio) de Nanni Moretti (Italie/France) L’éloge de l’amour – de Jean-Luc Godard (France/Suisse) La pianiste – de Michael Haneke (France/Autriche/Allemagne/Pologne) Mulholland Drive (Mulholland Dr.) de David Lynch (USA/France) Et là-bas, quelle heure est-il ? (ni na bian ji dian) de Ming-liang Tsai (Taïwan/France) No man’s land – de Danis Tanovic (Bosnie-Herzégovine/France/Belgique/Royaume-Uni/Slovénie/Italie) Pau et son frère (Pau i el seu germà) de Marc Recha (Espagne/France) The pledge – de Sean Penn (USA) Millennium Mambo (qian xi man po) de Hsiao-hsien Hou (Taïwan/France) Roberto Succo – de Cédric Kahn (France/Suisse) La répétition – de Catherine Corsini (France/Canada) Kandahar (Safar e Ghandehar) de Mohsen Makhmalbaf (Iran/France) Shrek – de Kelly Asbury & Andrew Adamson (USA) Taurus (telets / Телец) de Aleksandr Sokurov (Russie) Va savoir ! – de Jacques Rivette (France/Italie/Allemagne)
Films en hors-compétition :
Apocalypse now – de Francis Ford Coppola (USA) ABC Africa – de Abbas Kiarostami (Iran) Avalon – de Mamoru Oshii (Japon/Pologne) CQ – de Roman Coppola (USA/Luxembourg/France/Italie) Human nature – de Michael Gondry (France/USA) Mon voyage en Italie (mio viaggio in Italia) de Martin Scorsese (Italie/USA) Les âmes fortes – de Raoul Ruiz (France/Belgique/Suisse) Sobibór, 14 octobre 1943, 16 heures – de Claude Lanzmann (France) Le centre du monde (the center of the world) de Wayne Wang (USA) Trouble every day – de Claire Denis (France/Allemagne/Japon)
Présidente du jury un Certain Regard : Ariane Ascaride (France)

Membres du jury : Florence Malraux (France), François-Guillaume Lorrain (France), Thomas Sotinel (France) & Virginie Apiou (France).

Présidente du jury Caméra d’or : Maria de Medeiros (Portugal)

Membres du jury Caméra d’Or : Dominique Le Rigoleur (France), Claire Simon (France), Mercedes Goiz (Espagne), Franck Garbarz (France), Stephano Della Casa (Italie), Loic Barbier (France) & Sophie Denize (France).

Président du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Derek Malcolm (Royaume-Uni)

Membre du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Angela Baldassarre (Canada), Daniela Bisogni (Italie), Philippe J. Maarek (France), Augusto Orsi (Suisse), Jerzy Plazewski (Pologne), Jaan Ruus (Estonie); Meenakshee Shedde (Inde) & Caroline Vié-Toussaint (France).

Présidente du Jury Œcuménique: Claudine Roshem-Smith (France)

Membre du Jury Œcuménique : Gaye Williams Ortiz (USA) Werner Schneider (Allemagne), Adan Medrano (USA), Eduardo Panik (Brésil) & Marie Guillet (France).

Caméra d’or :
Atanarjuat : La légende de l’homme rapide (Atanarjuat) de Zacharias Kunuk (Canada)
Grand Prix de la Semaine de la Critique :
Seyyed Reza Mir-Karimi (Zir-e noor-e maah) (Iran)
Prix de la Jeunesse :
Gjergj Xhuvani (Slogans) (Albanie/France) Emmanuelle Bercot (Clément) (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Mohsen Makhmalbaf (Kandahar (Safar e Ghandehar) (Iran/France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Lieven Debrauwer (Pauline & Paulette) (Belgique/Pays-Bas/France)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Nanni Moretti (La chambre du fils (la stanza del figlio)) (Italie/France) Sandrine Veysset (Martha... Martha) (France)
Prix Canal+ :
Bill Plympton (Eat) (USA)
Prix Kodak du court métrage :
Fanta Régina Nacro (Bintou) (Burkina Faso/France)
Prix Kodak du court métrage, Mention Spéciale :
Luc Moullet ( Le système Zsygmondy) (France)
Prix Gras Savoye :
Xavier de Choudens (HK) (France)
Prix de la Jeune Critique :
Bruno Collet (Le dos au mur) (France) Adrián Caetano (Bolivia) (Argentine/Pays-Bas)
Prix de la Critique Internationale :
Bertrand Bonello & Jean-Pierre Léaud (Le pornographe – de Bertrand Bonello) (France/Canada)
Prix France Culture, du Cinéaste Français de l’année :
Catherine Breillat (À ma sœur !) (France/Italie)
Prix France Culture, du Cinéaste Etranger de l’année :
Jiang Wen (Les démons à ma porte (guizi lai le / devils on the door step)) (Chine)
Prix Un Certain Regard, Fondation Groupama Gan pour le Cinéma :
Yves Caumon (Amour d’enfance) (France)
Un Certain Regard :
Kiyoshi Kurosawa (Séance (kôrei)) (Japon)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Amour d’enfance – de Yves Caumon (France) L’homme qui marche sur la neige (aruku, hito) de Masahiro Kobayashi (Japon) Atanarjuat : La légende de l’homme rapide (Atanarjuat) de Zacharias Kunuk (Canada) Carrément a l’ouest – de Jacques Doillon (France) Clément – de Emmanuelle Bercot (France) Demain (domani) de Francesca Archibugi (Italie) Les larmes du tigre noir (fah talai jone) de Wisit Sasanatieng (Thaïlande) Gagner la vie (ganhar a vida) de João Canijo (Portugal/France) H story – de Nobuhiro Suwa (Japon) Mariage tardif (hatuna meuheret) de Dover Koshashvili (Israël/France) Hijack stories – de Oliver Schmitz (Allemagne/Royaume-Uni/Afrique du Sud/France) La route (jol) de Darezhan Omirbayev (Kazakstan/France/Japon) Kaïro (kairo) de Kiyoshi Kurosawa (Japon) La liberté (la libertad) de Lisandro Alonso (Argentine) Lan Yu, histoire d’hommes à Pékin (lan yu) de Stanley Kwan (Hong Kong/Chine) Zeno : Le parole di mio padre (le parole di mio padre) de Francesca Comencini (Italie/France) Lovely Rita – de Jessica Hausner (Autriche) Le singe (maimil) de Aktan Abdykalykov) (Kyrgyzstan/France/Japon) No such thing – de Hal Hartley (USA/Islande) Pattiyude divasam – de Murali Nair (Inde) Christmas (’R Xmax) de Abel Ferrara (Usa/France) Storytelling – de Todd Solondz (USA) The anniversary party – de Jennifer Jason Leigh & Alan Cummings (USA) Rien que nous deux (ty da ia da my s tobo) de Aleksandr Veledinsky (Russie)
Section parallèle :
Zir-e noor-e maah – de Seyyed Reza Mir-Karimi (Iran) Eat – de Bill Plympton (USA) Bintou – de Fanta Régina Nacro (Burkina Faso/France) Le système Zsygmondy – de Luc Moullet (France) HK – de Xavier de Choudens (France) Le dos au mur – de Bruno Collet (France) Bolivia – de Adrián Caetano (Argentine/Pays-Bas) Martha... Martha – de Sandrine Veysset (France) Le pornographe – de Bertrand Bonello (France/Canada) Séance (kôrei) de Kiyoshi Kurosawa (Japon) Pauline & Paulette – de Lieven Debrauwer (Belgique/Pays-Bas/France) Slogans – de Gjergj Xhuvani (Albanie/France)
Président du jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation : Erick Zonca (France)

Membres du jury : Valeria Bruni Tedeschi (Italie), Samira Makhmalbaf (Iran), Lynne Ramsay (Royaume-Uni) & Rithy Panh (Cambodge).

Palme d’Or du court métrage :
Bean cake – de David Greenspan (USA)
Prix du Jury court métrage :
La petite chérie à son papa (daddy’s girl) de Irvine Allan (Royaume-Uni) Pizza passionata – de Kari Juusonen (Finlande)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Bean cake – de David Greenspan (USA) L’oiseau dans le filet (bird in the wire) de Phillip Donnellon (Australie) Chicken – de Barry Digman (Irlande) La petite chérie à son papa (daddy’s girl) de Irvine Allan (Royaume-Uni) Les petits oiseaux – de Fred Louf (France/Belgique) Goo – de Dwight Hwang (USA) Music for one apartment and six drummers – de Ola Simonsson & Johannes Stjärne Nilsson (Suède) Lunettes nature (naturlige briller) de Jens Lien (Norvège) Paulette – de Louise-Marie Colon (Belgique) Pizza passionata – de Kari Juusonen (Finlande) La famille sacrée (shin-sung-ga-jok / the holy family) de Dong-il Shin (Corée du Sud) La vérité en publicité (truth in advertising) de Tim Hamilton (Canada)
Premier Prix de la Cinéfondation :
Portrait – de Sergei Luchishin (Ukraine)
Deuxième Prix de la Cinéfondation :
Reparation – de Jens Jonsson (Suède)
Troisième Prix de la Cinéfondation :
Dai bi – de Yang Chao (Chine) Crow stone – de Alicia Duffy (Royaume-Uni)
Courts métrages et documentaires en compétition pour la Cinéfondation :
Antiromantika – de Nariman Turebayev (Kazakstan) Bucarest, Vienne 8 :15 (Bucuresti-Wien, 8-15) de Catalin Mitulescu (Roumanie) Crow stone – de Alicia Duffy (Royaume-Uni) Dai bi – de Yang Chao (Chine) Fukdmane vanvid – de Anders Worm (Danemark) I can fly to you but you... – de Young-nam Kim (Corée du Sud) J’espère, j’attends (I wish, I wait) de Ewa Banaszkiewicz (Pologne/Royaume-Uni) L’âge tendre – de Eric Forestier (France) Martin quatre ans (Martin four) de Ben Hackworth (Australie) Monsieur William, les traces d’une vie impossible – de Denis Gaubert (France) Zéro déficit (null defizit) de Ruth Mader (Autriche) Portrait – de Sergei Luchishin (Ukraine) Première expérience de mort (prvo smrtno iskustvo) de Aida Begic (Bosnie-Herzégovine) Télécommande (remote) de Ethan Tobman (USA) Reparation – de Jens Jonsson (Suède) Svetlo – de David Sukup (République Tchèque) Les yeux dévorants (ta matia pou trone) de Syllas Tzoumerkas (Grèce) Le jour où Toshi est né (toshi-kun ga umareta hi) de Hikaru Yoshikawa (Japon) La cire, ça fait mal ! (wax hurts) de Maya Dreifuss (Israël) Un veau pleurait, la nuit – de John Shank (Belgique)
PREVIOUSFestival de Cannes 2000 || Festival de Cannes 2001 || Festival de Cannes 2002NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 26 février 2009 | Cette fiche a été vue 3096 fois