CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marguerite De La Motte
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alain Bashung



Date et Lieu de naissance : 1er décembre 1947 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 14 mars 2009 (Paris, France)
Nom Réel : Alain Claude Baschung

ACTEUR
Image
1992 L’ombre du doute – de Aline Issermann avec Mireille Perrier, Sandrine Blancke & Emmanuelle Riva
Image
1999 Retour à la vie – de Pascal Baeumler avec Marisa Berenson, Emmanuelle Laborit, Sophie Forte & Eric Blanc
Image
2000 Félix et Lola – de Patrice Leconte avec Charlotte Gainsbourg, Philippe Torreton & Nadia Barentin
Image
2007 J’ai toujours rêvé d’être un gangster – de Samuel Benchetrit avec Anna Mouglalis & Jean Rochefort

Fruit d’une liaison entre une ouvrière d’usine et un kabyle qu’il ne connaitra jamais, Alain Baschung naît Alain Claude Baschung le 1er décembre 1947 à Paris. Sa mère se marie peu après sa naissance avec un boulanger et le petit Alain est envoyé en Alsace chez les parents de son beau-père. Il grandit à Wingersheim au Nord-ouest de Strasbourg. À la fin des années cinquante, il revient à Paris pour suivre des cours de comptabilité. Il abandonne assez rapidement ses études pour tenter sa chance dans la musique. Avec des amis, il forme son premier groupe, les «Dunces».

Pendant une quinzaine d’années, Alain Bashung se produit dans des bars, des bals de campagnes, des bases américaines, et enregistre quelques quarante-cinq tours sans succès, sous le pseudonyme de David Bergen. L’échec de «Romans photos» son premier album, paru chez Barclay en 1977, n’entame en rien sa volonté de continuer à faire de la musique et il persiste, deux ans plus tard, avec «Roulette russe», un disque plus Rock. Il remporte enfin son premier succès avec le single «Gaby, oh Gaby» en 1980. Il est enfin reconnu comme un artiste à part entière avec l’album «Pizza» (1981), salué par la critique et qui lui permet enfin de rencontré son public lors d’un grande tournée qui le mènera jusqu’à la mythique salle parisienne de l’Olympia. Toujours en 1981, il fait ses premières apparitions au cinéma dans «Nestor Burma, détective de choc» de Jean-Luc Miesch aux côtés de Michel Serrault et Jane Birkin et dans «Le cimetière des voitures» de l’Espagnol Fernando Arrabal qui ne sortira qu’en 1983.

Par la suite, Alain Bashung confirme son immense talent d’auteur-compositeur avec la sortie d’une dizaine d’autres albums et des centaines de concerts. Son allure de rocker, ses lunettes noires et sa belle voix rocailleuse envoutent son public. Un immense talent qu’il partage en collaborant avec d’autres grands artistes aussi différents que: Serge Gainsbourg, Françoise Hardy, le groupe Noir Désir, Anne Fontaine, Charles Trénet, Daniel Darc, Jean-Louis Aubert et Chloé Mons qu’il épouse en 1981.

Pour le cinéma, Alain Bashung se révèle être un excellent comédiens dans des rôles sombres, notamment en amant de Fanny Ardant dans «Rien que des mensonges» (1991) de Paule Muret, en père incestueux pour «L’ombre du doute» (1992) de Aline Issermann et le flic ripou ami de Roschdy Zem dans «L’origine du monde» (2000) de Jérôme Enrico. On l’aperçoit dans des films plus légers tels que: «Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs…» (1998) de Charlotte de Turckheim et «La bande du drugstore» (2001) de François Armanet. Il signe également la musique de plusieurs productions.

Atteint d’un cancer du poumon depuis plusieurs mois, Alain Bashung sort son dernier album «Bleu pétrole» au printemps 2008 et assure l’intégralité de ses contrats par respect pour son public. Le 28 février 2009, très affaibli, il fait une dernière apparition sur la scène de la 44ème cérémonie des Victoires de la Musique où il remporte trois récompenses. L’auteur-compositeur-chanteur totalise onze Victoires au cours de sa carrière, ce qui en fait l’artiste le plus récompensé de cette manifestation. Epuisé, Alain Bashung annule ses derniers concerts programmés et tire sa révérence l’après-midi du samedi 14 mars 2009 entouré par ses proches, à l’hôpital Saint-Joseph de Paris.

© Philippe PELLETIER

copyright
1981Nestor Burma, détective de choc – de Jean-Luc Miesch avec Michel Serrault
    + musique
Le cimetière des voitures – de Fernando Arrabal avec Fanny Bastien
    + musique
1982Sandy – de Michel Nerval avec Michel Galabru
    Seulement musique
1985Le quatrième pouvoir – de Serge Leroy avec Philippe Noiret
    Seulement musique
1986Le beauf – de Yves Amoureux avec Marianne Basler
    + musique
1989La vengeance d’une femme – de Jacques Doillon avec Isabelle Huppert
    Seulement musique & chansons
1991Rien que des mensonges – de Paule Muret avec Fanny Ardant
1992L’ombre du doute – de Aline Issermann avec Mireille Perrier
Le jeune Werther – de Jacques Doillon avec Faye Anastasia
    Seulement musique & chansons
1993Ma sœur Chinoise – de Alain Mazars avec Jean-François Balmer
Le sourire – de Claude Miller avec Emmanuelle Seigner
    Seulement musique
1994Pigalle – de Karim Dridi avec Francis Renaud
    Seulement musique
1995L’âge des possibles – de Pascale Ferran avec Anne Cantineau
    Seulement musique
CM Le jeu de la clé – de Michel Hassan avec Jérémy Simard
1996 On connaît la chanson – de Alain Resnais avec Lambert Wilson
    Seulement musique & chansons
1998Je veux tout – de Guila Braoudé avec Elsa Zylberstein
Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs… – de Charlotte de Turckheim avec Victoria Abril
Ma petite entreprise – de Pierre Jolivet avec Roschdy Zem
    Seulement musique & chansons
1999Retour à la vie – de Pascal Baeumler avec Marisa Berenson
La confusion des genres – de Ilan Duran Cohen avec Julie Gayet
Stand-by – de Roch Stephanik avec Dominique Blanc
    Seulement musique
Liberté-Oléron – de Bruno Podalydès avec Denis Podalydès
    Seulement chansons
2000Félix et Lola – de Patrice Leconte avec Charlotte Gainsbourg
L’origine du monde – de Jérôme Enrico avec Angela Molina
2001La bande du drugstore – de François Armanet avec Cécile Cassel
Peau d’ange – de Vincent Perez avec Guillaume Depardieu
    Seulement chansons
2003Le p’tit curieux – de Jean Marbœuf avec Andréa Ferréol
Immortel / Immortel [ ad vitam ] – de Enki Bilal avec Frédéric Pierrot
    Seulement chansons
2005 DO Rendez-vous avec Jane – de Régis Roinsard avec Jane Birkin
    Seulement apparition
2006 DA Arthur et les Minimoys – de Luc Besson avec Mia Farrow
    Seulement voix dans la version française
2007J’ai toujours rêvé d’être un gangster – de Samuel Benchetrit avec Anna Mouglalis
    Seulement apparition
Fiche créée le 14 mars 2009 | Modifiée le 30 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 5227 fois
PREVIOUSEva Bartok || Alain Bashung || Lina BasquetteNEXT