CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Steve Cochran
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ahmed Ramzy



Date et Lieu de naissance : 23 mars 1930 (Alexandrie, Egypte)
Date et Lieu de décès : 28 septembre 2012 (Haysnda, Egypte)
Nom Réel : Ramzy Mahmoud Bayoumi (أحمد رمزي)

ACTEUR

Né le 23 mars 1930 à Alexandrie d’un père égyptien et d’une mère écossaise, Ahmed Ramzy grandit dans une famille aisée où le père, orthopédiste réputé, professe également à l’Université d’Alexandrie. Il suit des études au Victoria College où il rencontre et se lie d’amitié avec un certain Michel Chalhoub qui plus tard se fera connaître sous le nom de Omar Sharif. Il entre ensuite à l’Université de médecine mais, après trois ans, il abandonne. Le jeune homme se dirige vers des études commerciales mais rapidement germe en lui l’envie de devenir comédien. Il fait un peu de théâtre quand il est enfin remarqué, à vingt-cinq ans, par le réalisateur Helmy Halim qui lui offre un des rôles principaux dans «Nos beaux jours» (1955) dont le couple vedette est Faten Hamama et Omar Sharif. Youssef Chahine lui permet de donner à nouveau la réplique à ses deux amis dans «Les eaux noires» l’année suivante. En 1957, son nom est en haut de l’affiche et il décroche ses premiers grands succès personnels avec «Le fils d’Amidou» de Fatin Abdel Wahab et «Les filles modernes» de Henry Barakat.

Dès lors et pendant vingt ans, Ahmed Ramzy s’impose comme l’un des meilleurs acteurs de sa génération dans une centaine de productions cinématographiques. Il est beau, grand et vraiment séduisant, les femmes apprécient particulièrement son côté mauvais garçon au visage d’ange, les hommes l’imitent dans son style vestimentaire et sa façon de se coiffer. Il est alors le partenaire des plus grandes vedettes féminines de Magda à Nadia Lofti, en passant par Samia Gamal, Chadia, Leila Fawzi ou Berlenti Abdel Hamid. Mais c’est avec Souad Hosni qu’il forme le couple mythique du cinéma arabe des années soixante. Ahmed Ramzy travaille aussi hors des frontières de son pays. En Italie pour «Le fils de Spartacus» (1962) auprès de Steve Reeves et Gianna Maria Canale, puis au Liban pour «Hôtel de la joie» (1971) de Fatin Abdel Wahab et en Syrie dans «Des filles à aimer» (1973) de Rida Myassa.

À partir de la fin des années soixante-dix, Ahmed Ramzy s’éloigne des plateaux de cinéma, conscient que son image pâlie. Il n’est plus le jeune premier de ses débuts, son physique c’est alourdi, une perruque cache une calvitie précoce et son sourire n’a plus rien de ravageur. Il va désormais se consacrer pleinement à son nouveau métier de constructeur de bateaux. Après une dizaine d’années d’activités prospères, les conséquences de la Guerre du Golfe (1990/91) vont mener sa société à la faillite. Il reprend alors le chemin des studios, tourne un film en 1995 avec l’actrice Nelly en vedette, un autre avec Youssra en 1999, puis apparaît dans les séries télévisées, «Le visage de la lune» (2000) avec Faten Hamama et «Tendresse et nostalgie» (2007) avec Omar Sharif.

Surnommé le Don Duan égyptien, Ahmed Ramzy se maria trois fois. Sa première épouse fut Atiya Darmelli, la mère de sa fille Bakinam; la deuxième, la danseuse et actrice Nagwa Fouad avec qui le mariage ne dura qu’une vingtaine de jours; la dernière une grecque nommée Nicole, fille d’un avocat et mère de sa seconde fille Naila devenue, elle aussi, avocate. Afin de fuir la pollution et le bruit du Caire, le vieil acteur passe de longs moments de villégiature dans sa villa de la côte nord de l’Egypte, située très exactement dans le petit village de Haysnda proche de la Marina de la commune d’El Alamein. C’est là qu’il meurt le 28 septembre 2012 après une chute dans sa salle de bain. Ahmed Ramzy avait 82 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1955Nos beaux jours ( ayyamine el helwa / يامنا الحلوة ) de Helmy Halim avec Faten Hamama
Jours et nuits ( ayyam wa layali / أيام وليالي ) de Henry Barakat avec Eman
L’amour et les larmes / Amour et larmes ( hub wa demoue / حب و دموع‎ ) de Kamal El Sheikh avec Faten Hamama
Larmes dans la nuit ( doumou fil lail / دموع في الليل ) de Ibrahim Emara avec Sabah
1956Les eaux noires / Lutte sur les quais ( siraa fil-mina / sirâ fi-l-mînâ / صراع فى الميناء ) de Youssef Chahine avec Omar Sharif
Adieu mon amour ( wadda’tu hubbak / wadda’ tou houbbak /ودعت حبك ) de Youssef Chahine avec Farid El Atrache
Les démons du ciel ( shayatine el jau / شياطين الجو ) de Niazi Mostafa avec Abdel Moneim Ibrahim
Le cœur a ses raisons ( el kalb loh ahkam / القلب له أحكام ) de Helmy Halim avec Faten Hamama
Où est ma vie ? ( aina omri / اين عمري ) de Ahmed Diaeddin avec Yehia Chahine
La voix du passé ( sawt min al madi / صوت من الماضي ) de Atef Salem avec Imane
1957Fleur de henné ( tamr henna / تمر حنة ) de Hussein Fawzi avec Fayza Ahmed
Le fils d’Amidou / Le fils d’Hamido ( ibn Hamidu / ابن حميدو ) de Fatin Abdel Wahab avec Zeinat Sedki
Les belles receveuses / Commissariat Fatinate ( el kommissariate el fatenate ) de Helmy Rafla avec Nagah Salam
Les filles modernes ( banat el yom / بنات اليوم ) de Henry Barakat avec Magda
L’oreiller vide / Illusions d’amour ( el wessada el khalia / لوسادة لخالية ) de Salah Abou Seif avec Abdel Halim Hafez
Ismail Yasseen dans la marine ( Ismail Yassine fil ustul / إسماعيل يس في الأسطول ) de Fatin Abdel Wahab avec Ismail Yasseen
Lutte contre la vie ( seraa maal hayat / صراع مع الحياة ) de Zoheir Bakir avec Hind Rostom
Apprenez-moi l’amour ( alamuni el hub / علمونى الحب ) de Atef Salem avec Imane
1958Saluez ceux que j’aime / Bonjour à celle que j’aime ( salem al habaieb / سلم على الحبايب ) de Helmy Halim avec Sabah
Ismaïl Yassine à Damas ( Ismail Yasin fi Dimachq / إسماعيل يس في دمشق ) de Helmi Rafla avec Najwa Salem
La petite diablesse ( el shaitana el saghira / الشيطانة الصغيرة ) de Hassan Al Imam avec Samira Ahmed
L’amour de ma vie ( habib hayati / حبيب حياتي ) de Niazi Mostafa avec Sabah
La fille de dix-sept ans ( bint sabata’ch / بنت 17 ) de Kamal Ateyya avec Hussein Riad
L’étranger ( ghariba / غريبة ) de Ahmed Badrakhan avec Imad Hamdi
Le festival de l’amour ( mahragan al-houbb / مهرجان الحب ) de Helmi Rafia avec Sabah
1959Le dernier informé ( akhir man ya’lam / آخر من يعلم ) de Kamal Atteya avec Samira Ahmed
Le retour de la vie ( awdat el hayat / عودة الحياة ) de Zoheir Bakir avec Maha Sabri
Le grand frère / Le frère ainé ( el akh el kabir / الأخ الكبير ) de Fatin Abdel Wahab avec Farida Fahmy
À toi pour toujours ( hubb lel-abad / حب إلى الأبد ) de Youssef Chahine avec Nadia Lutfi
1960Un homme sans cœur ( rajul bala kalb / رجل بلا قلب ) de Seif Eddine Shawkat avec Yehia Chahine
Les amours d’une femme ( gharamiat emaraa / غراميات امرأة ) de Tolba Radwan avec Souad Hosni
Abou la nuit ( Abou al Layl / ابو الليل ) de Houssam Eddine Mostafa avec Samia Gamal
L’arbre génétique ( chagarat al a’ilah / شجرة العائلة ) de Cherif Wali avec Marie Munib
1961N’éteint pas le soleil ( la tutfi el shams / لا تطفئ الشمس ) de Salah Abou Seif avec Faten Hamama
Vie et espoir ( hayat wa amal / حياة وامل ) de Zoheir Bakir avec Nagwa Fouad
Je n’avouerai jamais / Chantage ( lan aataref / لن أعترف ) de Kamal El Sheikh avec Sherifa Maher
Les sept filles ( el saba banat / السبع بنات ) de Atef Salem avec Souad Hosni
1962Le fils de Spartacus ( il figlio di Spartacus ) de Sergio Corbucci avec Gianna Maria Canale
Les lunettes noires ( el naddara el sawdaa / النظارة السوداء ) de Houssam El-Din Mustafa avec Nadia Lutfi
Les mémoires d’une élève ( moudhakkarat tilmidhah / مذكرات تلميذة ) de Ahmed Diaeddin avec Nadia Lotfi
Une femme dans la tourmente ( emraa fi dawama / إمرأة فى دوامة ) de Mahmoud Zoulficar avec Chadia
Les trois diables / Les trois voyous ( el shayatin el talata / الشياطين الثلاثة ) de Houssam El-Din Mustafa avec Berlenty Abdel Hamid
1963Le premier amour ( awal hub / اول حب ) de Abdel Rahman Sharif avec Abdel Moneim Ibrahim
Mariage en danger ( gawaz fi khatar / جواز فى خطر ) de Essa Karama avec Nadia Lofti
Jeunesse endiablée ( akher shakawa / آخر شقاوة ) de Essa Karama avec Zizi El-Badrawy
Turbulences de jeunes filles ( shakawet banat / شقاوة بنات ) de Houssam El-Din Mustafa avec Souad Hosni
La famille de Zizi ( a ilat Zizi / عائلة زيزي ) de Fatin Abdel Wahab avec Souad Hosni
Le marié arrive demain ( el ariss yassel ghadan / العريس يصل غدا ) de Niazi Mostafa avec Souad Hosni
1964Le fils perdu ( el ibn el mafkud / الابن المفقود ) de Muhammad Kamel Hassan avec Amal Farid
Le raisin amer / Raisins amers ( el ainab el murr / العنب المر ) de Frank Agrama avec Lobna Abdel Aziz
La note des élèves / Les étudiants espiègles ( nimar al talamidhah / نمر التلامذة ) de Issa Karama avec Samira Ahmed
La fille du quartier ( bint el hetta / بنت الحته ) de Hassan El-Seify avec Shukry Sarhan
Pour Hanafi ( min agl Hanafi / من أجل حنفي ) de Hassan El-Seify avec Naima Akef
La fille anormale ( fatat chadhdhah / فتاة شاذة ) de Ahmed Diaeddin avec Rushdy Abaza
1965Des garçons et des filles ( sobyan wa banat / صبيان وبنات ) de Hussein El-Mohandess avec Nahed Sherif
La confession d’un mari ( iterafat zoj ) de Fatin Abdel Wahab avec Fouad El-Mohandes
Les braves de notre ruelle ( id’an haritna / جدعان حارتنا ) de Abdel Rahman Cherif avec Amal Farid
L’histoire d’une vie ( hikayet el omr kulluh / حكاية العمر كله ) de Helmy Halim avec Leila Fawzi
La dernière des folies ( akhir guinan / آخر جنان ) de Essa Karama avec Zizi El-Badrawy
Elle et les hommes ( hia waal rijal / هى والرجال ) de Hassan Al Imam avec Lobna Abdel Aziz
Les trois sages ( ouqala’ al-thalâthah / العقلاء الثلاثة ) de Mahmoud Farid avec Samira Ahmed
Les trois aventuriers ( el mughammerun el talata / الأشقياء الثلاثة ) de Houssam El-Din Mustafa avec Souad Hosni
Les deux frères ( el shakikan / الشقيقان ) de Hassan El-Seify avec Shouweikar
1966L’appartement des étudiants ( shakket el talaba / شقة الطلبة ) de Tolba Radwan avec Rushdy Abaza
La nuit de noces ( lailat el zafaf / ليلة الزفاف ) de Henry Barakat avec Ahmed Mazhar
Les enfants terribles ( chakawet rejala ) de Houssam El-Din Mustafa avec Mohamed Awad
Emmène-moi avec toi ( khoudini ya’ak / خدني معاك ) de Abbas Kamel avec Samira Ahmed
Les trois amis ( al asdeqaa al thalatha / الاصدقاء الثلاثة ) de Ahmed Diaeddin avec Nabila Ebeid
La petite adolescente ( el moraheka el saghira / المراهقة الصغيرة ) de Mahmoud Zoulficar avec Leila Fawzi
1967Folle jeunesse / Jeunesse très folle ( shabab magnoun geddan / شباب مجنون جدا ) de Niazi Mostafa avec Mimi Shakeeb
Chasse au paradis ( el khouroug min el guana / الخروج من الجنة ) de Mahmoud Zulfikar avec Soheir El-Morshidy
L’autre moitié ( el nessef el akhar / النصف الآخر ) de Ahmed Badrakhan avec Madiha Yousri
1968Eve et le gorille ( Hawaa wal kerd / حواء والقرد ) de Niazi Mostafa avec Abdel Moneim Madbouly
L’amour en soixante-dix ( al houbb sanat sabin / الحب سنة 70 ) de Mahmoud Zoulficar avec Nelly
Elle et les diables / Elle et les démons ( hiya wa al chayatin / هى والشياطين ) de Houssam El- Din Mustafa avec Shams El-Barudy
1969Elles fuient l’amour / Echappées de l’amour ( harebat min al hob / هاربات من الحب ) de Adly Khalil avec Nabila Ebeid
Réservé aux mariés ( li l moutazawwiguin faqat / للمتزوجين فقط ) de Ismail Al-Qadi avec Mervat Amine
Trois femmes ( thalath nisa / 3 نساء / 3قصص ) de Mahmoud Zulfikar avec Salah Zulfikar
1970Les heures terribles ( al saat al rahiba / الساعات الرهيبة ) de Abdel Hamid Al-Shazly avec Nawal Abul Foutouh
Ma femme, la secrétaire et moi ( ana wa zawgati wal al secretaira /انا وزوجتي والسكرتيرة ) de Mahmoud Zulfikar avec Zebeida Sarwat
Dérive sur le Nil / Bavardage sur le Nil ( thartharah fawq al-Nil / ثرثرة فوق النيل ) de Hussein Kamal avec Magda El-Khatib
1971L’hôtel de la joie ( fondok el saada / فندق السعادة ) de Fatin Abdel Wahab avec Adel Imam
Le pardon ( al ghoufran / الغفران ) de Abdel Rahman Cherif avec Mervat Amine
Les jardins du diable ( i giardini del diavolo ) de Alfredo Rizzo avec Jeff Cameron
Le language de l’amour ( loghat al hob / لغة الحب ) de Zouheir Bekir avec Nahed Cherif
1972Si può fare molto con sette donne – de Fabio Piccioni avec Richard Harrison
Les lumières de la ville ( adwaa al madina / أضواء المدينة ) de Fatin Abdel Wahab avec Mariem Fakhr El Dine
Les adolescents / La bandes des adolescents ( shellet al-moraheqin /شلة المراهقين ) de Niazi Mostafa avec Mariam Fakhr Eddine
1973À la recherche du scandale ( al-bahth an fadiha / البحث عن فضيحة ) de Niazi Mostafa avec Adel Imam
Des filles à aimer ( banat lil hob / بنات للحب ) de Rida Myassa avec Nelly
L’amour d’une étudiante ( gharam til midha / غرام تلميذة ) de Helmi Halim avec Naglaa Fathi
1974Les héros ( al abtal / الأبطال ) de Hossam Eddine Mostafa avec Farid Shawqi
L’empire du patron ( ambaratouriyyat al mou’allim / امبراطورية المعلم ) de Zaki Saleh avec Mohamed Reda
Les géants ( al amaleka / العمالقة ) de Hossam Eddine Mostafa avec Poussi
La folie de la jeunesse ( gounoun al chabab / جنون الشباب ) de Khalil Chawki avec Mervat Amine
1975L’amour sous la pluie ( al-houbb tahta al-matar / الحب تحت المطر ) de Hussein Kamal avec Mervat Amine
1979Une histoire derrière chaque porte ( hikayah wara koull bab /حكاية وراء كل باب ) de Hussein Kamal avec Faten Hamama
1981Sale jeu ( اللعبة القذرة ) de Ahmed Yehia avec Abdullah Mahmoud
1995Le chat du désert ( قط الصحراء ) de Oussama farid avec Nelly
1999La rose rouge ( al warda al Hamraa’ / الوردة الحمراء ) de Inas Al Degheidy avec Youssra
Fiche créée le 4 octobre 2012 | Modifiée le 6 novembre 2014 | Cette fiche a été vue 9580 fois
PREVIOUSFernando Ramos da Silva || Ahmed Ramzy || Tony RandallNEXT