CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Fernando de Fuentes
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 2016



Président du Festival : George Miller (Australie), du 11 mai au 22 mai 2016. Membres du jury : Arnaud Desplechin (France), Kirsten Dunst (USA), Valeria Golino (Italie), Mads Mikkelsen (Danemark), László Nemes (Hongrie), Vanessa Paradis (France), Katayoun Shahabi (Iran) & Donald Sutherland (Canada).
Palme d’Or :
Moi, Daniel Blake (I, Daniel Blake) de Ken Loach (Royaume-Uni/France)
Grand Prix :
Juste la fin du monde – de Xavier Dolan (Canada/France)
Prix d’interprétation masculine :
Shahab Hosseini (Le client (forushande / مشتری) de Asghar Farhadi) (Iran/France)
Prix d’interprétation féminine :
Jaclyn Jose (Ma’ Rosa – de Brillante Mendoza) (Philippines)
Prix de la mise en scène :
Cristian Mungiu (Baccalauréat (bacalaureat)) (Roumanie/France/Belgique) Olivier Assayas (Personal shopper) (France)
Prix du Jury :
American honey – de Andrea Arnold (Royaume-Uni/USA)
Prix du scénario :
Asghar Farhadi (Le client (forushande / مشتری) de Asghar Farhadi) (Iran/France)
Palme d’Honneur :
Jean-Pierre Léaud
Films en compétition :
Toni Erdmann – de Maren Ade (Allemagne/Autriche) Julieta – de Pedro Almodóvar (Espagne) American honey – de Andrea Arnold (Royaume-Uni/USA) Personal shopper – de Olivier Assayas (France) La fille inconnue – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne (Belgique) Juste la fin du monde – de Xavier Dolan (Canada/France) Ma loute – de Bruno Dumont (France/Allemagne) Le client (forushande / مشتری) de Asghar Farhadi (Iran/France) Mal de pierres – de Nicole Garcia (France) Rester vertical – de Alain Guiraudie (France) Paterson – de Jim Jarmusch (USA) Aquarius – de Kleber Mendonça Filho (Brésil) Moi, Daniel Blake (I, Daniel Blake) de Ken Loach (Royaume-Uni/France) Ma’ Rosa – de Brillante Mendoza (Philippines) Baccalauréat (bacalaureat) de Cristian Mungiu (Roumanie/France/Belgique) Loving – de Jeff Nichols (USA/Royaume-Uni) Mademoiselle (agassi / 아가씨) de Park Chan-wook (Corée du Sud) The last face – de Sean Penn (USA) Sieranevada – de Cristi Puiu (Roumanie/ Croatie/France/Macédoine /Bosnie Herzégovine) Elle – de Paul Verhoeven (France/Allemagne/Belgique) The neon demon – de Nicolas Winding Refn (Danemark/USA/France)
Films en hors-compétition :
Café Society – de Woody Allen (USA) Le bon gros géant (the BFG / the big friendly giant) de Steven Spielberg (USA) The wailing (Gokseong / 곡성) de Na Hong-jin (Corée du Sud) Money monster – de Jodie Foster (USA) The nice guys – de Shane Black (USA/Royaume-Uni) Hands of stone – de Jonathan Jakubowicz (USA/Panama)
Séances de minuit :
Blood father – de Jean-François Richet (USA/France) Gimme danger – de Jim Jarmusch (USA) Train to Busan (Bu-san-haeng) de Yeong Sang-Ho (Corée du Sud)
Séances spéciales :
La dernière plage (l’ultima spaggia) de Thanos Anastopoulos & Davide Del Degan (Grèce/Italie) Chouf – de Karim Dridi (France/Tunisie) La forêt de Quinconces – de Grégoire Leprince-Ringuet (France) Wrong elements – de Jonathan Littell (USA) Hissein Habré, une trilogie tchadienne – de Mahamat Saleh Haroun (Tchad/Sénégal/France) Exil – de Rithy Panh (Cambodge) La mort de Louis XIV – de Albert Serra (France/Espagne) Le cancre – de Paul Vecchiali (France)
Présidente du jury Caméra d’or : Catherine Corsini (France).

Membres du jury Caméra d’Or : Jean-Christophe Berjon (France), Alexander Rodnyansky (Russie), Isabelle Frilley (France) & Jean-Marie Dreujou (France).

Caméra d’or :
Divines – de Houda Benyamina (France)
Caméra d’Or : Films en compétition :
La forêt de Quinconces – de Grégoire Leprince-Ringuet (France) La danseuse – de Stéphanie Di Giusto (France) Dogs (caini) de Bogdan Mirica (Roumanie) The happiest day in the life of Olli Mäki (Hymyilevä Mies) de Juho Kuosmanen (Finlande) La longue nuit de Francisco Sanctis (la larga noche de Franscisco Sanctis) de Franscisco Màrquez & Andrea Testa (Argentine) Personal affairs (omor shakhsiya) de Maha Haj (Israël) La tortue rouge (the red turtle) de Michael Dudok de Wit (Pays-Bas) The transfiguration – de Michael O’Shea (USA) Divines – de Houda Benyamina (France) Ma vie de courgette – de Claude Barras (Suisse/France) Mercenaire – de Sacha Wolff (France) Wolf and sheep – de Shahrbanoo Sadat (Danemark/Afghanistan) Albüm – de Mehmet Can Mertoğlu (Turquie) Grave – de Julia Ducournau (France) One week and a day (shavua ve yom) de Asaph Polonsky (Israël) Tramontane – de Vatche Boulghourjian (Liban) A yellow bird – de K. Rajagopal (Singapour) Apnée – de Jean-Christophe Meurisse (France)
Présidente du jury un Certain Regard : Marthe Keller (Suisse).

Membres du jury : Jessica Hausner (Autriche), Diego Luna (Mexique), Ruben Östlund (Suède) & Céline Sallette (France).

Prix Un Certain Regard :
The happiest day in the life of Olli Mäki (Hymyilevä Mies) de Juho Kuosmanen (Finlande)
Prix du Jury Un Certain Regard :
Harmonium (fuchi ni tatsu / ハーモニウム) de Kôji Fukada (Japon)
Prix Spécial Un Certain Regard :
La tortue rouge (the red turtle) de Michael Dudok de Wit (Pays-Bas)
Prix de la Mise en Scène Un Certain Regard :
Matt Ross (Captain Fantastic) (USA)
Prix du Scenario Un Certain Regard :
Delphine Coulin & Muriel Coulin (Voir du pays – de Delphine Coulin & Muriel Coulin) (France)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Clash (eshtebak) de Mohamed Diab (Egypte) Après la tempête (umi yori mo mada fukaku / 海よりもまだ深く) de Hirokazu Koreeda (Japon) Apprentice – de Junfeng Boo (Singapour) Beyond the mountains and hills (me’ever laharim vehagvaot) de Eran Kolirin (Israël) Captain Fantastic – de Matt Ross (USA) La danseuse – de Stéphanie Di Giusto (France) Le disciple ([M]uchenik / [М]ученик) de Kirill Serebrennikov (Russie) Dogs (caini) de Bogdan Mirica (Roumanie) The happiest day in the life of Olli Mäki (Hymyilevä Mies) de Juho Kuosmanen (Finlande) Harmonium (fuchi ni tatsu / ハーモニウム) de Kôji Fukada (Japon) Hell or high water – de David Mackenzie (Royaume-Uni) Inversion (Varoonegi) Behnam Behzadi Drapeau de l\\\\\\\'Iran Iran La longue nuit de Francisco Sanctis (la larga noche de Franscisco Sanctis) de Franscisco Màrquez & Andrea Testa (Argentine) Pericle il nero – de Stefano Mordini (Italie) Personal affairs (omor shakhsiya) de Maha Haj (Israël) La tortue rouge (the red turtle) de Michael Dudok de Wit (Pays-Bas) The transfiguration – de Michael O’Shea (USA) Voir du pays – de Delphine Coulin & Muriel Coulin (France)
Président du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Alin Tasciyan (Turquie).

Membres du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Pamela Biénzobas (Chili), Tereza Brdeckova (République Tchèque, Michael Kienzl (Allemagne), Noémie Luciani (France), Bujor Ion Ripeanu (Romanie), Rita di Santo (Royaume-Uni), Vecdi Sayar (Turquie) & Léo Soesanto (France).

Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Toni Erdmann – de Maren Ade (Allemagne/Autriche)
Prix FIPRESCI, un Certain Regard (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Dogs (caini) de Bogdan Mirica (Roumanie)
Prix FIPRESCI, Quinzaine des Réalisateurs (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Grave – de Julia Ducournau (France)
Président du Jury Œcuménique: Cindy Mollaret (France).

Membres du Jury Œcuménique : Karin Achtelstetter (Canada), Ernest Kouacou (Côte d’Ivoire), Gabriella Lettini (USA), Teresa Tunay (Philippines) & Nicole Vercueil (France).

Prix du Jury Œcuménique :
Juste la fin du monde – de Xavier Dolan (Canada/France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
American honey – de Andrea Arnold (Royaume-Uni/USA) Moi, Daniel Blake (I, Daniel Blake) de Ken Loach (Royaume-Uni/France)
Président du Jury de la Queer Palm : Olivier Ducastel (France) & Jacques Martineau (France).

Membres du Jury de la Queer Palm : Emilie Brisavoine (France), João Federici (Brèsil) & Marie Sauvion (France).

Queer Palm :
Les vies de Thérèse – de Sébastien Lifshitz (France)
Queer Palm, court-métrage :
Gabber lover – de Anna Cazenave Cambet (France)
Présidents du Jury de l’œil d’or : Gianfranco Rosi (Italie).

Membres du Jury de l’œil d’or : Anne Aghion (France), Natacha Régnier (Belgique), Thierry Garrel (France) & Amir Labaki (Brésil).

Prix de l’œil d’or :
Cinema Novo – de Eryk Rocha (Brésil)
Prix de l’œil d’or, Mention Spéciale :
The cinema travelers – de Shirley Abraham & Amit Madheshiya (Inde)
Présidente du Jury de la semaine de la critique : Valérie Donzelli (France).

Membres du Jury de la semaine de la critique : Alice Winocour (France), Nadav Lapid (Israël), David Robert Mitchell (USA) & Santiago Mitre (Argentine).

Grand Prix de la Semaine de la Critique :
Les mimosas (las mimosas) de Oliver Laxe (Espagne)
Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
L’effet aquatique – de Solveig Anspach (France/Islande)
Prix SACD, Semaine de la Critique (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
L’effet aquatique – de Solveig Anspach (France/Islande)
Prix SACD, Mention Spéciale (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
Diamond Island – de Davy Chou (Cambodge/France)
Prix François Chalais :
Le disciple ([M]uchenik / [М]ученик) de Kirill Serebrennikov (Russie)
Aide Fondation Gan pour la diffusion :
One week and a day (shavua ve yom) de Asaph Polonsky (Israël)
Prix Découverte Leica Cine du court métrage :
Prenjak – de Wregas Bhanuteja (Indonésie)
Prix Canal+ du court métrage :
L’enfance d’un chef – de Antoine de Bary (France)
Label Europa Cinéma :
Mercenaire – de Sacha Wolff (France)
Prix France Culture des Etudiants :
Toto et ses sœurs (Toto si surorile lui) de Alexander Nanau (Ropuùanie/Hongrie)
Prix France Culture Cinéma Consécration :
Frederick Wiseman
Carrosse d’Or :
Aki Kaurismäki
Prix C.I.C.A.E. (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai Européens):
Wolf and sheep – de Shahrbanoo Sadat (Danemark/Afghanistan)
Prix Cannes Soundtrack :
Cliff Martinez (The neon demon – de Nicolas Winding Refn) (Danemark/USA/France)
Prix Cannes Soundtrack du superviseur :
Bruno Dumont (Ma loute – de Bruno Dumont) (France/Allemagne)
Prix Révélation France 4 :
Album de famille (albüm) de Mehmet Can Mertoğlu (Turquie)
Prix Illy du court métrage :
Chasse royale – de Lise Akoka & Romane Guéret (France)
Trophée Chopard de la Révélation Masculine :
John Boyega
Trophée Chopard de la Révélation Feminine :
Bel Powley
Cannes Classics :
Ces messieurs dames (signore & signori) de Pietro Germi (Italie/France) Un homme et une femme – de Claude Lelouch (France) La dernière chance (die letzte chance) de Leopold Lindtberg (Suisse) La vallée de la paix (dolina miru) de France Stiglic (Yougoslavie) Ikarie XB 1 – de Jindřich Polák (Tchécoslovaquie) Quand naîtra le jour (jago hua savera) de A. J. Kardar (Pakistan) Mémoires du sous-développement (memorias del subdesarrollo) de Tomás Gutiérrez Alea (Cuba) Santi-Vina – de Thavi Na Bangchang (Thaïlande) Amour (szerelem) de Károly Makk (Hongrie) Retour à Howards End (Howards End) de James Ivory (Royaume-Uni/Japon) Décalogue 5: Tu ne tueras point (dekalog V: Nie zabijaj) de Krzysztof Kieslowski (Pologne) Décalogue 6: Tu ne seras pas luxurieux (dekalog VI: Nie cudzołóż) de Krzysztof Kieslowski (Pologne) Momotaro, le divin soldat de la mer (Momotarô, umi no shinpei / 桃太郎 海の神兵) de Mitsuyo Seo (Japon) La vengeance aux deux visages (One-Eyed Jacks) de Marlon Brando (USA) Solaris (solyaris / Солярис) de Andreï Tarkovski (URSS) Les contes de la lune vague après la pluie (ugetsu monogatari / ugetsu / 雨月物語) de Kenji Mizoguchi (Japon) Dragées au poivre – de Jacques Baratier (France) Valmont – de Milos Forman (France) Gueule d’amour – de Jean Grémillon (France) Masculin, féminin / Masculin, féminin : 15 faits précis – de Jean-Luc Godard (France) Indochine – de Régis Wargnier (France) Adieu Bonaparte (weda’an Bonapart / وداعا بونابرت ) de Youssef Chahine (Egypte/France) La chambre des tortures (pit and the pendulum) de Roger Corman (USA) Rendez-vous de juillet – de Jacques Becker (France)

Cannes Classics Documentaires :
Faits divers – de Raymond Depardon (France) Hospital – de Frederick Wiseman (USA) Farrebique – de Georges Rouquier (France) Voyage à travers le cinéma français – de Bertrand Tavernier (France) The cinema travelers – de Shirley Abraham & Amit Madheshiya (Inde) The family Whistle – de Michele Russo (Italie) Cinema Novo – de Eryk Rocha (Brésil) Midnight returns: The story of Billy Hayes and Turkey – de Sally Sussman (USA) Bright lights: Starring Carrie Fisher and Debbie Reynolds – de Alexis Bloom & Fisher Stevens (USA) Gentleman Rissient – de Benoît Jacquot, Pascal Mérigeau & Guy Seligmann (France) Close encounters with Vilmos Zsigmond – de Pierre Filmon (France) Et La femme créa Hollywood – de Clara Kuperberg & Julia Kuperberg (France) Bernadette Lafont et Dieu créa la femme libre – de Esther Hoffenberg (France)
Cannes Classics Séances Spéciales :
La planète des vampires (terrore nello spazio) de Mario Bava (Italie/ Espagne) Tiempo de morir – de Arturo Ripstein (Mexique)
Cinéma de la plage :
Purple rain – de Albert Magnoli (USA) Le roi de cœur – de Philippe de Broca (France/Italie) Coup de tête – de Jean-Jacques Annaud (France) The endless summer – de Bruce Brown (USA) Le dictateur (the great dictator) de Charles Chaplin (USA) Le convoi de la peur (sorcerer / wages of fear) de William Friedkin (USA) Le fanfaron (il sorpasso) de Dino Risi (Italie) En quatrième vitesse (kiss me deadly) de Robert Aldrich (USA) Nous nous sommes tant aimé (c’eravamo tanto amati) de Ettore Scola (Italie)
Quinzaine des Réalisateurs :
Divines – de Houda Benyamina (France) Fiore – de Claudio Giovannesi (Italie/France) L’économie du couple – de Joachim Lafosse (France/Belgique) L’effet aquatique – de Solveig Anspach (France/Islande) La pazza gioia – de Paolo Virzì (Italie/France) Les vies de Thérèse – de Sébastien Lifshitz (France) Ma vie de courgette – de Claude Barras (Suisse/France) Mean dreams – de Nathan Morlando (Canada) Mercenaire – de Sacha Wolff (France) Neruda – de Pablo Larraín (Argentine/Chili/Espagne/France) Poesía sin fin – de Alejandro Jodorowsky (Chili/Japon/France) Raman Raghav 2.0 – de Anurag Kashyap (Inde) Risk – de Laura Poitras (USA/Allemagne) Tour de France – de Rachid Djaïdani (France) Two lovers and a bear – de Kim Nguyen (Canada) Wolf and sheep – de Shahrbanoo Sadat (Danemark/Afghanistan)
Quinzaine des Réalisateurs, courts-métrages :
Abigail – de Isabel Penoni & Valentina Homem (Brésil) Chasse royale – de Lise Akoka & Romane Guéret (France) Decorado – de Alberto Vazquez (Espagne) Habat shel hakala – de Tamar Rudoy (Israël) Happy end – de Jan Saska (République Tchèque) Hitchhiker – de Jero Yun (Corée du Sud) Import – de Ena Sendijarevic (Pays-Bas) Prenjak – de Wregas Bhanuteja (Indonésie) Kindil el Bahr – de Damien Ounouri (Algérie) Léthé – de Dea Kulumbegashvili (Géorgie) Listen to Beethoven – de Garri Bardine (Russie) Zvir – de Miroslav Sikavica (Croatie)
Quinzaine des Réalisateurs, séances spéciales :
Fais de beaux rêves (fai bei sogni) de Marco Bellocchio (Italie/France) Dog eat dog – de Paul Schrader (USA)
Semaine de la critique :
Album de famille (albüm) de Mehmet Can Mertoğlu (Turquie) Diamond Island – de Davy Chou (Cambodge/France) Dogs (caini) de Bogdan Mirica (Roumanie) Les mimosas (las mimosas) de Oliver Laxe (Espagne)
Semaine de la critique, courts-métrages :
Arnie – dfe Rina B. Tsou (Chine/Taïwan/Philippines) Ascensão – de Pedro Peralta (Portugal) Campo de viboras – de Cristèle Alves Meira (Portugal) O delìrio é a redenção dos aflitos – de Felipe Fernandes (Brésil) L’enfance d’un chef – de Antoine de Bary (France) Limbo – de Konstantina Kotzamani (Grèce) Oh what a beautiful feeling – de François Jaros (Canada) Prenjak – de Wregas Bhanuteja (Indonésie) Le soldat vierge – de Erwan Le Duc (France) Superbia – de Luca Tòth (Hongrie)
Semaine de la critique, séances spéciales longs-métrages :
Victoria – de Justine Triet (France) I tempi felici verranno presto – de Alessandro Comodin (Italie) Apnée – de Jean-Christophe Meurisse (France)
Semaine de la critique, séances spéciales courts-métrages :
Los pasos del agua – de César Augusto Acevedo (Colombie) From the diary of a wedding photographer (myomano shel tzalom hatonot) de Nadav Lapid (Israël) Bonne figure – de Sandrine Kiberlain (France) En moi – de Laetitia Casta (France) Kitty – de Chloë Sevigny (USA)
Section ACID :
Isola – de Fabianny Deschamps (France) La jeune fille sans mains – de Sébastien Laudenbach (France) Madame B, histoire d’une Nord-Coréenne – de Jero Yun (France/Corée du Sud) Le parc – de Damien Manivel (France) Sac la mort – de Emmanuel Parraud (France) Swagger – de Olivier Babinet (France) Tombé du ciel – de Wissam Charaf (France/Liban) Le voyage au Groenland – de Sébastien Betbeder (France) Willy 1er – de Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma, Marielle Gautier & Hugo P. Thomas (France)
Président du jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation : Naomi Kawase (Japon).

Membres du jury des Courts Métrages : Marie-Josée Croze (Canada), Jean-Marie Larrieu (France), Sa,tiago Loza (Argentine) & Radu Muntean (Roumanie).

Palme d’Or du court métrage :
Timecode – de Juanjo Gimenez (Espagne)
Mention Spéciale court métrage :
La jeune fille qui dansait avec le diable (a moça que dançou com o diabo) de João Paulo Miranda Maria (Brésil)
Courts métrages et documentaires en compétition :
La laine sur le dos – de Lofti Achour (Tunisie/France) Dreamlands – de Sara Dunlop (Royaume-Uni) Timecode – de Juanjo Gimenez (Espagne) Imago – de Reymund Gutierrez (Philippines) Mère (madre) de Simón Mesa Soto (Colombie/Suède) La jeune fille qui dansait avec le diable (a moça que dançou com o diabo) de João Paulo Miranda Maria (Brésil) Après Suzanne – de Félix Moati (France) 4:15 P.M. Sfarsitul Lumii – de Catalin Rotaru & Gabi Virginia Sarga (Roumanie) Il silenzio – de Farnoosh Samadi & Ali Asgari (Italie) Fight on a swedish beach – de Simon Vahlne (Suède)
Premier Prix de la Cinéfondation :
Anna – de Or Sinai (Israël)
Deuxième Prix de la Cinéfondation :
In the hills – de Hamid Ahmadi (Royaume-Uni)
Troisième Prix de la Cinéfondation :
A nyalintàs nesze – de Nadja Andrasev (Hongrie) La culpa probablemente – de Michael Labarca (Venezuela)
Courts métrages et documentaires en compétition pour la Cinéfondation :
In the hills – de Hamid Ahmadi (Royaume-Uni) Submarine – de Mounia Akl (USA) A nyalintàs nesze – de Nadja Andrasev (Hongrie) Toate fluviile curg în mare – de Alexandru Badea (Roumanie) Ailleurs – de Mélody Boulissière (France) Gabber lover – de Anna Cazenave Cambet (France) The Alan dimension – de Jac Clinch (Royaume-Uni) Poubelle – de Alexandre Gilmet (Belgique) Dobro – de Marta Hernaiz Pidal (Bosnie-Herzégovine) La culpa probablemente – de Michael Labarca (Venezuela) Las razones del mundo – de Ernesto Martìnez Bucio (Mexique) 1 Kilogram – de Park Young-Ju (Corée du Sud) Aram – de Fereshteh Parnian (France) Gudh – de Saurav Rai (Inde) La Santa che dorme – de Laura Samani (Italie) Bei wind und wetter – de Remo Scherrer (Suisse) Anna – de Or Sinai (Israël) Business’ – de Malena Vain (Argentine)

PREVIOUSFestival de Cannes 2015 || Festival de Cannes 2016 || Festival de Cannes 2017NEXT
Fiche créée le 23 mars 2016 | Modifiée le 29 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 722 fois