CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Beaune
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 2003



Président du Festival : Patrice Chéreau (France), du 14 mai au 25 mai 2003. Membres du jury : Aishwarya Rai (Inde), Meg Ryan (USA), Karin Viard (France), Erri De Luca (Italie), Jean Rochefort (France), Steven Soderbergh (USA), Danis Tanovic (Bosnie-Herzégovine) & Wen Jiang (Chine).
Palme d’Or :
Elephant – de Gus Van Sant (USA)
Grand Prix :
Nuri Bilge Ceylan (Lointain (uzak)) (Turquie)
Prix d’interprétation masculine :
Muzaffer Özdemir & Emin Toprak (Lointain (uzak) de Nuri Bilge Ceylan) (Turquie)
Prix d’interprétation féminine :
Marie-Josée Croze (Les invasions barbares – de Denys Arcand) (Canada/France)
Prix de la mise en scène :
Gus Van Sant (Elephant) (USA)
Prix du Jury :
Samira Makhmalbaf (À cinq heure de l’après-midi (panj é asr)) (Iran/France)
Prix du scénario :
Denys Arcand (Les invasions barbares – de Denys Arcand) (Canada/France)
Palme d’Or d’Honneur :
Jeanne Moreau
Films en compétition :
Jellyfish (akarui mirai) de Kiyoshi Kurosawa (Japon) Carandiru (Carandirú) de Hector Babenco (Brésil/Argentine) The brown bunny – de Vincent Gallo (USA/Japon/France) Elephant – de Gus Van Sant (USA) Ce jour-là – de Raoul Ruiz (France/Suisse) Un cœur ailleurs (il cuore altrove) de Pupi Avati (Italie) Les côtelettes – de Bertrand Blier (France) Dogville – de Lars von Trier (Danemark/Pays-Bas/Suède/France/Royaume-Uni/Allemagne) Les invasions barbares – de Denys Arcand (Canada/France) Mystic River – de Clint Eastwood (USA) La petite Lili – de Claude Miller (France/Canada) Père, fils (otets i syn / Отец и сын) de Aleksandr Sokurov (Russie/Allemagne/Italie/Pays-Bas) Les égarés – de André Téchiné (France/Royaume-Uni) À cinq heure de l’après-midi (panj é asr) de Samira Makhmalbaf (Iran/France) Shara (Sharasojyu) de Naomi Kawase (Japon) Swimming pool – de François Ozon (France/Royaume-Uni) Tiresia – de Bertrand Bonelo (France/Canada) The Tulse Luper suitcases, Part 1 : The Moab story – de Peter Greenaway (Royaume-Uni/Espafne/Italie/Luxembourg/Allemagne/Pays-Bas/Russie/Hongrie) Lointain (uzak) de Nuri Bilge Ceylan (Turquie) Purple butterfly (zi hudie) de Ye Lou (Chine/France)
Films en hors-compétition :
Charlie : The life and art of Charles Chaplin – de Richard Schickel (USA) Fanfan la tulipe – de Gérard Krawczyk (France) Claude Sautet ou la magie invisible – de N.T. Binh (France/Allemagne) Easy riders, raging bulls: How the sex, drugs and Rock’N’Roll generation saved Hollywood – de Kenneth Browser (Canada/Royaume-Uni) Le fantômes du Titanic (ghosts of the abyss) de James Cameron (USA) Il grido d’angoscia dell’uccello predatore [20 tagli d'Aprile] – de Nanni Moretti (Italie) Le domaine (wekande walauwa) de Lester James Peries (Sri Lanka) Le temps du loup – de Michael Haneke (France/Autriche/Allemagne) Les marches etc... [une comédie musicale] – de Gilles Jacob (France) Les triplettes de Belleville – de Sylvain Chomet (France/Belgique/Canada/Royaume-Uni) Lester James Peries, cinéaste d’un autre temps – de Julien Plantureux (France) Les temps modernes (modern times) de Charles Chaplin (USA) Qui a tué Bambi ? – de Gilles Marchand (France) S-21, la machine de mort Khmère rouge – de Rithy Panh (Cambodge/France) The fog of war: Eleven lessons from the life of Robert S. McNamara – de Errol Morris (USA) The last customer – de Nanni Moretti (Italie) Matrix reloaded (the matrix reloaded) de Andy Wachowski & Larry Wachowski (USA) The soul of a man – de Wim Wenders (Allemagne/USA) Va et vient (vai~e~vem) de João César Monteiro (Portugal/France)
Président du jury un Certain Regard : Abderrahmane Sissako (Mauritanie)

Membres du jury : Alexis Campion (France), Carole Laure (Canada), Christine Masson (France), Geoff Andrew (Royaume-Uni), Jannike Ahlund (Suède) & Pierre Todeschini (France).

Président du jury Caméra d’or : Wim Wenders (Allemagne)

Membres du jury Caméra d’Or : Christian Vincent (France), Agnès Godard (France), Laurent Aknin (France), Claude Makovski (France), Gian Luca Farinelli (Italie), Bernard Uhlmann (Suisse) & Alain Champetier (France).

Président du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Andrei Plakhov (Russie)

Membre du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Milan Vlajcic (Serbie/Montenegro), Hans Beerekamp (Pays-Bas), Alin Tasçiyan (Turquie), Tristan de Bourbon-Parme (France), Gidi Orsher (Israël), Mikal Olsen Leroen (Norvège), José Carlos Avellar (Brésil), Akiko Kobari (Japon), Robert Fischer (Allemagne) & Caroline Vié-Toussaint (France).

Présidente du Jury Œcuménique: Denyse Muller (France)

Membre du Jury Œcuménique : Ida Ghali (Egypte), Kristine Greenaway (Canada), Mathilde de Romefort (France), Antoine Rochat (Suisse) & Charles Martig (Suisse).

Caméra d’or :
Reconstruction – de Christoffer Boe (Danemark)
Caméra d’or, Mention Spéciale :
Siddiq Barmak (Osama) (Afghanistan/Pays-Bas/Iran/Japon/Irlande)
Grand Prix de la Semaine de la Critique :
Julie Bertucelli (Depuis qu’Otar est parti…) (France/Belgique)
Prix François Chalais :
Rithy Panh (S-21, la machine de mort Khmère rouge) (Cambodge/France)
Prix du Cinéma de l’Education Nationale Française :
Gus Van Sant (Elephant) (USA)
Prix de la Jeunesse :
Faouzi Bensaïdi (Mille mois) (France/Maroc/Belgique/Allemagne)
Prix Regards Jeune :
Christoffer Boe (Reconstruction) (Danemark) Dale Heslip (The truth about the head) (Canada) Eivind Tolas (Love is the law) (Norvège)
Prix du Jury Œcuménique :
Samira Makhmalbaf (À cinq heure de l’après-midi (panj é asr)) (Iran/France)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Aleksandr Sokurov (Père, fils (otets i syn / Отец и сын)) (Russie/Allemagne/Italie/Pays-Bas) Jaime Rosales (Las horas del día) (Espagne)
Prix Canal+ :
Eivind Tolas (Love is the law) (Norvège)
Prix Kodak du court métrage :
Dale Heslip (The truth about the head) (Canada)
Grand Rail d’Or (Association des Cheminots Cinéphiles) :
Julie Bertucelli (Depuis qu’Otar est parti…) (France/Belgique)
Petit Rail d’Or (Association des Cheminots Cinéphiles) :
Eivind Tolas (Love is the law) (Norvège)
Prix Gras Savoye :
Julien Leloup (Des anges) (France) Tristan Aurouet & Gilles Lellouche (Pourkoi... passkeu) (France)
Prix de la Jeune Critique :
Allan Mindel (Milwaukee, Minnesota) (USA) Dale Heslip (The truth about the head) (Canada)
Carrosse d’Or :
Clint Eastwood (Mystic River) (USA)
Prix A.F.C.A.E. (Prix de l’Association Française des Cinémas d’Art et d’Essai :
Siddiq Barmak (Osama) (Afghanistan/Pays-Bas/Iran/Japon/Irlande)
Prix Cannes Junior :
Siddiq Barmak (Osama) (Afghanistan/Pays-Bas/Iran/Japon/Irlande)
Prix France Culture, du Cinéaste Français de l’année :
Jean-Claude Brisseau (Choses secrètes) (France)
Prix France Culture, du Cinéaste Etranger de l’année :
Abderrahmane Sissako (En attendant le bonheur (heremakono)) (Mauritanie/France)
Prix Un Certain Regard, Fondation Groupama Gan pour le Cinéma :
Marco Tullio Giordana (Nos meilleures années (la meglio gioventù)) (Italie)
Prix du Jury Un Certain Regard :
Jafar Panahi (Sang et or (talaye sorkh)) (Iran)
Prix le Premier Regard, Un Certain Regard :
Faouzi Bensaïdi (Mille mois) (France/Maroc/Belgique/Allemagne)
Un Certain Regard :
Shari Springer Berman & Robert Pulcini (American splendor) (USA)
Trophée Chopard de la Révélation Masculine :
Gael García Bernal
Trophée Chopard de la Révélation Feminine :
Diane Kruger
Un Certain Regard : Films en compétition :
All tomorrow’s parties (ming ri tian ya) de Nelson Yu Lik-wai (Chine/France) Young Adam – de David Mackenzie (Royaume-Uni/France) American splendor – de Shari Springer Berman & Robert Pulcini (USA) Arimpara – de Murali Nair (Inde/Japon) En jouant « Dans la compagnie des hommes » – de Arnaud Desplechin (France) Drifters (er di) de Xiaoshuai Wang (Taïwan/Chine) Aujourd’hui et demain (hoy y mañana) de Alejandro Chomski (Argentine/Espagne) Japanese story – de Sue Brooks (Australie) Kiss of life – de Emily Young (Royaume-Uni/France) La croix du sud (la cruz del sur) de Pablo Reyero (Argentine/France) Nos meilleures années (la meglio gioventù) de Marco Tullio Giordana (Italie) Les mains vides – de Marc Recha (France/Espagne) Mille mois – de Faouzi Bensaïdi (France/Maroc/Belgique/Allemagne) Robinson’s Crusoe (lu bin xun piao liu ji) de Cheng-sheng Lin (Taïwan) Septembre (september) de Max Färberböck (Allemagne) Soldados de Salamina – de David Trueba (Espagne) Stormy weather – de Sólveig Anspach (Belgique/France/Islande) Struggle – de Ruth Mader (Autriche) Sang et or (talaye sorkh) de Jafar Panahi (Iran)
Section parallèle :
Reconstruction – de Christoffer Boe (Danemark) Osama – de Siddiq Barmak (Afghanistan/Pays-Bas/Iran/Japon/Irlande) Depuis qu’Otar est parti… – de Julie Bertucelli (France/Belgique) Love is the law – de Eivind Tolas (Norvège) The truth about the head – de Dale Heslip (Canada) Milwaukee, Minnesota – de Allan Mindel (USA) Des anges – de Julien Leloup (France) Pourkoi... passkeu – de Tristan Aurouet & Gilles Lellouche (France) Las horas del día – de Jaime Rosales (Espagne)
Président du jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation : Emir Kusturica (Bosnie-Herzégovine)

Membres du jury : Mary Lea Bandy (USA), Zabou Breitman (France), Ingeborga Dapkunaite (Lituanie) & Michel Ocelot (France).

Palme d’Or du court métrage :
Cracker bag – de Glendyn Ivin (Australie)
Prix du Jury court métrage :
L’homme sans tête – de Juan Diego Solanas (France/Argentine)
Courts métrages et documentaires en compétition :
La fenêtre ouverte (a janela aberta) de Philippe Barcinski (Brésil) Cracker bag – de Glendyn Ivin (Australie) Fast film – de Virgil Widrich (Autriche/Allemagne/Luxembourg) Je germe (ik ontspruit) de Esther Rots (Pays-Bas) L’homme sans tête – de Juan Diego Solanas (France/Argentine) Mon frère aveugle (my blind brother) de Sophie Goodhart (USA) Neige au mois de novembre (Novembersnö) de Karolina Jonsson (Suède) L’homme le plus beau du monde (the most beautiful man in the world) de Alicia Duffy (Royaume-Uni) L’enfant promis (to tameno) de Marsa Makris (Grèce)
Premier Prix de la Cinéfondation :
Bezi zeko bezi – de Pavle Vuckovic (Yougoslavie)
Deuxième Prix de la Cinéfondation :
Historia del desierto – de Celia Galan Julve (Royaume-Uni/Mexique)
Troisième Prix de la Cinéfondation :
Rebeca a esas alturas – de Luciana Jauffred Gorostiza (Mexique) TV City – de Alberto Couceiro & Alejandra Tomei (Allemagne)
Courts métrages et documentaires en compétition pour la Cinéfondation :
19 at 11 – de Michael Schwartz (USA) Am see – de Benjamin Heisenberg & Ulrike von Ribbeck (Allemagne) Bezi zeko bezi – de Pavle Vuckovic (Yougoslavie) Dremano oko – de Vladimir Perisic (France) Fish never sleep – de Gaëlle Denis (Royaume-Uni) Five deep breaths – de Seith Mann (USA) Free loaders – de Haim Tabakman (Israël) Historia del desierto – de Celia Galan Julve (Royaume-Uni/Mexique) Like twenty impossibles – de Annemarie Jacir (Palestine/USA) Hitokoroshi no ana – de Chihiro Ikeda (Japon) Mechanika – de David Sukup (République Tchèque) Le pacte (pagten) de Heidi Maria Faisst (Danemark) Rebeca a esas alturas – de Luciana Jauffred Gorostiza (Mexique) Stuck – de Jeremy Roberts (Royaume-Uni) The box man – de Nirvan Mullick (USA) The waiter fight – de Norah McGettigan (Pologne) TV City – de Alberto Couceiro & Alejandra Tomei (Allemagne) Vide pour l’amour – de Vimukthi Jayasundara (France/Sri Lanka) Wonderful day – de Hyung-il Kim (Corée du Sud) Zéro (zona cero) de Carolina Rivas (Mexique)
PREVIOUSFestival de Cannes 2002 || Festival de Cannes 2003 || Festival de Cannes 2004NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 30 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 2611 fois