CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Corinne Calvet
Recherche Rapide :

Oscars 1957



Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson avec Cantinflas, David Niven Prix décernés le 27 mars 1957, au Théâtre RKO Pantages, à Los Angeles, Californie (USA).
Meilleur Film :
Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson – PRODUCTION : Michael Todd Autres nominations :
La loi du seigneur (friendly persuasion) de William Wyler – PRODUCTION : William Wyler Géant (giant) de George Stevens – PRODUCTION : George Stevens & Henry Ginsberg Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang – PRODUCTION : Charles Brackett Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille – PRODUCTION : Cecil B. DeMille
Meilleur acteur :
Yul Brynner (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang) Autres nominations :
Rock Hudson (Géant (giant) de George Stevens) James Dean (Géant (giant) de George Stevens) Kirk Douglas (La vie passionnée de Vincent Van Gogh (lust of life) de Vincente Minnelli) Laurence Olivier (Richard III – de Laurence Olivier)
Meilleure actrice :
Ingrid Bergman (Anastasia – de Anatole Litvak) Autres nominations :
Carroll Baker (La poupée de chair (baby doll) de Elia Kazan) Deborah Kerr (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang) Nancy Kelly (Mauvaise graine (the bad seed) de Mervyn LeRoy) Katharine Hepburn (Le faiseur de pluie (the rainmaker) de Joseph Anthony)
Meilleur second rôle masculin :
Anthony Quinn (La vie passionnée de Vincent Van Gogh (lust of life) de Vincente Minnelli) Autres nominations :
Mickey Rooney (Le brave et le téméraire / La patrouille de l’enfer (the bold and the brave) de Lewis R. Foster) Don Murray (Arrêt d’autobus (bus stop / the wrong kind of girl) de Joshua Logan) Anthony Perkins (La loi du seigneur (friendly persuasion) de William Wyler) Robert Stack (Ecrit sur le vent / Ecrit dans le vent (written on the wind) de Douglas Sirk)
Meilleur second rôle féminin :
Dorothy Malone (Ecrit sur le vent / Ecrit dans le vent (written on the wind) de Douglas Sirk) Autres nominations :
Mildred Dunnock (La poupée de chair (baby doll) de Elia Kazan) Eileen Heckart (Mauvaise graine (the bad seed) de Mervyn LeRoy) Patty McCormack (Mauvaise graine (the bad seed) de Mervyn LeRoy) Mercedes McCambridge (Géant (giant) de George Stevens)
Meilleur réalisateur :
George Stevens (Géant (giant)) Autres nominations :
Michael Anderson (Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days)) William Wyler (La loi du seigneur (friendly persuasion)) Walter Lang (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I)) King Vidor (Guerre et paix (war and peace))
Meilleur scénario original :
Albert Lamorisse (Le ballon rouge – de Albert Lamorisse) Autres nominations :
Robert Lewin (Le brave et le téméraire / La patrouille de l’enfer (the bold and the brave) de Lewis R. Foster) Andrew L. Stone (L’aile de la mort / Le diabolique Monsieur Benton (Julie) de Andrew L. Stone) William Rose (Tueur de dames (the ladykillers / the lady killers) de Alexander Mackendrick) Federico Fellini & Tullio Pinelli (La strada – de Federico Fellini)
Meilleur scénario sujet original :
Dalton Trumbo (Les clameurs se sont tues (the brave one) de Irving Rapper) Autres nominations :
Leo Katcher (Tu seras un homme mon fils / Souviens-toi mon amour (the Eddy Duchin story) de George Sidney) Edward Bernds & Elwood Ullman (Haute société (high society) de Charles Walters) Jean-Paul Sartre (Les orgueilleux – de Yves Allégret) Cesare Zavattini (Umberto D. – de Vittorio De Sica)
Meilleur scénario adaptation :
James Poe, John Farrow & S.J. Perelman (Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson) Autres nominations :
Tennessee Williams (La poupée de chair (baby doll) de Elia Kazan) Michael Wilson (La loi du seigneur (friendly persuasion) de William Wyler) Fred Guiol & Ivan Moffat (Géant (giant) de George Stevens) Norman Corwin (La vie passionnée de Vincent Van Gogh (lust of life) de Vincente Minnelli)
Meilleure photographie noir et blanc :
Joseph Ruttenberg (Marqué par la haine (somebody up there likes me) de Robert Wise) Autres nominations :
Boris Kaufman (La poupée de chair (baby doll) de Elia Kazan) Harold Rosson (Mauvaise graine (the bad seed) de Mervyn LeRoy) Burnett Guffey (Plus dure sera la chute (the harder they fall) de Mark Robson) Walter Strenge (Stagecoach to fury – de William F. Claxton)
Meilleure photographie couleur :
Lionel Lindon (Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson) Autres nominations :
Harry Stradling Sr. (Tu seras un homme mon fils / Souviens-toi mon amour (the Eddy Duchin story) de George Sidney) Loyal Griggs (Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille) Leon Shamroy (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang) Jack Cardiff (Guerre et paix (war and peace) de King Vidor)
Meilleurs décors & direction artistique, couleur :
Lyle R. Wheeler, John DeCuir, Walter M. Scott & Paul S. Fox (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang) Autres nominations :
James W. Sullivan, Ken Adam & Ross Dowd (Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson) Boris Leven & Ralph S. Hurst (Géant (giant) de George Stevens) Cedric Gibbons, Hans Peters, E. Preston Ames, Edwin B. Willis & F. Keogh Gleason (La vie passionnée de Vincent Van Gogh (lust of life) de Vincente Minnelli) Hal Pereira, Walter H. Tyler, Albert Nozaki, Sam Comer & Ray Moyer (Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille)
Meilleurs décors & direction artistique, noir et blanc :
Cedric Gibbons, Malcolm Brown, Edwin B. Willis & F. Keogh Gleason (Marqué par la haine (somebody up there likes me) de Robert Wise) Autres nominations :
Hal Pereira, A. Earl Hedrick, Sam Comer & Frank R. McKelvy (Un magnifique salaud (the pround and profane) de George Seaton) So Matsuyama (Les sept samouraïs (shichinin no samourai) de Akira Kurosawa) Ross Bellah, William Kiernan & Louis Diage (Une Cadillac en or massif (the solid gold Cadillac) de Richard Quine) Lyle R. Wheeler, Jack Martin Smith, Walter M. Scott & Stuart A. Reiss (L’enfant du divorce (teenage rebel) de Edmund Goulding)
Meilleurs costumes couleur :
Irene Sharaff (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang) Autres nominations :
Miles White (Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson) Moss Mabry & Marjorie Best (Géant (giant) de George Stevens) Edith Head, Ralph Jester, John Jensen, Dorothy Jeakins & Arnold Friberg (Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille) Maria De Matteis (Guerre et paix (war and peace) de King Vidor)
Meilleurs costumes noir et blanc :
Jean Louis (Une Cadillac en or massif (the solid gold Cadillac) de Richard Quine) Autres nominations :
Edith Head (Un magnifique salaud (the pround and profane) de George Seaton) Helen Rose (Les grands de ce monde (the power and the prize) de Henry Koster) Kôhei Ezaki (Les sept samouraïs (shichinin no samourai) de Akira Kurosawa) Charles Le Maire & Mary Wills (L’enfant du divorce (teenage rebel) de Edmund Goulding)
Meilleur son :
Carlton W. Faulkner (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang) Autres nominations :
Loren L. Ryder (Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille) Buddy Myers (Les clameurs se sont tues (the brave one) de Irving Rapper) John P. Livadary (Tu seras un homme mon fils / Souviens-toi mon amour (the Eddy Duchin story) de George Sidney) Gordon R. Glennan & Gordon Sawyer (La loi du seigneur (friendly persuasion) de William Wyler)
Meilleur montage :
Gene Ruggiero & Paul Weatherwax (Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson) Autres nominations :
Merrill G. White (Les clameurs se sont tues (the brave one) de Irving Rapper) William Hornbeck, Philip W. Anderson & Fred Bohanan (Géant (giant) de George Stevens) Albert Akst (Marqué par la haine (somebody up there likes me) de Robert Wise) Anne Bauchens (Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille)
Meilleurs effets spéciaux :
John P. Fulton (Les dix commandements (the ten commandments) de Cecil B. DeMille) Autres nominations :
A. Arnold Gillespie, Irving G. Ries & Wesley C. Miller (La planète interdite (forbidden planet) de Fred M. Wilcox)
Meilleure chanson originale :
Jay Livingston & Ray Evans, pour la chanson «(Que sera, sera» (L’homme qui en savait trop (the man who knew to much) de Alfred Hitchcock) Autres nominations :
Dimitri Tiomkin, musique, & Paul Francis Webster, paroles, pour la chanson «Thee I love» (La loi du seigneur (friendly persuasion) de William Wyler) Cole Porter pour la chanson «True love» (Haute société (high society) de Charles Walters) Leith Stevens, musique, & Tom Adair, paroles, pour la chanson «Julie» (L’aile de la mort / Le diabolique Monsieur Benton (Julie) de Andrew L. Stone) Victor Young, musique, & Sammy Cahn, paroles, pour la chanson «Written on the wind» (Ecrit sur le vent / Ecrit dans le vent (written on the wind) de Douglas Sirk)
Meilleure musique pour une film dramatique ou une comédie :
Victor Young (Le tour du monde en quatre-vingts jours (around the world in eighty days) de Michael Anderson) Autres nominations :
Alfred Newman (Anastasia – de Anatole Litvak) Dimitri Tiomkin (Géant (giant) de George Stevens) Hugo Friedhofer (Le temps de la colère / Les diables du Pacifique (between heaven and hell) de Richard Fleischer) Alex North (Le faiseur de pluie (the rainmaker) de Joseph Anthony)
Meilleure musique pour une comédie musicale :
Alfred Newman & Ken Darby (Le roi et moi (the king and I / Rodgers and Hammerstein’s the king and I) de Walter Lang) Autres nominations :
Lionel Newman (Les rois du jazz (the best things in life are free) de Michael Curtiz) Morris Stoloff & George Duning (Tu seras un homme mon fils / Souviens-toi mon amour (the Eddy Duchin story) de George Sidney) Johnny Green & Saul Chaplin (Haute société (high society) de Charles Walters) Johnny Green & George E. Stoll (Viva Las Vegas ! (meet me in Las Vegas) de Roy Rowland)
Meilleur documentaire :
Le monde du silence – de Jacques-Yves Cousteau Autres nominations :
Hvor bjergene sejler – de Bjarne Henning-Jensen & Government Film Committee of Denmark (producteur) The naked eye – de Louis Clyde Stoumen
Meilleur film étranger :
La strada – de Federico Fellini, Dino de Laurentiis (producteur) & Carlo Ponti (producteur) (Italie) Autres nominations :
La harpe de Birmanie (Biruma no tategoto) de Kon Ichikawa & Masayuki Takagi (producteur) (Japon) Gervaise – de René Clément & Agnès Delahaie (producteur) (France) Le capitaine de Köpenick (der hauptmann von Köpenick) de Helmut Käutner, Gyula Trebitsch (producteur) & Walter Koppel (producteur) (Allemagne) Qivitoq / Fjeldgængeren – de Erik Balling & O. Dalsgaard-Olsen (producteur) (Danemark)
Meilleur court métrage dessin animé :
Magoo’s puddle jumper – de Pete Burness & Stephen Bosustow (producteur) Autres nominations :
Gerald McBoing sur la planète Moo (Gerald McBoing! Boing! on planet Moo) de Robert Cannon & Stephen Bosustow (producteur) The jaywalker – de Robert Cannon & Stephen Bosustow (producteur)
Meilleur court métrage une bobine :
Crashing the water barrier – de Konstantin Kaiser Autres nominations :
I never forget a face – de Robert Youngson Time stood still – de Cedric Francis (producteur)
Meilleur court métrage deux bobines :
The bespoke overcoat – de Jack Clayton &George K. Arthur (producteur) Autres nominations :
Cow dog – de Larry Lansburgh The dark wave – de Jean Negulesco & John Healy (producteur) Samoa – de Walt Disney (producteur)
Meilleur court métrage documentaire :
The true story of the civil war – de Louis Clyde Stoumen Autres nominations :
Disneyland {Man in Space [#1.20]} – de Ward Kimball A city decides – de Charles Guggenheim & Assocs. (producteur) The dark wave – de Jean Negulesco & John Healy (producteur) The house without a name – de Valentine Davies
Prix des exploits techniques :
Construction Dept. of MGM Studio Technical Departments of Paramount Pictures Corp. Daniel J. Bloomberg, John Pond, William Wade & Engineering and Camera Departments of Republic Studio. Ted Hirsch,Carl Hauge & Edward Reichard Richard H. Ranger Roy C. Stewart, C.R. Daily, Sons of Stewart-Trans Lux Corp. & Transparency Dept. of Paramount Pictures Corp.
Prix Irving G. Thalberg :
Buddy Adler
Prix Humanitaire Jean Hersholt :
Y. Frank Freeman
Prix d’Honneur :
Eddie Cantor
PREVIOUSOscars 1956 || Oscars 1957 || Oscars 1958NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 29 mars 2014 | Cette fiche a été vue 2625 fois