CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Owen Moore
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Adele Mara



Date et Lieu de naissance : 28 avril 1923 (Highland Park, Michigan, USA)
Date et Lieu de décès : 7 mai 2010 (Pacific Palisades, Californie, USA)
Nom Réel : Adelaida Delgado

ACTRICE

Adele Mara est née Adelaida Delgado, le 28 avril 1923 à Highland Park dans le Michigan. Sa famille est d’origine espagnole; son frère cadet Luis Delgado fera également une carrière d’acteur. La jeune femme est découverte par le roi de la Rumba, Xavier Cugat, qui l’engage dans son orchestre pour danser et chanter. Grâce à lui, elle se produit dans plusieurs spectacles à travers les Etats-Unis et dans des émissions radiophoniques. En 1941, elle est placée sous contrat à la Columbia Pictures. L’année suivante, elle apparaît en compagnie de Cugat et son orchestre dans «Ô toi ma charmante» aux côtés de Fred Astaire, Isobel Elsom et d’une autre créature de rêve Rita Hayworth. Pendant la guerre, Adele joue de nombreux seconds rôles et fait un peu de mannequinat. Ses tournées dans les camps militaires à l’étranger et sa plastique parfaite l’imposent comme l’une des pinups favorites des G.I. américains.

Après son départ de la Columbia en 1944, nous retrouvons cette merveilleuse comédienne engagée chez Republic Pictures. Dans un premier temps, le studio l’emploie comme faire valoir de ses vedettes, notamment dans «Je vous ai toujours aimé» (1946) de Frank Borzage avec Philip Dorn et Catherine McLeod ou dans «Le réveil de la sorcière rouge» (1948) de Edward Ludwig auprès de John Wayne et Gail Russell. Elle tourne dans bon nombre de westerns où elle donne la réplique aux célèbres cowboys Don Red Barry dans «The last crooked mile» (1946), Gene Autry dans «Robin Hood of Texas» (1947) et Roy Rogers dans «Night time in Nevada» (1948). En 1949, Adele Mara décroche le premier rôle féminin du film de guerre «Iwo Jima» de Allan Dwan où elle retrouve John Wayne. Ce film est un succès public et fait d’elle la nouvelle vedette du studio. Elle est alors la tête d’affiche d’une poignée de productions dont l’excellent film de cape et d’épée «Le mousquetaire de la vengeance» (1950) de John H. Auer avec John Carroll comme partenaire. Après le tournage du «Frelon des mers» avec Rod Cameron en 1951, son contrat avec la Republic Pictures prend fin. Un an plus tard, elle épouse le scénariste et producteur Roy Huggins, père de ses trois garçons: John, Thomas et James.

Adele Mara s’éloigne alors progressivement des plateaux de cinéma. En 1956, elle se fait remarquer avec un second rôle intéressant auprès de Robert Ryan, Anita Ekberg et Rod Steiger dans «Les évadés de l’enfer » de John Farrow, puis elle se consacre essentiellement à la télévision. On la retrouve en «guest star» dans de nombreuses séries à succès, parmi lesquelles: «Rin Tin Tin» (1956), «77 Sunset Strip» (1959), «Laramie» (1960) ou «The Alfred Hitchcock hour» (1962). En 1959, pour son dernier film, elle complète la distribution du «Cirque fantastique», une production de Irwin Allen réalisée par Joseph. M Newman au casting prestigieux: Victor Mature, Red Buttons, Rhonda Fleming, Kathryn Grant, Peter Lorre, Vincent Price et Gilbert Roland.

À la fin des années soixante-dix, l’actrice se retire définitivement. Veuve en 2002, elle s’éteint huit ans plus tard, le 7 mai 2010 à l’âge de 87 ans. Avec une carrière de presque quarante ans, Adele Mara a su s’imposer parmi les étoiles hollywoodiennes avec ses indéniables talents de danseuse, de chanteuse et de comédienne. Mais, cette femme d’une grande beauté, préféra sa vie de femme et de mère et n’accéda jamais vraiment au sommet de la célébrité et du vedettariat.

© Mickael EPITALON & Pascal DONALD

copyright
1941Navy Blues – de Lloyd Bacon avec Jack Oakie
L’idole d’Honolulu / La reine d’Honolulu ( Honolulu Lu ) de Charles Barton avec Bruce Bennett
    Scènes coupées au montage
Ferme-la! / Ferme ta grande gueule! / Joe le shériff ( shut my big mouth ) de Charles Barton avec Joe E . Brown
1942Blondie goes to college / The boss said’no’ – de Frank R. Strayer avec Larry Parks
Alias Boston Blackie – de Lew Landers avec Chester Morris
Vengeance of the West – de Lambert Hillyer avec Bill Elliott
Lucky legs – de Charles Barton avec Russell Hayden
O toi, ma charmante ( you were never lovelier ) de William A. Seiter avec Fred Astaire
    + chansons
Reveille with Beverly – de Charles Barton avec Franklin Pangborn
CM Kiss and wake up – de Jules White avec Johnny Downs
CM The great glover – de Jules White avec Lloyd Bridges
1943Riders of the Northwest Mounted – de William A. Berke avec Dub Taylor
Socks appeal – de Harry Edwards avec William Henry
Redhead from Manhattan – de Lew Landers avec Michael Duane
Le crime du docteur Ordway / L’énigmatique docteur Ordway ( crime doctor ) de Michael Gordon avec Warner Baxter
Good luck, Mr. Yates – de Ray Enright avec Jess Barker
CM His girl’s worst friend – de Jules White avec Eddie Hall
CM I can hardly wait – de Jules White avec Curly Howard
CM Farmer for a day – de Jules White avec Shemp Howard
CM A rookie’s cookie – de Jules White avec Bernard Gorcey
1944Alerte aux marines / Ceux du Pacifique ( the fighting seabees / Donovan’s army ) de Edward Ludwig avec John Wayne
Call of the South Seas – de John English avec Allan Lane
Atlantic City – de Ray McCarey avec Louis Armstrong
Créatures dans la brume / Visages dans la brume ( faces in the fog ) de John English avec Paul Kelly
Thoroughbreds – de George Blair avec Tom Neal
La belle de San Francisco ( flame of the Barbary Coast ) de Joseph Kane avec Joseph Schildkraut
Grissly’s millions – de John English avec Donald Douglas
1945The vampire’s ghost – de Lesley Selander avec John Abbott
Les cloches de Rosarita ( bells of Rosarita ) de Frank McDonald avec Roy Rogers
    + chansons
Girls of the big house – de George Archainbaud avec Tom Keene
The tiger woman – de Philip Ford avec Kane Richmond
Song of Mexico – de James A. Fitzpatrick avec George J. Lewis
1946A guy could change – de William K. Howard avec Robert Blake
The catman of Paris – de Lesley Selander avec Carl Esmond
Passkey to danger – de Lesley Selander avec Gerald Mohr
Traffic in crime – de Lesley Selander avec Roy Barcroft
Night train to Memphis – de Lesley Selander avec Irving Bacon
Monsieur Strange détective ( the inner circle ) de Philip Ford avec Ricardo Cortez
The last crooked mile – de Lesley Selander avec Don Red Barry
The invisible informer – de Philip Ford avec William Henry
Je vous ai toujours aimé ( I’ve alway loved you / concerto ) de Frank Borzage avec Philip Dorn
1947The magnificent rogue – de Albert S. Rogell avec Warren Douglas
Mexicana / Contrebande de bijoux ( twilight on the Rio Grande ) de Frank McDonald avec Bob Steele
    + chansons
Web of danger – de Philip Ford avec Bill Kennedy
The trepasser – de George Blair avec Vince Barnett
Robin Hood of Texas – de Lesley Selander avec Gene Autry
Blackmail – de Lesley Selander avec William Marshall
Face à l’ennemi ( exposed ) de George Blair avec Robert Armstrong
1948The Main Street Kid – de R.G. Springsteen avec Al Pearce
Campus honeymoon – de Richard Sale avec Richard Crane
Légion téméraire / La légion des braves ( the gallant legion ) de Joseph Kane avec Bruce Cabot
    + chansons
La naufragée ( I, Jane Doe / diary of a bride ) de John H. Auer avec Gene Lockhart
Ange en exil / L’ange noir de Durango ( angel in exile / dark violence ) de Allan Dwan & Philip Ford avec John Carroll
Le vengeur du Nevada ( night time in Nevada ) de William Witney avec Andy Devine
Le réveil de la sorcière rouge ( wake of the red witch ) de Edward Ludwig avec Gig Young
1949Iwo Jima ( sands of Iwo Jima ) de Allan Dwan avec John Agar
Mississippi Express ( Rock Island trail / Transcontinent Express ) de Joseph Kane avec Forrest Tucker
1950Le mousquetaire de la vengeance ( the avengers ) de John H. Auer avec John Carroll
Ruée vers la Californie ( California passage ) de Joseph Kane avec Jim Davis
1951Le frelon des mers ( the sea hornet ) de Joseph Kane avec Rod Cameron
1952Dernière minute ( count the hours / every minute counts ) de Don Siegel avec Macdonald Carey
1956Les évadés de l’enfer / Les échappés du néant ( back from eternity ) de John Farrow avec Robert Ryan
Le fouet noir ( the back whip / the man with a whip ) de Charles Marquis Warren avec Hugh Marlowe
1958Curse of the faceless man – de Edward L. Cahn avec Richard Anderson
1959Le cirque fantastique ( the big circus ) de Joseph M. Newman avec Victor Mature
Fiche créée le 15 février 2009 | Modifiée le 15 octobre 2017 | Cette fiche a été vue 3617 fois
PREVIOUSEduardo Manzanos Brochero || Adele Mara || Lya MaraNEXT