CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Prosky
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Akemi Negishi



Date et Lieu de naissance : 26 mars 1934 (Tokyo, Japon)
Date et Lieu de décès : 11 mars 2008 (Kawasaki, Japon)
Nom Réel : Negishi Akemi (根岸明美)

ACTRICE

Akemi Negishi naît le 26 mars 1934, à Tokyo. La jeune femme ne se prédestinait pas à devenir actrice. Elle l’est devenue par hasard. En effet, en 1953, Josef von Sternberg est au Japon afin de tourner «Fièvre sur Anatahan». Il cherche une jeune fille afin de jouer le rôle principale, et le seul rôle féminin, de sa dernière production. C’est en se promenant une nuit qu’il aperçu, dans un cabaret, la belle nippone. Il sut immédiatement que le rôle serai fait pour elle. Le film se situe en juin 1944. Les survivants d’un convoi japonais coulé par les américains échouent sur une île ou les a précédé un couple issu d’un précédant naufrage. La guerre étant terminée, les soldats refusant la défaite, resteront sur cette île six années durant lesquels ils vont se disputer la seule et unique femme. Tourné au Japon, dans un hangar d’avion, ce sera le dernier film de Josef Von Sternberg.

Dès lors, Akemi Negishi entame une longue filmographie se cantonnant, pour la plupart, à des rôles de jeunes filles exotiques, dans des productions moyennes, qui restera longtemps sa «marque de fabrique». Elle tourne dans des films aussi différents que «King-Kong contre Godzilla» (1962), ou encore «Dodescaden» qui est, bien que tourné en 1970, est le premier film en couleur de Akira Kurosawa, et également son premier film sans son acteur fétiche Toshiro Mifune, après une collaboration de dix-sept années. Elle a déjà rencontré Akira Kurosawa sur le tournage de «Chronique d’un être vivant» (1955) plus connu sous le titre «Si les oiseaux savaient», film racontant l’histoire d’un homme, interprété par Toshiro Mifune, obsédé par la peur de la bombe atomique, sombre petit à petit dans la folie. Elle collabore également avec Ishirô Honda (le réalisateur du tout premier Godzilla) pour «Sabara Raboru» en 1954 suivi, la même année de «Jû jin yuki otoko» du même réalisateur. Les deux cinéastes voyaient en elle une réelle tragédienne et ils l’ont encouragée à accepter des rôles autres que ceux dans lesquels elle s’était cataloguée. L’une de ses prestations les plus mémorables hormis «Dodescaden» reste «Les Bas-fonds» (Donzoko) (1957) de Kurosawa, adaptation de la pièce de Maxime Gorki, racontant le quotidien de plusieurs individus tentant de survivre et de cohabiter dans une misère ambiante. Citons encore ses participations dans des œuvres de grands maîtres japonais telles que «Pluie soudaine» (1956) et «Le cœur de la femme» (1956) de Mikio Naruse; «Dix-huit jeunes gens à l’appel de l’orage» (1963) de Yoshishige Yoshida et «Les quatre sœurs» 1983) de Kon Ichikawa.

Dans la mémoire des cinéphiles, Akemi Negishi reste la jeune femme qui danse langoureusement en hommage à Kong dans «King Kong contre Godzilla» (1962). L’actrice avait une aura bien a part dans le cinéma japonais très conservateur des années cinquante et soixante. Elle a débuté sa carrière avec une production américano-japonaise et l’achève avec le comédien américano-canadien Donald Sutherland dans une adaptation du roman de Ozamu Dazai, «Rakuyô / The setting sun» (1991) réalisé par Rou Tomono.

Elle restera éloigné des plateaux de tournage jusqu’à son décès survenu le 11 mars 2008, à Kawasaki, des suites d’un cancer des ovaires. Akemi Negishi s’est battue pour imposer son image aux yeux du public, elle aura perdue sa dernière bataille contre la maladie.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1953Fièvre sur Anatahan ( Anatahan / the saga of Anatahan / Ana-ta-han / 安纳塔汉 ) de Josef von Sternberg avec Tadashi Suganuma
Akasen kichi ( 赤线基地 ) de Senkichi Taniguchi avec Rentaro Mikuni
1954Adieu Rabaul ( Saraba Rabauru / さらばラバウル ) de Ishirô Honda avec Ryô Ikebe
Moitié humain / L’abominable homme des neiges ( jû jin yuki otoko / 獣人雪男 ) de Ishirô Honda avec Nobuo Nakamura
1955L’histoire d’Hiba Arborvitae (asunaro monogatari ) de Hiromichi Horikawa avec Yoshiko Kuga
Si les oiseaux savaient / Vivre dans la peur / Notes d’un être vivant / Chronique d’un être vivant ( ikimono no kiroku /活人的记录 ) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune
1956Pluie soudaine ( shu-u / 骤雨 ) de Mikio Naruse avec Setsuko Hara
Les enfers ( ankokugai / 暗黑街 ) de Kajiro Yamamoto avec Koji Tsuruta
Le cœur de la femme / Cœur d’épouse ( tsuma no kokoro / 妻之心 ) de Mikio Naruse avec Hideko Takamine
1957L’homme dans la tempête ( arashi no naka no otoko / 暴风中的男人 ) de Senkichi Taniguchi avec Akio Kobori
Un arc-en-ciel joue dans mon cœur ( waga mune ni niji wa kiezu ) de Ishirô Honda avec Mieko Takamine
Les bas-fonds ( donzoko / どん底 ) de Akira Kurosawa avec Ganjiro Nakamura
Chanson pour une promise ( hanayome sanjuso / 新娘三重奏 ) de Ishirô Honda avec Mitsuko Kusabue
1958L’abominable homme des neiges ( half human / half human : The story of the abominable sowman / abominable snowman / 雪人 ) de Ishirô Honda & Kenneth G. Crane avec John Carradine
Vacances à Tokyo ( Tokyo no kyujitsu / 东京假日 ) de Kajiro Yamamoto avec Shirley Yamaguchi
1961Le bonheur pour nous seul (Na mo naku mazushiku utsukushiku /无名、贫困、美丽 ) de Zenzo Matsuyama avec Hideko Takamine
1962King Kong contre Godzilla ( Kingu Kongu tai Gojira / King Kong vs. Godzilla / 金刚大战 哥斯拉 ) de Ishirô Honda avec Tadao Takashima
1963Dix-huit jeunes gens à l’appel de l’orage ( arashi o yobu juhachi-nin ) de Yoshishige Yoshida avec Tamotsu Hayakawa
1964Ore ni tsuite koi ! ( 跟我来!) de Hiromichi Horikawa avec Chikage Awashima
La ballade de Kyoshiro Nemuri ( Nemuri Kyoshiro 4 : Joyoken / 眠狂四郎:女妖剑 ) de Kazuo Ikehiro avec Raizô Ichikawa
1965Barberousse ( akahige / 赤ひげ ) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune
Buraikan jingi ( 无赖汉仁义 ) de Yusuke Watanabe avec Sonny Chiba
1967Histoire du fantôme de la femme serpent ( kaidan hebi-onna /怪谈蛇女 ) de Nobuo Nakagawa avec Hideo Murota
1969Vas-y doucement ( denki kurage / 海蛰传记 ) de Yasuzo Masumura avec Ryoichi Tamagawa
1970La petite fille en chaleur ( shibirekurage / 麻木的海蛰 ) de Yasuzo Masumura avec Mari Atsumi
Dodescaden ( dodesukaden / どですかでん ) de Akira Kurosawa avec Yoshitaka Zushi
1971Jeux dangereux ( asobi / 游龙戏凤 ) de Yasuzo Masumura avec Masaaki Daimon
1972La femme scorpion / Elle s’appelait Scorpion ( joshuu 701-gô : Sasori / 女囚701室1:蝎子 ) de Shunya Ito avec Meiko Kaji
Onna ikitemasu: Sakariba wataridori ( 女人尤存:盛世的渡鸟 ) de Azuma Morisaki avec Hisaya Morishige
1973Lady Snowblood ( shurayukihime / 修罗雪姬 ) de Toshiya Fujita avec Toshio Kurosawa
Sexe et furie ( furyô anego den : Inoshika Ochô / Ochô / anego den / 猪鹿蝶 ) de Norifumi Suzuki avec Reiko Ike
Les femmes yakuza ( yasagure anego den: sôkatsu rinchi / 极道女流氓传说:审判与侵略 ) de Teruo Ishii avec Jun Midorikawa
Mélodie de la rancune ( Joshuu sasori : 701-gô urami-bushi / 女囚701室3:怨歌 ) de Yasuharu Hasebe avec Masakazu Tamura
1974Jyûgun ianfu – de Tatsuichi Takamori avec Mako Midori
Kamome-yo, kirameku umi o mitaka / Meguri ai – de Kenji Yoshida avec Ken Tanaka
1975Hatsuhana ( 初花 ) de Shusei Kotani avec Katsumasa Uchida
1976La vie de Chikuzan ( Chikuzan hitori tabi / 竹山孤旅 ) de Kaneto Shindô avec Chikuzan Takahashi
1977Kiken na kankei ( 危险关系 ) de Toshiya Fujita avec Masayo Utsunomiya
1978Orion no satsui yori : Joji no houteishiki ( 奥利安的杀机:情事的方程式 ) de Kichitaro Negishi avec Shogo Kano
Motto shinayaka ni, motto shitataka ni – de Toshiya Fujita avec Eiji Okuda
1979La strangulation ( kôsatsu / 绞杀 ) de Kaneto Shindô avec Eiji Okada
Mo hozue wa tsukanai ( 不再发呆 ) de Yoichi Higashi avec Kaori Momoi
1980Enrai ( 远雷 ) de Kichitaro Negishi avec Toshiyuki Nagashima
1981Karuizawa fujin ( 轻井泽夫人 ) de Masaru Konuma avec Shinjiro Ebara
1982Chichi to ko ( 父与子 ) de Nobuhiko Hosaka avec Keiju Kobayashi
1983Les quatre sœurs ( sasameyuki / 细雪 ) de Kon Ichikawa avec Keiko Kishi
1984Location – de Azuma Morisaki avec Toshiyuki Nishida
1989Les passion du mont Aso ( shikibu monogatari / 式部物语 ) de Kei Kumai avec Eiji Okuda
1991Rakuyô / The setting sun ( 落阳 ) de Rou Tomono avec Donald Sutherland
Fiche créée le 28 mars 2008 | Modifiée le 15 août 2017 | Cette fiche a été vue 4628 fois
PREVIOUSHal Needham || Akemi Negishi || François NégretNEXT