CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Klaus Kinski
Recherche Rapide :

Prix du Cinéma Européen 2013



La grande bellezza – de Paolo Sorrentino avec Toni Servillo, Carlo Verdone, Sabrina Ferilli, Carlo Buccirosso, Iaia Forte (Italie) Prix décernés le 7 décembre 2013, à la Haus der Berliner Festspiele de Berlin, Allemagne.
Meilleur Film :
La grande bellezza – de Paolo Sorrentino (Italie) Autres nominations :
La meilleure offre (la migliore offerta / the best offer) de Giuseppe Tornatore (Italie) Blancanieves – de Pablo Berger (Espagne/France) Alabama Monroe (the broken circle breakdown) de Felix Van Groeningen (Belgique) Oh boy ! – de Jan Ole Gerster (Allemagne) La vie d’Adèle – de Abdellatif Kechiche (France)
Autres films sélectionnés :
8-Pallo – de Aku Louhimies (Finlande) Boy eating the bird’s food (to agori troei to fagito tou pouliou / Το Αγόρι Τρώει το Φαγητό του Πουλιού) de Ektoras Lygizos (Grèce) The eternal return of Antonis Paraskeva (i aionia epistrofi tou Antoni Paraskeva / Η αιώνια επιστροφή του Αντώνη Παρασκευά) de Elina Psikou (Grèce) Les amants passagers (los amantes pasajeros) de Pedro Almodóvar (Espagne) Anna Karenine (Anna Karenina) de Joe Wright (Royaume-Uni) Araf – de Yesim Ustaoglu (Turquie/France/Allemagne) Manger dormir mourir (äta sova dö) de Gabriela Pichler (Suède) Berberian Sound Studio – de Peter Strickland (Royaume-Uni) Borgman – de Alex van Warmerdam (Pays-Bas/Belgique/Danemark) Le congrès (the congress) de Ari Folman (Israël/Allemagne/Pologne/Luxembourg/France/Belgique) The colour of the chameleon (cvetat na hameleona / Цветът на Хамелеона) de Emil Hristov (Bulgarie) Dans la maison – de François Ozon (France) Survivre (djúpið) de Baltasar Kormákur (Islande/Norvège) A long and happy life (dolgaya schastlivaya zhizn / Долгая счастливая жизнь) de Boris Khlebnikov (Russie) Dom över död man – de Jan Troell (Suède) La femme du ferrailleur (epizoda u zivotu beraca zeljeza) de Danis Tanovic (Bosnie-Herzégovine/France/Slovénie) Grenzgänger – de Florian Flicker (Autriche) Eka & Natia, chronique d’une jeunesse géorgienne (Grzeli nateli dgeebi) de Nana Ekvtimishvili & Simon Groß (Allemagne/Géorgie/France) Hannah Arendt – de Margarethe von Trotta (Allemagne/France/Israël/Luxembourg) Buisson ardent (hořící Keř) de Agnieszka Holland (République Tchèque) Imagine – de Andrzej Jakimowski (Pologne/France/Portugal) The impossible (lo imposible) de Juan Antonio Bayona (Espagne) L’inconnu du lac – de Alain Guiraudie (France) L’adultère (izmena / Измена) de Kirill Serebrennikov (Russie) Hijacking (kapringen) de Tobias Lindholm (Danemark) Kon-Tiki – de Joachim Rønning & Espen Sandberg (Norvège/Danemark/Suède/Royaume-Uni/Allemagne) Circles (krugovi) de Srdan Golubovic (Serbie) Le cœur a ses raisons (lemale et ha’halal / לאםל את החלל) de Rama Burshtein (Israël) My dog Killer (môj pes Killer) de Mira Fornay (Slovaquie/République Tchèque) Block 12 (oikopedo 12 / Οικόπεδο 12) de Kyriakos Tofaridis (Chypre/Grèce) Only god forgives – de Nicolas Winding Refn (Danemark/France) Paradis : Foi (Paradies : Glaube) de Ulrich Seidl (Autriche/Allemagne/France) Mère et fils (pozitia copilului) de Calin Peter Netzer (Roumanie) Rosie – de Marcel Gisler (Suisse) Le géant égoïste (the selfish giant) de Clio Barnard (Royaume-Uni) Som du ser meg – de Dag Johan Haugerud (Norvège) The priest’s children (svecenikova djeca) de Vinko Bresan (Croatie/Serbie) Syngué sabour, pierre de patience – de Atiq Rahimi (France/Afghanistan/ Allemagne) Aime et fais ce que tu veux (w imie...) de Malgorzata Szumowska (Pologne) What Richard did – de Lenny Abrahamson (Irlande)
Meilleure comédie européenne :
All you need is love (den skaldede frisør) de Susanne Bier (Danemark) Autres nominations :
Les amants passagers (los amantes pasajeros) de Pedro Almodóvar (Espagne) Benvenuto Presidente ! – de Riccardo Milani (Italie) The priest’s children (svecenikova djeca) de Vinko Bresan (Croatie/Serbie)
Meilleur acteur :
Toni Servillo (La grande bellezza – de Paolo Sorrentino) (Italie) Autres nominations :
Jude Law (Anna Karenine (Anna Karenina) de Joe Wright) (Royaume-Uni) Fabrice Luchini (Dans la maison – de François Ozon) (France) Tom Schilling (Oh boy ! – de Jan Ole Gerster) (Allemagne) Johan Heldenbergh (Alabama Monroe (the broken circle breakdown) de Felix Van Groeningen) (Belgique)
Meilleure actrice :
Veerle Baetens (Alabama Monroe (the broken circle breakdown) de Felix Van Groeningen) (Belgique) Autres nominations :
Luminita Gheorghiu (Mère et fils (pozitia copilului) de Calin Peter Netzer) (Roumanie) Keira Knightley (Anna Karenine (Anna Karenina) de Joe Wright) (Royaume-Uni) Naomi Watts (The impossible (lo imposible) de Juan Antonio Bayona) (Espagne) Barbara Sukowa (Hannah Arendt – de Margarethe von Trotta) (Allemagne/France/Israël/Luxembourg)
Meilleur Réalisateur :
Paolo Sorrentino (La grande bellezza) (Italie) Autres nominations :
Pablo Berger (Blancanieves) (Espagne/France) Felix Van Groeningen (Alabama Monroe (the broken circle breakdown)) (Belgique) Abdellatif Kechiche (La vie d’Adèle) (France) François Ozon (Dans la maison) (France) Giuseppe Tornatore (La meilleure offre (la migliore offerta / the best offer)) (Italie)
Meilleur Scénario :
François Ozon (Dans la maison – de François Ozon) (France) Autres nominations :
Paolo Sorrentino & Umberto Contarello (La grande bellezza – de Paolo Sorrentino) (Italie) Tom Stoppard (Anna Karenine (Anna Karenina) de Joe Wright) (Royaume-Uni) Giuseppe Tornatore (La meilleure offre (la migliore offerta / the best offer) de Giuseppe Tornatore) (Italie) Felix Van Groeningen & Carl Joos (Alabama Monroe (the broken circle breakdown)) (Belgique)
Prix Carlo Di Palma de la meilleure photographie :
Asaf Sudri (Le cœur a ses raisons (lemale et ha’halal / לאםל את החלל) de Rama Burshtein) (Israël)
Meilleure Musique :
Ennio Morricone (La meilleure offre (la migliore offerta / the best offer) de Giuseppe Tornatore) (Italie)
Meilleurs Costumes :
Paco Delgado (Blancanieves – de Pablo Berger)
Meilleurs Décors :
Sarah Greenwood (Anna Karenine (Anna Karenina) de Joe Wright) (Royaume-Uni)
Meilleur Montage :
Cristiano Travaglioli (La grande bellezza – de Paolo Sorrentino) (Italie)
Meilleur Son :
Matz Müller & Erik Mischijew (Paradis : Foi (Paradies : Glaube) de Ulrich Seidl) (Autriche/Allemagne/France)
Meilleur Film d’Animation :
Le congrès (the congress) de Ari Folman (Israël/Allemagne/Pologne/Luxembourg/France/Belgique) Autres nominations :
Jasmine – de Alain Ughetto (France) Pinocchio – de Enzo d’Alò (Italie/France/Belgique/Luxembourg)
Meilleur Film Documentaire :
The act of killing – de Joshua Oppenheimer (Danemark/Norvège/Royaume-Uni) Autres nominations :
L’escale – de Kaveh Bakhtiari (Suisse/France) L’image manquante – de Rithy Panh (France/Cambodge)
Meilleur Court Métrage, Prix UIP :
Mort d’une ombre (dood van een Schaduw) de Tom Van Avermaet (Belgique/France) Autres nominations :
Cut – de Christoph Girardet & Matthias Müller (Allemagne) La lampe au beurre de yak – de Hu Wei (France/Chine) Yaderni wydhody – de Miroslav Slaboshpitsky (Ukraine) House with small windows – de Bülent Öztürk (Belgique) Pismo / Letter – de Corbitt Howard & Sergei Loznitsa (Russie) Misterio – de Chema García Ibarra (Espagne) Morning – de Cathy Brady (Royaume-Uni) As ondas – de Miguel Fonseca (Portugal) Orbit ever after – de Jamie Magnus Stone (Royaume-Uni) Skok – de Kristina Grozeva & Petar Valchanov (Bulgarie) Sonntag 3 – de Jochen Kuhn (Allemagne) A story for the Modlins – de Sergio Oksman (Espagne) Tough I know the river is dry – de Omar Robert Hamilton (Egypte/Palestine/Royaume-Uni) Zima – de Cristina Picchi (Russie)
Prix Choix du Public :
La cage dorée – de Ruben Alves (Portugal/France) Autres nominations :
Anna Karenine (Anna Karenina) de Joe Wright (Royaume-Uni) Les amants passagers (los amantes pasajeros) de Pedro Almodóvar (Espagne) Alabama Monroe (the broken circle breakdown) de Felix Van Groeningen (Belgique) Survivre (djúpið) de Baltasar Kormákur (Islande/Norvège) The impossible (lo imposible) de Juan Antonio Bayona (Espagne) All you need is love (den skaldede frisør) de Susanne Bier (Danemark) Kon-Tiki – de Joachim Rønning & Espen Sandberg (Norvège/Danemark/Suède/Royaume-Uni/Allemagne) Oh boy ! – de Jan Ole Gerster (Allemagne) Sugar man (searching for sugar man) de Malik Bendjelloul (Royaume-Uni/Suède)
Prix de l’Académie du jeune cinéma européen :
Nono, het zigzag kind – de Vincent Bal (Pays-Bas) Autres nominations :
Le magasin des suicides – de Patrice Leconte (France/Belgique/Canada) Kopfüber – de Bernd Sahling (Allemagne)
Prix Eurimage prix de la coproduction européenne :
Ada Solomon
Découverte Européenne de l’Année, Prix FIPRESCI :
Oh boy ! – de Jan Ole Gerster (Allemagne) Autres nominations :
Manger dormir mourir (äta sova dö) de Gabriela Pichler (Suède) Call girl – de Mikael Marcimain (Suède/Irlande/Norvège/Finlande) Miele – de Valeria Golino (Italie/France) La plaga – de Neus Ballús (Espagne)
Prix de la contribution européenne au cinéma mondial :
Pedro Almodóvar
Prix pour l’Ensemble de sa Carrière :
Catherine Deneuve
PREVIOUSPrix du Cinéma Européen 2012 || Prix du Cinéma Européen 2013 || Prix du Cinéma Européen 2014NEXT
Fiche créée le 5 février 2014 | Modifiée le 5 février 2014 | Cette fiche a été vue 670 fois