CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Herbert Mundin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alan J. Pakula



Date et Lieu de naissance : 7 avril 1928 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 19 novembre 1998 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Alan J. Pakula

REALISATEUR

Fils d’imprimeurs, émigrés polonais, Alan J. Pakula vient au monde à New York City le 7 avril 1928. Diplômé en art dramatique de l’Université de Yale, il débute sa carrière artistique en 1949 au département animation de la Warner Bros. Après un bref passage à la Metro-Goldwyn-Mayer, il est remarqué par le scénariste Don Hartman qui est à l’époque chef de production chez Paramount. Celui-ci l’engage immédiatement comme assistant et lui apprend les ficelles du métier.

En 1955, au sein de la Paramount, Alan J. Pakula s’associe au réalisateur Robert Mulligan pour produire les films de ce dernier. De cette collaboration, qui durera treize ans, naîtront sept films: «Prisonnier de la peur» (1957) avec Anthony Perkins, «Du silence et des ombres» (1962) avec Gregory Peck, «Une certaine rencontre» (1963) avec Natalie Wood, «Le sillage de la violence» (1965) avec Steve McQueen, «Daisy Clover» (1966) avec Robert Redford et Natalie Wood, «Escalier interdit» (1967) avec Sandy Dennis et «L’homme sauvage» (1968) avec Gregory Peck et Eva Marie Saint. En 1969, Alan produit et réalise, pour la première fois seul: «Pookie» une comédie dramatique avec Liza Minnelli.

En 1970, Alan J. Pakula dirige son premier grand thriller: «Inspecteur Klute » avec Jane Fonda. Cette décennie est une période faste pour le jeune réalisateur, il enchaîne dans le même genre avec «À cause d’un assassinat» (1973) avec Warren Beatty, puis, avec «Les hommes du président» (1975) avec Dustin Hoffman et Robert Redford. Ce drame historique relate l’affaire du Watergate et lui vaut l’étiquette de cinéaste engagé, mais aussi une nomination aux Oscars et le prix du meilleur réalisateur par la critique new-yorkaise.

En 1983, Alan J. Pakula offre à Meryl Streep l’un des plus beaux rôles de sa carrière dans «Le choix de Sophie», l’histoire tragique d’une jeune catholique polonaise, rescapée des camps de concentration, tirée du best-seller de William Styron. Pour sa magistrale interprétation, l’actrice gagne l’Oscar de la meilleure actrice. Les années suivantes, les réalisations d’Alan manquent d’énergie et sa carrière s’essouffle. Au creux de la vague, il réalise malgré tout le très honorable «Les enfants de l’impasse» (1986) avec Albert Finney et Matthew Modine.

Alan revient en force dans les années quatre-vingt-dix, avec les films de suspense ou de machination politique qui ont fait son succès: «Présumé innocent» (1990) avec Harrison Ford ouvre la marche, suivi de «L’affaire Pélican» (1993) avec Denzel Washington et Julia Roberts, une production à l’intrigue un peu lourde et enfin «Ennemis rapprochés» (1996) avec Brad Pitt et Harrison Ford.

Alors qu’il prépare un film sur Franklin et Eleanor Roosevelt, Alan J. Pakula meurt accidentellement le 19 novembre 1998, victime d’un terrible accident de voiture sur la voie express de Long Island, une barre métallique transperçant son pare-brise. Il est officiellement déclaré mort à l’Hôpital Universitaire de Plainview (New York). Son corps repose au Green River Cemetery de East Hampton, à New York.

© Philippe PELLETIER

copyright
1957Prisonnier de la peur ( fear strikes out ) de Robert Mulligan avec Anthony Perkins
    Seulement production
1962Du silence et des ombres ( to kill a mockingbird ) de Robert Mulligan avec Gregory Peck
    Seulement production
1963Une certaine rencontre ( love with the proper stranger ) de Robert Mulligan avec Natalie Wood
    Seulement production
1965Le sillage de la violence / La rage au corps ( baby the rain must fall ) de Robert Mulligan avec Steve McQueen
    Seulement production
1966Daisy Clover / Daisy Clover la jeune rebelle ( inside Daisy Clover ) de Robert Mulligan avec Robert Redford
    Seulement production
1967Escalier interdit ( up the down staircase ) de Robert Mulligan avec Sandy Dennis
    Seulement production
1968L’homme sauvage / Le traquenard ( the stalking moon ) de Robert Mulligan avec Eva Marie Saint
    Seulement production
1969Pookie ( the sterile cuckoo ) de Alan J. Pakula avec Liza Minnelli
    + production
1970Inspecteur Klute ( Klute ) de Alan J. Pakula avec Donald Sutherland
    + production
CM Klute in New York : A background for suspense – de Elliot Geisinger avec Jane Fonda
    Seulement apparition
1972Love and pain and the whole damn thing – de Alan J. Pakula avec Maggie Smith
    + production
1973A cause d’un assassinat ( the parallax view ) de Alan J. Pakula avec Warren Beatty
    + production
1975Les hommes du président ( all the president’s men ) de Alan J. Pakula avec Dustin Hoffman
    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

CM Pressure and the press : The making of «All the President’s Men» – de ? avec Robert Redford
    Seulement apparition
1977Le souffle de la tempête / Un cavalier libre et sauvage ( comes a horseman ) de Alan J. Pakula avec James Caan
1979Merci d’avoir été ma femme ( starting over ) de Alan J. Pakula avec Candice Bergen
    + production
1981Une femme d’affaire ( rollover ) de Alan J. Pakula avec Jane Fonda
1983Le choix de Sophie ( Sophie’s choice ) de Alan J. Pakula avec Meryl Streep
    + scénario & production
    Robert du meilleur film étranger au festival Robert de Copenhague, Danemark
1984 DO George Stevens : A filmmaker’s journey – de George Stevens Jr. avec Frank Capra
    Seulement apparition
1985Dream lover – de Alan J. Pakula avec Kristy McNichol
    + production
    Grand Prix au festival du cinéma fantastique de Avoriaz, France
1986Les enfants de l’impasse ( orphans ) de Alan J. Pakula avec Albert Finney
    + production
1988À demain mon amour ( see you in the morning ) de Alan J. Pakula avec Jeff Bridges
    + scénario & production
1990Présumé innocent ( presumed innocent ) de Alan J. Pakula avec Harrison Ford
    + scénario
1992Jeux d’adultes ( consenting adults ) de Alan J. Pakula avec Mary Elizabeth Mastrantonio
    + production
1993L’affaire Pélican ( the pelican brief ) de Alan J. Pakula avec Julia Roberts
    + scénario & production
1996Ennemis rapprochés ( the devil’s own ) de Alan J. Pakula avec Brad Pitt
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma Hamptons de New York, USA ( 1996 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma Human Rights Watch, USA ( 1997 )

    Prix Mary Pickford aux Golden Satellite Awards, USA ( 1999 )
Fiche créée le 30 octobre 2005 | Modifiée le 24 juin 2015 | Cette fiche a été vue 7010 fois
PREVIOUSMarcel Pagnol || Alan J. Pakula || Ricardo PalaciosNEXT