CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fętons aujourd'hui l'anniversaire de Lucile Watson
Recherche Rapide :

Mostra de Venise 1942



Le grand roi (der große könig) de Veit Harlan (Allemagne) avec Otto Gebühr; Benghazi (Bengasi / Bengasi anno 41) de Augusto Genina (Italie) avec Fosco Giachetti Festival du 30 aoűt au 5 septembre 1942. Président : Giuseppe Volpi di Misurata (Italie). Membres du jury : Joaquin Argamasilla (Espagne), Ottavio Croze (Italie), Stavtscho Danailov (Bulgarie), Augusto Fantechi (Italie), Wolfgang Fischer (Allemagne), Mario Gromo (Italie), Aladar Haasz (Hongrie), Ferdinand Imhof (Suisse), Manuel Lopez Ribeiro (Portugal), Marijan Micac (Croatie), Karl Melzer (Allemagne), Antonio Maraini (Italie), Mihai Puscariu (Roumanie), Yrio Erik Ranniko (Finlande), Stefan Ravasz (Allemagne) & Carl Vincent (Belgique).
Coupe Mussolini du meilleur film étranger :
Le grand roi (der große könig) de Veit Harlan (Allemagne)
Coupe Mussolini du meilleur film italien :
Benghazi (Bengasi / Bengasi anno 41) de Augusto Genina (Italie)
Coupe de la Biennale :
Ala-Arriba! – de José Leităo de Barros (Portugal) Le village maudit (la aldea maldita) de Florián Rey (Espagne) Snapphanar – de Ĺke Ohberg (Sučde) Negyedíziglen – de Zoltán Farkas (Hongrie) Goyescas – de Benito Perojo (Espagne)
Prix de la Biennale :
Addio Kira ! – de Goffredo Alessandrini (Italie) Nous les vivants (noi vivi) de Goffredo Alessandrini (Italie) Emberek a havason – de István Szöts (Hongrie) Sang viennois (wiener blut) de Willi Forst (Allemagne) L’implacable destin (der große schatten) de Paul Verhoeven (Allemagne) Odessa en flammes (Odessa in fiamme / Odessa în flăcuri / Cătuşe roşii) de Carmine Gallone (Italie)
Coupe Volpi du meilleur acteur :
Fosco Giachetti (Benghazi (Bengasi / Bengasi anno 41) de Augusto Genina) (Italie)
Coupe Volpi de la meilleur actrice :
Kristina Söderbaum (La ville dorée (die goldene stadt) de Veit Harlan) (Allemagne)
Médaille de la Biennale :
Yli rajan – de Wilho Ilmari (Finlande)
Films en compétition :
Addio Kira ! – de Goffredo Alessandrini (Italie) Princesse des faubourgs (afsporet) de Bodil Ipsen & Lau Lauritzen (Danemark) Le village maudit (la aldea maldita) de Florián Rey (Espagne) Alfa Tau! – de Francesco De Robertis (Italie) Ala-Arriba! – de José Leităo de Barros (Portugal) Andreas Schlüter – de Herbert Maisch (Allemagne) La belle endormie (la bella addormentata) de Luigi Chiarini (Italie) Benghazi (Bengasi / Bengasi anno 41) de Augusto Genina (Italie) Boda en el infierno – de Antonio Román (Espagne) Le coup de pistolet / Un coup de pistolet (un colpo di pistola) de Renato Castellani (Italie) Courrier des Indes (correo de Indias) de Edgar Neville (Espagne) Emberek a havason – de István Szöts (Hongrie) La ville dorée (die goldene stadt) de Veit Harlan (Allemagne) Goyescas – de Benito Perojo (Espagne) Le grand roi (der große könig) de Veit Harlan (Allemagne) Le grand amour (die große liebe) de Rolf Hansen (Allemagne) L’implacable destin (der große schatten) de Paul Verhoeven (Allemagne) La clinique jaune (gula kliniken) de Ivar Johansson (Sučde) L’échelle de Jacob (Jacobs stege) de Gustaf Molander (Sučde) En kvinna ombord – de Gunnar Skoglund (Sučde) Landammann Stauffacher – de Leopold Lindtberg (Suisse) Les gens qui passent (menschen, die vorüberziehen) de Max Haufler (Suisse) Negyedíziglen – de Zoltán Farkas (Hongrie) Nous les vivants (noi vivi) de Goffredo Alessandrini (Italie) Odessa en flammes (Odessa in fiamme / Odessa în flăcuri / Cătuşe roşii) de Carmine Gallone (Italie) Race (raza / espíritu de una raza) de José Luis Sáenz de Heredia (Espagne) Snapphanar – de Ĺke Ohberg (Sučde) Szíriusz – de Dezsö Ákos Hamza (Hongrie) L’ombre du passé (una storia d’amore) de Mario Camerini (Italie) Sang viennois (wiener blut) de Willi Forst (Allemagne) Le vie del cuore – de Camillo Mastrocinque (Italie) Yli rajan – de Wilho Ilmari (Finlande)
Films documentaires en compétition :
La gondola – de Francesco Pasinetti (Italie) Venezia minore – de Francesco Pasinetti (Italie) Terra di Roma – de ? (Italie) Svenska flaggan dag – de Martin Knut (Sučde)
Prix de la Bienale court-métrage :
I funerali di István Horty – de ? (Hongrie) A kis kakuk – de Béla Molnar (Hongrie)
Médaille du dessin animé :
Anacleto e la faina – de Roberto Sgrilli (Italie) Nel paese dei ranocchi – de Antonio Rubino (Italie)
Médaille du documentaire :
Bunter reigen – de Georg Jacoby (Allemagne) Erde auf gewal tmärschen – de Victor Borel (Allemagne) Der seeadler – de Walter Hege & V. Loewenstein (Allemagne) Comacchio – de Fernando Cerchio (Italie) Musiche di tutti i tempi – de Edmondo Cancellieri (Italie) Rocciatori ed aquile – de Arturo Gemmiti (Italie)
Médaille :
Le drapeau de l’humanité – de Arturo Porchet (Suisse)
Courts Métrages en compétition :
Anacleto e la faina – de Roberto Sgrilli (Italie) Architettura barocca a Roma – de Mario Costa (Italie) Aus eigener kraft – de Hans Neuberg (Allemagne) Barok u hrvatskoj – de Oktavijan Miletic (Croatie) Boote mit flügeln – de Nicholas Kaufmann (Allemagne) Bunter reigen – de Georg Jacoby (Allemagne) Campamentos femeninos – de Paloma Pardo (Espagne) Cani da guerra – de Basilio Franchina (Italie) Les cathédrales vivantes – de Raymond Méjat (Belgique) Le cinque terre – de Giovanni Paolucci (Italie) Comacchio – de Fernando Cerchio (Italie) Come si diventa marinai – de ? (Italie) La conquista di Sebastopoli – de ? (Roumanie) Le drapeau de l’humanité – de Arturo Porchet (Suisse) Educarsi nel lavoro – de Giovanni Paolucci (Italie) Erde auf gewal tmärschen – de Victor Borel (Allemagne) Esposiçao do mundo portugues – de ? (Portugal) Fandanguillo – de José Sobrado de Onega (Espagne) Farme – de Ulrich Schultz (Allemagne) I funerali di István Horty – de ? (Hongrie) Galileo Galilei – de Giovanni Paolucci (Italie) Holzzieher – de Ulrich Kayser (Allemagne) Karpatalja kincse – de (Hongrie) A kis kakuk – de Béla Molnar (Hongrie) Morfologia del fiore – de Eugenio Bava & Roberto Omegna (Italie) Musiche di tutti i tempi – de Edmondo Cancellieri (Italie) Nel paese dei ranocchi – de Antonio Rubino (Italie) Ostia scalo marittimo di Roma – de Ubaldo Magnaghi (Italie) Passo d’addio – de Giorgio Ferroni (Italie) Pioniere Verum – de ? (Allemagne) Pronto!... Chi parla? – de Mario Damicelli (Italie) Rocciatori ed aquile – de Arturo Gemmiti (Italie) Romanzo di un’epoca – de Luciano Emmer & Enrico Gras (Italie) Ronktol a hegeduig – de Lia Sirnonyi (Hongrie) Der seeadler – de Walter Hege & V. Loewenstein (Allemagne) Sprung in den feind – de Paul Otto Bartning & Karl-Ludwig Ruppel (Allemagne) Storia di un giorno – de Mario Damicelli (Italie) Straza na Drini – de Branko Marjanovic (Croatie) La terra e i suoi movimenti – de Liberio Pensuti (Italie) Treno 0.34 – de Vittorio Carpignano (Italie) Vertraeunte winkel am neckar und main – de Otto Trippel (Allemagne) Via Margutta – de Raffaele Saitto (Italie) A vida do linho – de Adolfo Coelho (Portugal)
PREVIOUSMostra de Venise 1941 || Mostra de Venise 1942 || Mostra de Venise 1946NEXT
Fiche créée le 27 mars 2014 | Modifiée le 30 mars 2014 | Cette fiche a été vue 810 fois