CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lise Topart
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 2010



Président du Festival : Tim Burton (USA), du 12 mai au 23 mai 2010. Membres du jury : Alberto Berbera (Italie), Kate Beckinsale (Royaume-Uni), Emmanuel Carrère (France), Benicio Del Toro (Porto Rico), Alexandre Desplat (France), Víctor Erice (Espagne), Shekhar Kapur (Inde) & Giovanna Mezzogiorno (Italie).
Palme d’Or :
Oncle Boonmee celui qui se souvient de ses vies antérieures (Loong Boonmee raleuk chat) de Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande/Royaume-Uni/France/Allemagne/Espagne)
Grand Prix :
Xavier Beauvois (Des hommes et des dieux) (France)
Prix d’interprétation masculine :
Elio Germano (La nostra vita – de Daniele Luchetti) (Italie/France) Javier Bardem (Biutiful – de Alejandro González Iñárritu) (Espagne/Mexique)
Prix d’interprétation féminine :
Juliette Binoche (Copie conforme – de Abbas Kiarostami) (France/Italie)
Prix de la mise en scène :
Mathieu Amalric (Tournée) (France)
Prix du Jury :
Mahamat Saleh Haroun (Un homme qui crie / Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse) (Tchad/France/Belgique)
Prix du scénario :
Lee Chang-dong (Poésie (si / poetry / 시) de Lee Chang-dong) (Corée du Sud)
Films en compétition :
Another year – de Mike Leigh (Royaume-Uni) Biutiful – de Alejandro González Iñárritu (Espagne/Mexique) Copie conforme – de Abbas Kiarostami (France/Italie) Des hommes et des dieux – de Xavier Beauvois (France) Fair game – de Doug Liman (USA) Hors-la-loi – de Rachid Bouchareb (France/Algérie/Italie/Tunisie/Belgique) La nostra vita – de Daniele Luchetti (Italie/France) La princesse de Montpensier – de Bertrand Tavernier (France/Allemagne) Oncle Boonmee celui qui se souvient de ses vies antérieures (Loong Boonmee raleuk chat) de Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande/Royaume-Uni/France/Allemagne/Espagne) Outrage (autoreiji / アウトレイジ) de Takeshi Kitano (Japon) Poésie (si / poetry / 시) de Lee Chang-dong (Corée du Sud) Chongqing Blues (rizhao chongqing) de Wang Xiaoshuai (Chine) Route Irish – de Ken Loach (Royaume-Uni/France/Belgique/Italie/Espagne) Mon bonheur (schastye moe / my joy / Счастье моё) de Sergei Loznitsa (Ukraine/Allemagne/Pays-Bas) Un garçon fragile : Le projet Frankenstein (Szelíd teremtés - A Frankenstein-terv) de Kornél Mundruczó (Hongrie/Allemagne/Autriche) Le femme de chambre (hanyo / the housemaid / 하녀) de Im Sang-soo (Corée du Sud) Tournée – de Mathieu Amalric (France) Un homme qui crie / Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse – de Mahamat Saleh Haroun (Tchad/France/Belgique) Soleil trompeur 2 (utomlyonnye solntsem 2 / Утомленные солнцем 2) de Nikita Mikhalkov (Russie)
Films en hors-compétition :
Robin des Bois (Robin Hood) de Ridley Scott (USA) Carlos – de Olivier Assayas (France/Allemagne) L’autobiographie de Nicolae Ceausescu (autobiografia lui Nicolae Ceausescu) de Andrei Ujica (Roumanie) Kaboon – de Gregg Araki (USA/France) L’autre monde – de Gilles Marchand (France) Tamara Drewe – de Stephen Frears (Royaume-Uni) Wall Street : L’argent ne dort jamais (Wall Street : Money never seeps) de Oliver Stone (USA) You will meet a tall dark stranger – de Woody Allen (USA/Espagne)
Séances spéciales :
5 X Favela (5 vezes favela agora por nos mesmos) de Cacau Amaral, Cadu Barcelos, Luciana Bezerra, Manaira Carneiro, Rodrigo Felha, Wagner Novais & Luciano Vidigal (Brésil) Abel – de Diego Luna (Mexique/USA) Chantrapas – de Otar Iosseliani (France/Géorgie) Countdown to zero – de Lucy Walker (USA) Draquila : L’Italie qui tremble (Draquila : L’Italia che trema) de Sabina Guzzanti (Italie) Gilles Jacob : L’arpenteur de la Croisette – de Serge Le Péron (France) Inside job – de Charles Ferguson (USA) La meute – de Franck Richard (France/Belgique) Nostalgie de la lumière (nostalgia de la luz) de Patricio Guzmán (France/Chili/Allemagne) L’herbe poussera sur nos villes (over your cities grass will grow) de Sophie Fiennes (Royaume-Uni/France/Pays-Bas)
Présidente du jury un Certain Regard : Claire Denis (France)

Membres du jury un Certain Regard : Patrick Ferla (Suisse), Kim Dong-ho (Corée du Sud), Helena Lindblad (Suède) & Serge Toubiana (France).

Président du jury Caméra d’or : Gael García Bernal (Mexique)

Membres du jury Caméra d’Or : Stéphane Brizé (France), Gérard de Batista (France), Didier Diaz (France) & Charlotte Lipinska (France).

Président du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Alin Tasciyan (Turquie)

Membre du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Martin Andersson (Suède), Gideon Kouts (France), Christian Jungen (Suisse), Akiko Kobari (Japon), Heike Hurst (France), Gabriel Klinger (USA), Igor Gouskov (Russie) & Boryana Mateeva (Bulgarie).

Présidente du Jury Œcuménique: Michèle Debidour (France)

Membre du Jury Œcuménique : Jos Horemans (Belgique), Julia Helmke (Allemagne), Sanne E. Grunnet (Danemark), Tomas Straka (Slovaquie) & Jacques Vercueil (France).

Caméra d’or :
Año bisiesto – de Michael Rowe (Mexique)
Grand Prix de la Semaine de la Critique :
Janus Metz (Armadillo) (Danemark)
Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
Phan Dang Di (Bi, dung so !) (Viêt Nam/France/Allemagne)
Prix du Cinéma de l’Education Nationale Française :
Xavier Beauvois (Des hommes et des dieux) (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Xavier Beauvois (Des hommes et des dieux) (France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Mike Leigh (Another year) (Royaume-Uni) Lee Chang-dong (Poésie (si / poetry / 시)) (Corée du Sud)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Mathieu Amalric (Tournée) (France) Ágnes Kocsis (Adrienn Pal (Pál Adrienn)) (Hongrie/Pays-Bas/Autriche/France) Oliver Laxe (Todos vós sodes capitáns) (Espagne)
Prix Un Certain Regard - Fondation Groupama Gan pour le Cinéma :
Hong Sang-soo (Hahaha) (Corée du Sud)
Prix du Jury un Certain Regard :
Daniel Vega & Diego Vega (Octobre (octubre)) (Pérou/Venezuela/Espagne)
Prix d’interprétation féminine un Certain Regard :
Victoria Raposo, Eva Bianco & Adela Sanchez (Les lèvres (los labios) de Ivan Fund & Santiago Loza) (Argentine)
Trophée Chopard de la Révélation Masculine :
Edward Hogg
Trophée Chopard de la Révélation Feminine :
Liya Kebede
Un Certain Regard : Films en compétition :
Aurora – de Cristi Puiu (Roumanie/France/Suisse/Allemagne) Blue Valentine – de Derek Cianfrance (USA) Carancho – de Pablo Trapero (Argentine/France/Chili) Film Socialisme – de Jean-Luc Godard (Suisse) Hahaha – de Hong Sang-soo (Corée du Sud) Hi shang chuan qui / I wish I knew – de Jia Zhang Ke (Chine/Pays-Bas) Les Amours imaginaires – de Xavier Dolan (Canada) Le secret de Chanda (life above all) de Oliver Schmitz (Afrique du Sud/Allemagne) Les lèvres (los labios) de Ivan Fund & Santiago Loza (Argentine) Mardi, après Noël (marti, dupa craciun) de Radu Muntean (Roumanie) L’étrange affaire de Angélica (o estranho caso de Angélica) de Manoel de Oliveira (Portugal/Espagne/France/Brésil) Octobre (octubre) de Daniel Vega & Diego Vega (Pérou/Venezuela/Espagne) Adrienn Pal (Pál Adrienn) de Ágnes Kocsis (Hongrie/Pays-Bas/Autriche/France) R U There – de David Verbeek (Pays-Bas/France/Taïwan) Rebecca H. (return to the dogs) de Lodge Kerrigan (USA/France) Simon Werner a disparu... – de Fabrice Gobert (France) Udaan – de Vikramaditya Motwane (Inde) Chatroom – de Hideo Nakata (Royaume-Uni) Unter dir die stadt – de Christoph Hochhäusler (Allemagne)
Caméra d’Or : Films en compétition :
Sandcastle – de Boo Junfeng (Singapour) Bedevilled Jang Cheol-so (Corée du Sud) Belle Épine – de Rebecca Zlotowski (France) Armadillo – de Janus Metz (Danemark) The myth of the american sleepover – de David Robert Mitchell (USA) Sound of noise – de Ola Simonsson & Johannes Stjärne Nilsson (Suède/France) Bi, dung so ! – de Phan Dang Di (Viêt Nam/France/Allemagne) Benda Bilili ! – de Renaud Barret & Florent de la Tullaye (Congo/France) Petit Bébé Jésus de Flandr (en waar de sterre bleef stille staan) de Gust Van Den Berghe (Belgique) Un poison violent – de Katell Quillevéré (France) Somos lo que hay – de Jorge Michel Grau (Mexique) La casa muda – de Gustavo Hernandez (Uruguay) Año bisiesto – de Michael Rowe (Mexique) Ha’Meshotet – de Avishai Sivan (Israël) Two gates of sleep – de Alistair Banks Griffin (USA) All good children – de Alicia Duffy (Royaume-Uni) Todos vós sodes capitáns – de Oliver Laxe (Espagne) Picco – de Philip Koch (Allemagne) Women are heroes – de JR (France)
Section parallèle :
Benda Bilili ! – de Renaud Barret & Florent de la Tullaye (Congo/France) Petit Bébé Jésus de Flandr (en waar de sterre bleef stille staan) de Gust Van Den Berghe (Belgique) La mirada invisible – de Diego Lerman (Argentine/France)Espagne) Un poison violent – de Katell Quillevéré (France) Svet-Ake – de Aktan Arym Kubat (Kirghizistan/France/Allemagne/Pays-Bas)) Shit Year – de Cam Archer (USA) Somos lo que hay – de Jorge Michel Grau (Mexique) La casa muda – de Gustavo Hernandez (Uruguay) Cleveland vs. Wall Street – de Jean-Stéphane Bron (Suisse/France) Le quattro volte – de Michelangelo Frammartino (Italie/Allemagne/Suisse) Alting bliver godt igen – de Christoffer Boe (Danemark/Suède/France) Año bisiesto – de Michael Rowe (Mexique) Ha’Meshotet – de Avishai Sivan (Israël) Des filles en noir – de Jean-Paul Civeyrac (France) Illégal – de Olivier Masset-Depasse (Belgique/Luxembourg/France) Two gates of sleep – de Alistair Banks Griffin (USA) All good children – de Alicia Duffy (Royaume-Uni) Todos vós sodes capitáns – de Oliver Laxe (Espagne) Picco – de Philip Koch (Allemagne) A alegria – de Marina Méliande & Felipe Braganca (Brésil) Pieds nus sur les limaces – de Fabienne Berthaud (France) Tiger factory – de Woo Ming jin (Malaisie) Le nom des gens – de Michel Leclerc (France) Rubber – de Quentin Dupieux (France) Copacabana – de Marc Fitoussi (France) Women are heroes – de JR (France) Fracture – de Nicolas Sarkissian (France) L’Amour-propre – de Nicolas Silhol (France) Cynthia todavía tienes las llaves – de Gonzalo Tobal (Argentine) Bastard – de Kirsten Dunst (USA) The clerk’s tale – de James Franco (USA) A distração – de Ivan Cavi Borges & Gustavo Melo (Brésil) Berik Daniel – de Joseph Borgman (Danemark) The boy who wanted to be a lion – de Alois Di Leo (Royaume-Uni) Deeper than yesterday – de Ariel Kleiman (Australie) Love patate – de Gilles Cuvelier (France) Native son – de Scott Graham (Royaume-Uni) Vasco – de Sébastien Laudenbach (France) Stones in exile – de Stephen Kijak (Royaume-Uni) Boxing gym – de Frederick Wiseman (USA) Petit tailleur – de Louis Garrel (France) Zed crew – de Noah Pink (Zambie) Căutare – de Ionut Piturescu (Roumanie) Ett tyst barn – de Jesper Klevenas (Suède) Licht – de Andre Schreuders (Pays-Bas) Mary last seen – de Sean Durkin (USA) Shadows of silence – de Pradeepan Raveendran (France) Shikasha – de Hirabayashi Isamu (Japon) Tre ore – de Annarita Zambrano (Italie)
Président du jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation : Atom Egoyan (Canada)

Membres du jury des Courts Métrages et la Cinéfondation : Emmanuelle Devos (France), Carlos Dieges (Brésil), Dinara Drukarova (Russie) & Marc Recha (Espagne).

Palme d’Or du court métrage :
Chienne d’histoire – de Serge Avédikian (France)
Prix du Jury court métrage :
Micky se baigne (Micky bader) de Frida Kempf (Suède/Danemark)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Chienne d’histoire – de Serge Avédikian (France) Premiers secours (ezra rishona) de Yarden Carmin (Israël) Station (estação) de Marcia Faria (Brésil) Muscles – de Edward Housden (Australie) Micky se baigne (Micky bader) de Frida Kempf (Suède/Danemark) Avaler des couleuvres (to swallow a toad) de Jurgis Krasons (Lettonie) Rose (Rosa) de Monica Lairana (Argentine) Maya – de Pedro Pío Martín Pérez (Cuba) Cité (blokes) de Marialy Rivas (Chili)
Premier Prix de la Cinéfondation :
Les marchands de tableaux (taulukauppiaat) de Juho Kuosmanen (Finlande)
Deuxième Prix de la Cinéfondation :
Coucou les nuages – de Vincent Cardona (France)
Troisième Prix de la Cinéfondation :
La cinquième colonne (hinkerort zorasune) de Vatche Boulghourjian (Liban/USA) Ja vec jesam sve ono sto zelim da imam – de Dane Komljen (Serbie)
Courts métrages en compétition pour la Cinéfondation :
Cooked – de Jens Blank (Royaume-Uni) Coucou les nuages – de Vincent Cardona (France) Merci, bien (dakujem, dobre) de Mátyás Prikler (Slovaquie) Le jeu (el juego) de Benhamin Naishtat (Argentine/France) Terre gelée (frozen land) de Kim Tae-yong (Corée du Sud) La cinquième colonne (hinkerort zorasune) de Vatche Boulghourjian (Liban/USA) Islande (Ijsland) de Gilles Coulier (Belgique) Je suis là (itt vagyok) de Bálint Szimler (Hongrie) Ja vec jesam sve ono sto zelim da imam – de Dane Komljen (Serbie) Les minutes, les heures (los minutos, las horas) de Janaina Marques (Cuba) Miramare – de Michaela Müller (Croatie/Suisse) Shelley – de Andrew Wesman (USA) Les marchands de tableaux (taulukauppiaat) de Juho Kuosmanen (Finlande)
PREVIOUSFestival de Cannes 2009 || Festival de Cannes 2010 || Festival de Cannes 2011NEXT
Fiche créée le 30 mars 2010 | Modifiée le 8 septembre 2011 | Cette fiche a été vue 1677 fois