CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Farid El Atrache
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Akira Kurosawa



Date et Lieu de naissance : 23 mars 1910 (Tokyo, Japon)
Date et Lieu de décès : 6 septembre 1998 (Tokyo, Japon)
Nom Réel : Kurosawa Akira (黒澤 明)

REALISATEUR
Image
1950 Rashomon (Rashômon / 羅生門) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune & Machiko Kyô
Image
1954 Les sept samouraïs (shichinin no samourai / 七人の侍) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune
Image
1980 Kagemusha, l’ombre du guerrier (Kagemusha / 影武者) de Akira Kurosawa avec Tsutomu Yamazaki
Image
1985 Ran (乱) de Akira Kurosawa avec Tatsuya Nakadai, Akira Terao & Jinpachi Nezu

Benjamin d’une fratrie de sept enfants, Akira Kurosawa est né le 23 mars 1910 dans le quartier tokyoïte d’Omôri. Isamu, son père, directeur d’école militaire, est issu d’une longue lignée de samouraïs, sa mère vient d’une famille de riches commerçants d’Osaka. Après des études de calligraphie et de Kendo, il s’installe à Tokyo avec son frère, commentateur de films muets, et s’essaye à la peinture sans succès. En 1935, il répond à une annonce des studios de cinéma «Photo Chemical Laboratories» (futur Tôho), en quête de nouveaux collaborateurs, et sa candidature est acceptée. Il est engagé l’année suivante et devient ainsi assistant-réalisateur de Kajiro Yamamoto et de Mikio Naruse.

Après avoir réalisé plusieurs scènes du film de Kajiro Yamamoto «Les chevaux» en 1941, Akira Kurosawa s’attèle à son premier film en solo «La légende du Grand Judo» en décembre 1942. Cette adaptation du roman de Tsuneo Tomita remporte un grand succès critique et public lors de sa sortie. En 1943, il réalise «Le plus beau» avec Yoko Yagushi en meneuse des ouvrières, actrice qu’il épousera en mai 1945. Jusqu’en 1950, Kurosawa dirige une dizaine de films dont : «L’ange ivre» (1948) avec Takashi Shimura et surtout le jeune acteur Toshiro Mifune pour leur première collaboration. En effet, ce comédien très charismatique va être l’interprète de seize autres réalisations du cinéaste, parmi lesquels : «Le chien enragé» (1949), «Rashomon» (1950), «Vivre» (1952), «Les sept samouraïs» (1953), «Le château de l’araignée» (1957), «Les bas-fonds» (1957), «La forteresse cachée» (1958), «Yojimbo» (1961) et «Barberousse» (1965) leur dernier travail en commun et le début d’une brouille qui durera jusqu’à la mort de Kurosawa. Des chefs-d’œuvre encensés par la critique qui remportent des dizaines de prix à travers le monde. Akira Kurosawa est désormais considéré comme le plus grand réalisateur japonais de l’après-guerre et le plus apprécié du public international.

Lorsque son contrat avec la Tôho prend fin en 1966, Akira Kurosawa envisage alors de travailler à l’étranger. Après un projet avorté pour la maison de production américaine «Embassy Pictures» qui sera filmé par Andreï Kontchalovski en 1985 («Runaway train»), il réalise quelques séquences japonaises de «Tora! Tora! Tora!», produit par la Fox et Kurosawa Production. Après le fiasco de ce film, il s’attèle à l’adaptation du roman de Vladimir Arsenyev «Dersou Ouzala» pour lequel il remporte l’Oscar du meilleur film étranger. Il renoue avec le succès international avec «Kagemusha» (1980) et «Ran» (1985) deux pièces maitresses de sa filmographie avec Tatsuya Nakadai.

Après la mort de sa femme Yoko Yagushi en février 1985, Akira Kurosawa adapte son propre scénario inspiré de ses rêves pour «Rêves» (1989) financé par Steven Spielberg et avec la participation comme acteur de Martin Scorsese, deux de ses plus fidèles admirateurs. Le film présenté au Festival de Cannes laisse les spectateurs insensibles. Après le mauvais accueil critique et public de «Rhapsodie en août» (1990) avec Richard Gere et «Le maître Madadayo» (1993), Kurosawa se fracture la colonne vertébrale suite à une chute sur le plateau de «Après la pluie» en 1995, sa santé se détériore alors irrémédiablement. Pratiquement paralysé et après plusieurs mois d’alitement, le cinéaste décède le 6 septembre 1998 à Tokyo. Son dernier film, «Après la pluie» enfin monté ne sortira que l’année suivante.

© Pascal DONALD

copyright
1936Tokyo rapusodei / Tokyo rapesodeii ( 东京狂想曲 ) de Osamu Fushimizu avec Ichiro Fujiyama
    Seulement assistant réalisateur
Shojo hanazono – de Shigeo Yagura avec Satoko Date
    Seulement assistant réalisateur
Enoken no senmanchojo – de Kajiro Yamamoto avec Kenichi Enomoto
    Seulement assistant réalisateur
Les dix millions d’Enoken ( zoku Enoken no semman choja ) de Kajiro Yamamoto avec Kenichi Enomoto
    Seulement assistant réalisateur
Le chasteté d’un mari I ( otto no teiso : Haru kitareba / 良人的贞操前篇:春若来 ) de Kajiro Yamamoto avec Takako Irie
    Seulement assistant réalisateur
Le chasteté d’un mari II ( otto no teiso : Aki futatabi /良人的贞操后篇:秋再来 ) de Kajiro Yamamoto avec Minoru Takada
    Seulement assistant réalisateur
La saga d’un vagabond I ( sengoku gunto-den : Dai ichibu Toraokami ) de Eisuke Takizawa avec Kanemon Nakamura
    Seulement assistant réalisateur
La saga d’un vagabond II ( sengoku gunto-den : Dai nibu Akatsuki no zenshin ) de Eisuke Takizawa avec Shizue Yamagishi
    Seulement assistant réalisateur
1937Le beau faucon ( utsukushiki taka / 美鹰 ) de Kajiro Yamamoto avec Hideo Saeki
    Seulement assistant réalisateur
Ryonin no teisou – de ?
    Seulement assistant réalisateur
Le roman d’une femme japonnaise ( Nihon josei dokuhon /日本女性读本 ) de Sotoji Kimura, Toshio Otani & Kajiro Yamamoto avec Chieko Takehisa
    Seulement assistant réalisateur
Enoken no chakkiri Kinta Zen : Mamayo sandogasa, Ikiwa yoiyoi ( 夏本健一的滑稽金太 第一集 ) de Kajiro Yamamoto avec Naoyo Yamagata
    Seulement assistant réalisateur
Avalanche ( nadare / 雪崩 ) – de Mikio Naruse avec Noboru Kiritachi
    Seulement assistant réalisateur
Enoken no chakkiri Kinta Go : kaeri wa kowai, mateba hiyori – de Kajiro Yamamoto avec Keiko Ichikawa
    Seulement assistant réalisateur
Chinetsu – de Keisuke Takizaewa avec Mitsugu Fujii
    Seulement assistant réalisateur
1938Tsuruhachi tsurujiro ( 鹤八鹤次郎 ) de Mikio Naruse avec Kazuo Hasegawa
    Seulement assistant réalisateur
Les amour de Tojuro ( Tojuro no koi / 藤十郎之恋 ) de Kajiro Yamamoto avec Naoyo Yamagata
    Seulement assistant réalisateur
Le classe de composition ( tsuzurikata kyoshitsu / 作文教室 ) de Kajiro Yamamoto avec Masaru Okada
    Seulement assistant réalisateur
Les surprises de la vie d’Enoken ( Enoken no bikkuri jinsei ) de Kajiro Yamamoto avec Kenichi Enomoto
    Seulement assistant réalisateur
Période faste pour Enoken ( Enoken no gatchiri jidai ) de Kajiro Yamamoto avec Kenichi Enomoto
    Seulement assistant réalisateur
1939La rue facile ( nonki yokocho ) de Kajiro Yamamoto avec Heihachiro Okawa
    Seulement assistant réalisateur
Chushingura / Chûshingura [Go] ( 忠臣藏后篇 ) de Kajiro Yamamoto avec Hikedo Takamine
    Seulement assistant réalisateur
La lune de miel de Roppa ( Roppa no shinkonryokou / 罗帕的新婚旅行 ) de Kajiro Yamamoto avec Roppa Furukawa
    Seulement assistant réalisateur
Enoken no zangiri kinta – de Kajiro Yamamoto avec Kenichi Enomoto
    Seulement assistant réalisateur
1940Enoken no songokû: songokû zenko-hen ( 孙悟空 ) de Kajiro Yamamoto avec Toshio Kanai
    Seulement assistant réalisateur
1941Les chevaux ( uma / 馬 ) de Kajiro Yamamoto avec Hideko Takamine
    Seulement assistant réalisateur, montage, scénario & réalisation de quelques scènes
Courants sauvages de la jeunesse ( seishun no kiryu / 青春的潮流 ) de Osamu Fushimizu avec Toshiko Yamane
    Seulement scénario
1942Le triomphe des ailes ( tsubasa no gaika / 胜利之翼 ) de Satsuo Yamamoto avec Joji Oka
    Seulement scénario
1943La légende du grand Judo ( sugata sanshiro / 姿三四郎 ) de Akira Kurosawa avec Susumu Fujita
    Seulement montage & scénario
Dohyosai – de Santaro Marune avec Akira Kishii
    Seulement scénario
1944Le plus beau / Le plus doux ( ichiban utsukishiku / 一番美しく ) de Akira Kurosawa avec Takako Irie
    + scénario
Appare Isshin Tasuke – de Kiyoshi Saeki avec Yukiko Todoroki
    Seulement scénario
1945La nouvelle légende du grand Judo ( zoku sugata sanshiro / 続姿三四郎 ) de Akira Kurosawa avec Denjiro Okochi
    + scénario
Les hommes marchent sur la queue du tigre / Les hommes qui marchèrent sur la queue du tigre ( tora no o wo fumu otokotachi / 踏虎尾 ) de Akira Kurosawa avec Denjo Okashi
    + scénario
1946Ceux qui bâtissent demain / Ceux qui bâtissent l’avenir ( asu o tsukuru hitobito / 明日を創る人々) de Akira Kurosawa, Hideo Sekigawa & Kajiro Yamamoto avec Ichirô Chiba
    + scénario
Rien à regretter de ma jeunesse / Je ne regrette rien de ma jeunesse ( waga seishun ni kuinashi / 我对青春无悔 ) de Akira Kurosawa avec Setsuko Hara
    + scénario
Quatre histoires d’amour ( yottsu no koi no monogatari / 四个爱情故事 ) de Kajiro Yamamoto, Teinosuke Kinugasa, Kenta Yamazaki, Mikio Naruse & Shirô Toyoda avec Fudeko Tanaka
    Seulement scénario – Segment « Hatsukoi » de Shirô Toyoda
1947La route des neiges ( ginrei no hate / 银岭的尽头 ) de Senkichi Taniguchi avec Kokuten Kodo
    Seulement scénario
Un merveilleux dimanche ( subarashiki nichiyobi / 素晴らしき日曜日 ) de Akira Kurosawa avec Midori Ariyama
    + scénario
    Prix Mainichi du meilleur réalisateur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1948L’ange ivre ( yoidore tenshi / 酔いどれ天使 ) de Akira Kurosawa avec Takashi Shimura
    + montage & scénario
    Prix Kinema Junpo du meilleur film aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur film au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Le duel silencieux ( shizukanaru ketto / 静かなる決闘 ) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune
    + scénario
Le portrait ( shozo / 肖像 ) de Keisuke Kinoshita avec Kuniko Miyake
    Seulement scénario
1949Le chien enragé ( nora inu / 野良犬 ) de Akira Kurosawa avec Takashi Shimura
    + scénario & production
La femme de l’enfer ( jigoku no kifujin / 地狱来的女人 ) de Motoyoshi Oda avec Michiyo Kogure
    Seulement scénario
Jakoman et Tetsu ( Jokoman to Tetsu / ジャコ万と鉄 ) de Senkichi Taniguchi avec Ryunosuke Tsukigata
    Seulement scénario
Echappée à l’aube ( akatsuki no dasso / 晓之脱逃 ) de Senkichi Taniguchi avec Shirley Yamaguchi
    Seulement scénario
1950Jiruba Tetsu – de Isamu Kosugi avec Utaemon Ichikawa
    Seulement scénario
Rashomon ( Rashômon / 羅生門 ) de Akira Kurosawa avec Machiko Kyô
    + montage & scénario
    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Lion d’Or au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix de la critique du cinéma italien au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix Ruban Bleu du meilleur scénario aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

Le scandale ( shubun / shubun – sukyandaru / 醜聞 ) de Akira Kurosawa avec Shirley Yamaguchi
    + scénario
Le maître d’escrime ( tateshi danpei / 杀阵师段平 ) de Masahiro Makino avec Ryunosuke Tsukigata
    Seulement scénario
Au-delà de la haine et de l’amour ( ai to nikushimi no kanata e / 愛と憎しみの彼方へ ) de Senkichi Taniguchi avec Eitarô Ozawa
    Seulement scénario
1951L’idiot ( hakuchi / 白痴 ) de Akira Kurosawa avec Masayuki Mori
    + scénario – Non crédité
Duel au carrefour de Kagiya ( araki sauemon – ketto kagiya no tsuji / 決闘鍵屋の辻 ) de Kazuo Mori avec Yuriko Hamada
    Seulement scénario
Le boudoir des monstres ( kedamono no yado / 野兽之屋 ) de Tatsuyasu Osone avec Takashi Shimura
    Seulement scénario
1952Vivre ( ikiru / 生きる ) de Akira Kurosawa avec Nobuo Kaneko
    + scénario
    Prix spécial du Sénat de Berlin au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix Kinema Junpo du meilleur film aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur film au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur scénario au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Le brigand de la guerre ( sengoku burai / 戦国無頼 ) de Hiroshi Inagaki avec Haruo Nakajima
    Seulement scénario
Souffle, vent de printemps ( fukeyo haru kaze / 吹けよ春風 ) de Senkichi Taniguchi avec Toshiro Mifune
    Seulement scénario
1953Les sept samouraïs ( shichinin no samourai / 七人の侍 ) de Akira Kurosawa avec Takashi Shimora
    + montage & scénario
    Lion d’Argent au festival du cinéma de Venise, Italie

    Diplôme du Mérite du meilleur réalisateur étranger aux prix Jussi du cinéma finlandais, Finlande
1954Kieta chutai – de Akira Mimura avec Kenichiro Kawamura
    Seulement scénario
1955Si les oiseaux savaient / Vivre dans la peur / Notes d’un être vivant / Chronique d’un être vivant ( ikimono no kiroku /活人的记录 ) de Akira Kurosawa avec Eiko Miyoshi
    + scénario
Sugata Sanshiro ( 姿三四郎 ) de Shigeo Tanaka
    Seulement scénario
Asunaro monogatari – de Hiromichi Horikawa avec Akira Kubo
    Seulement scénario
1956Nichiro sensô shôri no hishi: Tekichû ôdan sanbyaku-ri – de Kazuo Mori avec Kenji Sugawara
    Seulement scénario
1957Le château de l’araignée / Le trône sanglant ( kumonosu jo / 蜘蛛巣城 ) de Akira Kurosawa avec Minoru Chiaki
    + scénario, montage & production
Les bas-fonds ( donzoko / どん底 ) de Akira Kurosawa avec Ganjiro Nakamura
    + scénario, montage & production
1958La forteresse cachée / Trois salauds dans une forteresse cachée ( kakushi toride no san akunin / 隠し砦の三悪人) de Akira Kurosawa avec Misa Vihara
    + scénario, montage & production
    Ours d’Argent du meilleur réalisateur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix FIPRESCI au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix Ruban Bleu du meilleur film aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon
1959Histoire d’une bande de brigands pendant la guerre ( sengoku-gunto-den / 戦国群盗伝 ) de Toshio Sugie avec Misa Uehara
    Seulement scénario
1960Les sept mercenaires ( the magnificent seven ) de John Sturges avec Yul Brynner
    Seulement scénario original
Les salauds se portent bien / Les salauds dorment en paix ( warui yatsu hodo yoku nemuru / 悪い奴ほどよく眠る ) de Akira Kurosawa avec Takeshi Kato
    + scénario, montage & production
1961Yojimbo, le garde du corps ( Yojimbo / Yojinbo / 用心棒 ) de Akira Kurasawa avec Tatsuya Nakadai
    + scénario, montage & production
1962Sanjuro ( tsubaki sanjûrô / 椿三十郎 ) de Akira Kurosawa avec Reiko Dan
    + montage & scénario
Le maître d’escrime ( tateshi danpei / 杀阵师段平 ) de Harumi Mizuho avec Raizô Ichikawa
    Seulement scénario
1963Entre le ciel et l’enfer / Le paradis et l’enfer ( tengoku to jigoku / 天国と地獄 ) de Akira Kurosawa avec Kyoko Kagawa
    + scénario & production
    Prix Mainichi du meilleur film au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur scénario au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Jokoman et Tetsu ( Jakoman to Tetsu / 恶棍万和铁 ) de Kinji Fukasaku avec Ken Takakura
    Seulement scénario original
1964L’outrage ( the outrage ) de Martin Ritt avec Paul Newman
    Seulement scénario original
Pour une poignée de dollars ( per un pugno di dollari ) de Sergio Leone avec Clint Eastwood
    Seulement scénario original – Non crédité
1965Barberousse ( akahige / 赤ひげ ) de Akira Kurosawa avec Yuzo Kayama
    + scénario
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat des journalistes de cinéma, Italie

    Prix OCIC au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix Ruban Bleu du meilleur film aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur film aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur réalisateur aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur film au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Judo saga ( sanshira sugata / sugata sanshiro ) de Seiichiro Uchikawa avec Yuzo Kayama
    Seulement scénario original
1970Dodescaden ( dodesukaden / どですかでん ) de Akira Kurosawa avec Yoshitaka Zushi
    + scénario & production
Tora ! Tora ! Tora ! – de Richard Fleischer, Toshio Massuda & Kinji Fukasaku avec Takahiro Tamura
    Seulement scénario des séquences japonaises – Non crédité
1973Nora inu – de Azuma Morisaki avec Taro Shigaki
    Seulement scénario
1975Dersou Ouzala / L’aigle de la Taïga ( Dersu Uzala / Derusu Uzara / デルス・ウザーラ / Дерсу Узала ) de Akira Kurosawa avec Maxime Mounzouk
    + scénario
    Oscar du meilleur film étranger, USA

    Prix d’Or au festival international du cinéma de Moscou, URSS

    Prix de la Critique du meilleur film étranger par le syndicat français des critiques de cinéma, France

    David du meilleur réalisateur étranger, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1980Kagemusha, l’ombre du guerrier ( Kagemusha / 影武者 ) de Akira Kurosawa avec Tsutomu Yamazaki
    + scénario & production
    Palme d’Or au festival du cinéma de Cannes, France

    César du meilleur film étranger, France

    BAFTA du meilleur réalisateur aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    David du meilleur film étranger aux David di Donatello, Italie

    David du meilleur réalisateur étranger aux David di Donatello, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat des journalistes de cinéma, Italie

    Prix Ruban Bleu du meilleur film aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Hochi du meilleur film aux Prix Hochi du cinéma, Japon

    Prix Mainichi du meilleur film au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur réalisateur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Choix des Lecteurs au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1984AK ( Akira Kurosawa ) de Chris Marker avec Tatsuya Nakadai
    Seulement apparition
1985Ran ( 乱 ) de Akira Kurosawa avec Tatsuya Nakadai
    + montage & scénario
    BAFTA du meilleur film de langue étrangère aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Bodil du meilleur film européen, Danemark

    David du meilleur réalisateur étranger, Italie

    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix OCIC au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne

    Amanda du meilleur film étranger au festival international du cinéma de Norvège, Norvège

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat des journalistes de cinéma, Italie

    Prix ALFS du réalisateur de l’année par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne

    Prix Ruban Bleu du meilleur film aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur film au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur réalisateur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1986Runaway train – de Andrei Kontchalovski avec Jon Voight
    Seulement sujet & scénario
1989Rêves ( dreams / yume / Akira Kurosawa’s dreams / I saw a dream like this / konna yume wo mita / such dreams I have dreamed / 夢 ) de Akira Kurosawa avec Martin Scorsese
    + scénario
1990Rhapsodie en août ( rhapsody in august / hachigatsu no kyoshikyoku / hachigatsu no rapsodi / 八月の狂詩曲 ) de Akira Kurosawa avec Richard Gere
    + scénario
1993Le maître Madadayo ( Madadayo / まあだだよ ) de Akira Kurosawa avec Tatsuo Matsumura
    + montage & scénario
DO Akira Kurosawa : Ma vie au cinéma ( Waga eiga jinsei ) de Nagisa Oshima avec Nagisa Oshima
    Seulement interview
1996Dernier recours ( last man standing ) de Walter Hill avec Bruce Willis
    Seulement scénario original
1998Après la pluie ( ame agaru / after the rain / when the rain lifts / 雨あがる ) de Takashi Koizumi avec Akira Terao
    Seulement scénario
    Prix du meilleur scénario par les Prix de l’Académie Japonaise, Japon
AUTRES PRIX :
      
    Lion d’Or pour sa carrière au festival du cinéma de Venise, Italie ( 1982 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’association des critiques de films de Los Angeles, USA ( 1985 )

    Prix spécial du Jubilé d’Or par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1986 )

    Prix Akira Kurosawa au festival international du cinéma de San Francisco, USA ( 1986 )

    Oscar d’Honneur aux Academy Awards, USA ( 1990 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1992 )

    Prix Spécial pour sa carrière aux prix du cinéma Nikkan Sports de Tokyo, Japon ( 1998 )

    Prix Spécial pour l’ensemble de sa carrière au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon ( 1999 )

    Prix Spécial pour l’ensemble de sa carrière aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon ( 1999 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par les Prix de l’Académie Japonaise, Japon ( 1999 )
Fiche créée le 5 juillet 2009 | Modifiée le 7 août 2017 | Cette fiche a été vue 6704 fois
PREVIOUSMargarete Kupfer || Akira Kurosawa || Igor KvashaNEXT