CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Macha Béranger
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alain Robbe-Grillet



Date et Lieu de naissance : 18 août 1922 (Brest, France)
Date et Lieu de décès : 17 février 2008 (Caen, France)
Nom Réel : Alain Paul Robbe-Grillet

REALISATEUR

Alain Robbe-Grillet, dont le père était ingénieur, naît le 18 août 1922 à Brest (Finistère). À l’issue du baccalauréat, il prépare au prestigieux lycée parisien «Saint Louis» le concours d’entrée à l’Institut National Agronomique. Il intègre ensuite l’Institut National de la Statistique puis est muté outre-mer dans différents départements et pays alors sous souveraineté française. Il retrouve la métropole au début des années cinquante et après la parution de son deuxième roman «Les gommes» en 1953, il se consacre à plein temps à la littérature. Il utilise un style à la «brusquerie impersonnelle et intemporelle» (phrases courtes et verbes au présent) qui fait de lui le chef de file du «nouveau roman», terme définitivement adopté une dizaine d’années plus tard. Tout en continuant son œuvre littéraire (une douzaine d’ouvrages), Robbe-Grillet est conseiller littéraire aux «Éditions de Minuit», membre, à sa création, du Haut Comité pour la Défense et l’Expansion de la Langue Français, et enseignant aux Etats-Unis. En 2004, il est élu à l’Académie Française mais il refuse de prononcer son discours de réception et de porter l’habit de cérémonie, jugeant tout cela dépassé. Il n’y siègera donc pas.

Côté cinéma, Alain Robbe-Grillet, collabore en 1960 avec Alain Resnais, pour l’histoire, le scénario et les dialogues particulièrement épurés et marque de l’écrivain, du film en noir et blanc «L’année dernière à Marienbad» avec les deux héros anonymes, «la femme» jouée par Delphine Seyrig et «l’étranger» par Giorgio Albertazzi. L’année suivante, Alain Robbe-Grillet passe derrière la caméra pour réaliser «L’immortelle» avec Françoise Brion, Jacques Doniol-Valcroze, mais aussi dans un petit rôle, sa propre épouse Catherine, future romancière sous le nom de Jeanne de Berg. Le film reçoit le prestigieux prix Louis-Delluc. L’écrivain-réalisateur mettra encore en scène neuf autres titres dont «L’homme qui ment» (1967), une coproduction franco-tchécoslovaque récompensée au festival de Berlin, avec Sylvie Bréhal, Zuzana Kocúriková et Jean-Louis Trintignant. En 1969, Alain Robbe-Grillet voit le roman qui l’a fait connaître, «Les gommes», adapté au cinéma par Lucien Deroisy et René Micha avec Claude Titre dans le rôle du fameux Wallas. En 2005, le romancier âgé de quatre-vingt trois ans, tourne son dernier film, «Gradiva» avec Arielle Dombasle, terminant un cycle cinématographique qui, pour ses détracteurs, est à l’image de ses romans, une œuvre ayant évolué de l’érotisme au sado-masochisme, et n’ayant rencontré qu’un succès d’estime, le plus souvent dans un monde universitaire restreint et hors des frontières de l’hexagone. Alain Robbe-Grillet a également été sur les plateaux de cinéma conseiller technique, scénariste ou tout simplement interprète, pour six autres courts ou longs métrages, parmi lesquels «Le temps retrouvé» (1998) de Raoul Ruiz avec John Malkovich et Catherine Deneuve.

L’écrivain fait encore parler de lui en 2007 lors de la parution de son dernier ouvrage «Un roman sentimental» où, dans un style toujours de qualité, il se délecte en digne héritier du marquis de Sade ou de Rétif de la Bretonne, autres écrivains sulfureux de la littérature française, de fantasmes sexuels particulièrement crus et pervers. Alain Robbe-Grillet succombe d’une crise cardiaque le 18 févier 2008 au centre hospitalier universitaire de Caen (Calvados). Trois jours plus tard, ses restes sont incinérés au crématorium de la ville. Toujours dans cette même ville, l’Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine (IMEC), est devenu son légataire universel.

© Caroline HANOTTE

copyright
1960L’année dernière à Marienbad – de Alain Resnais avec Delphine Seyrig
    Seulement adaptation, dialogues & scénario
1962L’immortelle – de Alain Robbe-Grillet avec Françoise Brion
    + adaptation, dialogues & scénario
    Prix Louis Delluc, France
1963 CM Begegnung mit Fritz Lang – de Peter Fleishmann avec Fritz Lang
    Seulement scénario
1965Trans-Europ-Express – de Alain Robbe-Grillet avec Marie-France Pisier
    + interprétation, adaptation, dialogues & scénario
1967L’homme qui ment – de Alain Robbe-Grillet avec Jean-Louis Trintignant
    + adaptation, dialogues & scénario
    Plaque d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1968Je t’aime, je t’aime – de Alain Resnais avec Olga Georges-Picot
    Seulement apparition
1969Les gommes – de Lucien Deroisy & René Micha avec Claude Titre
    Seulement roman
1970L’éden et après – de Alain Robbe-Grillet avec Pierre Zimmer
    + adaptation, dialogues & scénario
1971N. a pris des dés… – de Alain Robbe-Grillet avec Catherine Jourdan
    + adaptation, dialogues & scénario
1973Glissements progressifs du plaisir – de Alain Robbe-Grillet avec Anicée Alvina
    + adaptation, dialogues & scénario
1974Le jeu avec le feu – de Alain Robbe-Grillet avec Philippe Noiret
    + dialogues & scénario
1975L’Eden Palace – de Frédéric Compain avec Michael Lonsdale
    Seulement conseiller technique
1976Guerre civile en France – de Joël Fargues, Vincent Nordon & François Barat avec Brigitte Fossey
    Seulement conseiller technique
1982La belle captive – de Alain Robbe-Grillet avec Gabrielle Lazure
    + dialogues & scénario
1984 DO Un film, autoportrait – de Marcel Hanoun avec Virginie Guinel
    Seulement apparition
1995Un bruit qui rend fou ( the blue villa ) de Alain Robbe-Grillet & Dimitri de Clercq avec Charles Tordjman
    + adaptation, dialogues & scénario
1996Taxandria – de Raoul Servais avec Armin Mueller-Stahl
    Seulement scénario
1998Le temps retrouvé ( o tempo reencontrado / il tempo ritrovato / time regained ) de Raoul Ruiz avec John Malkovich
    Seulement interprétation
2005Gradiva / C’est Gradiva qui vous appelle – de Alain Robbe-Grillet avec Arielle Dombasle
    + dialogues & scénario
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Istanbul, Turquie ( 2005
Fiche créée le 28 février 2008 | Modifiée le 17 novembre 2013 | Cette fiche a été vue 4744 fois
PREVIOUSJason Robards Jr. || Alain Robbe-Grillet || Yves RobertNEXT