CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Prosky
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 2013



Président du Festival : Steven Spielberg (USA), du 15 mai au 26 mai 2013. Membres du jury : Daniel Auteuil (France), Vidya Balan (Inde), Naomi Kawase (Japon), Nicole Kidman (Australie), Ang Lee (Taïwan), Cristian Mungiu (Roumanie), Lynne Ramsay (Royaume-Uni) & Christoph Waltz (Autriche).
Palme d’Or :
La vie d’Adèle, chapitre 1 & 2 – de Abdellatif Kechiche (France) avec une Mention Spéciale pour les actrices Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos
Grand Prix :
Inside Llewyn Davis – de Ethan Coen & Joel Coen (USA)
Prix d’interprétation masculine :
Bruce Dern (Nebraska – de Alexander Payne) (USA)
Prix d’interprétation féminine :
Bérénice Bejo (Le passé (گذشته ) Asghar Farhadi) (Iran/France)
Prix de la mise en scène :
Amat Escalante (Heli) (Mexique)
Prix du Jury :
Tel père, tel fils (soshite chichi ni naru / 奇跡) de Hirokazu Kore-eda (Japon)
Prix du scénario :
Jia Zhang-Ke (A touch of sin (tian zhu ding / 天注定) de Jia Zhang-Ke) (Chine)
Prix Vulcain de l’Artiste-Technicien, décerné par la C.S.T. (Commission Supérieure Technique) :
Antoine Héberlé (Grigris – de Mahamat-Saleh Haroun) (Tchad)
Films en compétition :
Ma vie avec Liberace (behind the Candelabra) de Steven Soderbergh (USA) Borgman – de Alex van Warmerdam (Pays-Bas) Grigris – de Mahamat-Saleh Haroun (Tchad) Heli – de Amat Escalante (Mexique) Inside Llewyn Davis – de Ethan Coen & Joel Coen (USA) Jeune & jolie – de François Ozon (France) Jimmy P. [Psychothérapie d’un indien des plaines] – de Arnaud Desplechin (France) La grande bellezza – de Paolo Sorrentino (Italie/France) La Vénus à la fourrure – de Roman Polanski (France/Pologne) La vie d’Adèle, chapitre 1 & 2 – de Abdellatif Kechiche (France) Le passé (گذشته ) Asghar Farhadi (Iran/France) Michael Kohlhaas – de Arnaud des Pallières (France/Allemagne) Nebraska – de Alexander Payne (USA) Only god forgives – de Nicolas Winding Refn (Danemark/France) Only lovers left alive – de Jim Jarmusch (USA) Tel père, tel fils (soshite chichi ni naru / 奇跡) de Hirokazu Kore-eda (Japon) The immigrant – de James Gray (USA) A touch of sin (tian zhu ding / 天注定) de Jia Zhang-Ke (Chine) Un château en Italie – de Valeria Bruni Tedeschi (France) Shield of straw (wara no tate / 藁の楯) Takashi Miike (Japon)
Films en hors-compétition :
Gatsby le magnifique (the great Gatsby) de Baz Luhrmann (USA) All is lost – de J.C. Chandor (USA) Blood ties – de Guillaume Canet (France/USA) Le derniers des injustes – de Claude Lanzmann (France) Zulu – de Jérôme Salle (France)
Séances de minuit :
Blind detective (盲探) de Johnnie To (Hong Kong/Chine) Monsoon shootout – de Amit Kumar (Inde/Royaume-Uni)
Séances spéciales :
Bombay talkies – de Zoya Akhtar, Dibakar Banerjee, Karan Johar & Anurag Kashyap (Inde) Max Rose – de Daniel Noah (USA) Muhammad Ali’s greatest fight – de Stephen Frears (USA) Né quelque part – de Mohamed Hamidi (France/Maroc) Corps et biens (otdat konci) de Taisia Igumentseva (Russie) Séduits et abandonnés (seduced and abandoned) de James Toback (USA) Stop the pounding heart – de Roberto Minervini (Italie) Weekend of a champion – de Frank Simon (Royaume-Uni)
Président du jury un Certain Regard : Thomas Vinterberg (Danemark).

Membres du jury un Certain Regard : Enrique González Macho (Espagne), Ludivine Sagnier (France), Ilda Santiago (Brésil) & Zhang Ziyi (Chine).

Présidente du jury Caméra d’or : Agnès Varda (France).

Membres du jury Caméra d’Or : Michel Abramowicz (France), Gwénolé Bruneau (France), Isabel Coixet (Espagne), Eric Guirado (France), Chloé Rolland (France) & Régis Wargnier (France).

Président du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Klaus Eder (Allemagne).

Membre du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Chris Fujiwara (USA), Jacob Jensen (Danemark), Safaa Haggag (Egypte), Youngmee Hwang (Corée du Sud), Barbara Lorey (France), Maja Bogojevic (Montenegro), Rwita Dutta (Inde) & Pierre-Simon Gutman (France).


Président du Jury Œcuménique: Denyse Muller (France).

Membre du Jury Œcuménique : Marek Lys (Pologne), Tiziana Conti (Suisse), Samuel Petit (France), Gianna Urizio (Italie) & Gianluca Arnone (Italie).

Caméra d’or :
Ilo Ilo – de Anthony Chen (Singapour)
Grand Prix de la Semaine de la Critique :
Salvo – de Antonio Piazza (Italie/France)
Prix Découverte du court-métrage de la Semaine de la Critique :
Come and play – de Daria Belova (Allemagne)
Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) de la Semaine de la Critique :
Le démantèlement – de Sébastien Pilote (Canada)
Prix Canal+ du court-métrage :
Pleasure – de Ninja Thyberg (Suède)
Prix François Chalais :
Grand Central – de Rebecca Zlotowski (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Le passé (گذشته ) Asghar Farhadi (Iran/France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Tel père, tel fils (soshite chichi ni naru / 奇跡) de Hirokazu Kore-eda (Japon)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
La vie d’Adèle, chapitre 1 & 2 – de Abdellatif Kechiche (France)
Prix FIPRESCI, Un Certain Regard (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Anonymous (dast-neveshtehaa nemisoozand) de Mohammad Rasoulof (Iran)
Prix FIPRESCI, Quinzaine des Réalisateurs (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Blue ruin – de Jeremy Saulnier (USA)
Prix Queer Palm :
L’inconnu du lac – de Alain Guiraudie (France)
Prix C.I.C.A.E. (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai Européens) :
Les garçons et Guillaume, à table ! – de Guillaume Gallienne (France/Belgique)
Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) de la Quinzaine des réalisateurs :
Les garçons et Guillaume, à table ! – de Guillaume Gallienne (France/Belgique)
Prix SACD, Mention Spéciale, de la Quinzaine des réalisateurs :
Tip Top – de Serge Bozon (Luxembourg/France/Belgique)
Label Europa Cinéma de la Quinzaine des Réalisateurs :
Le géant égoïste (the selfish giant) de Clio Barnard (Royaume-Uni)
Prix Illy du court métrage de la Quinzaine des Réalisateurs :
Dahus – de João Nicolau (Portugal)
Prix Illy, Mention Spéciale, du court métrage de la Quinzaine des Réalisateurs :
Un peu plus d’un mois (pouco mais de um mês) de André Novais Oliveira (Brésil)
Prix - Fondation Groupama Gan pour le Cinéma :
L’image manquante – de Rithy Panh (Cambodge/France)
Prix du Jury Un Certain Regard :
Omar – de Hany Abu-Assad (Palestine)
Prix de la mise en scène Un Certain Regard :
Alain Guiraudie (L’inconnu du lac) (France)
Un Talent Certain :
Karen Martínez, Rodolfo Domínguez, Brandon López & Carlos Chajon (La cage dorée (la jaula de oro) de Diego Quemada-Diez) (Mexique)
Prix de l’Avenir :
Fruitvale Station – de Ryan Coogler (USA)
Trophée Chopard de la Révélation Masculine :
Jeremy Irvine
Trophée Chopard de la Révélation Feminine :
Blanca Suárez
Un Certain Regard : Films en compétition :
The bling ring – de Sofia Coppola (USA) Omar – de Hany Abu-Assad (Palestine) Death March – de Adolfo Alix Jr. (Philippines) Fruitvale Station – de Ryan Coogler (USA) Les salauds – de Claire Denis (France) Norte, the end of history (Norte, hangganan ng kasaysayan) de Lav Diaz (Philippines) As I lay dying – de James Franco (USA) Résurrection (Tore tanzt) de Katrin Gebbe (Allemagne) Miele – de Valeria Golino (Italie/France) L’inconnu du lac – de Alain Guiraudie (France) Bends – de Flora Lau (Royaume-Uni) L’image manquante – de Rithy Panh (Cambodge/France) Wakolda – de Lucía Puenzo (Argentine) La cage dorée (la jaula de oro) de Diego Quemada-Diez (Mexique) Anonymous (dast-neveshtehaa nemisoozand) de Mohammad Rasoulof (Iran) Sarah préfère la course – de Chloé Robichaud (Canada) My sweet Pepperland – de Hiner Saleem (Kurdistan) Grand Central – de Rebecca Zlotowski (France)
Cannes Classics :
La reine Margot – de Patrice Chéreau (France) L’apprentissage de Duddy Kravitz (the apprenticeship of Duddy Kravitz) de Ted Kotcheff (Canada) Le goût du saké (sanma no aji / 秋刀魚の味) de Yasujiro Ozu (Japon) Sueurs froides (vertigo / listen darling) de Alfred Hitchcock (USA) Hiroshima mon amour – de Alain Resnais (France/Japon) La grande bouffe – de Marco Ferreri (France/Italie) Goha – de Jacques Baratier (France/Tunisie) Cléopâtre (Cleopatra) de Joseph L. Mankiewicz (USA/Royaume-Uni) Charulata (চারুলতা) de Satyajit Ray (Inde) Lucky Luciano (a proposito Lucky Luciano / re Lucky Luciano) de Francesco Rosi (Italie/USA) Le désert des tartares (il deserto dei tartari) de Valerio Zurlini (Italie) Le joli mai – de Chris Marker (France) Visions of eight – de Mai Zetterling, Claude Lelouch, Kon Ichikawa, Milos Forman, Yurizero, John Schlesinger, Arthur Penn & Michael Pflegar (Allemagne/USA) Les parapluies de Cherbourg – de Jacques Demy (France) Borom sarett – de Ousmane Sembène (Sénégal) La dernière corvée (the last detail) de Hal Ashby (USA) Manille dans les griffes des ténèbres (Maynila... sa mga Kuko ng Liwanag) de Lino Brocka (Philippines) Fedora – de Billy Wilder (France/Allemagne) Le dernier empereur (the last emperor / l’ultimo imperatore) de Bernardo Bertolucci (Italie/France/Royaume-Uni/Chine) Plein soleil – de René Clément (France) Le mécano de la Général (the general) de Buster Keaton (USA) Le grand bleu – de Luc Besson (France) L’homme de Rio – de Philippe de Broca (France/Italie) Les oiseaux (the birds / Alfred Hitchcock’s the birds) de Alfred Hitchcock (USA) Le tombeur de ces dames (the ladies’ man) de Jerry Lewis (USA) Monte là-dessus ! (safety last) de Fred C. Newmeyer & Sam Taylor (USA) Siméon – de Euzhan Palcy (France) Les dents de la mer (jaws) de Steven Spielberg (USA) Jour de fête – de Jacques Tati (France) Bollywood : La plus belle histoire d’amour jamais contée (Bollywood, The greatest love story ever told) de Rakeysh Omprakash Mehra & Jeff Zimbalist (Inde)
Cannes Classics documentaires :
Une histoire d’enfants et le cinéma (a story of children and film) de Mark Cousins (Royaume-Uni) Retourne à tes fourneaux (con la pata quebrada) de Diego Galán (Espagne) Shepard and dark – de Treva Wurmfeld (USA)
Quinzaine des Réalisateurs :
L’escale – de Kaveh Bakhtiari (Suisse) Le géant égoïste (the selfish giant) de Clio Barnard (Royaume-Uni) Tip Top – de Serge Bozon (Luxembourg/France/Belgique) Ilo Ilo – de Anthony Chen (Singapour) Après la nuit (até ver a luz) de Basil da Cunha (Brésil) Les garçons et Guillaume, à table ! – de Guillaume Gallienne (France/Belgique) La danza de la realidad – de Alejandro Jodorowsky (Chili) Ugly – de Anurag Kashyap (Inde) On the job – de Erik Matti (Philippines) We are what we are – de Jim Mickle (USA) A strange course of events – de Raphaël Nadjari (Israël) Un voyageur – de Marcel Ophüls (Allemagne) Jodorowsky’s dune – de Frank Pavich (USA) La fille du 14 juillet – de Antonin Peretjatko (France) Les Apaches – de Thierry de Peretti (France) Last days on Mars – de Ruairi Robinson (Royaume-Uni) L’été des poissons volants (el verano de los peces voladores) – de Marcela Said (Chili) Blue ruin – de Jeremy Saulnier (USA) Magic magic – de Sebastian Silva (Chili/USA) Dahus – de João Nicolau (Portugal) Bruine – de Dénes Nagy (Hongrie) Le quepa sur la vilni ! – de Yann Le Quellec (France) Man kann nicht auf einmal alles tun, aber man kann auf einmal alles lassen – de Marie-Elsa Sgualdo (Suisse) O umbra de nor – de Radu Jude (Roumanie) Un peu plus d’un mois (pouco mais de um mês) de André Novais Oliveira (Brésil) Que je tombe tout le temps – de Eduardo Williams (Argentine) Solecito – de Oscar Ruiz Navia (Colombie) Swimmer – de Lynne Ramsay (Royaume-Uni)
Quinzaine des Réalisateurs, séances spéciales :
Le congrès (the congress) de Ari Folman (Israël/Pologne/Luxembourg/USA) Top of the lake – de Jane Campion (Australie/USA/Royaume-Uni) Henri – de Yolande Moreau (Belgique)
Semaine de la critique, compétition :
The lunchbox (Dabba) de Ritesh Batra (Inde/France/Allemagne) The major – de Youri Bykov (Russie) Salvo – de Antonio Piazza (Italie/France) Nos héros sont morts ce soir – de David Perrault (France) Le démantèlement – de Sébastien Pilote (Canada) Los dueños – de Agustin Toscano & Ezequiel Radusky (Argentine) For those in peril – de Paul Wright (Royaume-Uni) Come and play – de Daria Belova (Allemagne) Breathe me – de Han Eun-Young (Corée du Sud) Océan – de Emmanuel Laborie (France) The opportunist – de David Lassiter (USA) Vikingar – de Magali Magistry (France/Islande) Pátio – de Ali Muritiba (Brésil) Agit Pop – de Nicolas Pariser (France) Tau Seru – de Rodd Rathjen (Inde/Australie) Pleasure – de Ninja Thyberg (Suède) La lampe au beurre – de Yak Hu Wei (Chine/France)
Semaine de la critique, séances spéciales :
Suzanne – de Katell Quillévéré (France) Les rencontres d’après minuit – de Yann Gonzalez (France) Les amants du Texas (ain’t them bodies saints) de David Lowery (USA) 3X3D – de Peter Greenaway, Jean-Luc Godard & Edgar Pêra (France/Portugal) Welcome to China – de Olivier Ayache-Vidal (France) Aurore boréale – de Keren Ben Rafael (France) Putain de lune – de Lou Bohringer (France) Zygomatiques – de Stephen Cafiero (France) L’homme à la tête de kraft – de Thierry Dupety & Sandra Joubeaud (France) Tout doit disparaître – de Thibault Durand (France) Un chien de ma chienne – de Fabien Gorgeard (France)
Section ACID :
Wajma – de Barmak Akram (France/Afghanistan) Deux automnes, trois hivers – de Sébastien Betbeder (France) Ô heureux jours ! – de Dominique Cabrera (France) Au bord du monde – de Claus Drexel (France) Swandown – de Andrew Kotting (Royaume-Uni) C’est eux les chiens – de Hicham Lasri (Maroc) Braddock America – de Jean-Loïc Portron & Gabriella Kessler (France) La bataille de Solférino – de Justine Triet (France) The strange little cat – de Ramon Zürcher (Allemagne)
Caméra d’Or : Films en compétition :
Monsoon shootout – de Amit Kumar (Inde/Royaume-Uni) Né quelque part – de Mohamed Hamidi (France/Maroc) Corps et biens (otdat konci) de Taisia Igumentseva (Russie) Fruitvale Station – de Ryan Coogler (USA) Résurrection (Tore tanzt) de Katrin Gebbe (Allemagne) Miele – de Valeria Golino (Italie/France) Bends – de Flora Lau (Royaume-Uni) La cage dorée (la jaula de oro) de Diego Quemada-Diez (Mexique) Sarah préfère la course – de Chloé Robichaud (Canada) Shepard and dark – de Treva Wurmfeld (USA) L’escale – de Kaveh Bakhtiari (Suisse) Ilo Ilo – de Anthony Chen (Singapour) Après la nuit (até ver a luz) de Basil da Cunha (Brésil) Les garçons et Guillaume, à table ! – de Guillaume Gallienne (France/Belgique) Jodorowsky’s dune – de Frank Pavich (USA) La fille du 14 juillet – de Antonin Peretjatko (France) Les Apaches – de Thierry de Peretti (France) Last days on Mars – de Ruairi Robinson (Royaume-Uni) The lunchbox (Dabba) de Ritesh Batra (Inde/France/Allemagne) Salvo – de Antonio Piazza (Italie/France) Nos héros sont morts ce soir – de David Perrault (France) Los dueños – de Agustin Toscano & Ezequiel Radusky (Argentine) For those in peril – de Paul Wright (Royaume-Uni) Les rencontres d’après minuit – de Yann Gonzalez (France)
Présidente du jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation : Jane Campion (Nouvelle-Zélande).

Membres du jury des Courts Métrages : Maji-da Abdi (Ethiopie), Nicoletta Braschi (Italie), Nandita Das (Inde) & Semih Kaplanoğlu (Turquie).

Palme d’Or du court métrage :
Safe – de Moon Byoung-Gon (Corée du Sud)
Prix du Jury du court métrage :
Whale Valley – de Gudmundur Arnar Gudmundsson (Islande/Danemark) 37°4 S – de Adriano Valerio (France)
Courts métrages et documentaires en compétition :
More than two hours – de Ali Asgari (Iran) Condom lead – de Mohammed Abou Nasser & Ahmad Abou Nasser (Palestine/Jordanie) Olena – de Elzbieta Benkowska (Pologne) Safe – de Moon Byoung-Gon (Corée du Sud) Mont-Blanc – de Gilles Coulier (Belgique) Whale Valley – de Gudmundur Arnar Gudmundsson (Islande/Danemark) The meteorite and impotence (inseki to inpotentsu) de Omoi Sasaki (Japon) 37°4 S – de Adriano Valerio (France) Ophelia – de Annarita Zambrano (France)
Premier Prix de la Cinéfondation :
Needle – de Anahita Ghazvinizaddeh (USA)
Deuxième Prix de la Cinéfondation :
En attendant le dégel – de Sarah Hirtt (Belgique)
Troisième Prix de la Cinéfondation :
Pandy – de Matúš Vizar (République Tchèque) Dans l’aquarium (În acvariu) de Tudor Cristian Jurgiu (Roumanie)
Courts métrages et documentaires en compétition pour la Cinéfondation :
La norme de la vie (the norm of life) de Evgeny Byalo (Russie) Le magnifique enfant lion (the magnificent lion boy) de Ana Caro (Royaume-Uni) Du jambon (o šunce) de Eliška Chytkova (République Tchèque) Duet – de Navid Danesh (Iran) Babaga – de Gan de Lange (Israël) Needle – de Anahita Ghazvinizaddeh (USA) En attendant le dégel – de Sarah Hirtt (Belgique) Contrafabula de una niña disecada – de Alejandro Iglesias Mendizabal (Mexique) Stepsister – de Joey Izzo (USA) Au-delà de l’hiver – de Jow Zhi Wei (France) Dans l’aquarium (În acvariu) de Tudor Cristian Jurgiu (Roumanie) Seon – de Kim Soo-Jim (Corée du Sud) Asunciòn – de Camila Luna Toledo (Chili) Going South – de Jefferson Moneo (USA) Danse macabre – de Małgorzata Rzanek (Pologne) Demain toutes les choses (mañana todas las cosas) de Sebastián Schjaer (Argentine) Exil – de Vladilen Vierny (France) Pandy – de Matúš Vizar (République Tchèque)
PREVIOUSFestival de Cannes 2012 || Festival de Cannes 2013 || Festival de Cannes 2014NEXT
Fiche créée le 9 mai 2013 | Modifiée le 5 juin 2013 | Cette fiche a été vue 1261 fois