CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Van Heflin
Recherche Rapide :

Prix du Cinéma Européen 2005



Caché – de Michael Haneke avec Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Maurice Bénichou, Annie Girardot (France/Autriche/Allemagne/Italie) Prix décernés le 3 décembre 2005, à l’Arena de Berlin, Allemagne.
Meilleur Film :
Caché – de Michael Haneke (France/Autriche/Allemagne/Italie) – PRODUCTION : Veit Heiduschka Autres nominations :
Brothers (brødre) de Susanne Bier (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) – PRODUCTION : Peter Aalbæk Jensen & Sisse Graum Jørgensen Don’t come knocking – de Wim Wenders (Allemagne/France/USA) – PRODUCTION : Karsten Brünig, In-Ah Lee & Peter Schwartzkopff L’enfant – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne (Belgique/France) – PRODUCTION : Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne & Denis Freyd My summer of love – de Pawel Pawlikowski (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Chris Collins & Tanya Seghatchian Sophie Scholl, les derniers jours (Sophie Scholl – Die letzten tage) de Marc Rothemund (Allemagne) – PRODUCTION : Fred Breinersdorfer, Sven Burgemeister, Christoph Müller & Marc Rothemund
Autres films sélectionnés :
Adam & Paul – de Leonard Abrahamson (Irlande) – PRODUCTION : Jonny Speers As in heaven (så som i himmelen) de Kay Pollak (Suède) – PRODUCTION : Anders Birkeland & Göran Lindström Asylum – de David Mackenzie (Royaume-Uni/Irlande) – PRODUCTION : Laurie Borg, Mace Neufeld & David E. Allen Le couperet – de Costa-Gavras (France/Belgique/Espagne) – PRODUCTION : Michèle Ray-Gavras De battre mon cœur c’est arrêté – de Jacques Audiard (France) – PRODUCTION : Pascal Caucheteux City of the sun (slunecní stát aneb hrdinové delnické trídy) de Martin Sulík (République Tchèque/Slovaquie) – PRODUCTION : Cestmír Kopecky Alla luce del sole – de Roberto Faenza (Italie) – PRODUCTION : Silvia Scerrino Retour en Dalécarlie (Masjävlar) de Maria Blom (Suède) – PRODUCTION : Lars Jönsson Chez l’oncle Idriz (kod amidze Idriza) de Pjer Zalica (Bosnie/Herzégovine) – PRODUCTION : Ademir Kenovic La mort de Dante Lazarescu / La mort de Monsieur Lazarescu (moartea domnului Lazarescu) de Cristi Puiu (Roumanie) – PRODUCTION : Bobby Paunescu & Anca Puiu Le crime parfait (crimen ferpecto) de Álex de la Iglesia (Espagne/Italie) – PRODUCTION : Roberto Di Girolamo, Gustavo Ferrada & Álex de la Iglesia Quelqu’un de bien (la febbre) de Alessandro d’Alatri (Italie) – PRODUCTION : Marco Poccioni & Marco Valsania Frozen Land (paha maa) de Aku Louhimies (Finlande) – PRODUCTION : Markus Selin Monsieur Zucker joue son va-tout (alles auf Zucker!) de Dani Levy (Allemagne) – PRODUCTION : Manuela Stehr Odgrobadogroba – de Jan Cvitkovic (Croatie/Slovénie) – PRODUCTION : Janez Burger Habana Blues – de Benito Zambrano (Espagne/Cuba/France) – PRODUCTION : Antonio P. Pérez Hawaii, Oslo – de Erik Poppe (Norvège/Danemark/Suède) – PRODUCTION : Finn Gjerdrum Otage (omiros) de Constantine Giannaris (Grèce/Turquie) – PRODUCTION : Constantine Giannaris & Yorgos Lykiardopoulos Hotel Rwanda – de Terry George (Royaume-Uni/Afrique du Sud/Italie) – PRODUCTION : Terry George & A. Kitman Ho Rois et reine – de Arnaud Desplechin (France) – PRODUCTION : Pascal Caucheteux La vita che vorrei – de Giuseppe Piccioni (Italie/Allemagne) – PRODUCTION : Lionello Cerri Manderlay – de Lars von Trier (Danemark/Pays-Bas/Royaume-Uni/Suède/France/Allemagne) – PRODUCTION : Vibeke Windeløv Songe d’une nuit d’hiver (san zimske noci) de Goran Paskaljevic (Serbie/Montenegro/Monaco/Espagne – de PRODUCTION : Goran Paskaljevic & Lazar Ristovski La moustache – de Emmanuel Carrère (France) – PRODUCTION : Anne-Dominique Toussaint Le neuvième jour (der neunte tag / the ninth day) de Volker Schlöndorff (Allemagne/Luxembourg/République Tchèque) – PRODUCTION : Jürgen Haase, Jakob Hausmann & Benigna von Keyserlingk Tout un hiver sans feu – de Greg Zglinski (Suisse/Belgique/Pologne) – PRODUCTION : Jean-Louis Porchet & Gérard Ruey Paradise now – de Hany Abu-Assad (Pays-Bas/Israël/France/Allemagne) – PRODUCTION : Hengameh Panahi, Roman Paul, Bero Beyer & Gerhard Meixner Private – de Saverio Costanzo (Italie) – PRODUCTION : Mario Gianani Silentium – de Wolfgang Murnberger (Autriche) – PRODUCTION : Danny Krausz & Kurt Stocker Simon – de Eddy Terstall (Pays-Bas) – PRODUCTION : Imko Nieuwenhuijs La fiancée syrienne (the Syrian bride / ha-kala ha-surit) de Eran Riklis (Israël/France/Allemagne) – PRODUCTION : Bettina Brokemper, Antoine de Clermont-Tonnerre, Michael Eckelt & Eran Riklis Prendre femme (ve’lakhta lehe isha / ולקחת לך אישה) de Ronit Elkabetz & Shlomi Elkabetz (Israël/France) – PRODUCTION : Eric Cohen, Jean-Philippe Reza, Marek Rozenbaum & Itai Tamir Un voyage à Karabakh (gaseirneba Karabakhsgi) de Levan Tutberidze (Géorgie) – PRODUCTION : Guka Rcheulishvili Nastroyshchik (Настройщик) de Kira Muratova (Russie/Ukraine) – PRODUCTION : Sergei Chliyants Ultranova – de Bouli Lanners (Belgique/France) – PRODUCTION : Jaques-Henri Bronckart Le mort sans sépulture (a temetetlen halott) de Márta Mészáros (Hongrie/Slovaquie/Pologne) – PRODUCTION : Attila Csáky Loop the loop (horem pádem / up and down) de Jan Hrebejk (République Tchèque) – PRODUCTION : Ondrej Trojan Un long dimanche de fiançailles – de Jean-Pierre Jeunet (France/USA) – PRODUCTION : Francis Boespflug & Bill Gerber Wesele – de Wojciech Smarzowski (Pologne) – PRODUCTION : Anna Iwaszkiewicz, Dariusz Pietrykowski & Bartlomiej Topa Les raies (pregi / pręgi) de Magdalena Piekorz (Pologne) – PRODUCTION : Wlodzimierz Otulak, Krzysztof Zanussi & Iwona Ziulkowska-Okapiec
Meilleur acteur :
Daniel Auteuil (Caché – de Michael Haneke) (France/Autriche/Allemagne/Italie) Autres nominations :
Romain Duris (De battre mon cœur c’est arrêté – de Jacques Audiard) (France) Henry Hübchen (Monsieur Zucker joue son va-tout (alles auf Zucker!) de Dani Levy) (Allemagne) Jérémie Rénier (L’enfant – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne) (Belgique/France) Ulrich Thomsen (Brothers (brødre) de Susanne Bier) (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) Ulrich Matthes (Le neuvième jour (der neunte tag / the ninth day) de Volker Schlöndorff) (Allemagne/Luxembourg/République Tchèque)
Meilleure actrice :
Julia Jentsch (Sophie Scholl, les derniers jours (Sophie Scholl – Die letzten tage) de Marc Rothemund) (Allemagne) Autres nominations :
Juliette Binoche (Caché – de Michael Haneke) (France/Autriche/Allemagne/Italie) Audrey Tautou (Un long dimanche de fiançailles – de Jean-Pierre Jeunet) (France/USA) Connie Nielsen (Brothers (brødre) de Susanne Bier) (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) Natalie Press (My summer of love – de Pawel Pawlikowski) (Royaume-Uni) Sandra Ceccarelli (La vita che vorrei – de Giuseppe Piccioni) (Italie/Allemagne)
Meilleur Réalisateur :
Michael Haneke (Caché) (France/Autriche/Allemagne/Italie) Autres nominations :
Álex de la Iglesia (Le crime parfait (crimen ferpecto)) (Espagne/Italie) Susanne Bier (Brothers (brødre)) (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) Pawel Pawlikowski (My summer of love) (Royaume-Uni) Cristi Puiu (La mort de Dante Lazarescu / La mort de Monsieur Lazarescu (moartea domnului Lazarescu)) (Roumanie) Wim Wenders (Don’t come knocking) (Allemagne/France/USA) Roberto Faenza (Alla luce del sole) (Italie)
Meilleur Scénario :
Hany Abu-Assad & Bero Beyer (Paradise now – de Hany Abu-Assad) (Pays-Bas/Israël/France/Allemagne) Autres nominations :
Mark O’Halloran (Adam & Paul – de Leonard Abrahamson) (Irlande) Michael Haneke (Caché – de Michael Haneke) (France/Autriche/Allemagne/Italie) Anders Thomas Jensen (Les pommes d’Adam (Adams æbler) de Anders Thomas Jensen) (Danemark/Allemagne) & (Brothers (brødre)de Susan Bier) (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) Dani Levy & Holger Franke (Monsieur Zucker joue son va-tout (alles auf Zucker!) de Dani Levy) (Allemagne) Cristi Puiu & Razvan Radulescu (La mort de Dante Lazarescu / La mort de Monsieur Lazarescu (moartea domnului Lazarescu)) (Roumanie)
Meilleure Photographie :
Franz Lustig (Don’t come knocking – de Wim Wenders) (Allemagne/France/USA) Autres nominations :
Bruno Delbonnel (Un long dimanche de fiançailles – de Jean-Pierre Jeunet) (France/USA) Christian Berger (Caché – de Michael Haneke) (France/Autriche/Allemagne/Italie) Anthony Dod Mantle (Manderlay – de Lars von Trier) (Danemark/Pays-Bas/Royaume-Uni/Suède/France/Allemagne) Ryszard Lenczewski (My summer of love – de Pawel Pawlikowski) (Royaume-Uni) Gyula Pados (Etre sans destin (sorstalanság) de Lajos Koltai (Hongrie/Allemagne/Royaume-Uni)
Meilleure Musique :
Rupert Gregson-Williams & Andrea Guerra (Hotel Rwanda – de Terry George) (Royaume-Uni/Afrique du Sud/Italie) Autres nominations :
Joachim Holbek (Manderlay – de Lars von Trier) (Danemark/Pays-Bas/Royaume-Uni/Suède/France/Allemagne) Cyril Morin (La fiancée syrienne (the Syrian bride / ha-kala ha-surit) de Eran Riklis) (Israël/France/Allemagne) Ennio Morricone (Etre sans destin (sorstalanság) de Lajos Koltai) (Hongrie/Allemagne/Royaume-Uni) Johan Söderqvist (Brothers (brødre) de Susanne Bier) (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) Stefan Nilsson (As in heaven (så som i himmelen) de Kay Pollak) (Suède)
Meilleurs décors et Costumes :
Aline Bonetto (Un long dimanche de fiançailles – de Jean-Pierre Jeunet) (France/USA) Autres nominations :
Peter Grant (Manderlay – de Lars von Trier) (Danemark/Pays-Bas/Royaume-Uni/Suède/France/Allemagne) Jana Karen (Sophie Scholl, les derniers jours (Sophie Scholl – Die letzten tage) de Marc Rothemund) (Allemagne)
Meilleur Montage :
Michael Hudecek & Nadine Muse (Caché – de Michael Haneke) (France/Autriche/Allemagne/Italie) Autres nominations :
Peter Przygodda & Oli Weiss (Don’t come knocking – de Wim Wenders) (Allemagne/France/USA) Hervé Schneid (Un long dimanche de fiançailles – de Jean-Pierre Jeunet) (France/USA)
Découverte Européenne de l’Année, Prix Rainer Werner Fassbinder :
Jacob Thuesen (Anklaget) (Danemark) Autres nominations :
Ilya Khrjanovsky (4(Chetyre)) (Russie) Marco Martins (Alice) (Portugal) Malgorzata Szumowska (Stranger(ono)) (Allemagne/Pologne) Yolande Moreau & Gilles Porte (Quand la mer monte…) (Belgique/France) Francesco Munzi (Saimir) (Italie) Aksel Hennie (Uno) (Norvège)
Meilleure Performance Mondiale de l’Année :
Maurice Jarre
Prix International de l’Ecran pour un film non-européen :
George Clooney (Good night, and good luck) (USA) Autres nominations :
Bataille dans le ciel (batalla en el cielo) de Carlos Reygadas (Mexique/France/Allemagne/Belgique) Be with me – de Eric Khoo (Singapour) Le secret de Brokeback Mountain (Brokeback Mountain) de Ang Lee (USA) Broken flowers – de Jim Jarmusch (USA) Crazy (C.R.A.Z.Y.) de Jean-Marc Vallée (Canada) Lady Vengeance (chinjeolhan geumjassi) de Chan-wook Park (Corée du Sud) La constance du jardinier (the constant gardener) de Fernando Meirelles (Royaume-Uni/Allemagne/Kenya) Crash – de Paul Haggis (USA) Look both ways – de Sarah Watt (Australie) Mon nom est Tsotsi (Tsotsi) de Gavin Hood (Royaume-Uni/Afrique du Sud)
Meilleur Documentaire, Prix ARTE :
Nino Kirtadze (Un dragon dans les eaux pures du Caucase) (France) Autres nominations :
Katarina Peters (Am seidenen faden) (Allemagne) Kief Davidson & Richard Ladkani (The devil’s miner) (Allemagne/USA) Laila Pakalnina (Pays de cocagne (leiputrija)) (Lettonie/Allemagne) François Bovy (Melodias) (Suisse) Arunas Matelis (Pries parskrendant i zeme) (Lituanie/Allemagne) Michal Leszczylowski & Gunnar Källström (Repetitioner (rehearsals)) (Suède) Jeppe Rønde (The Swenkas) (Danemark) Margreth Olin (La brutalité de la jeunesse (ungdommens råskap)) (Norvège) Sabina Guzzanti (Viva Zapatero!) (Italie) Michael Glawogger (La mort du travailleur (workingman’s death)) (Autriche/Allemagne)
Meilleur Court Métrage, Prix UIP :
Undressing my mother – de Ken Wardrope (Irlande) Autres nominations :
Sandro Aguilar (A serpente) (Portugal) Hisham Zaman (Bawke) (Norvège) Max Jacoby (Butterflies) (Luxembourg) Jonas Geirnaert (Flatlife) (Belgique) Claudia Lorenz (Salut Maya (hoi Maya)) (Suisse) Ashvin Kumar (Little terrorist) (Royaume-Uni/Inde) Juan Pablo Etcheverry (Minotauromaquia) (Espagne) Alen Drljevic (Paycheck (prva plata)) (Bosnie-Herzégovine) Holger Ernst (Rain is falling) (Allemagne) Ruben Östlund (Scen nr: 6882 ur mitt liv) (Suède) Ferenc Cakó (Rendez-vous (randevu)) (Hongrie) Fatih Kizilgok (Toz) (Turquie)
Prix de l’Audience du Meilleur Réalisateur :
Marc Rothemund (Sophie Scholl, les derniers jours (Sophie Scholl – Die letzten tage)) (Allemagne) Autres nominations :
Álex de la Iglesia (Le crime parfait (crimen ferpecto)) (Espagne/Italie) Dani Levy (Monsieur Zucker joue son va-tout (alles auf Zucker!)) (Allemagne) Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles) (France/USA) Kay Pollak (As in heaven (så som i himmelen)) (Suède) Jacques Audiard (De battre mon cœur c’est arrêté) (France) Timur Bekmambetov (Night watch (nochnoy dozor / Ночной дозор)) (Russie) István Szabó (Being Julia) (Hongrie/Royaume-Uni/Canada) Roger Michell (Enduring love) (Royaume-Uni) Paolo Sorrentino (Les conséquences de l’amour (le conseguenze dell’amore)) (Italie)
Prix de l’Audience du Meilleur Acteur :
Orlando Bloom (Kingdom of heaven – de Ridley Scott) (USA/Royaume-Uni/Espagne/Allemagne) Autres nominations :
Toni Servillo (Les conséquences de l’amour (le conseguenze dell’amore) de Paolo Sorrentino) (Italie) Henry Hübchen (Monsieur Zucker joue son va-tout (alles auf Zucker!) de Dani Levy) (Allemagne) Ulrich Thomsen (Brothers (brødre) de Susanne Bier) (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) Daniel Craig (Enduring love – de Roger Michell) (Royaume-Uni) & (Layer Cake - de Matthew Vaughn) (Royaume-Uni) Jean-Marc Barr (Crustacés et coquillages – de Olivier Ducastel & Jacques Martineau) (France) Christian Bale (The machinist (el maquinista) de Brad Anderson) (Espagne) Srdjan Todorovic (Le camion gris de couleur rouge (sivi kamion crvene boje) de Srdjan Koljevic) (Serbie/Montenegro/Allemagne/Slovénie) Marian Dziedziel (Wesele – de Wojciech Smarzowski) (Pologne) Luis Tosar (La vida que te espera – de Manuel Gutiérrez Aragón) (Espagne)
Prix de l’Audience de la Meilleure Actrice :
Julia Jentsch (Sophie Scholl, les derniers jours (Sophie Scholl – Die letzten tage) de Marc Rothemund) (Allemagne) Autres nominations :
Audrey Tautou (Un long dimanche de fiançailles – de Jean-Pierre Jeunet) (France/USA) Connie Nielsen (Brothers (brødre) de Susanne Bier) (Danemark/Royaume-Uni/Suède/Norvège) Agnieszka Grochowska (Les raies (pregi / pręgi) de Magdalena Piekorz) (Pologne) Charlotte Rampling (Lemming – de Dominik Moll) (France) Maggie Smith & Judy Dench (Les dames de Cornouailles ( ladies in lavender ) de Charles Dance) (Royaume-Uni) Hiam Abbass (La fiancée syrienne (the Syrian bride / ha-kala ha-surit) de Eran Riklis) (Israël/France/Allemagne) Mónica Cervera (Le crime parfait (crimen ferpecto) de Álex de la Iglesia) (Espagne/Italie) Licia Maglietta (Agata e la tempesta – de Silvio Soldini) (Italie/Royaume-Uni/Suisse) Emily Mortimer (Dear Frankie – de Shona Auerbach) (Royaume-Uni)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Michael Haneke (Caché) (France/Autriche/Allemagne/Italie)
Prix pour l’Ensemble de sa Carrière :
Sean Connery
PREVIOUSPrix du Cinéma Européen 2004 || Prix du Cinéma Européen 2005 || Prix du Cinéma Européen 2006NEXT
Fiche créée le 2 septembre 2008 | Modifiée le 8 septembre 2011 | Cette fiche a été vue 2053 fois