CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bela Lugosi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alexandre Rignault



Date et Lieu de naissance : 14 février 1901 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 31 mars 1985 (Saint-Mandé, France)
Nom Réel : Alexandre Paul Rignault

ACTEUR
Image
1937 François 1er – de Christian-Jaque avec Fernandel, Mona Goya, Henri Bosc & Aimé Simon-Girard
Image
1937 Le puritain – de Jeff Musso avec Viviane Romance, Jean-Louis Barrault, Pierre Fresnay & Mady Berry
Image
1945 Dernier métro – de Maurice de Canonge avec Gaby Morlay, Mony Dalmès & Maurice Baquet
Image
1975 Numéro deux – de Jean-Luc Godard avec Sandrine Battistella, Pierre Oudrey & Rachel Stefanopoli

Alexandre Rignault est né le 14 février 1901 au domicile des ses parents, rue Guy de la Brosse dans le cinquième arrondissement de Paris ; son père est mécanicien, sa mère s’occupe du foyer. Au milieu des années 1920, après avoir pratiqué divers métiers, il rêve de devenir comédien. La vocation théâtrale étant irrésistible, il prend son courage a deux mains est envoie une lettre a Louis Jouvet pour lui proposer ses services. Jouvet le reçoit et, touché par ce grand gaillard un peu bourru, l’engage pour jouer les utilités dans sa troupe. Pendant une quinzaine d’années, le jeune comédien est distribué dans des œuvres signées Gogol, Marcel Achard ou Jules Romains et participe à la création de trois pièces de Jean Giraudoux: «Amphitryon 38» (1939), «Intermezzo» (1933), à la Comédie des Champs-Élysées, et «Ondine» (1939) au Théâtre de l’Athénée. Après la Seconde Guerre mondiale, on le voit encore dans plusieurs pièces de Paul Claudel, entres autres, présentées au théâtre du Vieux-Colombier

Pour son entrée au cinéma, en 1931, Alexandre Rignault interprète le critique d’art Langelard pour Jean Renoir, dans «La chienne», un drame social et réaliste avec Janie Marèze et Michel Simon. Ce qui frappe avant tout quand on parcourt la longue filmographie de cet acteur, c’est qu’elle reflète toute l’histoire du cinéma français, du début du parlant jusqu’au milieu des années 1980. Rarement des rôles de premier plan, parfois même des silhouettes, des personnages qui souvent passent vite mais certainement jamais inaperçus. Il sait donner vie à des rôles qui pour d’autres auraient sûrement été d’une grande banalité. Cela relève d’un talent certain pour savoir donner de l’âme à tous ces personnages. Il collectionne ainsi a l’écran toutes sortes de métiers: contremaître, aubergiste, facteur, gendarme, docteur, garde-chasse, curé, notaire, métayer, bonimenteur, paysan, etc.

Alexandre Rignault commence vraiment à se faire connaître, en 1937, en interprétant le roi Henry VIII dans le «François 1er» de Christian-Jaque, avec Fernandel en vedette. Parmi ses rôles les plus marquants, il est bon de rappeler celui du docteur O’Leary dans «Le puritain» (1937) de Jeff Musso; Baptistes Rey, celui qui accuse faussement Jean-Louis Barrault, dans «Farinet ou l’or dans la montagne» (1938) de Max Haufler; le commissaire Juve dans «Fantomas» (1947) de Jean Sacha et «Fantômas contre Fantômas» (1948) de Robert Vernay; le père de Dany Robin dans «La fête à Henriette» (1952) de Julien Duvivier. Il côtoie tous les grands acteurs de son époque et passe devant la caméra de grands réalisateurs, parmi lesquels: Fritz Lang, Maurice Tourneur, Marcel L’Herbier, Jean Delannoy, André Cayatte, Henri Verneuil ou Jean-Pierre Mocky. En 1975, il participe même à un film de Jean-Luc Godard.

Dès la fin des années 1950, Alexandre Rignault fait de fréquentes apparitions à la télévisions. On le voit notamment dans le «Théâtre de la Jeunesse» interprété Grandgousier dans l’épisode consacré au «Gargantua» (1962) de Rabelais, avec Jean Richard dans le rôle-titre. Il est aussi le comte Robert de Clermont dans «Les rois maudits» (1973) de Claude Barma ou le patriarche Gregor Kovalic dans la célèbre saga «Châteauvallon» (1985), un rôle qui clos sa prolifique carrière. En effet, après une trentaine de pièces de théâtre, plus de 200 rôles au cinéma et à la télévision, Alexandre Rignault meurt le 31 mars 1985 à Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne. Il est inhumé au cimetière parisien du Montparnasse.

© Pascal DONALD

copyright
1931La chienne – de Jean Renoir avec Janie Marèze
L’ordonnance / Hélène – de Victor Tourjansky avec Marcelle Chantal
Ombres sur le rif / La lionne / Mectoub ( mektoub ) de Jean de Kuharski avec Betty Amann
1932La tête d’un homme – de Julien Duvivier avec Valéry Inkijinoff
La mille et deuxième nuit – de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine
L’assommoir – de Gaston Roudès avec Line Noro
1933Knock, ou le triomphe de la médecine / Dr. Knock / Knock – de Louis Jouvet & Roger Goupillières avec Robert Le Vigan
1934Liliom – de Fritz Lang avec Madeleine Ozeray
Nuit de mai – de Gustav Ucicky & Henri Chaumette avec Käthe von Nagy
La maison dans la dune – de Pierre Billon avec Pierre Richard-Willm
Fanatisme – de Gaston Rouvel & Tony Lekain avec Pola Negri
L’aventurier - de Marcel L’Herbier avec Victor Francen
Justin de Marseille / Ma belle Marseille – de Maurice Tourneur avec Antonin Berval
Maria Chapdelaine – de Julien Duvivier avec Madeleine Renaud
1935Crime et châtiment – de Pierre Chenal avec Pierre Blanchar
L’équipage – de Anatole Litvak avec Annabella
Les beaux jours – de Marc Allégret avec Jean-Pierre Aumont
La symphonie des brigands – de Friedrich Feher avec Françoise Rosay
La symphonie des brigands ( the robber symphony ) de Friedrich Feher avec Magda Sonja
    Version anglaise de « La symphonie des brigands»
Puits en flammes – de Victor Tourjansky avec Suzy Vernon
CM Conscience – de Robert Boudrioz avec Lucien Muratore
1936La terre qui meurt – de Jean Vallée avec Noël Roquevert
Les réprouvés – de Jacques Séverac avec Janine Crispin
Courrier Sud – de Pierre Billon avec Jany Holt
1937François 1er / François Premier / Les amours de la belle ferronnière – de Christian-Jaque avec Fernandel
La tour de Nesle – de Gaston Roudès avec Robert Ozanne
Les filles du Rhône – de Jean-Paul Paulin avec Annie Ducaux
La femme du bout du monde – de Jean Epstein avec Suzy Solidor
La citadelle du silence – de Marcel L’Herbier avec Pierre Renoir
Le chemin de lumière – de Paul Mesnier avec Fernand Charpin
Le puritain – de Jeff Musso avec Viviane Romance
La tragédie impériale – de Marcel L’Herbier avec Jean Worms
1938Fort Dolores – de René Le Hénaff avec Gina Manès
Farinet ou l’or dans la montagne – de Max Haufler avec Jean-Louis Barrault
Café de Paris – de Yves Mirande avec Véra Korène
1939La tradition de minuit – de Roger Richebé avec Jean Brochard
La charrette fantôme – de Julien Duvivier avec Pierre Fresnay
Les musiciens du ciel – de Georges Lacombe avec Michèle Morgan
Campement treize – de Jacques Constant avec Sylvia Bataille
1940Sérénade / Sérénade éternelle – de Jean Boyer avec Lilian Harvey
Volpone – de Maurice Tourneur avec Jacqueline Delubac
1942Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Suzy Carrier
Le bienfaiteur – de Henri Decoin avec Suzy Prim
Le comte de Monte Cristo – de Robert Vernay avec Pierre Richard-Willm
    Film en 2 parties
    1 : Edmond Dantès
    2 : Le châtiment
Le voyageur de la Toussaint – de Louis Daquin avec Assia Norris
Malaria – de Jean Gourguet avec Sessue Hayakawa
Madame et le mort – de Louis Daquin avec Henri Guisol
Ademaï bandit d’honneur – de Gilles Grangier avec Noël-Noël
1943Le soleil de minuit – de Bernard-Roland avec Aimé Clariond
Le secret de madame Clapain – de André Berthomieu avec Raymond Rouleau
Les mystères de Paris – de Jacques de Baroncelli avec Marcel Herrand
Tornavara – de Jean Dréville avec Mila Parély
L’éternel retour – de Jean Delannoy avec Madeleine Sologne
L’homme de Londres – de Henri Decoin avec Fernand Ledoux
Coup de tête – de René Le Hénaff avec Jean Tissier
1944Le mystère Saint-Val – de René Le Henaff avec Fernandel
Monsieur Grégoire s’évade – de Jacques Daniel-Norman avec Yvette Lebon
1945Le capitan – de Robert Vernay avec Jean Renoir
    Film en 2 parties
    1 : Flamberge au vent
    2 : Le chevalier du roi
Raboliot – de Jacques Daroy avec Blanchette Brunoy
Dernier métro – de Maurice de Canonge avec Gaby Morlay
Christine se marie – de René Le Hénaff avec Saturnin Fabre
1946Le beau voyage – de Louis Cuny avec Renée Saint-Cyr
La nuit sans fin – de Jacques Séverac avec Ginette Leclerc
Torrents – de Serge de Poligny avec Renée Faure
Ruy Blas – de Pierre Billon avec Danielle Darrieux
1947Emile l’africain – de Robert Vernay avec Noëlle Norman
Fort de la solitude / Ras el Gua, le fort de la solitude – de Robert Vernay avec Paul Bernard
Fantômas – de Jean Sacha avec Simone Signoret
Le sorcier du ciel – de Marcel Blistène avec Claire Gérard
1948Les souvenirs ne sont pas à vendre – de Robert Hennion avec Colette Darfeuil
Fantômas contre Fantômas – de Robert Vernay avec Yves Deniaud
Les dieux du dimanche – de René Lucot avec Georges Chamarat
1949Zone frontière – de Jean Gourguet avec Suzanne Grey
Le martyr de Bougival – de Jean Loubignac avec Bach
Le furet – de Raymond Leboursier avec Marcel Pérès
Dans la vie tout s’arrange ( pardon my french / the lady from Boston ) de Bernard Vorhaus & Marcel Cravenne avec Merle Oberon
1950Andalousie – de Robert Vernay avec Carmen Sevilla
L’homme de la Jamaïque – de Maurice de Canonge avec Véra Norman
Bibi Fricotin – de Marcel Blistène avec Maurice Baquet
Knock / Dr. Knock – de Guy Lefranc avec Marguerite Pierry
1951Le plus joli péché du monde – de Gilles Grangier avec Georges Marchal
Jocelyn – de Jacques de Casembroot avec Nicole Berger
Duel à Dakar – de Claude Orval & Georges Combret avec Paul Azaïs
Le costaud des Batignolles – de Guy Lacourt avec Jean Richard
CM Les joueurs – de Claude Barma avec Louis de Funès
1952Nous sommes tous des assassins – de André Cayatte avec Raymond Pellegrin
Piédalu fait des miracles – de Jean Loubignac avec Mary Marquet
Brelan d’as – de Henri Verneuil avec Nathalie Nattier
La fête à Henriette – de Julien Duvivier avec Dany Robin
1953Un caprice de Caroline chérie – de Jean Devaivre avec Martine Carol
Maternité clandestine – de Jean Gourguet avec Dora Doll
Le retour de Don Camillo – de Julien Duvivier avec Gino Cervi
Piédalu député – de Jean Loubignac avec Jeanne Fusier-Gir
1954Leguignon guérisseur – de Maurice Labro avec Colette Mars
Le rouge et le noir – de Claude Autant-Lara avec Gérard Philipe
La plus belle des vies – de Claude Vermorel avec Roger Pigaut
1955Les aventures de Gil Blas de Santillane ( una aventura de Gil Blas ) de René Jolivet & Ricardo Muñoz Suay avec Barbara Laage
Bonjour jeunesse – de Maurice Cam avec Jeanne Boitel
1956Les aventures de Till l’Espiègle – de Gérard Philipe & Joris Ivens avec Françoise Fabian
Les carottes sont cuites – de Robert Vernay avec Lucien Baroux
Les sorcières de Salem – de Raymond Rouleau avec Mylène Demongeot
Quai des Illusions – de Emile Couzinet avec Gaby Morlay
1957Pot-Bouille – de Julien Duvivier avec Anouk Aimée
La route joyeuse ( the happy road ) de Gene Kelly avec Michael Redgrave
Clara et les méchants / Bourreaux d’enfants – de Raoul André avec Jean Poiret
1958Drôles de phénomènes – de Robert Vernay avec Gabrielle Dorziat
Madame et son auto – de Robert Vernay avec Sophie Desmarets
1959Les yeux sans visage – de Georges Franju avec Alida Valli
Marie des Isles – de Georges Combret avec Belinda Lee
Le bossu – de André Hunebelle avec Bourvil
1960Le baron de l’écluse – de Gilles Grangier avec Micheline Presle
Les vieux de la vieille – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
Boulevard – de Julien Duvivier avec Jean-Pierre Léaud
1961Don Camillo… Monseigneur ! ( Don Camillo monsignore… ma non troppo ) de Carmine Gallone avec Fernandel
Carillons sans joie – de Charles Brabant avec Dany Carrel
1962Le scorpion – de Serge Hanin avec Elga Andersen
Le roi des montagnes / Voleurs de femmes – de Willy Rozier avec Félix Marten
Le gentleman d’Epsom / Les grands seigneurs – de Gilles Grangier avec Madeleine Robinson
1963Angélique, marquise des anges / Angélique – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
1964La nuit des adieux ( tretya molodost ) de Jean Dréville & Isaak Menaker avec Gilles Ségal
Le jour d’après ( up from the beach ) de Robert Parrish avec Cliff Robertson
1965La sentinelle endormie – de Jean Dréville avec Francis Blanche
Pas de panique – de Sergio Gobbi avec Pierre Brasseur
1971Aussi loin que l’amour – de Frédéric Rossif avec Suzanne Flon
L’œuf – de Jean Herman avec Guy Bedos
1972Pas folle la guêpe – de Jean Delannoy avec Françoise Rosay
Lâchez les chiennes – de Bernard Launois avec Michel Barbey
1973Les guichets du Louvre – de Michel Mitrani avec Christine Pascal
1974Les bijoux de famille – de Jean-Claude Laureux avec Françoise Brion
Il faut vivre dangereusement – de Claude Makovski avec Annie Girardot
1975Numéro deux – de Jean-Luc Godard avec Sandrine Battistella
1976À l’ombre d’un été – de Jean-Louis van Belle avec Maurice Ronet
Le diable dans la boîte – de Pierre Lary avec Jean Rochefort
1977Un professeur d’américain – de Patrick Jeudi avec Michel Peyrelon
Le paradis des riches – de Paul Barge avec Lila Kedrova
1978Un balcon en forêt – de Michel Mitrani avec Jacques Villeret
DA Les fabuleuses aventures du légendaire Baron de Munchausen – de Jean Image
    Seulement voix
1979La ville des silences – de Jean Marbœuf avec Jean-Pierre Cassel
Mon oncle d’Amérique / Les somnambules – de Alain Resnais avec Nicole Garcia
1980T’inquiète pas, ça se soigne – de Eddy Matalon avec Bernard Lecoq
1981L’indiscrétion – de Pierre Lary avec Dominique Sanda
1982Y a t-il un français dans la salle ? – de Jean-Pierre Mocky avec Victor Lanoux
1983L’ami de Vincent – de Pierre Granier-Deferre avec Philippe Noiret
1984Partenaires – de Claude d’Anna avec Jean-Pierre Marielle
Fiche créée le 8 décembre 2009 | Modifiée le 21 mai 2017 | Cette fiche a été vue 4307 fois
PREVIOUSEdward Rigby || Alexandre Rignault || Jack RileyNEXT