CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Hugo Flink
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Aldo Barbero



Date et Lieu de naissance : 13 février 1938 (San Guillermo, Argentine)
Date et Lieu de décès : 27 octobre 2013 (Buenos Aires, Argentine)
Nom Réel : Aldo Barbero

ACTEUR
Image
1969 Le saint de l’épée (el santo de la espada) de Leopoldo Torre Nilsson avec Evangelina Salazar
Image
1972 Les fils de Fierro (los hijos de Fierro) de Fernando E. Solanas avec Julio Troxler & Antonio Ameijeiras
Image
1989 Los extermineitors – de Carlos Galettini avec Guillermo Francella, Emilio Disi, Patricia Sarán & Marcela Ortiz
Image
2005 Cas de conscience (cargo de conciencia) de Emilio Vieyra avec Cecilia Maresca & Rodolfo Ranni

Fils d’un hôtelier et d’une cuisinière, Aldo Barbero est né le 13 février 1938 (ou 1937 selon certaines sources), à San Guillermo, petite localité argentine de la province de Santa Fe, à une vingtaine de kilomètres de la Mar Chiquita, un des plus grands lacs salés de la planète. Quand la famille Barbero déménage dans la grande ville de Córdoba, le petit Aldo découvre le théâtre et rêve alors de devenir comédien, mais ce n’est qu’au début des années soixante qu’il viendra s’installer à Buenos Aires ou sa carrière va démarrer.

Après avoir tenu quelques rôles sur scène et dans des pièces radiophoniques, Aldo Barbero acquiert une belle popularité en Argentine, mais aussi dans toute l’Amérique Latine, avec les feuilletons télévisés «Dos a quererse» (1963) et «Ese que siempre esta solo» (1964). Au théâtre, le comédien va très vite s’imposer dans son pays comme un des meilleurs de sa génération avec des pièces classiques ou contemporaines, parmi lesquelles: «Romeo y... Raquel !!!» (1964) de Alberto Migré, «Deolinda Correa» (1967) de Nemer Barud, «Un tal Servando Gómez» (1973) de Samuel Eichelbaum, «Lorenzaccio» (1978) de Alfred de Musset, «Une nuit d’été» (1994/95) de Ambrose Bierce, «La profession de Madame Warren» (2005) de George Bernard Shaw, «Le dernier yankee» (2007) de Artur Miller, «Tierra del fuego» (2011) de Mario Diament ou «Gris de Ausencia» (2013) de Roberto Tito Cossa qu’il joue encore quelques jours avant sa disparition. Sa belle voix est aussi mise à contribution pour de nombreuses versions espagnoles de films de cinéma, des dessins animés et des productions télévisées. Il double notamment Clint Eastwood pour la série «Rawhide», Rossano Brazzi dans «Sette uomini e un cervello» (1968) et Bernard Giraudeau dans «Les longs manteaux» (1985) de Gilles Béhat.

Parallèlement à son prestigieux parcours théâtral, Aldo Barbero est un acteur très prolifique à l’écran. Pour le cinéma, on le voit, entre autres, aux côté de Olga Zubarry dans «Invasion» (1969) de Hugo Santiago, dans «Les fils de Fierro» (1972) de Fernando E. Solanas avec Julio Troxler, «Une femme» (1975) de Juan José Stagnaro avec Cipe Lincovsky et Federico Luppi, «Juego perverso» (1983) de Ricardo Pérez Roulet avec Sandra Ballesteros, «Los amores de Kafka» (1988) de Beda Docampo Feijóo avec Cecilia Roth, «Un mur de silence» (1992) de Lita Stantic avec Vanessa Redgrave, «Cas de conscience» (2005) de Emilio Vieyra avec Cecilia Maresca, et «La cola» (2012) de Enrique Liporace et Ezequiel César Inzaghi, son dernier rôle pour le Septième Art. Ses participations à de nombreuses telenovelas font de lui une figure familière dans tous les pays hispanophones, citons notamment «Fortín quieto» (1979) avec María Elena Sagrera, «Lo imperdonable» (1981) avec Betiana Blum, «La extraña dama» (1989) avec Ana María Campoy, «Alta comedia» (1994) avec Alicia Bruzzo, «Campeones de la vida» (2000) avec Soledad Silveyra, «Cuentos clásicos de terror» (2004) avec Lola Cordero. …

Ardent défenseur des droits des acteurs, Aldo Barbero s’implique assidument dans l’«Asociación Argentina de Actores». En 2012, il est récompensé de la médaille commémorative pour ses cinquante ans d’adhésion dans cette association. Passionné par son métier, il n’a jamais cessé de travailler jusqu’à sa mort survenue le 27 octobre 2013. Il est inhumé au cimetière de la Chacarita, à Buenos Aires.

© Pascal DONALD

copyright
1968Sette uomini e un cervello / Criminal affair / Criminal synphony / Seven men and one brain – de Rossano Brazzi avec Ann-Margret
    Seulement voix espagnole de Rossano Brazzi
1969La venganza del sexo – de Emilio Vieyra & Jerald Intrator avec Susana Beltrán
Invasion ( invasión ) de Hugo Santiago avec Olga Zubarry
Le saint de l’épée ( el santo de la espada ) de Leopoldo Torre Nilsson avec Evangelina Salazar
1970La bête nue ( la bestia desnuda ) de Emilio Vieyra avec Gloria Prat
Bajo el signo de la patria – de René Múgica avec Ignacio Quirós
1971Balada para un mochilero – de Carlos Rinaldi avec Graciela Pal
Juguemos en el mundo – de María Herminia Avellaneda avec María Elena Walsh
El destino – de Juan Battle Planas avec Julia Elena Dávalos
Juan Manuel de Rosas – de Manuel Antin avec Silvia Legrand
1972Les fils de Fierro ( los hijos de Fierro ) de Fernando E. Solanas avec Julio Troxler
Basuras humanas / La bastarda – de Emilio Muriel Gomez avec Isela Vega
    Seulement doublure de Jorge Rivero
1973Sous la cloche ( los golpes bajos ) de Mario Sábato avec Sara Bonet
La flor de la mafia – de Hugo Moser avec Susana Freyre
1974La tregua – de Sergio Renán avec Ana María Picchio
Bodas de cristal – de Rodolfo Costamagna avec Susana Campos
1975Une femme ( una mujer ) de Juan José Stagnaro avec Federico Luppi
Solamente ella – de Lucas Demare avec María José Demare
1976El grito de Celina – de Mario David avec María Rosa Gallo
La aventura explosiva – de Ricardo Bauleo & Orestes Trucco avec Thelma Stefani
¿Qué es el otoño? – de David José Kohon & Daniel Portela avec Dora Baret
1978Contragolpe – de Alejandro Doria avec Lito Cruz
DO La fiesta de todos – de Sergio Renán avec Martha Lynch
    Seulement apparition
1979El poder de las tinieblas – de Mario Sábato avec Valentina Fernández De Rosa
Jamais je ne t’oublierai ( la isla ) de Alejandro Doria avec Sandra Mihanovich
1980Tiro al aire – de Aldo Romero & Mario Sábato avec Graciela Alfano
El bromista – de Mario David avec Celia Gámez
Le temps de la revanche ( tiempo de revancha ) de Adolfo Aristarain avec Haydée Padilla
1981De la misteriosa Buenos Aires – de Oscar Barney Finn, Alberto Fischerman & Ricardo Wullicher avec Eva Franco
1982Volver – de David Lipszyc avec Graciela Dufau
1983Juego perverso – de Ricardo Pérez Roulet avec Sandra Ballesteros
1985Les longs manteaux – de Gilles Béhat avec Claudia Ohana
    Seulement voix espagnole de Bernard Giraudeau
DO La república perdida II – de Miguel Pérez
    Seulement voix
1987Sinfín – de Cristian Pauls avec Susana Tanco
1988Los amores de Kafka – de Beda Docampo Feijóo avec Cecilia Roth
1989Los extermineitors – de Carlos Galettini avec Guillermo Francella
1990Loraldia : El tiempo de las flores – de Óscar Aizpeolea avec Susana Campos
1991Extermineitors III : La gran pelea final – de Carlos Galettini avec Hector Echavarria
Extermineitors IV : Como hermanos gemelos – de Carlos Galettini avec Valeria Britos
1992Un mur de silence ( un muro de silencio ) de Lita Stantic avec Vanessa Redgrave
TV ¡Dale Loly! – de Aldo Barbero, Raúl Caserta, Mario Marenco, Alejandro Hugo Moser & Alberto Rinaldi avec Angélica Caccia
    Seulement réalisation
1995Casas de fuego – de Juan Bautista Stagnaro avec Miguel Ángel Solá
1996Policia corrupto – de Carlos Galettini avec Cristina Aguero
CM Vete de mí / Una de pasiones – de Alberto Ponce avec Edda Bustamante
1998Commissaire Ferro ( comisario Ferro / bajo el deber de la justicia ) de Juan Rad avec Carlos Iglesias
1999 DA Condor Crux ( Cóndor Crux, la leyenda ) de Juan Pablo Buscarini, Swan Glecer & Omar Quiroga
    Seulement voix
2001 DA Bahía mágica – de Marina Valentini
    Seulement voix
2003Ciudad del sol – de Carlos Galettini avec Darío Grandinetti
2004Dos ilusiones / 2 ilusiones – de Martín Lobo avec Claudia Albertario
2005Cas de conscience ( cargo de conciencia ) de Emilio Vieyra avec Cecilia Maresca
2011Schafhaus ( Schafhaus, casa de ovejas ) de Alberto Masliah avec Bernarda Pagés
La patria equivocada – de Carlos Galettini avec Juana Viale
2012La cola – de Enrique Liporace & Ezequiel César Inzaghi avec Lucrecia Oviedo
Fiche créée le 3 décembre 2013 | Modifiée le 21 avril 2014 | Cette fiche a été vue 2066 fois
PREVIOUSPaola Barbara || Aldo Barbero || Christian BarbierNEXT