CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Hélène Surgère
Recherche Rapide :

Prix du Cinéma Européen 2019



La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Emma Stone, Rachel Weisz, Faye Daveney (Royaume-Uni/Irlande) Prix décernés le 7 décembre 2019, au Berliner Festpiele de Berlin, Allemagne.
Meilleur Film :
La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos (Royaume-Uni/Irlande) Autres nominations :
Douleur et gloire (dolor y gloria) de Pedro Almodóvar (Espagne) Le traître (il traditore) de Marco Bellocchio (Italie/Allemagne/France/Brésil) Benni (Systemsprenger) de Nora Fingscheidt (Allemagne) J’accuse – de Roman Polanski (France/Italie) Les misérables – de Ladj Ly (France)
Autres films sélectionnés :
Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares (îmi este indiferent daca în istorie vom intra ca barbari) de Radu Jude (Roumanie/République Tchèque/France/Bulgarie/Allemagne) Kiz Kardesler – de Emin Alper (Turquie/Allemagne/Pays-Bas/Grèce) Compañeros (la noche de 12 años) de Álvaro Brechner (Espagne/Argentine/France) Un jour si blanc (hvítur, hvítur dagur) de Hlynur Pálmason (Islande/Danemark/Suède) Comme si de rien n’était (alles ist gut) de Eva Trobisch (Allemagne) Et puis nous danserons (and then we danced) de Levan Akin (Suède/Géorgie/France) Rossz versek – de Gábor Reisz (Hongrie/France) Une grande fille (Dylda / Дылда) de Kantemir Balagov (Russie) Grâce à dieu – de François Ozon (France) Love trilogy: Chained (Trilogya al ahava: Einayim Sheli/ טרילוגיה על אהבה: עיניים שלי) de Yaron Shani (Israël/Allemagne) Kler – de Wojciech Smarzowski (Pologne) Dafne – de Federico Bondi (Italie) Dirty god – de Sacha Polak (Pays-Bas/Royaume-Uni/Belgique/Irlande) Viendra le feu (o que arde) de Oliver Laxe (Espagne/France/Luxembourg) Dieu existe, son nom est Petrunya (Gospod postoi, imeto i’ e Petrunija) de Teona Stugar Mitevska (Macédoine/Belgique/Slovénie/Croatie/France) Gundermann – de Andreas Dresen (Allemagne) High life – de Claire Denis (Allemagne/France/USA/Pologne/Royaume-Uni) En terre de Crimée (evge) de Nariman Aliev (Ukraine) Ich war zuhause, aber – de Angela Schanelec (Allemagne/Serbie) It must be heaven – de Elia Suleiman (France/Qatar/Allemagne/Canada/Turquie/Palestine) Joy – de Sudabeh Mortezai (Autriche) L’insensible (podbrosy / Подбросы) de Ivan I. Tverdovsky (Russie/Irlande/France/Lithuanie) Little Joe – de Jessica Hausner (Autriche/Royaume-Uni/Allemagne) Mr. Jones – de Agnieszka Holland (Pologne/Royaume-Uni/Ukraine) Doubles vies – de Olivier Assayas (France) Oleg – de Juris Kursietis (Lettonie/Lithuanie/Belgique/France) Piranhas (la paranza dei bambini) de Claudio Giovannesi (Italie) Portrait de la jeune fille en feu – de Céline Sciamma (France) Dronningen – de May el-Touhky (Danemark/Suède) Sibel – de Çagla Zencirci & Guillaume Giovanetti (Turquie/France/Allemagne/Luxembourg) Danmarks sønner – de Ulaa Salim (Danemark) Sorry we missed you – de Ken Loach (Royaume-Uni/France/Belgique) Savovi (Šavovi) de Miroslav Terzić (Serbie) Synonymes – de Nadav Lapid (France/Allemagne/Israël) Tel Aviv on fire – de Sameh Zoabi (Luxembourg/France/Israël/Belgique) El reino – de Rodrigo Sorogoyen (Espagne/France) Les siffleurs (la gomera) de Corneliu Porumboiu (Roumanie/France) Fiore gemello – de Laura Luchetti (Italie) Werewolf (Wilkolak) de Adrian Panek (Pologne/Allemagne/Pays-Bas) Yesterday – de Danny Boyle (Royaume-Uni) Le jeune Ahmed – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne (Belgique/France)
Autres documentaires sélectionnés :
Lea Tsemel, avocate (Lea Tsemel, orehet din) de Rachel Leah Jones & Philippe Bellaiche (Israël/Canada/Suisse) Aquarela : L’odyssée de l’eau (Aquarela) de Viktor Kosakovskiy (Allemagne/ Royaume-Uni/Danemark) Delphine et Carole, insoumuses – de Callisto McNulty (France/Suisse) Pour Sama (for Sama) de Waad Al-Kateab & Edward Watts (Royaume-Uni/USA) Heimat est un espace dans le temps (Heimat ist ein raum aus zeit) de Thomas Heise (Allemagne/Autriche) Honeyland – de Ljubomir Stefanov & Tamara Kotevska (Macédoine) M – de Yolande Zauberman (France) Push – de Fredrik Gertten (Suède/Canada) Svideteli Putina – de Vitaliy Manskiy (Lettonie/Suisse/République Tchèque) Scheme birds – de Ellen Fiske & Ellinor Hallin (Suède/Royaume-Uni) Selfie – de Agostino Ferrente (France/Italie) La disparition de ma mère (storia di B. : La scomparsa di mia madre) de Beniamino Barrese (Italie/USA)
Meilleur acteur :
Antonio Banderas (Douleur et gloire (dolor y gloria) de Pedro Almodóvar) (Espagne) Autres nominations :
Alexander Scheer (Gundermann – de Andreas Dresen) (Allemagne) Jean Dujardin (J’accuse – de Roman Polanski) (France/Italie) Ingvar Sigurdsson (Un jour si blanc (hvítur, hvítur dagur) de Hlynur Pálmason) (Islande/Danemark/Suède) Levan Gelbakhiani (Et puis nous danserons (and then we danced) de Levan Akin) (Suède/Géorgie/France) Pierfrancesco Favino (Le traître (il traditore) de Marco Bellocchio) (Italie/Allemagne/France/Brésil)
Meilleure actrice :
Olivia Colman (La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos) (Royaume-Uni/Irlande) Autres nominations :
Adèle Haenel & Noémie Merlant (Portrait de la jeune fille en feu – de Céline Sciamma) (France) Helena Zengel (Benni (Systemsprenger) de Nora Fingscheidt) (Allemagne) Trine Dyrholm (Dronningen – de May el-Touhky) (Danemark/Suède) Viktoria Miroshnichenko (Une grande fille (Dylda / Дылда) de Kantemir Balagov) (Russie)
Meilleur Réalisateur :
Yorgos Lanthimos (La favorite (the favourite)) (Royaume-Uni/Irlande) Autres nominations :
Céline Sciamma (Portrait de la jeune fille en feu) (France) Roman Polanski (J’accuse) (France/Italie) Pedro Almodóvar (Douleur et gloire (dolor y gloria)) (Espagne) Marco Bellocchio (Le traître (il traditore)) (Italie/Allemagne/France/Brésil)
Meilleur Scénario :
Céline Sciamma (Portrait de la jeune fille en feu – de Céline Sciamma) (France) Autres nominations :
Ladj Ly, Giordano Gederlini & Alexis Manenti (Les misérables – de Ladj Ly) (France) Pedro Almodóvar (Douleur et gloire (dolor y gloria) de Pedro Almodóvar) (Espagne) Roman Polanski & Robert Harris (J’accuse – de Roman Polanski) (France/Italie) Marco Bellocchio, Ludovica Rampoldi, Valia Santella & Francesco Piccolo (Le traître (il traditore) de Marco Bellocchio) (Italie/Allemagne/France/Brésil)
Meilleure Photographie :
Robbie Ryan (La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos) (Royaume-Uni/Irlande)
Meilleure Musique :
John Gürtler (Benni (Systemsprenger) de Nora Fingscheidt) (Allemagne)
Meilleurs Décors :
Antxón Gómez (Douleur et gloire (dolor y gloria) de Pedro Almodóvar) (Espagne)
Meilleurs Costumes :
Sandy Powell (La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos) (Royaume-Uni/Irlande)
Meilleur Maquillage et Coiffure :
Nadia Stacey (La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos) (Royaume-Uni/Irlande)
Meilleur Montage :
Yorgos Mavropsaridis (La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos) (Royaume-Uni/Irlande)
Meilleur Son :
Eduardo Esquide, Nacho Royo-Villanova & Laurent Chassaigne (Compañeros (la noche de 12 años) de Álvaro Brechner) (Espagne/Argentine/France)
Meilleure effets spéciaux :
Martin Ziebell, Sebastian Kaltmeyer, Néha Hirve, Jesper Brodersen & Torgeir Busch (About endlessness (om det oändliga) de Roy Anderson) (Suède/Allemagne/Norvège)
Meilleur Film d’Animation :
Buñuel après l’âge d’or (Buñuel en el laberinto de las tortugas) de Salvador Simó (Espagne/Pays-Bas/Allemagne) Autres nominations :
J’ai perdu mon corps – de Jérémy Clapin (France) L’extraordinaire voyage – de Marona Anca Damian (France/Roumanie/Belgique) Les hirondelles de Kaboul – de Zabou Breitman & Eléa Gobbé-Mévellec (France/Luxembourg/Suisse)
Meilleur Film Documentaire :
Pour Sama (for Sama) de Waad Al-Kateab & Edward Watts (Royaume-Uni/USA) Autres nominations :
Honeyland – de Ljubomir Stefanov & Tamara Kotevska (Macédoine) Selfie – de Agostino Ferrente (France/Italie) La disparition de ma mère (storia di B. : La scomparsa di mia madre) de Beniamino Barrese (Italie/USA) Svideteli Putina – de Vitaliy Manskiy (Lettonie/Suisse/République Tchèque)
Meilleure Comédie :
La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos (Royaume-Uni/Irlande) Autres nominations :
Tel Aviv on fire – de Sameh Zoabi (Luxembourg/France/Israël/Belgique) Ditte & Louise – de Niclas Bendixen (Danemark)
Découverte Européenne de l’Année, FIPRESCI :
Les misérables – de Ladj Ly (France) Autres nominations :
Atlantique – de Mati Diop (France/Sénégal/Belgique) Irina (Ирина) de Nadejda Koseva (Bulgarie) Aniara – de Pella Kagerman & Hugo Lilja (Suède/Danemark) Blindsone – de Tuva Novotny (Norvège) Ray & Liz – de Richard Billingham (Royaume-Uni)
Prix de l’Audience Choix du Public :
Cold war (zimna wojna) de Paweł Pawlikowski (Pologne/Royaume-Uni/France) Autres nominations :
Border (gräns) de Ali Abbasi (Suède/Danemark) Dogman – de Matteo Garrone (Italie/France) Les animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald (fantastic beasts: The crimes of Grindelwald) de David Yates Drapeau (Royaume-Uni/USA) Douleur et gloire (dolor y gloria) de Pedro Almodóvar (Espagne) Heureux comme Lazzaro (Lazzaro felice) de Alice Rohrwacher (Italie/France/Allemagne/Suisse) Girl – de Lukas Dhont (Belgique/Pays-Bas) Parvana, une enfance en Afghanistan (the breadwinner) de Nora Twomey (Irlande/Canada/Luxembourg/USA/Royaume-Uni/Inde/philippines) Mamma Mia! Here we go again – de Ol Parker (Royaume-Uni/USA/Japon) Le grand bain – de Gilles Lellouche (France/Belgique) Les enquêtes du département V: Dossier 64 (the purity of vengeance journal 64) de Christoffer Boe (Danemark/Allemagne) La favorite (the favourite) de Yorgos Lanthimos (Royaume-Uni/Irlande)
Prix de l’Audience Choix du Jeune Public :
Fight girl (Vechtmeisje) de Johan Timmers (Pays-Bas)
Prix du Cinéma Universitaire Européen :
Portrait de la jeune fille en feu – de Céline Sciamma (France)
Prix de la série européenne de fiction :
Babylon Berlin (créateurs : Achim von Borries, Henk Handloegten & Tom Tykwer) (Allemagne)
Meilleur Court Métrage :
Cadoul de Craciun – de Bogdan Muresanu (Roumanie/Espagne) Autres nominations :
Cães que ladram aos pássaros – de Leonor Teles (Portugal) Jus de pastèque (suc de síndria) Irene Moray (Espagne) Les extraordinaires mésaventures de la jeune fille de pierre – de Gabriel Abrantes (France) Reconstruction (rekonstrukce) de Jiri Havlicek, Ondrej Novak (République Tchèque)
Prix de la contribution européenne au cinéma:
Juliette Binoche
Prix Eurimage prix de la production européenne :
Ankica Juric Tilic
Prix pour l’Ensemble de sa Carrière :
Werner Herzog


PREVIOUSPrix du Cinéma Européen 2018 || Prix du Cinéma Européen 2019 || Vous êtes sur la dernière fiche de festival/prix."
Fiche créée le 9 janvier 2020 | Modifiée le 10 janvier 2020 | Cette fiche a été vue 260 fois