CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Josette Andriot
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alberto Lattuada



Date et Lieu de naissance : 13 novembre 1914 (Milan, Italie)
Date et Lieu de décès : 3 juillet 2005 (Rome, Italie)
Nom Réel : Alberto Lattuada

REALISATEUR

Fils du compositeur d’opéra Felice Lattuada, Alberto naît le 13 novembre 1914, à Milan, capitale lombarde du Royaume d’Italie. Lycéen, il fait déjà partie d’une revue littéraire avant-gardiste, puis, diplômé en architecture, il commence à s’intéresser au cinéma dès le début des années trente. Il écrit des articles pour diverses revues, organise des projections de films étrangers inédits en Italie et fonde, avec Luigi Comencini et Marco Ferreri, la future Cinémathèque de Milan.

Au début des années quarante, Alberto Lattuada travaille comme décorateur, opérateur et assistant de mise en scène pour le théâtre, avant de signer son premier scénario, pour Mario Soldati, en 1941. L’année suivante, il se lance dans sa première réalisation avec «Giacomo l’idealista» où il dénonce l’hypocrisie bourgeoise. L’Italie en guerre l’éloigne des plateaux de cinéma, il se consacre alors à l’écriture de scénarii et à la réalisation d’un documentaire. Il revient derrière la caméra, en 1943, avec «La freccia nel fianco». Mais c’est son œuvre suivante, «Le bandit» (1946) avec Anna Magnani, un film sur fond de révolte sociale, qui va le faire connaître du grand public. Il impose dans cette production la jeune Carla del Poggio qu’il avait épousé l’année précédente. Elle sera la vedette de plusieurs de ses films.

Par la suite, Alberto Lattuada apporte une contribution substantielle au néo-réalisme avec «Sans Pitié» co-signé avec Federico Fellini et «Le manteau» (1952) une adaptation de Gogol. Il réalise, ensuite, avec Fellini: «Les feux du music-hall» (1950). Un excellent drame avec Giulietta Masina et Carla Del Poggio. Il poursuit et transpose des grands auteurs à l’écran: Gabriele D’Annunzio pour «Le crime de Giovanni Episcopo» (1947) avec Aldo Fabrizi; Riccardo Bacchelli pour «Le moulin du Pô» (1948); Giovanni Verga pour «La louve de Calabre» (1952); Pouchkine pour «La tempête» (1958) et Tchékhov pour «La steppe» (1962). Parallèlement, il dirige des films de qualité très inégale, chargés d’érotisme où il passe au crible ses concitoyens. Cela lui posera quelques problèmes avec la censure. Nous pouvons citer: «La pensionnaire» (1953) avec Martine Carol, «Guendalina» (1956) avec Jacqueline Sassard, «Les adolescentes» (1959) avec Catherine Spaak et «La novice» (1960) avec Pascale Petit.

Dans les années soixante-dix, Lattuada se tourne avec succès vers le registre de la comédie: «Venez donc prendre le café chez nous» (1970) avec Ugo Tognazzi et «Une bonne planque» (1971) avec Sophia Loren. Il dirige encore quelques productions très critiques envers la société italienne. En 1978, il en revient aux études de mœurs avec «La fille»: un film sur les rapports incestueux entre un homme d’âge mûr et une très jeune fille, interprété par Marcello Mastroianni et Nastassja Kinski. L’année suivante, il dépeint la rivalité sexuelle des rapports mère-fille dans «La cigale» avec Virna Lisi et Clio Goldsmith. En 1985, l’échec du très mauvais film «Une épine dans le cœur» avec Anthony Delon, met un terme à sa carrière cinématographique. Il se consacre désormais à l’écriture et à la télévision.

Cinéaste raffiné, Alberto Lattuada se retire progressivement dans sa propriété romaine, n’acceptant d’en sortir qu’à de très rares occasions. Il meurt à quatre-vingt-dix ans, le 3 juillet 2005, à Rome, laissant une œuvre disparate marquée par la dénonciation de l’hypocrisie sexuelle.

© Philippe PELLETIER

copyright
1941Le mariage de minuit ( piccolo mondo antico ) de Mario Soldati avec Massimo Serato
    Seulement adaptation, scénario & assitant réalisateur
Oui Madame ( Sissignora ) de Ferdinando Maria Poggioli avec María Denis
    Seulement adaptation & assitant réalisateur
1942Giacomo l’idealista – de Alberto Lattuada avec Marina Berti
    + montage – Non crédité & scénario
1943La freccia nel fianco – de Alberto Lattuada avec Leonardo Cortese
    + dialogues & scénario
1944 DO La nostra guerra – de Alberto Lattuada
1946Le bandit ( il bandito ) de Alberto Lattuada avec Anna Magnani
    + sujet & scénario
1947Le crime de Giovanni Episcopo ( il delitto di Giovanni Episcopo ) de Alberto Lattuada avec Yvonne Sanson
    + scénario
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1948Le moulin du Pô ( il mulino del Po ) de Alberto Lattuada avec Carla Del Poggio
    + scénario
Sans pitié ( senza pietà ) de Alberto Lattuada avec Folco Lulli
1950Les feux du music-hall ( luci del varietà ) de Federico Fellini & Alberto Lattuada avec Peppino De Filippo
    + scénario, apparition & production
1951Anna – de Alberto Lattuada avec Silvana Mangano
1952Le manteau ( il cappotto ) de Alberto Lattuada avec Antonella Lualdi
    + scénario
La louve de Calabre ( la lupa ) de Alberto Lattuada avec Giovanna Ralli
    + scénario
1953La pensionnaire ( la spiaggia ) de Alberto Lattuada avec Martine Carol
    + scénario
L’amour à la ville ( amore in città ) de Alberto Lattuada, Michelangelo Antonioni, Federico Fellini, Dino Risi, Francesco Maselli, Carlo Lizzani & Cesare Zavattini avec Ugo Tognazzi
    + scénario – Segment « Gli italiani si voltano »
1954Classe élémentaire / La classe élémentaire ( scuola elementare ) de Alberto Lattuada avec Diana Dei
1955Un héros de notre temps ( eroe dei nostri tempi ) de Mario Monicelli avec Giovanna Ralli
    Seulement interprétation
1956Guendalina – de Alberto Lattuada avec Jacqueline Sassard
    + scénario
    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1958La tempête ( la tempesta / tempest ) de Alberto Lattuada avec Van Heflin
    + scénario
    David du meilleur réalisateur, Italie
1959Les adolescentes ( i dolci inganni ) de Alberto Lattuada avec Catherine Spaak
    + sujet & scénario
1960La novice ( lettere di una novizia ) de Alberto Lattuada avec Jean-Paul Belmondo
    + scénario
L’imprévu ( l’imprevisto ) de Alberto Lattuada avec Anouk Aimée
    + scénario
    Prix San Sebastián du meilleur réalisateur au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne
1961Mafioso – de Alberto Lattuada avec Alberto Sordi
    Coquille d’Or au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne
1962La steppe ( la steppa ) de Alberto Lattuada avec Marina Vlady
    + scénario
1965La Mandragore ( la Mandragola ) de Alberto Lattuada avec Rosanna Schiaffino
    + dialogues & scénario
1966Mission T.S. / Mission top secret ( matchless ) de Alberto Lattuada avec Patrick O’Neal
    + scénario
1967Don Giovanni in Sicilia – de Alberto Lattuada avec Lando Buzzanca
    + scénario & lyriques
1968Fräulein doktor ( the betrayal / fraulein Doktor / gospodjica Doktor-Spijunka bez imena ) de Alberto Lattuada & Marcello Aliprandi avec Capucine
    + scénario
1969L’amica – de Alberto Lattuada avec Elsa Martinelli
    + scénario
1970Venez donc prendre le café chez nous ( venga a prendere il caffè da noi ) de Alberto Lattuada avec Ugo Tognazzi
    + scénario
    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1971Une bonne planque ( bianco, rosso e … / blanco, rojo y…/ the sin / white sister ) de Alberto Lattuada avec Sophia Loren
    + scénario
1972La grosse tête ( sono stato io ! ) de Alberto Lattuada avec Silvia Monti
    + scénario
1973La bambina ( le farò da padre / bambina ) de Alberto Lattuada avec Isa Miranda
    + scénario
1975Cœur de chien ( cuore di cane ) de Alberto Lattuada avec Max von Sydow
    + scénario & production
1976Oh ! Serafina ! – de Alberto Lattuada avec Dalila Di Lazzaro
    + interprétation & scénario
1978La fille ( così come sei ) de Alberto Lattuada avec Nastassja Kinski
    + interprétation & scénario
1979La cigale ( la cicala ) de Alberto Lattuada avec Anthony Franciosa
    + scénario
Il corpo della ragassa – de Pasquale Festa Campanile avec Enrico Maria Salerno
    Seulement scénario
1981Nu de femme ( nudo di donna ) de Nino Manfredi avec Eleanora Giorgi
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1984 TV Christophe Colomb ( Cristoforo Colombo / Christophe Colombus ) de Alberto Lattuada avec Gabriel Byrne
    + scénario – Série
1985Une épine dans le cœur ( una spina nel cuore / a thorn in the heart ) de Alberto Lattuada avec Anthony Delon
    + adaptation, dialogues & scénario
1988 TV Fratelli / Due fratelli – de Alberto Lattuada avec Massimo Ghini
    + scénario – Série
1989 DO 12 registi per 12 città – de Mario Soldati, Mauro Bolognini, Michelangelo Antonioni, Carlo Lizzani, Giuseppe Bertolucci, Bernardo Bertolucci, Alberto Lattuada, Carlo Lizzani, Mario Monicelli, Ermanno Olmi, Gillo Pontecorvo, Francesco Rosi, Lina Wertmuller & Franco Zeffirelli
    Segment « Genova »
1993Il toro – de Carlo Mazzacurati avec Marco Messeri
    Seulement interprétation
AUTRES PRIX :
      
    Plaque d’Or aux prix David di Donatello, Italie ( 1957 )

    David Spécial aux prix David di Donatello, Italie ( 1977 )

    Médaille d’Or du ministère du tourisme aux Prix David di Donatello, Italie ( 1982 )

    Prix Pietro Bianchi au festival du cinéma de Venise, Italie ( 1984 )

    Prix pour sa carrière au cinéma au Prix International Flaiano de Pescara, Italie ( 1993 )

    Prix Franco Cristaldi pour sa prestigieuse carrière cinématographique aux prix David di Donatello, Italie ( 1994 )
Fiche créée le 12 octobre 2005 | Modifiée le 25 janvier 2015 | Cette fiche a été vue 8976 fois
PREVIOUSZoltán Latinovits || Alberto Lattuada || Gilles LatulippeNEXT