CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Wendy Hiller
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alexandre Mihalesco



Date et Lieu de naissance : 19 octobre 1883 (Bucarest, Roumanie)
Date et Lieu de décès : 28 décembre 1974 (Paris, France)►
Nom Réel : Alexandru Mihăilescu

ACTEUR

Alexandre Mihalesco d’origine roumaine comme son nom francisé l’indique, naît Alexandru Mihăilescu le 19 octobre 1883 à Bucarest, capitale de la Roumanie devenue royaume moins de trois ans plus tôt. Il fait d’abord du théâtre et, comme beaucoup de ses partenaires, il a sa première expérience du Septième Art en tournant dans la gigantesque fresque de Gregore Brezeanu, réalisée en 1912, sur l’histoire récente de la Roumanie «Independenţa României/Razboiul pentru Independenţa» avec Aristide Demedriade dans le rôle du futur Roi Charles 1er.

Dans les années vingt, il fait partie de l’importante communauté artistique roumaine installée en France et sert notamment de répétiteur à la jeune Elvire Popesco. Il retrouve le cinéma à la fin du muet avec un petit rôle dans le très spectaculaire film de Julien Duvivier «Le mystère de la tour Eiffel» (1927) et ses scènes étonnantes prises depuis la célèbre construction métallique. C’est pour Alexandre Mihalesco le début d’une très longue carrière, durant laquelle, en véritable caméléon du grand écran, il interprète un nombre incroyable de seconds rôles pendant une trentaine d’années. S’il fait tous les métiers en adoptant toutes les conditions sociales et toutes les nationalités, il reste le plus souvent le méchant sans qui le héros ne serait pas un héros. Dans la période du cinéma muet notons son interprétation d’un juge lors du procès de «la Pucelle» jouée par Renée Falconetti dans «La passion de Jeanne d’Arc» (1928) de Carl Theodor Dreyer. Pour ses premiers films sonorisés, Alexandre Mihalesco devient notamment médecin en Afrique pour «La femme et le rossignol» (1930) de André Hugon, avec Habib Benglia, puis l’inquiétant mage de la rocambolesque aventure policière dans le milieu forain «Méphisto» (1930), avec Jean Gabin dans le rôle du détective. En 1931 Mihalesco atteint presque la postérité littéraire en incarnant Piquoiseau, le marin devenu mendiant sur le port de Marseille, un des personnages de «Marius», la pièce de Marcel Pagnol. En effet, c’est lui qui conforte Pierre Fresnay dans ses rêves de voyage vers les mers lointaines, pour le malheur de Fanny, Orane Demazis et de César, Raimu. Durant cette même décennie notre acteur poursuit ses compositions «exotiques» en jouant notamment un noir dans «Le simoun» (1933), un asiatique dans «L’oncle de Pékin» (1934), un Arabe dans «La gondole aux chimères» (1935) de Augusto Genina. Il est rabbin dans «Moïse et Salomon parfumeurs» (1935) et il finit l’année 1939 comme tailleur dans «Après Mein Kampf, mes crimes», un film de Alexandre Ryder, qui dénonce enfin, mais déjà trop tard, l’épouvantable menace hitlérienne. Le film sortira sur les écrans parisiens au printemps 1940.

Pendant l’occupation allemande, Alexandre Mihalesco tourne moins de dix films dont «Le chant de l’exilé» (1942) avec Tino Rossi. Son activité cinématographique interrompue à partir de 1943 reprend en 1946. Il participe notamment au film de Yves Ciampi «Les héros sont fatigués» (1955) avec Yves Montand et Curd Jürgens. Il interprète à soixante-treize ans son dernier rôle au cinéma, presque le centième, dans «Les aventures d’Arsène Lupin» (1956) avec Robert Lamoureux.

Alexandre Mihalesco décède dans sa quatre-vingt douzième année, le 28 décembre 1974, sans avoir a priori joué dans sa patrie d’adoption un seul rôle de Roumain. Ses restes reposent au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

© Caroline HANOTTE

copyright
1912Independenţa României / Razboiul pentru Independenţa – de Gregore Brezeanu avec Aristide Demedriade
1927Le mystère de la tour Eiffel / Les frères Miroton / T.S.F., Tramel s’en fout… – de Julien Duvivier avec Félicien Tramel
Coppelius – de Gabrielle Sorène avec Raphaël Lievin
Le sous-marin de cristal – de Marcel Vandal avec Félicien Tramel
1928Minuit… Place Pigalle – de René Hervil avec Suzy Pierson
Le ruisseau – de René Hervil avec Louise Lagrange
L’argent – de Marcel L’Herbier avec Brigitte Helm
La passion de Jeanne d’Arc – de Carl Theodor Dreyer avec Renée Falconetti
1929Fécondité – de Henri Etiévant & Nicolas Evreinoff avec Gabriel Gabrio
Un soir au Cocktail’s Bar / Une soirée au Cocktail’s Bar – de Roger Lion avec Olga Valéry
L’enfant de l’amour – de Marcel L’Herbier avec Jaque-Catelain
Nuit de prince / Nuit de tziganes – de Marcel L’Herbier avec Gina Manès
1930La douceur d’aimer – de René Hervil avec Renée Devillers
Accusée levez-vous ! / Un crime au music-hall – de Maurice Tourneur avec André Roanne
La femme et le rossignol – de André Hugon avec Rolla France
La petite Lise – de Jean Grémillon avec Pierre Alcover
Mephisto – de Henri Debain & Nick Winter avec Jean Gabin
    Film en 4 parties
    1 : La mariée du jour
    2 : Le furet de la Tour Pointue
    3 : Les forains mystérieux
    4 : La revanche de l’amour
Lévy et Cie – de André Hugon avec Léon Bélières
1931Marius – de Alexander Korda & Marcel Pagnol avec Pierre Fresnay
La croix du sud – de André Hugon avec Charles de Rochefort
Les Galeries Lévy et Cie / les galeries Washington – de André Hugon avec Simone Bourday
Le marchand de sable / El Guelmouna, marchand de sable – de André Hugon avec Suzanne Christy
1932L’âne de Buridan – de Alexandre Ryder avec René Lefèvre
Nacht der versuchung – de Léo Lasko & Robert Wohlmuth avec Max Schreck
1933Trois balles dans la peau – de Roger Lion avec Jean Angelo
Le masque qui tombe – de Mario Bonnard avec Tania Fédor
Le Simoun – de Firmin Grenier avec Max Maxudian
La voie sans disque – de Léon Poirier avec Daniel Mendaille
1934Judex 34 – de Maurice Champreux avec Marcel Vallée
Sidonie Panache – de Henry Wulschleger avec René Dary
Le zouave Chabidou – de Henry Wulschleger avec Florelle
Minuit place Pigalle – de Roger Richebé avec Raimu
L’oncle de Pékin – de Jacques Darmont avec Pierre Brasseur
1935La gondole aux chimères – de Augusto Genina avec Marcelle Chantal
Lune de miel – de Pierre-Jean Ducis avec Albert Préjean
Moïse et Salomon parfumeurs – de André Hugon avec Meg Lemonnier
Le secret de l’émeraude – de Maurice de Canonge avec Philippe Hersent
1936L’appel du silence – de Léon Poirier avec Jean Yonnel
Bach détective – de René Pujol avec Bach
L’empreinte rouge – de Maurice de Canonge avec Colette Darfeuil
Le faiseur – de André Hugon avec Paul Pauley
Inspecteur Grey – de Maurice de Canonge avec Maurice Lagrenée
Sœurs d’armes – de Léon Poirier avec Josette Day
1937La dame de Malacca – de Marc Allégret avec Edwige Feuillère
François 1er / François Premier / Les amours de la belle ferronnière – de Christian-Jaque avec Fernandel
L’étrange monsieur Victor – de Jean Grémillon avec Raimu
Les secrets de la Mer Rouge – de Richard Pottier avec Harry Baur
La tragédie impériale – de Marcel L’Herbier avec Jean Worms
La Vénus de l’or – de Charles Méré & Jean Delannoy avec Saturnin Fabre
1938Ça… c’est du sport – de René Pujol avec Suzanne Dehelly
Le capitaine Benoît – de Maurice de Canonge avec Mireille Balin
Clodoche / Sous les ponts de Paris – de Raymond Lamy avec Pierre Stephen
Raphaël le tatoué – de Christian-Jaque avec Madeleine Sologne
Son oncle de Normandie / La fugue de Jim Baxter – de Jean Dréville avec Josseline Gaël
Tempête sur l’Asie – de Richard Oswald avec Conrad Veidt
Tricoche et Cacolet – de Pierre Colombier avec Jean Weber
Éducation de prince – de Alexander Esway avec Louis Jouvet
Deux de la réserve – de René Pujol avec Tichadel
Vidocq – de Jacques Daroy avec Jeanne Lion
CM Filatures – de Christian-Herman Mihalesco avec Gaston Dupray
1939Les cinq sous de Lavarède – de Maurice Cammage avec Josette Day
Le duel – de Pierre Fresnay avec Raymond Rouleau
Face au destin – de Henri Fescourt avec Gaby Sylvia
Ma tante dictateur – de René Pujol avec Marguerite Moreno
1940Après Mein Kampf, mes crimes – de Alexandre Ryder avec Alain Cuny
Finance noire – de Félix Gandéra avec Marie Déa
Macao, l’enfer du jeu / L’enfer du jeu – de Jean Delannoy avec Sessue Hayakawa
1941Le valet maître – de Paul Mesnier avec Elvire Popesco
Pension Jonas – de Pierre Caron avec Irène Bonheur
Vie privée – de Walter Kapps avec Jean Galland
Nuits d’alerte – de Léon Mathot avec Hélène Perdrière
1942Le chant de l’exilé – de André Hugon avec Aimé Clariond
Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Suzy Carrier
1943L’homme sans nom – de Léon Mathot avec André Alerme
Feu Nicolas – de Jacques Houssin avec Yves Deniaud
1946La colère des dieux – de Carl Lamac avec Viviane Romance
1948Barry – de Richard Pottier avec Simone Valère
Bonheur en location / L’esprit de famille – de Jean Wall avec Denise Grey
CM La folle de minuit – de Jean Loubignac avec Raymondis
1949Au revoir M. Grock – de Pierre Billon avec Suzy Prim
La ronde des heures – de Alexandre Ryder avec Lucien Baroux
Un certain monsieur – de Yves Ciampi avec Junie Astor
1950Fusillé à l’aube – de André Haguet avec Renée Saint-Cyr
Caroline chérie – de Richard Pottier avec Martine Carol
Ma pomme – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Maurice Chevalier
Les mémoires de la vache Yolande – de Ernest Neubach avec Suzy Carrier
1951Piédalu fait des miracles – de Jean Loubignac avec Raymond Cordy
1952Le chemin de Damas – de Max Glass avec Michel Simon
1953Raspoutine – de Georges Combret avec Isa Miranda
1954Les deux font la paire / Le mort en fuite – de André Berthomieu avec Pauline Carton
1955Les héros sont fatigués – de Yves Ciampi avec Maria Félix
1956Les aventures d’Arsène Lupin – de Jacques Becker avec Robert Lamoureux
Fiche créée le 12 mars 2007 | Modifiée le 7 mars 2018 | Cette fiche a été vue 6570 fois
PREVIOUSAdelqui Migliar || Alexandre Mihalesco || Stanislaw MikulskiNEXT