CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jason Robards Jr.
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Albert Matterstock



Date et Lieu de naissance : 13 septembre 1909 (Leipzig, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 29 juin 1960 (Hambourg, Allemagne)
Nom Réel : Albert Andreas Hermann Walter Matterstock

ACTEUR

Fils de commerçants, Albert Andreas Hermann Walter Matterstock naît le 13 septembre 1909 à Leipzig, grande ville de l’Empire Allemand, au nord-ouest de la Saxe. Très tôt, le jeune homme suit des cours dramatiques auprès de Leontine Sagan. Au milieu des années trente, il commence sa carrière artistique comme acteur au théâtre Kurfürstendamm de Berlin.

Albert Matterstock débute au cinéma en 1937 aux côtés notamment de Hilde Krahl dans «Serenade», une comédie musicale de l’Autrichien Willi Forst. Il travaille aussi avec le très cosmopolite Carmine Gallone qui le dirige dans «Manege / Un dramma al circo» (1937) où il joue un trapéziste. L’année suivante, l’acteur, magnifique représentant du «galant» germanique s’affirme encore comme le jeune premier idéal en interprétant un Français dans le mélodrame «Yvette» de Wolfgang Liebeneiner qui a pour cadre le Paris des années 1883, avec Ruth Hellberg dans le rôle titre. Il poursuit sa carrière en apparaissant dans de nombreux films très populaires aux sujets romantiques à souhait. Elégant et raffiné, il donne avec aisance la réplique aux grandes artistes allemandes. Parmi les plus célèbres, nous pouvons citer: Brigitte Horney dans «Ziel in den wolken» (1938), Hertha Feiler dans «Bruyant mensonge» (1938), Käthe von Nagy dans «Unsere kleine frau» (1938) et Heidemarie Hatheyer dans «Ein ganzer Kerl» (1939). En 1939, il épouse la jeune actrice berlinoise de huit ans sa cadette, Jutta Freybe.

Dans la première partie des années quarante, Albert Matterstock continue ses interprétations dans des films qui sont pour la plupart des comédies gentillettes voire des romances à «l’eau de rose», dont la seule prétention est de soustraire le public allemand à son quotidien, comme «Was will Brigitte?» (1941) de Paul Martin. Dans «Liebeskomödie» (1942) de Theo Lingen, il joue encore un sémillant héros, le «Herr Doctor» Paul Steffens face à Magda Schneider. Par contre «Spuk im schloß» de Hans H. Zerlett, par son côté film d’horreur, est interdit au jeune public à sa sortie au premier trimestre 1945 et n’aura de nouveau le droit d’exploitation qu’après un visa de la censure militaire d’occupation en 1947. La mélodie printanière ou «Frühlingsmelodie» (1945), de Hans Robert Bortfeld, avec Elga Brink, malgré son sujet beaucoup plus lénifiant, n’aura guère le loisir d’être visionnée tandis que l’Armée Rouge franchit l’Oder.

Bien que n’ayant pas eu à rendre compte d’un comportement compromettant auprès des services alliés chargés de la «dénazification», Albert Matterstock ne trouve pas d’engagement dans l’immédiate après-guerre. Coup dur pour celui qui fut l’un des jeunes premiers les plus aimés des années trente. Il réussit néanmoins à tourner deux films en 1950 «Die frau von gestern nacht» de Arthur Maria Rabenalt, avec Heli Finkenzeller et «Es begann um mitternacht» de Peter Paul Brauer. Mais cela ne lui permet pas de renouer avec le succès. Dépressif, il fait preuve d’intempérance et commence à s’adonner à la drogue. Il obtient cependant en 1955, un rôle très secondaire dans une coproduction hispano-germanique, «L’amour, la fille et les bandits», un film policier tourné en Catalogne par Ignacio F Iquino. La même année, sa quatrième épouse, Margot Rauh, une femme d’affaire, demande le divorce. Albert Matterstock tourne un dernier film «Drei birken auf der heide» avec Margit Saad en 1956. Puis il disparaît totalement du monde du spectacle. Devenu morphinomane, il décède à Hambourg, le 29 juin 1960.

© Philippe PELLETIER

copyright
1937Stimme des blutes – de Carmine Gallone avec Lucie Höflich
Manège ( manege ) de Carmine Gallone avec Fita Benkhoff
La sérénade du souvenir ( serenade ) de Willi Forst avec Hilde Krahl
Pays de l’amour ( land der liebe ) de Reinhold Schünzel avec Gusti Huber
Yvette ( die tochter einer kurtisane ) de Wolfgang Liebeneiner avec Ruth Hellberg
1938Représentation au paradis ( gastspiel im paradies ) de Karl Hartl avec Erika Glässner
Bruyant mensonge ( lauter lügen ) de Heinz Rühmann avec Hertha Feiler
Ziel in den wolken – de Wolfgang Liebeneiner avec Brigitte Horney
Unsere kleine frau – de Paul Verhoeven avec Käthe von Nagy
Les étoiles brillent / Vedettes follies ( es leuchten die sterne ) de Hans H. Zerlett avec La Jana
    Seulement apparition
1939Le masque d’or ( die goldene maske ) de Hans H. Zerlett avec Rudi Godden
Un beau gars ( ein ganzer kerl ) de Fritz Peter Buch avec Flockina von Platen
Qui embrasse Madeleine ? ( wer küßt Madeleine ? ) de Victor Janson avec Paul Bilt
1940Jenny jeune prof ( unser fräulein doktor ) de Erich Engel avec Jenny Jugo
Coup de foudre ( was will Brigitte ? ) de Paul Martin avec Harald Paulsen
1941Charivari ( das himmelblaue adendkleid ) de Erich Engels avec Käthe Haack
CM Der tricher Nr. 12 – de Werner Malbran avec Johannes Heesters
1942Viel lärm um Nixi – de Erich Engel avec Hans Leibelt
Comédie d’amour ( liebeskomödie ) de Theo Lingen avec Magda Schneider
Ein walzer mit dir – de Ernst Marischka avec Grethe Weiser
1943Kollege kommt gleich – de Karl Anton avec Carola Höhn
1944Komm zu mir zurück – de Heinz Paul avec Charlott Daudert
Spuk im schloß – de Hans H. Zerlett avec Hilde Hildebrand
Coup de feu à minuit ( schuß um Mitternacht ) de Hans H. Zerlett avec Ida Wüst
1945Frühlingsmelodie – de Hans Robert Bortfeld avec Elga Brink
1950Die frau von gestern nacht – de Arthur Maria Rabenalt avec Heli Finkenzeller
1951Cela commença à minuit ( es begann um mitternacht ) de Peter Paul Brauer avec Winnie Markus
1955L’amour, la fille et les bandits ( camino cortado / gesperrte wege ) de Ignacio F. Iquino avec Laya Raki
1956Sang neuf ( drei birken auf der heide / junges blut ) de Ulrich Erfurth avec Margit Saad
Fiche créée le 4 février 2007 | Modifiée le 19 juin 2016 | Cette fiche a été vue 3706 fois
PREVIOUSLéon Mathot || Albert Matterstock || Walter MatthauNEXT